Un DESIGN made in France ?

Un DESIGN made in France ?

Une image, une expertise, un savoir-faire, une culture, les designers français s’imposent sur la scène mondiale !

Un DESIGN made in France ?

Peut-on parler de French touch (teuch)?

Par Julien Johan

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
8 années au sein d'une startup web,du développement au marketing en passant par la communication, pour aujourd’hui diriger le pôle digital d'une agence de communication, entre Lyon et Paris. BED garde une place de choix au quotidien...
18 commentaires

« Depuis 20 ans, une NOUVELLE génération de designers »…
« L’émotion est une des raisons pour laquelle le design se doit encore exister. Si c’est juste une réponse à la fonction, on a déjà tout ce qu’il faut. » Noé Duchaufour-Lawrance

18.10.2011 10:27
Yo

Merci pour cette vidéo. Dommage encore une fois qu’on ne parle presque que de luxe à la française, et de mobilier. Les travailleurs de l’ombre du french design sont bien plus nombreux que ça, intégré, dans l’industrie, etc.

18.10.2011 10:29
Yo

Il faut bien commencer par un bout .. si tu as des informations ou vidéos, BEDesign est à ta disposition 💡 💡

18.10.2011 10:30
Vincent / Bed

3 niveaux design in france, made in France … et design by…

Yo a raison, le design by (designer connu) occulte le design des designers inconnus. D’autant qu’il est souvent fait par des bras droits méconnus du grand public mais connus de la profession. Mais il y a une autre occultation inverse, celle des designers inconnus qui pullulent sur la toile et qui occultent les designers de l’histoire du design d’avant la toile? Clément Gault ,du blog recherche et design met le doigt dessus à propos du fauteuil fait à partir d’un chariot de supermarché ….
« Un second exemple illustre parfaitement cet effet d’occultation. Il s’agit de Consumer’s Rest de Franck Shreiner, un fauteuil fait à partir d’un chariot de supermarché. Datant de 1983, Consumer’s Rest a été régulièrement remis au goût du jour dans le design pulp. Récemment, il s’agissait de Mike Bouchet qui en a fait une chaise longue . En 2008, un étudiant proposait lui aussi un fauteuil à partir d’un caddy pour un travail dans son école. Par la suite, ses professeurs lui ont demandé de mentionner le travail de Franck Shreiner dans son portfolio . L’étudiant ne connaissait pas Consumer’s Rest avant ça et avouait n’avoir même pas fait de recherche. Le comble est qu’aujourd’hui sa proposition sort avant celle de Franck Shreiner sur Google Image .
En tant qu’occultation, le design pulp a cette capacité à réinventer , voire à masquer les propositions du passé, et ceci avec un sens différent, parfois un sens opposé, ou même le sens en moins. »

18.10.2011 10:51
Prof Z

Par Jacques Mandorla, Vice-Président de l’Institut Français du Design
« Comme l’an dernier, je suis allé observer pour l’Institut Français du Design les nouvelles créations présentées au 49e Salone del Mobile à Milan.Cette année, deux phénomènes m’ont frappé.
Premier phénomène : par rapport à 2009, les éditeurs ont confié beaucoup plus de projets aux designers de renom. Ainsi, l’Espagnole Patricia URQUIOLA a collaboré avec 15 éditeurs différents (pour 40 produits présentés au total !), le Néerlandais Marcel WANDERS avec 9 et le Français Jean-Marie MASSAUD avec 7 ! Pourquoi ? Soit les éditeurs ont voulu limiter les risques commerciaux en misant sur les stars, soit ils ont préféré médiatiser au maximum leurs investissements. À moins que ce ne soit pour les deux raisons à la fois.
Second phénomène : j’ai eu la nette sensation que cette édition 2010 était une réaction à la crise économique mondiale subie au second semestre 2009. En effet, en déambulant aussi bien parmi les stands de la Foire que dans les show-rooms du « Salon Off » dans la ville, j’ai découvert beaucoup moins de projets audacieux, étonnants, créatifs que l’an dernier. Et j’ai perçu une volonté encore plus forte, de la part des éditeurs, de maîtriser les prix de revient et de recycler le maximum de matériaux. »

18.10.2011 10:58
Prof Z

Le Design et la Crise ..

