Mon métier : Designer Plasticien par François Mangeol

Mon métier : Designer Plasticien par François Mangeol

Venons aujourd’hui à la rencontre de François Mangeol, jeune designer / plasticien français tout en réflexion créative.

– Peux tu nous expliquer ton parcours, formations en quelques mots ?

J’ai d’abord suivit des un cursus scientifique, bac S, spécialité mathématiques puis un début de formation en biologie des métabolisme que j’ai arrêté ensuite pour entrer à l’École supérieure d’art et design de Saint-Etienne (ESAD).

– Travailles-tu dans un studio, agence ?

J’ai monté mon bureau en 2007 et il est arrivé depuis à plusieurs personnes de collaborer périodiquement avec moi.

Mon métier : Designer Plasticien par François Mangeol

– Peux tu définir ton travail en un mot ?

C’est difficile, je suis toujours curieux du regards que l’on peut porter sur mon travail. Ce serait une bonne question à poser aux personnes qui ont écrit ou parlé de mon travail.

Mais si je devais vraiment l’évoquer, je parlerai d’un design « pensif »; c’est un travail de stratification du sens, presque littéraire. Un design à penser issu de fictions à la fois fondatrices des projets et incorporées en eux, à penser.

J’aime à croire que la définition des aphorismes que fait Alessandro Baricco, écrivain musicologue italien contemporain dans son livre « l’ame de hegel et les vaches du Wisonsin » s’applique à mon travail.

« L’aphorisme c’est l’instant où la réflexion s’élance, s’appuyant parfois sur le paradoxe, usant d’articulations faibles, ou hasardeuses, s’autorisant la provocation et cherchant le fracas de vérités nouvelles, provisoires. C’est la limite et en même temps la force de tous les aphorismes : par le pouvoir frêles de l’intuition, bousculer la pensée immobile. « 

J’essaye donc de dessiner des « Aphorismes à penser » 🙂

– Un objet ?

Les derniers sortis peut-être qui continuent d’affirmer ce positionnement dans le dessin et la création : Le vase S.M.S. édité chez ÉSÉ ou les miroirs Pi édités chez Domeau & Pérès.

Mon métier : Designer Plasticien par François MangeolMon métier : Designer Plasticien par François MangeolMon métier : Designer Plasticien par François Mangeol

– Quels sont les designers qui vous inspirent ou que vous appréciez particulièrement ?

Enzo Mari, Andrea Branzi les radicaux italiens de manière générale pour leur état d’esprit, leurs actions et leur propension à voir le design comme une pratique global, du livre au jouet, de l’industrie au manifeste.

Après il n’y en pas quelques-uns en particulier, le monde m’inspire, l’actualité, les plasticiens, les artisans, les savoir-faire, mes camarades designers aussi, les maitres comme les plus jeunes. C’est quelque chose qui n’est pas toujours systématique, les objets auprès desquels on se sent à l’aise, ceux dont on partagerait la même vision voire langage parfois.

– Avoir des idées c’est bien, les créer, et les distribuer ?

C’est mieux!

Aujourd’hui nous sommes assaillis d’images d’objets or le travail du designer reste la conception d’un produit et d’une expérience physique de design. De manière générale il est difficile pour un designer de voir arriver ses objets sur le marché; d’autant plus lorsqu’il s’agit d' »aphorisme à penser ».

Les maisons d’édition en France restent peu nombreuses malgré le boom de ces dernières années. Sans compter que le designer n’en a que rarement le choix au début de sa carrière. C’est souvent le fruit d’une rencontre fortuite, parfois provoquée, autour de projets préalables. Compte tenu du nombre de designers formés chaque année et du risque financier inhérent à la production en série d’objets, les choix des éditeurs, maisons d’édition ou galeries ne se portent que sur un petit nombre d’entre nous.

– Parmi tes créations quelle est celle que tu aimes le plus ?

C’est toujours compliqué. Il y a beaucoup d’aspects, mais je pense que celle que j’aime le plus sont celles qui restent à venir, encore en chantier, qui me tiennent en haleine et en éveil.

– Chez toi c’est comment ?

Ce soir, chez moi dans le salon… une table d’artisanat marocaine, deux meubles bas Ikea PS rouge, une girafe gonflable de Libuse Niklova, gonflée, des prototypes des miroirs Pi pour Domeau & Pérès, un RAR ABS des Eames, un tapis blanc, la bouteille de Garouste et Bonetti pour Ricard, vide depuis des années et l’album We are New Here de Gil Scott Heron and Jamie XX / en fond!

– Ton environnement de travail ? Peut on avoir une photo ?

L’environnement de travail est assez systématique, un grand bureau qui peut accueillir du monde, de la musique toujours.

Mon métier : Designer Plasticien par François Mangeol

(Sur la photo Thibault qui a travaillé avec moi cet été.)

– Pour toi, le plus important dans une création est ? La Praticité ? La Poésie ? L’Usabilité ? La Processus de création simplifié ?… L’humour ?

Le contexte. Les meilleurs projets sont ceux qui ont un contexte de création quel qu’il soit, poétique, scénographie, subversif, etc.

– Un conseil à donner au personnes désireuses de se lancer et de devenir designer ?

Je ne peux que leur conseiller de faire preuve d’entêtement, de courage, de patience, de curiosité et surtout de beaucoup de travail!

– Que penses-tu de l’effervescence autour de la déco, du design ces dernières années à la télévision et sur internet ?

