Les matières brutes de Maxime Bellaunay

Les matières brutes de Maxime Bellaunay

« A flanc de falaise », « Horizon »… Avec des noms aussi évocateurs, on ne peut qu’imaginer la substance du travail de Maxime Bellaunay.

C’est de son projet de diplôme des Métiers d’Art, actuellement aux Ateliers de Paris, qu’est née cette série de luminaires, mettant en scène des matériaux typiques et savoir-faire artisanaux de différentes régions. Du marbre de Toscane, du granit du Tarn ou encore de la roche volcanique d’Auvergne, ces pièces uniques nous invitent à un voyage authentique et presque contemplatif.

Les matières brutes de Maxime Bellaunay

Présenté la première fois durant la Paris Design Week de septembre 2019, ce jeune designer met la matière brute à l’honneur, dans un contexte où le retour aux sources est plus que jamais à l’ordre du jour.
La nature est magnifiée et c’est elle, ainsi qu’un brin de hasard qui participe à la création des objets.

Un des trait que l’on retrouve dans son travail est cette dualité entre matière brute et matière noble : Les contours de la pierre naissent d’une brisure et le métal est travaillé avec une précision infinie suivant la ligne minérale. La boucle est bouclée et les deux éléments forment un tout harmonieux et poétique.

Les matières brutes de Maxime Bellaunay Les matières brutes de Maxime Bellaunay

Cette dernière pièce a particulièrement retenue mon attention de par son histoire et son esthétique atypique mélangeant deux types de terres de la région du Comminges.

Les matières brutes de Maxime Bellaunay

« Les fragments de brique proviennent d’une ancienne briqueterie laissée à l’abandon. Des siècles d’histoire industrielle avec pour seul mémoire aujourd’hui, les amas de gravats qui tapissent le sol de l’usine. Abîmé et marqué par le temps, chaque morceau est unique et est complété par de la faïence. »

Ce vase « Composé » illustre parfaitement le concept de plus en plus reconnu de l’up-cycling, qui consiste à réutiliser et sublimer des matières recyclées. Il fait également écho à la philosophie japonaise du wabi-sabi qui prône un retour à la simplicité et redonne son importance à la beauté de l’imperfection. Autant de thèmes que l’on commence à retrouver dans le monde du design.

A suivre !

A noter : La série « A flanc de falaise » sera disponible prochainement en édition limitée.

Plus d’informations sur le créateur : Maxime Bellaunay

Prochaine exposition :
À Tokyo – Savoir-faire des Takumi
NIHOMBASHI Takashimaya S.C. Main Building 6th Floor Art Gallery
2–4–1 Nihombashi, Chuo-ku, Tokyo
Du 25 au 31 mars 2020

By Blog Esprit Design


aurélie pellat
Chargée d'affaires chez Absolute Office
Diplômée de l'école Boulle / Chargée d'affaires chez Absolute Office
Pas de commentaires

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?