18.10.2011 11:00
Vincent / Bed

Il y a des ressources par ici : http://design-keys.org/

18.10.2011 11:59
Yo

@ Yo
“L’émotion est une des raisons pour laquelle le design se doit encore exister. Si c’est juste une réponse à la fonction, on a déjà tout ce qu’il faut.” Noé Duchaufour-Lawrance.
La réponse de Noé est liée à son core biz: décorateur lié au luxe et à l’image de Paris qui dessine quelques pièces médiatisées plus que vendues et non un pure player du design de meuble et d’objets
@ Vincent Bed
« Le Design et la Crise » … tout dépend ce que l’on met sous le mot crise….
Je crois qu’il y a non seulement une crise économique mais une crise de la modernité. Suivant les secteurs et les budgets le rapport image/prix/usage est variable. Dans le mesure ou le design glisse vers le luxe et la déco il est moins affecté pas la crise….

18.10.2011 12:27
Prof Z

D’ailleurs Pierre Doze, auteur du documentaire avec son fils,résume bien la situation de ce segment du design, le design de signature: « Enfant illégitime de la décoration et de l’architecture…. » Quand on sait qui fait quoi dans le design de signature….

18.10.2011 12:40
Prof Z

Crises? D’ailleurs il n’y a jamais eu auto de microediteurs et d’autoproduction de designers en France…
Voir le blog d’Irène Berthezène, 32 ans,ex ensci designer d’objets et d’espaces et rédactrice indépendante.
http://projectitude.com/2011/09/essai-sur-lauto-production-et-lauto.html

18.10.2011 12:56
Prof Z

Merci pour cet article, on est beaucoup à être en plein dedans…

18.10.2011 01:08
Yo

Pure player design VS deco designer
“Mon travail en architecture intérieure a légitimé celui du design, explique-t-il. Cela m’a donné de belles opportunités, m’a permis d’apprendre à m’exprimer et fait avancer assez vite. Le chemin du designer, lui, est plus long.” Noé Duchaufour-Lawrance

18.10.2011 01:34
Prof Z

AUTOPRODUCTION Le 24 octobre à l’École Supérieure d’Art et de Design de Reims: un colloque sur l’ Autoproduction , quand l’artiste ou le designer est producteur de son oeuvre
http://dl.dropbox.com/u/13851504/AC_AUTOPROD%20fr.eng.pdf

18.10.2011 01:39
Prof Z

AUTOPRODUCTION REIMS le detail
http://www.esad-reims.fr/blog/category/2.html

18.10.2011 01:43
Prof Z

En temps de crise Vincent tu peux toujours te rendre dans des musées ou mener des activités qui te mettent en contact avec le design, et puis les apprécier, et puis rentrer chez vociférer sur la crise.
mon petit site que je mon peu à peu. Vos avis m’intéressent.

08.11.2011 07:50
Rza

visiblement l’autoproduction n’intéresse personne, il nous manque des designers entrepreneurs selon Gabrielle Pezzini ( voir le sujet sur Oscar Zieta,un process designer polonais en Suisse) On prefere design in france, made in italy
http://www.larevuedudesign.com/2011/10/28/autoproductions/

08.11.2011 08:58
Prof Z

DESIGN IN FRANCE :Conférence Ionna Vautrin Paris
Le 7 décembre de 9h30 à 11h
Le Lieu du Design invite une fois par mois un designer afin qu’il partage son parcours et ses expériences.
Ionna Vautrin est née en France en 1979. Diplômée de l’école de design Nantes Atlantique en 2002, elle vit et travaille à Paris. Depuis 2002, elle travaille successivement pour Camper en Espagne, George J. Sowden en Italie et pour Ronan et Erwan Bouroullec en France. Parallèlement elle développe ses propres projets avec différents éditeurs. Elle débute avec Industreal puis continue avec la ToolsGalerie, Wallpaper et plus récemment avec Foscarini, Moustache ou Super-ette…
Elle ouvre son propre studio en janvier 2011 après avoir remporté le Grand prix de la Création de la ville de Paris.
Réservation obligatoire à : [email protected]
Retrouvez les Parcours de designers de Patrick Norguet, Xavier Flavard, Alexandre Moronnoz, Patrick Jouin, Hélène Sagné, Marcelo Joulia et Matali Crasset sur Parcours de designers

10.11.2011 08:53
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?