La chaise totalement biodégradable d’Hanna Carlsson

La designer suédoise Hanna Carlsson présente le fruit de ses recherches sous la forme d’une chaise : la Residue Chair. Pour arriver à ce résultat, la créatrice s’est d’abord interrogée sur une manière de réduire les déchets de bois générés par l’industrie du meuble.  La fabrication de masse de meubles en bois génère des déchets qui sont souvent du bois mélangé à d’autres matériaux pas naturels. L’industrie ajoute des matériaux au bois pour pouvoir créer une surface à double courbure. 

Hanna Carlsson est donc partie de ce premier constat pour imaginer un nouveau matériau qui serait entièrement biologique et qui puisse être façonné en surface à double courbure. Ici, ce n’est donc pas nécessairement de la chaise que l’on souhaite parler mais plutôt d’une alternative aux déchets qui s’accumulent à cause d’une fabrication de masse peu raisonnée. 

La chaise totalement biodegradable d Hanna Carlsson

La chaise totalement biodegradable d Hanna Carlsson La chaise totalement biodegradable d Hanna Carlsson

Material Driven Design

Avec cette chaise, la démarche de la créatrice est axée sur le matériau et non pas sur l’objet final. Ce qui signifie qu’elle a d’abord cherché à concevoir un nouveau matériau éco responsable avant même de savoir quelle forme et quel usage final il servirait. C’est ce qu’on appelle le design « material driven » : axé sur le matériau. 

Le matériau abouti qu’a obtenu Hanna Carlsson après de nombreuses recherches est composé de fibres de bois et de colle d’os. Un matériau 100% naturel dont les composantes proviennent de résidus de différentes industries. D’où le nom “Residue chair”. 

La chaise totalement biodegradable d Hanna Carlsson

La chaise totalement biodegradable d Hanna Carlsson

La chaise totalement biodegradable d Hanna Carlsson

Les composants de la Residue Chair

Pour la matière première, la créatrice est allée chercher des copeaux de bois issus des industries de meubles, et la colle d’os a été fabriquée à partir de reste d’os issus de l’industrie de l’abattage. Rien n’est laissé au hasard et ce nouveau matériau permet de réduire l’accumulation de déchets. 

Les os qui composent la colle ont été choisis pour leurs propriétés liantes mais aussi thermoplastiques. Ceci offre au matériau final ces mêmes propriétés, et donc la possibilité d’être remodelé pour être réutilisé à l’infini. 

Le pari est réussi pour Hanna Carlsson qui a réussi à créer des surfaces à double courbures avec son matériau, à l’aide du moulage sous pression. C’est donc naturellement devenu une assise accueillante et très agréable par ses courbures. La structure de la chaise est faite de chêne massif assemblé avec des chevilles en bois et de la colle d’os. 

Ce nouveau matériau “residue” pourrait tout aussi bien servir à de nombreux autres usages, de mobilier ou non.

La chaise totalement biodegradable d Hanna Carlsson

La chaise totalement biodegradable d Hanna Carlsson

La chaise totalement biodegradable d Hanna Carlsson

La chaise totalement biodegradable d Hanna Carlsson

Tout l’intérêt de ce nouveau matériau est qu’il est totalement biodégradable et qu’il utilise des composantes qui ne seraient pas utilisées par ailleurs. 

Avec la Residue chair, la créatrice suédoise propose plus qu’un matériau. C’est un véritable appel à la réflexion pour tous les créateurs. Comment imaginer les matériaux de demain avec les nombreuses ressources déjà à notre disposition ?

Nous parlions récemment de cette même problématique à travers la création de Sarah Kim Harbarth : Kuori.

Découvrez les autres travaux d’Hanna Carlsson.

By Blog Esprit Design.


Clémentine Brochier
Rédactrice avec 8 ans d’expérience, d‘abord en agence de communication et désormais en tant qu’indépendante. Mes sujets préférés sont principalement liés à l’habitat : design d’objet et d’intérieur, architecture, bricolage et qualité du logement.
Pas de commentaires

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?