Une maison 100% imprimée en 3D en matériaux biosourcés

08 mars 2023 /
Pas encore de commentaires

En novembre dernier, l’Université du Maine Advanced Structures and Composites Center (ASCC) a dévoilé une maison entièrement imprimée en 3D. La BioHome3D est désormais la première maison imprimée en 3D entièrement avec des matériaux biosourcés.

Cette innovation a été développée en partenariat avec le MaineHousing et le Maine Technology Institute. 

Les matériaux et la technique de fabrication de la BioHome 3D

Ce prototype de 55 mètres carrés est composé de sols, de murs et d’un toit tous imprimés en 3D en fibres de bois et en bio-résines. La maison est entièrement recyclable et hautement isolée avec une isolation 100% en bois. Le matériau n’est pas l’unique composante qui fait de cette maison un habitat écoresponsable. Le processus d’impression permet également de produire un bâtiment sans générer presque aucun déchet de construction, puisque l’on imprime uniquement la matière nécessaire à la construction. 

Au-delà de la volonté innovante, l’objectif derrière ce prototype est de répondre à une crise bien réelle du logement et à la pénurie de main-d’œuvre aux Etats-Unis et notamment dans l’État du Maine. 

Cette maison a été imprimée en quatre modules, puis déplacée sur le site et assemblée en une demi-journée. Un seul électricien a été réquisitionné durant deux heures pour assurer le fonctionnement de l’électricité sur place. Une belle prouesse.  

La grande innovation de la BioHome 3D par rapport à ses concurrentes imprimées est l’utilisation de fibres de bois, là où habituellement on utilise du béton. Le béton nécessite d’être imprimé sur une structure en béton coulé ou sur des charpentes. Ces maisons-là ne sont donc pas 100% imprimées. C’est là que la BioHome 3D se démarque avec la volonté d’une maison imprimée en 3D de sa structure à ses finitions. 

D’un prototype à l’avenir de la construction 

Avec la technologie de l’impression 3D, la construction d’une maison nécessite moins de temps sur place lors du chantier. La fabrication est automatisée, supervisée bien sûr, et elle peut être produite hors site. 

Le choix des fibres de bois est très intéressant car c’est un matériau abondant, renouvelable et d’origine locale. En plus d’être moins polluant, ce matériau permet aussi de réduire la dépendance vis-à-vis d’une chaîne d’approvisionnement épuisable et venant de loin.

Cette construction étant au stade de premier prototype, elle est actuellement équipée de capteurs pour assurer une surveillance thermique, environnementale et structurelle. L’idée est de tester les performances de la BioHome3D en conditions réelles et sur toutes les saisons et tous les climats locaux. Les données recueillies par les chercheurs serviront à améliorer les conceptions futures.

Cette réalisation remarquable a été réalisée grâce à l’expertise du Dr Habib Dagher, de son équipe et des étudiants de l’UMaine Advanced Structures and Composites Center.

On apprécie aussi l’esthétique nouvelle apportée par l’impression 3D par couches. On peut observer dans la façade et les murs de cette maison toutes les couches de l’impression, ce qui crée un relief et un motif intéressant et esthétique. 

By Blog Esprit Design.


Gallerie (0)

À propos de l'auteur
Image
Clémentine Brochier
Rédactrice avec 8 ans d’expérience, d‘abord en agence de communication et désormais en tant qu’indépendante. Mes sujets préférés sont principalement liés à l’habitat : design d’objet et d’intérieur, architecture, bricolage et qualité du logement.
Ne manquez pas les actualités design
Dans le même rayon

Annonces

Ne manquez pas les actualités design