Collection Meshmatics, luminaire de bambou et grillage par Rick Tegelaar

03 janvier 2012 /
8 commentaires

Collection Meshmatics, luminaire de bambou et grillage par Rick Tegelaar

Rick Tegelaar, designer hollandais nous présente une collection de luminaires en grillage et bambou nommée Meshmatics.

Cette collection vient s’inscrire dans une démarche et réflexion plus globale, où le mode de conception de chaque pièce est repensé, des outils spécifiques sont même créés. Une machine, type presse inversée permettant d’étirer le grillage de manière homogène est également inventée.

Chaque pièce est ensuite recouverte de papier de bambou très fin, soigneusement humidifié et appliqué, il devient solidaire du maillage en séchant.

Collection Meshmatics, luminaire de bambou et grillage par Rick TegelaarCollection Meshmatics, luminaire de bambou et grillage par Rick TegelaarCollection Meshmatics, luminaire de bambou et grillage par Rick TegelaarCollection Meshmatics, luminaire de bambou et grillage par Rick TegelaarCollection Meshmatics, luminaire de bambou et grillage par Rick TegelaarCollection Meshmatics, luminaire de bambou et grillage par Rick TegelaarCollection Meshmatics, luminaire de bambou et grillage par Rick TegelaarCollection Meshmatics, luminaire de bambou et grillage par Rick Tegelaar

Plus d’informations sur le designer : Rick Tegelaar

via

By Blog Esprit Design


Gallerie (0)

À propos de l'auteur
Image
Vincent - Blog Esprit Design

Laisser un commentaire

  1. CONCLUSION: un bon projet qui doit être vu pour être mieux évalué . Le bambou plaira au ecolo bobo, aux journalistes de style et aux tendanceurs

  2. Le deuxième point commun est que George Nelson, Nadine Sterk et Rick Tegelaar ont inventés ( du moins je le pense)un procéde de fabrication ( manufacturing process)…qui va jusqu’à inventer les machines.
    Le troisième point commun est qu’ils ne sont pas français car à l’exception de quelques rares designers dont François Azambourg,l’ingénieur de l’Ensci les ateliers, les designers français indépendants connus travaillent beaucoup les dessins, les formes des objets, …

  3. Aujourd »hui on pourrait dire come Ardisson faire le pitch c’est à dire « synthétiser l’histoire d’une œuvre de fiction en une phrase, ou un petit paragraphe »… mais les designers d’aujourd’hui font plus souvent le pitre pour la société de l’ image immédiate et du design de l’attention …plutôt que d’expliquer la monotonie de la bonne solution …..

    http://www.ionoi.it/index.php?pages=article&cod=play-the-clown

  4. @Vincent / Bed @ FORT
    Le design on l’ignore plus qu’on le connaît.Je ne sais si c’est le Maestro italien Vico Magistretti qui disait qu’on devait pouvoir expliquer un projet de design en quelques phrases au téléphone.
    Trouver le fil d’ariane, le fil conducteur, au sens propre comme au sens figuré n’est pas si facile en design… surtout quand les designers,les éditeurs, les marketeurs,les directeurs artistiques, les rédacteurs, les journalistes intellectualisent le design et place les projets dans un nuage de fumées au lieu de les éclairer .
    Le point commun me semble être la construction de l’abat jour basé (entre autre) sur le fil …. Mais entre le fil textile tricoté Nadine Sterk),le fil métal devenu grillage (Rick Tegelaar) et le fil qui suit les divisions et donc la typologie d’une cucurbitacé (George Nelson) l’ image immédiate, les formes , les concepts , les matériaux, les statuts d es objets, les marchés des 3 projets me semblent totalement différents….

    http://www.lelieududesign.com/sites/default/files/imagecache/320px/imagefield/actualite/projects-over-the-phone-italie.jpg

  5. Post
    Author
  6. Post
    Author
Ne manquez pas les actualités design
Dans le même rayon

Annonces

Ne manquez pas les actualités design