Commode LOUIS UPDATED par Tim Defleur

Commode LOUIS UPDATED par Tim Defleur

Tim Defleur, jeune designer français revient sur BED afin de nous présenter son projet baptisé LOUIS UPDATED, une commode à personnaliser imaginé pour le concours Hackkingsdesign où la réinterprétation contemporaine de la commode Louis XIV d’André-Charles Boulle est le sujet.

Commode LOUIS UPDATED par Tim Defleur

D’abord simplifiée afin de ne garder qu’un dessin minimal de la structure du meuble, les détails viennent s’ajouter sous forme d’éléments imprimés en 3D,  sans contrainte de moule ou investissement. L’utilisateur aura la possibilité de créer petit à petit son meuble à son image en fonction des accessoires qui habilleront la structure.  Dans un second temps, il est possible d’imaginer une plateforme de partage, d’échange ou de vente de fichier 3D pour « l’habillage » du meuble. Un système participatif donc où chacun pourrait proposer son accessoire.

Commode LOUIS UPDATED par Tim Defleur Commode LOUIS UPDATED par Tim Defleur Commode LOUIS UPDATED par Tim Defleur Commode LOUIS UPDATED par Tim Defleur Commode LOUIS UPDATED par Tim Defleur

Un sujet d’école, faisant le pont entre histoire et influence, entre inspiration et réinterprétation, un vaste sujet posant souvent certaines questions ou problématiques aux jeunes designers. il est intéressant de naviguer sur la plateforme du concours où de nombreux projets viennent tirer leur essence dans le dessin originel d’André-Charles Boulle.

Commode LOUIS UPDATED par Tim Defleur Commode LOUIS UPDATED par Tim Defleur Commode LOUIS UPDATED par Tim Defleur Commode LOUIS UPDATED par Tim Defleur Commode LOUIS UPDATED par Tim Defleur Commode LOUIS UPDATED par Tim Defleur

Voter et soutenir le designer pour le concours sélectionné comme finaliste par le jury, vote disponible jusqu’au 22 Février 2015 : Hackkingsdesign

Voici le jury :

Daniel Alcouffe, Conservateur général honoraire
Louis Benech, Paysagiste
Ronan Bouroullec, Designer
Yves Carlier, Conservateur général au musée national des châteaux de -Versailles et de Trianon
Patrick Hourcade, Photographe et designer
Marie-Laure Jousset, Conservateur en chef honoraire pour le design au Musée national d’art moderne
Jean Nouvel, Architecte
Jean-Michel Othoniel, Artiste
Catherine Pégard, Présidente de l’Etablissement public de Versailles

Plus d’informations sur le designer : Tim Defleur (Retrouver tous ses articles)

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
8 années au sein d'une startup web,du développement au marketing en passant par la communication, pour aujourd’hui diriger le pôle digital d'une agence de communication, entre Lyon et Paris. BED garde une place de choix au quotidien...
14 commentaires

 J’EN DONNE MA  LANGUE (VIRTUELLE) A COUPEE….. SI C’EST AINSI QUE L’ON TROUVE UN NOUVEAU STARck d DU DESIGN …http://img-new.cgtrader.com/items/50442/large_louis_ghost_armchair_3d_model_3ds_fbx_obj_max_6c5ce117-39ee-4006-b8d2-df62c36661f0.jpg  

02.02.2015 12:07
prof Z

QUAND LES DESIGNERS  DIGITAL NATIVES WEB  2.0 MARCHENT SUR LES PIEDS DE COMMODE DES ARTISANS D’ART …. IL FAUT DIRE QU’IL Y AURA  UNE EXPOSITION  ENTRALE  Le 18e aux sources du design, chefs-d’oeuvre du mobilier 1650-1790, qui se tiendra au château de Versailles du 26 octobre 2014 au 22 février. 2015.  Voila comment est presenté l’ouvrage de cette exposition « il regroupe une centaine de meubles exceptionnels et particulièrement significatifs, illustrant l’évolution du mobilier de luxe en France depuis la première moitié du XVIIe siècle, époque où apparaît l’ébénisterie, jusqu’à la Révolution. »   Parler de design de luxe est un oxymore qui contredit l’essence  même du design depuis les freres Thonet  . Le design  a été crée pour industraliser et democratiser  la production.  Il est vrai qu’actuellement, il y a un grlssement  de beaucoup de  designers vers le luxe    Ils  montent sur les pieds   des artisans d’art qui mlontent sur leurs grands chevaux.  Resulta des courses t: les artisants d’art ont  depuis peu un statut , pas les designers….. http://www.telerama.fr/scenes/les-ateliers-d-art-de-france-en-gueguerre-contre-le-design,106198.php

