Collection luminaires Altitudes par le studio Maxwen

Strato - Collection luminaires Altitudes par le studio Maxwen

Strato – Collection luminaires Altitudes par le studio Maxwen

Le studio Maxwen est né en 2012 grâce à l’association des designers Gwenaëlle Bertrand et Maxime Favard. C’est principalement avec des institutions culturelle, privées et publiques que le studio collabore. Le duo engage aussi des projets avec des entreprises dont les portées peuvent être plus spécifiques et explore parfois, les modalités de l’autoproduction comme avec la collection Altitudes.

Cette collection est composée de 3 modèles : Strato, Alto et Cirro.

La démarche créative de ces 3 déclinaisons se traduit, tout d’abord, par l’inspiration des formes géométriques mais également par la composition de la troposphère (domaine où se développent les différents systèmes nuageux). Cependant, la mise en œuvre de ce projet de recherche relève d’une réelle démarche technique : le système d’autoproduction. En effet, le design final de cette gamme de luminaires résulte de l’étendue et des limites des techniques d’impression 3D.

Strato - Collection luminaires Altitudes par le studio Maxwen

Strato – Collection luminaires Altitudes par le studio Maxwen

Strato - Collection luminaires Altitudes par le studio Maxwen

Strato – Collection luminaires Altitudes par le studio Maxwen

Strato - Collection luminaires Altitudes par le studio Maxwen

Strato – Collection luminaires Altitudes par le studio Maxwen

Strato - Collection luminaires Altitudes par le studio Maxwen

Strato – Collection luminaires Altitudes par le studio Maxwen

« Avec la collection Altitudes, nous engageons le projet par la “techno-poésies” (explorations techniques de l’impression 3D) et la volonté de traduire un procédé technologique sous la forme d’un objet du quotidien. La limite du volume d’impression nous a notamment amené à penser l’artefact par association de modules. À partir de cette nécessité, nous avons imaginé un élément triangulaire avec un assemblage spécifique qui permet d’orienter différemment les triangles afin de composer l’une des trois lampes de la collection. »

Le projet Altitudes est une amorce au souhait du Studio Maxwen de développer un système d’autoproduction : concevoir, produire et éventuellement distribuer ses créations.
« Ce n’est pas tant pour contourner le marché de production actuel mais pour tenter de questionner le rôle du design dans ce cycle classique. On ose imaginer qu’un système différent puisse proposer aux individus l’acquisition d’objets autres. Nous réfléchissons aussi à des projets plus polémiques comme nous l’avons fait avec le Mémorial de la Faune ou Utopie & Dystopie qui, dans un schéma industriel standardisé, ont difficilement leur place. »

Alto - Collection luminaires Altitudes par le studio Maxwen

Alto – Collection luminaires Altitudes par le studio Maxwen

Alto - Collection luminaires Altitudes par le studio Maxwen

Alto – Collection luminaires Altitudes par le studio Maxwen

Alto - Collection luminaires Altitudes par le studio Maxwen

Alto – Collection luminaires Altitudes par le studio Maxwen

C’est en considérant avant tout le design comme une question d’attitude que MAXWEN s’exprime au travers de divers médiums. Le réel souhait d’expérimenter une pratique tournée vers leur propres recherches théoriques et inversement justifie leurs différents projets ainsi que le développement d’une nouvelle forme de design : Ce n’est plus une réponse à un besoin mais une possibilité de questionner nos manières d’être et de vivre au quotidien.

« Ce sont des convictions que nous avons le plaisir de partager avec d’autres professionnels ou universitaires durant les rencontres annuelles que nous organisons au sein de l’université de Strasbourg pour discuter des enjeux du design. Nous venons à ce propos, d’éditer un second ouvrage collectif aux éditions L’Harmattan et intitulé Poétiques du design : Éco-conception ? qui, nous l’espérons, accompagnera et soutiendra la recherche francophone en design. »

Cirro - Collection luminaires Altitudes par le studio Maxwen

Cirro – Collection luminaires Altitudes par le studio Maxwen

Cirro - Collection luminaires Altitudes par le studio Maxwen

Cirro – Collection luminaires Altitudes par le studio Maxwen

Un grand merci au studio Maxwen pour son intervention, nous restons connectés aux nouveautés.

