Happy Sheep par ZUS, sommes nous tous des moutons ?

Happy Sheep par ZUS, sommes nous tous des moutons ?

Exposés au Pavillon néerlandais 2010 Shanghai, ce troupeau de moutons semble rendre les gens plus heureux.

Happy Sheep par ZUS, constituant cette aménagement à la base comme une simple exposition éphémère va prochainement commercialiser ses moutons tellement le succès a été grand. Littéralement pris d’assaut par les visiteurs, chaque animal à trouvé un compagnon.

Fabriqué un polyester et fibre de verre, quatre versions sont disponibles, la maman mouton, le papa mouton, les grands-parents et les petits agneaux. Quatre modèles permettant ainsi aux visiteurs de se reposer, paisiblement,  de discuter tranquillement en les utilisant comme simple « salon de jardin« .

Une belle histoire, comme quoi le succès n’est pas « forcément » prévisible, une belle leçon mettant l’accent sur la poésie et la douceur.

Happy Sheep par ZUS, sommes nous tous des moutons ?

Happy Sheep par ZUS, sommes nous tous des moutons ?

Happy Sheep par ZUS, sommes nous tous des moutons ?

Happy Sheep par ZUS, sommes nous tous des moutons ?

Plus d’informations : ici

via

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
8 années au sein d'une startup web,du développement au marketing en passant par la communication, pour aujourd’hui diriger le pôle digital d'une agence de communication, entre Lyon et Paris. BED garde une place de choix au quotidien...
20 commentaires

Montons en Chine … c’est pas un peu trop critique, non ? Il est vrai que cela s’applique aussi à a « pensée en troupeau » selon mon philosophe des médias PS
Au contraire , la reussite est previsible… tellement la recette est rôdée depuis les cavernes…jusqu’au maestro du design management italien Alberto Alessi en passant par la grande prêtresse hollando parisienne de l’art design Li Ekelkoort… et les consultants marketeurs des multinationales…

16.08.2010 10:14
Prof Z

Paris capitale de la creation moutonnière?
Les commissaires d’expos ( on peut utiliser ce terme dans le contexte parisien au sens d’appliquant une loi,une règle, un dogme ), les conservateurs du design ( j’adore ce terme qui pour moi résume bien l’esprit de statue ou statut quo parisien alors que le monde entier avance) appliquent de petites recettes pour faire de grandes recettes (CA) et non pour faire progresser le design comme Paola Antonelli le fait au Moma.
Valerie Guillaume au Centre Pompidou à Paris est brillante et elle applique des recettes que n’utilisent même pas les grands musées américains dont les musées de New York (dont le Moma et Coooper), le design Museum à Londres , les musées allemands etc …
Le centre Pompidou veut d’ailleurs faire du Rhinoceros de Xavier Veilhan son emblême…. en peluche en lui enlevant le brillant de l’oeuvre

http://www.dailymotion.com/video/xe6yge_xavier-veilhan-le-rhinoceros_creation pompidou veilhan

16.08.2010 10:43
Prof Z

Voila la peluche du Centre Pompidou … Patrick Jouin n’ayant écrit que j’avais l’esprit quelquefois mal tourné en le critiquant , on va me dire que je ne suis pas bien veilhant avec notre usine à gaz du design parisien , notre Moma en petits morceaux qui s’éclate en se faisant une « guerre » très parisienne entre les arts deco du design , le non lieu du design, le non centre du design et le via impasse du design…ou plutôt service de recherche de Roset.

http://boutique.centrepompidou.fr/objets/168-peluche-le-rhinoceros-.html

16.08.2010 10:55
Prof Z

Li Edelkoort est « l’une des plus grandes chasseuses de tendances au monde » selon l’expression consacrée par les journalistes… à la fondation d’ Issey Miyake 21_21 au Japon , apres Fukasawa et Yoshioka, elle expose son bestiaire post fossile… c’est un peu moins « cute » et friendly qu’à Shangaï… et cela ressemble à l’expo de animaux de Marcus Fairs du blog Dezeen …
On se sent moins bête avec tant d’experts en design.
Comme écrivait N….,on est tous un fil tendu entre l’animal et le surhomme…On est entre un chimpanzé qui connaît l’outil qui a conscience de la mort, l’homme qui connaît presqu’autant de marques que de mots et l’expert qui vend ses chapelets de mots ciselés presqu’au prix du diamant à des marques.

http://static.dezeen.com/uploads/2010/05/dzn_Postfossil-at-21-21-2.jpg

16.08.2010 02:52
Prof Z

Autre vision de li , anthropologue du futur ?
http://www.culturezap.fr/wp-content/images/_domesticanimals-2.jpg

16.08.2010 03:39
Prof Z

COMMENT ELARGIR LE MONDE ?:LE DESIGN D’UN CANTON SUISSE A PARIS…
Quand un canton suisse finance une expo de jeunes designers de l’Ecal à Paris aux designes days , il y a des animaux en mousse….

