Quasar, le nouvel astre lumineux de Petite friture par Samy Rio

Samy Rio, c’est une exploration qui paraît sans limite autour du bois, un intérêt inconditionnel pour la corde, le Grand Prix de la Design Parade 10, et depuis peu, une première édition aux côtés de Petite Friture. À notre tour d’explorer !

C’est par l’ébénisterie qu’est passé Samy Rio avant d’intégrer l’ENSCI ; un parcours entre artisanat et industrie qui lui permet aujourd’hui de faire dialoguer les usages, les techniques, les matériaux au sein-même de ces deux environnements. Depuis plusieurs années, Samy enchaîne les résidences, alimentant sans cesse ses recherches autour d’un territoire sur lequel il juxtapose un point d’interrogation pour signifier que ses recherches questionnent plus qu’elles n’apportent de réponse toute faite ; “future proof ?” comprendre “à l’épreuve du futur”. Par ses recherches, le designer s’inscrit dans une réflexion autour de la pratique du design et de son adaptabilité aux années futures. Dans un monde où le designer est partie intégrante du fait que l’on produise et consomme toujours plus d’objets, quelle doit être sa place ? Ses objectifs vis-à-vis de l’environnement ? Des questions qui ne peuvent que nous faire réfléchir, d’autant plus au lendemain de la publication du deuxième volet du sixième rapport d’évaluation du GIEC.

Une recherche d’équilibre en marge de laquelle Samy Rio a développé sa pensée de manière plus formelle, par le biais du bambou. Il explore ainsi les potentialités de cette plante et a créé un catalogue, non pas d’objets mais de principes, qui lui ont ensuite permis d’appliquer ses recherches sur des commandes ou des prototypes de produits. Ce sont d’ailleurs ces mêmes recherches qui ont inspiré le designer pour la lampe Quasar, éditée par Petite Friture. On se souvient notamment d’une lanterne en bambou, créée en 2016, dont le langage formel est aligné avec celui de Quasar.

Cette fois, c’est l’aluminium anodisé que Samy Rio a choisi pour offrir un objet industrialisé qui traverse le temps. L’aluminium utilisé est d’ailleurs à 20% recyclé. La base du pied, réalisée en ABS pour résister aux chocs, est quant à recyclé à hauteur de 25%. Ces deux matériaux offrent une bonne recyclabilité, qui plus est par le fait qu’ils soient démontables ; des valeurs qui sont chères au designer comme à l’éditeur, puisque Petite Friture se bat pour que 60% de la fabrication de sa gamme soit française.  

L’ambition de Samy Rio ? Créer une lampe nomade qui se plaît autant au bord d’une piscine que accrochée à un sac à dos pour une randonnée. Le langage formel et esthétique est celui qui guide Samy dans son travail depuis ses débuts, soit le tube et la corde. Pour ceux à qui le nom échappe, les quasars sont des noyaux galactiques actifs extrêmement lumineux, alimentés par un trou noir supermassif, avec une masse allant de millions à des dizaines de milliards de masses solaires. Comme notre lampe nomade du jour (ou presque), ils sont entourés d’un disque d’accrétion gazeuse.

Un variateur permet 3 niveaux de température de lumière et 3 niveaux d’intensité différents. 5 couleurs qui s’accordent entre elles et s’associent avec les collections Fromme et Week end de l’éditeur français. 

__________

Quasar

Samy Rio x Petite Friture 

Autonomie : 6h à 100%

D’étanchéité IP54, (protégée contre les poussières, contre les projections d’eau de toutes directions)

Températures de couleurs 2200, 3000 et 4000K 

199€


Plus d’informations sur le designer : Samy Rio (portfolio)

By Blog Esprit Design


Pas de commentaires

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?