Ninety° chaise ou table par Gwénaëlle Follézou

Ninety° chaise ou table par Gwénaëlle Follézou

Gwénaëlle Follézou, ébéniste designer française formée du côté de l’école Boulle nous présente Ninety°, meuble modulable passant d’une fonction de chaise à celle de table par simple rotation de 90°.

Une idée de base : « Comment voir un même objet sous un autre jour et avec une autre utilité ?« 

« La Ninety° est née de l’envie de créer une meuble modulable par simple rotation de l’objet et plus précisément de transformer une chaise en table et vice-versa. En basculant la chaise sur le côté à 90°, elle devient une table basse. Ninety° permet d’interagir avec son mobilier et de transformer son intérieur en toute simplicité en fonction de ses besoins ou de ses envies. Elle est entièrement en bois et joue graphiquement des contrastes et des matériaux : MDF plaqué Noyer et MDF bleu teinté dans la masse.« 

Ninety° chaise ou table par Gwénaëlle Follézou Ninety° chaise ou table par Gwénaëlle Follézou Ninety° chaise ou table par Gwénaëlle Follézou Ninety° chaise ou table par Gwénaëlle Follézou Ninety° chaise ou table par Gwénaëlle Follézou Ninety° chaise ou table par Gwénaëlle Follézou

Une belle alliance bois brut et bleu soutenu, non sans rappeler celui utilisé par Paul Venaille, ce double jeu, double matériaux, double couleurs intrigue…

Elle nous en dit un peu plus, sur sa démarche : « Ce qui me plaît en règle générale au-delà de ce vous avez pu lire dans le dossier de presse, c’est aussi de jouer avec les matériaux, j’avais très envie de tester le MDF teinté dans la masse et de l’associer avec du bois « brut » , ici placage en Noyer…  mais l’idée est de proposer ce modèle en Noyer massif…« 

Ninety° chaise ou table par Gwénaëlle Follézou Ninety° chaise ou table par Gwénaëlle Follézou Ninety° chaise ou table par Gwénaëlle Follézou Ninety° chaise ou table par Gwénaëlle Follézou Ninety° chaise ou table par Gwénaëlle Follézou Ninety° chaise ou table par Gwénaëlle Follézou Ninety° chaise ou table par Gwénaëlle Follézou Ninety° chaise ou table par Gwénaëlle Follézou Ninety° chaise ou table par Gwénaëlle Follézou

Gwénaëlle Follézou cherche actuellement un éditeur pour ce projet ! A votre bon cœur !

Plus d’informations sur le designer : Gwénaëlle Follézou

Création présentée lors du dernier évènement parisien, au Lieu du Design par Meet My Project, voir ici (compte rendu de l’exposition en approche sur BED)

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
8 années au sein d'une startup web,du développement au marketing en passant par la communication, pour aujourd’hui diriger le pôle digital d'une agence de communication, entre Lyon et Paris. BED garde une place de choix au quotidien...
18 commentaires

 JE NE SUIS PAS TRES NOYER,  JE SURNAGE …. Je me suis dit en faisant un mur d’images   et en l’organisant  dans ma  petite tête de philosophe  du design  que ce salon, MO   2014 était  celui du contraste  mais aussi celui de  » l’effet design » pour reprendre l’expression du petit philosophe du design  de l’école Boulle…. et  bien entendu celui  du  meuble en bois.   Je me suis dit que tout le monde créatif  était   de plus en plus sous influence  et me suis rappelé ce  remarquable mémoire de Frederic Alzeari de l’Ensci  » Design sous influence ».

  Le métier d’ébéniste est né au début du 17 ème siècle  de plusieurs techniques pour en faire un métier du meuble en bois, celui de designer  au XX ème  est né avec   l’industrie pour en  faire  un esthéticien industriel allié du marketing pour creér le desir d’acheter du neuf, de la nouveauté, de l’innovation, du progrès du beau.  Il est de plus en plus de facto  un esthéticien  artisanal au fur et à mesure que l’industrie s’éloigne de la France….AU XXI ème siècle quelle est la difference entre un designer, contemporain par essence  et un ébéniste contemporain  des essences de bois ? Le concept? la forme?  L’usage?   Non l’essence  de bois…