Plus d’informations sur le studio : Maxwen

By Blog Esprit Design


Voligne - Sandy Rubio
Architecte d'intérieur chez Voligne - Studio de création
Le rythme fait partie des principales caractéristiques artistiques. Plus concret en musique ou mis en évidence en danse, il se distingue également en architecture, peinture, poésie ou encore au cinéma. Plus généralement, notre environnement est rythmé, notre quotidien est rythmé, notre corps est rythmé. Tout est une question de rythme. A chacun la création de sa rythmique : nous sommes tous nos propres compositeurs, à nous de créer notre harmonie.
8 commentaires

 C’EST QUOI LE PROGRES EN DESIGN  ? Si j’ai bien compris c’est de l’ecoconception en impression 3 D  en plastique ( + ou -) des solides de Platon..  quand le designer anglais Tom  Dixon né en Tunisie  fait de la decoupe laser  de polyedres inspiré du  moucharabieh…. http://www.journal-du-design.fr/wp-content/thumbnails/uploads/2012/03/Lampe-Etch-Web-par-Tom-Dixon-tt-width-590-height-366-crop-1-bgcolor-000000-except_gif-1.jpg   

20.03.2015 02:13
prof Z

 TOM DIXON EST IL PLUS BRILLANT ? Tom Dixon que je connais depuis des lustres est il plus brillant?http://cimmermann.co.uk/images/product/tom_dixon_etch_cluster.jpg

20.03.2015 04:06
prof Z

Nous ne sommes pas dans le progrès en Design mais dans une approche d’auto-production en effet, avec une démarche de développement et transmission de valeurs propres. Ce projet a été conçu en 2009, le studio a mis de coté la finalité esthétique (aucun croquis de recherche en design final) pour mettre en avant l’étendue et le limites de l’impression 3D (à l’époque parametrée par leurs soins)

21.03.2015 10:09
Sandy Rubio

@ Sandy Rubio… Desolé mais je n’ai pas compris  la logique de ne pas faire de dessin  pour mettre en avant un  dessein du designer (autoproduction)  qui n’interesse  ni l’acheteur  ni l’utilisateur….  La 3D a un potentiel  dans les musées ( leur core bizz)  et c’est à mon avis  le sens de ce projet. 

21.03.2015 11:49
prof Z

 FORTE IMPRESSION Apres avoir vu  les dessins d’Amandine Urruty  , j’ai vu  la partie haute  d’une armure , le heaume et   le gorgerin…. revu par  unclone  d Xavier  Veilhan  et son sous traitant de l’ensci  les ateliers d’artistes  numerique   3D  imprimé

21.03.2015 12:15
prof Z

 NUL N’ENTRE DANS L’ACADEMIE DE  DESIGN S’IL N’EST GEOMETRE… Adaptation de   d »avertissement  placé à l’entrée de  l’Academie de Platon et « qui ne vise pas tant ceux qui ne sont pas déjà géomètres confirmés que ceux qui n’ont pas, comme aurait dit Pascal, l’esprit de géométrie, ou du moins une aptitude à pratiquer la géométrie » Quand je parle de progres je veux dire que l’on utilise  un des  5  polyèdres reguliers  convexes , appelés Solides de Platon  mais en fait il s »agit de  l’icosaèdre decouvert par  Théétète d’Athènes   avant 400 avant J esus Christ donc avant  le geomètre philosophe disciple de Socrate.  L’objectif  etant  ici de  livrer à plat  pour une commande internet et de deporter comme pour le kit  ikea, le coût  de montage sur l’ acheteur-utilisateur. C’est la même demarche que suit Dixon avec des plaques metal decoupées au laser  … et 60 pentagones irreguliers  assemblés selon une formule mathematique secrete  Fabriqué à partir d’aluminium anodisé de cuivre à travers un processus de photo numérique-gravure à l’acide… https://cdn.nostraforma.com/cache/1400×1400/f2e5508a1a108a113a8817ed56419fef.jpg

21.03.2015 03:50
prof Z

 DE PLATON A CATALAN, DE DIXON  A MAXWEN… En relisant   le sujet sur   TOMdixon dans BED , je vois que Tom Dixon  a utilisé un des  13 solides de Catalan ont été nommés ainsi en l’honneur du mathématicien belge Eugène Catalan qui fut le premier à les décrire en 1865.  Il s’agit de Hexacontaèdre trapézoïdal…. quelquefois appelé   hexacontaèdre deltoïdal ou hexacontaèdre strombique. Il est composé de 60 faces en forme de cerfs-volants….. Il y a une innovation  par le  studio maxwen:  elle consiste  à assembler des  icosaèdres complet avec des parties d’   icosaèdres  et des demis isodroedres à l’envers ce qui devrait permettre de  faire une coupe de fruits.https://www.youtube.com/watch?v=eDsFmYur9Yohttp://i.ytimg.com/vi/eDsFmYur9Yo/hqdefault.jpg

21.03.2015 04:13
prof Z

Superbe collection ! Sous le charme http://www.hexoa.fr/

21.04.2015 12:01
Tableau design

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?