http://www.hes-so.ch/News/detail.asp?ID=2558

16.08.2010 03:51
Prof Z

canton de vaud VS les français sont des veaux ?(de gaulle) sommes nous tous des moutons? bonnes questions

16.08.2010 04:01
Prof Z

Le premier milliardaire que j’ai rencontré aux USA collectionnait les Lalanne ,en France un promoteur immobilier amateur d’art qui avait vendu « des ruines quand on a fini de payer  » (selon Coluche), en avait dans le jardin de sa maison provençale du XVIII, mes voisins pres de Bordeaux collectionnaient les nains de jardin… il y a un marché entre les 2 que Philippe STAR a essayé d’ouvrir au polycarbonate …sans grand résultat

http://1.bp.blogspot.com/_HXRkQXkx018/S6II7tFODKI/AAAAAAAAB6I/OsY0oP9-S7E/s400/2564397709_3622d67611_o.jpg

17.08.2010 09:04
Prof Z

Bravo Vincent après une petite grimace bien parisienne, je trouve que c’est
leçon de com design ou de design com pour nos innomblables musées du design français qui visent l’excellence .Remplis de conservateurs et de fonctionnaires courtelinesques dans des organisations bureaucratiques kafkaïennes dont nous avons le secret, ils ont en design com, presqu’un siècle de retard.

http://www.joop.in/wp-content/uploads/2010/05/2-sheep.jpg

17.08.2010 09:19
Prof Z

Les réussites inattendues, sont certainement les plus jolies 💡

17.08.2010 09:23
Vincent / Bed

Dans la société dite casino, j’ai travaillé avec des consultants du boston consulting group,des Harvard, des Mit….c’est vraiment pas des jeux de cartes, des reussites.
Un docteur en design français des arts et metiers t’explique que la somme des connus est supérieur à la somme des connus donc success starckien assuré…
Alberto Alessi applique un modèle mathématique…

17.08.2010 10:20
Prof Z

Quand des US à la Chine ont te dit Cute, mignon, charmant, joli , si tu as la distrib et la com c’est $$$$$$ assuré …. En design , c’est le mot que je déteste le plus, cela veut dire que je suis proche de l’infantilisation américaine,du fascisme de divertissement, du parc d’attraction globalisé…c’est bon pour les royalties, moins pour le progrès du design

17.08.2010 10:30
Prof Z

… je travaille actuellement sur Murakami et Koons

17.08.2010 10:32
Prof Z

« Regardez-vous, tous autant que vous êtes : des esclaves, des moutons ! Vous suivez les lignes. Moi, j’invente. Le mensonge est une chevalerie. » Que dit Erik Orsenna, le romancier, du Mensonge et de la Vérité, chers aux cartographes de L’Entreprise des Indes ?
Erik Orsenna: Inventer, c’est l’audace d’aller au-delà des cartes. Mentir, c’est explorer ce qui n’est pas connu. C’est comme le voyage. La plupart des gens voyagent pour vérifier, ce qui est proprement inutile. Avoir raison n’apprend rien. J’adore avoir tort.

17.08.2010 02:08
Prof Z

mouton hollandais sur un webzine canadien québecois
http://www.egodesign.ca/fr/article_print.php?article_id=559

17.08.2010 04:05
Prof Z

Et quand un humaniste des belles lettres se retrouve catapulté designer par ses idées, industriel par son diplôme, il est d’autant plus difficile de percer l’hymen des carcans américanisés. Toujours un plaisir de vous lire, Prof Z, je vos propos m’emportent et parfois me révoltent, dans tous les cas ils ne laissent pas de marbre. C’est sustainable le marbre d’ailleurs? Le coup du marin électronique ne passera pas, un marin prend des risques et s’abandonne à son élément, il y fait face et il en apprend. Bien peu de contributeurs/bloggeurs en sont capables. Des plaisanciers du dimanche, juilletistes-aoûtiens de l’interweb facebooké urinant leur “j’aime/j’aime pas” dans chaque coin virtuel comme pour marquer leur territoire.
Des tigres de papier qui rugissent devant l’écran. A propos de vision du monde à élargir, un nantais non parigo-centré m’a fait partager une vision résumée en images du Ph.D. dont la conclusion s’applique à tous, doctor en philosophie ou non http://matt.might.net/articles/phd-school-in-pictures/

17.08.2010 04:43
Fabsolute

@Fabsolute Aujourd’hui je suis interdit sur la plupart des blogs deco design sauf ici suite à un accord passé entre le 20 et le 22 novembre 2010. A Saint Etienne? “Dans notre système, la différence entre la gloire et la honte est effacée, tout simplement parce que l’on vit sous le règne de la citation, or la fréquence de la citation est devenu un critère ontologique. Devenir l’objet d’un scandale veut dire avoir la capacité à forcer ton adversaire à nommer ton nom. La loi de la publicité passe ici par l’adversaire. Il n’y a personne qui parle aussi bien de soi que l’ennemi. Or pour combattre quelqu’un il faut le nommer, et le geste de nomination implique déjà une sorte de reconnaissance profonde. “Peter Sloterdijk

07.12.2010 12:12
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?