 Comme je l’ai dis en titre je ne suis pas très noyer…. Petite question de vocabulaire du design.  Ceci n’est pas un meuble modulable.   Ceci est un meuble  transformable  qui ne passe pas de chaise mais  plutôt d’assise d’appoint à  table  basse et vice et versa…  ceci  plutôt bien dessiné et conçu  dans la tradition  à tendance art déco des ensembliers dans  les regles de l’art de l’ecole Boulle….PS: J’avais commencé un livre, un  « cours traité » ( puisque je suis prof)  sur le design son titre pour reprendre la mode du format court :  « Guère épais. »…  Bon je m’en tappe ,J’ai 30000   occurences sur la toile pour ceux qui veulent suivre mon école    Boole du design avec des  mots clefs  et operateurs booléens …   

31.01.2014 09:39
Prof Z

 VENAILLE  VS FOLLEZOU: les mots et les choses….« au-delà de ce vous avez pu lire dans le dossier de presse ». J’ai  trouvé un peu too much  cette expression  alors j’ai fait une petite recherche booleene des citations sur la toile.En  nombre de citations  associées au design  paul venaille c’est 5000 occurences   alors que gwenaelle-follezou , c ‘est 30 000 alors que je pensé le contraire…En  nombre de citations  associées au métier d’ébeniste  paul venaille c’est  1000 occurences   alors que gwenaelle follezou , c ‘est  600  alors que je pesé le contraire étant donné sa formation…gwenaelle follezou est liée par 2500 occurences à l’ecole Boulle.Tout cela permet de voir l’ecart entre  l’image  que   l’on veut projeter  et l’image projetée sur la toile… qui le sera dans la presse papier… En terme de memorisation nom et produir , je connais  bien mieux Paul Venaille. Je ne sais pas pourquoi  Je vais demander à Vincent 

31.01.2014 10:01
Prof Z

 J’aime la symétrie comme tout le monde (sauf Vincent très asymétrique)… et aussi  la polysémie des mots et  formes chère à Pool Studio ( connu et lu  dans BED)…

31.01.2014 10:07
Prof Z

 Ma VISION DU DESIGN MARKETEE… Le bleu est la couleur préferée des français,  le bois est de retour après la période plastique mais  la reference Pantone    est  plus proche du bleu de Klein  que celle de  Paul  Venaille.  Etant amateur d’art, je ne fais pas   pourtant mentalement la liaison  avec l’art, c’est Biz art .  Pourtant  il suffit de peindre n’importe quoi  (ou presque) en bleu de Klein  pour le contemporénéise.

L’important c’est le presque car en design  et en art Dieu est dans les details. Car il faut passer du contraste  à laportée de n’imorte qui à l’equilibre , l’harmonie à la portée  de moins de monde.Entant amateur de design,  je suis amateur de  dessin, de  transparence, d’épure  que je ne retrouve pas  cela dans les projets  de Gwenaelle follezou… Pour mon gout, il y a trop de « substance  de design » comme dirait Patrick Jouin  qui en a souvent trop et peut être pas assez d’essences de bois en contraste.   J’adorre son bureau  mais j’ai envie  de le deconstruire. L’ébenisterie c’est aussi la technique de marqueterie basée sur le contraste   une technique qui revient dans l’air du temps.  ( voir le travail de front design pour  Porro dans BED). La justaposition d’essence de bois  de meuble côte à côte permet une marqueterie dans l’espace…. On en arrive  alors à la marketerie  du design. Ceci est un jugement  esthetique donc subjectif mais il est raisonné par la connaissance. C’est donc un jugement de connaissance d’amateur de philosophie… Pour moi gwenaelle-follezou fait  souvent du design pour  la  cible d’AD magazine… Ce n’est pas un jugement de valeur…  Dans ce marché de niche de la haute decoration je n’aime vraiment pas tout. J’ai quelquefois du mal à digerer l’image…. mais il y aussi des produit  proche dela Corbeille.  Donc il me faut un GPS pour trouver son territoire … J’ai moins de difficulté avec paul Venaille.

31.01.2014 10:41
Prof Z

belle création, mais un laquage bleu au niveau de la finition, pour apporter plus de contraste au niveau de la texture, aurait été plus approprié à mon sens. La laque plus douce à la vue et au touché, appuierait le coté brut du noyer, autant par le dessin des flammes, que par les fibres au touché.