02.02.2015 12:26
prof Z

UNE  GRILLE DE LECTURE COMMODE , LA  CAGE  EN  FIL DE FER ? TIM DEFLEUR contrairement à d’autres pro du CONcours   a tres bien compris  ce qu’est une commode que BOULLE n’a pas inventée mais populariser  si l’on peut dire  etant donné son statut d’ébéniste du Roi de France. Il n’a pas inventé la technique de marqueterie qui porte son nom.Il a bien compris  que BOULLE  est le premier a avoir ajouté des éléments decoratifs en bronze doré  sur cette typologie de meuble .  Pour l’instant c’est un archi de SaintTropez  qui est en ête des vote  VincenT Coste   Son agence s’organise autour de 3 architectes DPLG, , 1 Architecte d’intérieur, …. et 1 designer issu de l’École Boulle  Jérôme Garzon ex Machin Machin La presse a choisi l’impact visuel ….http://www.hackkingsdesign.com/wp-content/uploads/2015/01/converseuse-VCJBSJG.jpg   

03.02.2015 09:06
prof Z

 MEUBLE  D’APPARAT : LA HAUTE COUTURE  DU MEUBLE EN IMPRESSION 3D ….. Entre   Le designer français ChristianAstuguevieille et   le hollandais Marcel  Wanders…. http://static1.squarespace.com/static/535f7519e4b055c269c1b79d/54c7a6eae4b022b55b5d7352/54c7a71be4b0da34c29ebfbd/1422370588252/versaillesdesign-hacckings-coste-2-2.jpg?format=750w  

03.02.2015 09:13
prof Z

Rectification, le sujet du concours n’est pas exactement la réinterprétation contemporaine de la commode Louis XIV d’André-Charles Boulle. Mais un sujet sur l’impression 3D. 
Le but était de hacker le fichier 3D de la commode original, d’où le nom du concours.
Le sujet :
Proposer à partir du fichier 3D de cette commode un nouveau meuble ou un objet pouvant être réalisé grâce aux techniques d’impression en 3D exploitées au maximum de leurs capacités actuelles.
Le projet est certes intelligent, mais à mon sens il ne répond pas au sujet de sublimation d’une technique de fabrication, ou tous doit être remis en questions

03.02.2015 09:49
Marius

 Depuis toujours l’artisanat  puis  le design  est  essentiellement un  travail reinterpretation dans un contexte différent.  C’est ainsi que le coffre  adapté à la mobilité  devint  commode   quand le roi se fixa à Versailles….. Ce meuble d’apparat   prolongeait le decor du peintre du roi   Lebrun .   choisi  par  le Roi   pour decorer Versailles  Boulle a été choisi par Colbert.  C’est toute la difference . Dans la haute decoration,  aujourd’hui le decorateur  est toujours  celui qui choisit les meubles.

03.02.2015 10:43
prof Z

Pour moi Boulle  est  un  hyper decorateur, un enjoliveur de meuble comme il y a  des enjoliveurs de voiture. Il fait une montée en gamme comme on dit à propos   de la nouvelle gamme  DS. S’il etait  styliste designer  exterieur de voiture, il ajouterait des chromes. C’est ce que fait Tim Defleur

03.02.2015 11:29
prof Z

Merci @BED du soutien

Et merci pour ces commentaires.

Pour ce qui est du brief, c’est un parti pris de s’en
éloigner légèrement pour proposer une vision personnelle :Conscient de l’engouement et la demande suscité par l’impression
3D, je ne suis pas pour le full 3D printed comme fin en soi, je n’y voit pas d’intérêt
(ceci est simplement mon avis, à prendre ou à laisser 😉 ). Je vois plus l’impression
3D comme un moyen – un outil extraordinaire ET une matière à combiner avec d’autres.
Comme expliqué dans l’article, l’intérêt d’utiliser ici cette technologie en complément
est un souci «économique » : la réalisation d’un accessoire différent
ne nécessite pas de moule d’injection supplémentaire, de programmation
différente ou travail à façon. De ce fait, les possibilités sont infinies.