31.01.2014 10:42
Nicolas Triglia

 @ François Roche @ Michel Roset  @ Marie Berangere Gosserez Ceci dit , je pense que ce projet  avec quelque corrections peut rentrer dans l’esthetique de la clientèle  Ligne Roset Cinna  ou Roche Bobois ( qui n’est pas la même) …. mais  il reste à savoir si le concept plaira dans la mesure ou la table basse (coffee table) est associée à des sièges rembourrés et qu’il faut deux produits pour le montrer en boutique.   Je pense aussi à Porro  mais Piero Lissoni   qui en assure la direction artistique  est plutôt dans le name dropping sur longue periode. C’est à dire que  le ticket d’entrée est  inabordable avec cette figure de designer. Il y a  aussi des produits pour la presse  qui font peu de royalties  et qui ne sont pas dans uns stratégie win win.  Je sais que ce concept a  dejà été developpé par un designer anglais  auto producteur mais en design on ne protège pas un concept  mais une forme….. Sur un marché de niche  ou d’image mieux  vaut être  auto producteur que   payé en royalties….. Il reste aussi les galeries de design art  qui distribue   de plus en plus  sans produire… Moi je suis un ex starckien ( maestro du design de boutique)  formé  en sous sol par   Pierre Staudenmeyer ( maestro du design de  galerie) , c’est dire que je suis  un philosophe de l’objet du design….

31.01.2014 11:13
Prof Z

@ Nicolas Triglia. Bien Vu mais le champs des possibles  comme on dit à l’ensci est tres ouvert … Je pense effectivement que le contraste est un élément clef mais aussi le choix des essences mais aussi   prendre du  moins lourd du  moins massif pour  le déplacer mais aussi l’intégration domestique…. Il y a aussi un travail à faire sur  tous les elements du  vocabulaire et   de grammaire du  projet  car on ne peut reduire   tout cela au contraste .  Gwenaelle devrait voir  Eric Jourdan  ou Bram  boo qui sont des designers auteurs tres coherents dans leur langage …. 

31.01.2014 11:28
Prof Z

Je me pose cependant la question sur l’élément bleu et sa résistance aux rayures en position couchée… si mouvement, déplacement, voir contre du carrelage

31.01.2014 11:49
Vincent – Blog Esprit Design

@Vincent – Blog Esprit Design C’est  un risque une contrainte  qui peut  être un frein à la vente. donc prevoir un tapis Si on fait  des scénarios d’usage on peut  se trouver dans des impasses

31.01.2014 12:48
Prof Z

 Le designer anglais Nick  Fraser a   developpé ce  concept en 2008 dans une esthetique   proche des  5, 5 designers, grand expert du design conceptuel ou  design discursif ou   design ludique…..  A caracteriser. De la à dire que c’est un design fonctionnel  et domestique,  Il faudrait faire une étude d’usabilité.A mon avis ( je ne sais pas ce qu’en pense Maxence Boisseau de At once), il y un potentiel pour le design d’enfant mais pas dans une esthetique Boulle Art deco…

31.01.2014 01:01
Prof Z

Se rapprochant de celle-ci .. même si l’on s’éloigne de l’idée de Gwenaelle Gollezou


http://www.blog-espritdesign.com/artiste-designer/concept/chaise-sur-le-flanc-ou-la-table-archetype-par-enrico-salis-13877

31.01.2014 01:24
Vincent – Blog Esprit Design

Je confirme qu’une finition comme la laque marque, et peut être un frein certain pour la vente. Le plus judicieux serait de la poser de l’autre coté. Le bois brut/massif patiné est plus apprécié, le placage bois s’usera avec le temps et vite, car n’oublions pas que ce petit meuble est facile à mouvoir, et qui dit facile, dit souvent.

31.01.2014 01:33
nicolas Triglia

 La chaise d’ Enrico  Salis  representée par Vincent  est sur le flanc mais elle n’est pas utilisable.  Par contre s’il mettait un plateau de bois amovible comme   Fraser …. mais là on ne verrait pas  les  chaises sur le flanc. Faire du design c’est faire des choix Nick Fraser  a  arrêté la vente de sa chaise dont le concept est different  de celui de g. Follerou . Cette figure de designer   » home made « correspond bien à  ce que dit Tom Dixon des écoles de design  »  j’y ai  passé  6 mois,  j’aurais mieux fait d’apprendre la plomberie »http://1.bp.blogspot.com/-XaAqnU0AkpE/Tt8dc8NcnFI/AAAAAAAADf8/8-NeABUvtHI/s1600/thumbs_chair-table-2-nick-fraser.jpg

31.01.2014 05:17
Prof Z

@ Florent Degourc Nick Fraser:    cette  figure  (surpenante ) de designer anglais  qui a conçu puis abandonné la chairtable  est elle duplicable  en France  aussi bien communication dans la presse  qu’en  business model ?   Comme il n’y a  pratiquement pas de chercheur en design en France qui ne soit pas sorbonnisé,  nous devons comparer avec d’autres métiers  comme la figure  de l’écrivain ou de l’auteur dans   la presse… D’ailleurs Florent Degourc, utilise cette analogie  auteur éditeur pour expliquer son métier dans la  presse régionale ( la PQR ) qui n’a pas la même  culture u design que la presse deco grand pourvoyeur d’image de designerhttp://semen.revues.org/8433http://cargocollective.com/theannexe/Nick-Fraser 

31.01.2014 05:54
Prof Z

 LECTURE DU DESIGN  CONTEMPORAIN VENU DU NORD… Je vais souvent dans des exposition d’artisans  d’art ,  des expositions de designers et des expositions d’artistes.  Le geste du designer  artisanal d’aujourd’hui  se rapproche du geste de l’artisan d’art ébéniste  dans l’objet mais dans le meuble qui a  beaucoup plus d’emprise dans l’espace domestique   cela reste   un geste différent …   Dans le domaine du mobilier, ce qui caractérise le geste de  l’artisan  d’art  ébéniste par rapport au geste de designer , c’est  souvent le choix des essences de bois mais aussi  du dessin et  des techniques.  L’ébéniste à tendance à aller vers le  bois sombre qui  fait masse,  le designer vers le bois clair  qui  allège visuellement   L’ébéniste s’adresse souvent  aux valeurs de reassurances, aux valeurs statutaires  d’un  client bourgeois  qui en veut pour son argent.  Cet amateur de haute décoration  (  cf  AD magazine) est   à la recherche des matières  riches et du temps passé par un meilleur ouvrier de France  qui validera  un meuble enchef d’oeuvre( n’oublions pas que le mot ébéniste vient d’ébène, bois précieux et rare que l’on  utilisait en  marqueterie  pour des clients nobles ou riches ).  Le designer  est à la recherche des valeurs d’innovation   et du désir d’imaginaire  d’un client plus moderniste  .  Nous sommes  actuellement dans  une vague de  bois clair  veiné venu de Scandinavie allié  au  blanc neigeux     dans un  rapport ( par exemple 2/ 3 1/ 3) qui s’equilibre entre materialité et disparition  ton sur ton  sur un mur blanc.  Je peux donner en exemple cette table  bois porcelaine de  la designer finlandaise  Hanna Ehlers  APU pour  Zeitraum ou l’esthétique de Nendo qui est un japonais  venu du Canada   Disons que ce  plan bleu sera   le  ciel  ou l’ eau, un klein d’oeil à la nature et à l’art ( bleu de  Klein).   Rien n’empeche de faire une option  plus sombre par contraste… et pour l’integration mobilière   de certainsTout objet est polysémique  nous dira   Pool design. Tout objet est semantique nous dira  Ionna Vautrin.http://media.tumblr.com/tumblr_lp1ocqvudj1qiu9iz.jpg

01.02.2014 07:37
Prof Z

 RECETTE:  COMPRENDRE LE DESIGN TRANSFORMISTE ….Un meuble  de design transformiste ( mot  plus imagé que multifonction) sera édité , même  venant d’un jeune designer, par Campeggi, un spécialiste  italien de cette typologie de meuble hybride qui passe d’une typologie à l’autre. En regardant  ce produit du japonais  de Milan   Sakura Adachi édité par Campeggi,  je me suis dit qu’il était facile de le transformer en table basse en appliquant une recette de   Nendo… http://muuuz.com/wp-content/uploads/2010/11/1152-architecture-design-muuuz-trick-bookcase-bibliotheque-multifonction-table-chaise-sakura-adachi-1.jpg

01.02.2014 08:36
Prof Z

 Cela pourrait plaire  à des décorateurs de haute facture comme Florence Lopezhttp://cdn.casavogue.globo.com.s3.amazonaws.com/wp-content/uploads/2012/01/cv317_florence_lopez_07.jpg

01.02.2014 01:33
Prof Z

La construction du DESIGNER AUTEUR  Gwenaelle Follezou VS  Pierre Charpin…

09.02.2014 11:14
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?