On peut imaginer acheter le meuble « nu », puis
acheter au fur et à mesure ses accessoires en fonction de ses finances, changer
d’accessoires l’année suivante ou pour une occasion spéciale …

Je suis pour le meuble à compléter, pour l’interaction
utilisateur / objet dans le but d’intégrer l’utilisateur au processus de création
comme dans beaucoup de mes projets. Ainsi, l’utilisateur s’approprie son
mobilier et lui accord une autre dimension dans la valeur d’estime qu’il lui
porte. Je tente d’éviter l’objet figé que l’on oubli.

03.02.2015 12:22
Tim Defleur

 UNE » REPRODUCTION »  DU MEUBLE BOULLE  SERA IMPRIME   EN PLASTIQUE  EN DIRECT ..en partenariat  avec le constructeur d’imprimantes 3D BigRep  ( vu    sur le twitter de Catherine Pégard Présidente du château de Versailles)  .. https://pbs.twimg.com/media/B7-kWziIUAEaGYw.jpg:large    

03.02.2015 01:24
prof Z

 @ Tim DEfleur MEUBLE A LA TETE DU CLIENT  EN 3D D’APRES PHOTO Comme je n’aime pas  trop l’ornementation et l’ostentation en design  je suis comblé par le style Louis XIV qui annonce le style Empire….. tete de femmes,  ailes des sphinx  , feuilles d’acanthe, pieds de lion en bronze doré  que Boulle sculptait, fondait, ciselait et dorait quelquefois  lui-même . Je pense que si on reproduisait la tête de l’acheteur ou de l’acheteuse  d’aujourd’hui  on serait encore plus dans la tentance  du moment .  On a l’impression que le meuble Boulle  est un meuble de l’offre. C’est un meuble  pour un  commanditaire  qui etait non le roi mais  le surintendant des bâtiments, arts et manufactures.

03.02.2015 02:17
prof Z

 LES FAUSSES IDEES SUR LA FIGURE DE L’ARTISAN BOULLE  AU XVII  X VIII ème…. On se fait  de  fausses idées sur la figure de l’artisan menuisier  d’ébène avant d’être ébéniste  et même ébéniste du roi. Les codes classiques sont  definis par Charles Le Brun  , un artiste peintre et décorateur, premier peintre du roi Louis XIV, directeur de l’Académie royale de Peinture et de Sculpture, et de la Manufacture royale des Gobelins  Il  décora   le  château de  Vaux le Viconte  de Fouquet  avant celui de château de Versailles. Personne n’a eu l’idée de faire un portrait de Boulle alors que tous les artistes avaient  leur portrait officiel.  Il y a donc une hierarchie  entre artistes et artisans.  Voir cette console   dessinée par le peintre  Charles Le Brun. http://www.charleslebrun.com/album_realisations/Meuble%20table%20console.jpg

04.02.2015 11:56
prof Z

 Le  faux  prof Z   a raison  de dire que  le sujet n’est pas facile  puisque le  reglement du concours  est imprecis. Ce qui est clair, c’est que le vainqueur ne gagne rien   ce qui pose problème à certaines associations de designers. L alliance française designers en dresse d’ailleurs une liste noire.

11.02.2015 07:08
prof Z

hop,  Les deux lauréats ont été désignés : pour la catégorie étudiants, « Ode à la banquette », un projet de Jeanne Talonneau, et pour la catégorie Professionnels, « Converseuse » créé par Vincent Coste.

bien joué pour Tim, partie remise pour la victoir !

24.02.2015 07:17
Vincent – Blog Esprit Design

 Je vois tres bien Vincent Coste, Jérôme Garzon…. et Jean-Baptiste Sénéquier , le trio de la commode Boulle  en plastique jaune au Festival d’ Hyeres, C’est plus proche de Saint Tropez et de la mode …. Je vais être bien Veilhan.  Voila bien longtemps que je n’avais pas de nouvelles de. Jean-Baptiste Sénéquier  depuis Muji.

24.02.2015 07:52
prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?