Depuis quelques temps maintenant, la valeur d’un designer s’écrit comme celle d’une marque. Le nom devient marque, une signature à apposer sur des objets pour mieux les vendre compte tenu de l’image de marque déjà acquise. Starck ™ par exemple. L’hypocrisie de ces marques/ noms de designers, qui sont le fruit de 5 10 15 30 100 designers intégrés à l’agence, tombe le masque petit à petit pour laisser leur chance à de plus jeunes designers ou studios, cf l’exposition de la galerie Grosserez de Septembre dernier sur les « assistants » de « grands » designers.

On peut faire un parallèle avec le milieu du cinéma et de ses acteurs. Il y a des producteurs (éditeurs) plus ou moins connus avec plus ou moins de moyens. Il y a un petit nombre d’acteurs/designers connus et reconnus (sans remettre en cause leurs compétences) à qui on demande de faire beaucoup de produits pour surfer aussi sur leur image (de marque). On voit arriver sur le marché des blockbusters à grand renfort de publicité dans toutes les salles (boutiques) et de plus petites productions d’auteur, dans quelques salles seulement.

J’en pense donc que c’est une chose positive, dans le sens où le public a de plus en plus les moyens médiatiques de s’intéresser à ce que nous faisons. Notre métier demeure encore un peu fantasmé à mon avis. ET dans le même temps nous manquons de visibilité et seuls certains designers sont reconnus (leur travail assimilé, compris, acheté), les français ne s’intéressent pas vraiment encore à la jeune création dans l’acte d’achat.

Enfin je suis surtout Motivé et plein d’espoir par cette génération, cette nouvelle vague et son dynamisme en marche. Le design se démocratise et sa visibilité se fait de plus en plus qualitative. Il faut donc le regarder avec de la motivation, de l’envie et de l’énergie tout en gardant à l’esprit que ce n’est pas facile tous les jours. Ne jamais oublier que les parutions ne font pas vivre et simplement essayer, essayer encore, sans cesse d’observer pour mieux comprendre, mieux dessiner peut-être.

– Comment choisis tu tes nouveaux projets ? Sur demande, au feeling ?

J’ai la chance d’avoir pu choisir la plupart de mes projets au feeling effectivement. Ces rencontres qui façonnent un parcours tout en ne l’imposant pas.

Mais tu l’as vu mon travail n’est pas systématique, je m’attache à travailler le plus possible des champs que je n’ai pas encore investit Je ne me limite pas à un type de produits, un type de production. Par nature curieux je ne suis jamais contre la découverte de nouveau champs de réflexion et de projection.

– Où puises tu ton inspiration ? Expérience, livre, voyage…

Le quotidien est une source de curiosité, de connaissance, de découverte potentiels énorme. C’est donc un terrain illimitée d’expériences et d’inspirations. C’est le propre du designer d’avoir toujours les yeux grands ouverts et de s’arrêter dans la rue, reculer et prendre en photo une borne électrique à Eindhoven, un tabouret au design vernaculaire en pleine campagne en passant par du graphisme de boucherie!

– Consultes tu régulièrement des livres, sites, blogs consacrés au design ? Si oui lesquels ?

Je ne peux que conseiller la lecture des magazine Uzbek & Rica ou encore Feuilleton, à lire absolument.

Après j’utilise des aggrégateurs de flux pour suivre un certain nombre de blog qui ne sont que rarement spécialisé dans le design mais plutôt dans l’info, les sciences.. sans oublier les sélections de Flo, Jo Yana, Éric, Alexandre ou encore les tiennes, enfin rien que tous le monde ne fasse déjà. Je n’ai pas de blog d’inspiration secret 😉

– As tu une définition du « design » ?

C’est difficile, la question a été beaucoup posé, nombreuses ont été les réponses apporté. J’en donnerais un regard, le designer dessine des objets, quel qu’en soit leurs échelle (industrielles, architecturales, de masse, de galerie, etc.).

L’étymologie du mot objet nous renseigne sur la nature même de la démarche : ce qui est placé devant, donc devant nous, utilisateur, amateur ou spectateur. L’objet est bien sûr un outil et un instrument mais il est aussi objet de regards. Il est de façon plus abstraite, matière pour l’activité de l’esprit et support de la pensée.

Nous sommes donc des « objecteurs », à nous d’opposer, de prétexter, de répliquer, de répondre ou encore de contester un ordre établi. C’est à dire, du côté de l’utilisateur, une responsabilité et une implication plus grande que la simple consommation.

Toutes ces définitions/acceptations du mot objet essayent de trouver écho dans ma pratique.

Mon métier : Designer Plasticien par François MangeolMon métier : Designer Plasticien par François MangeolMon métier : Designer Plasticien par François MangeolMon métier : Designer Plasticien par François Mangeol

– La vie d’un designer est-elle enviable ?

Enviable je ne sais pas, il ne fait pas nourrir se fantasme. C’est un métier qui de manière général pendant une dizaine d’année reste sommes toute précaire pour la plupart d’entre nous. Mais c’est un choix, le choix de rencontres enrichissantes, inoubliables, d’un métier très complet qui mêle création, gestion, commerce… on a pas le temps de s’ennuyer! De fait c’est un métier chronophage, prenant et il y a donc d’énormes concessions à faire.

– Quels sont tes passions, tes loisirs, en dehors du design ? Un designer a-t-il une vie en dehors de la création ?

Je te l’ai dit… Il faut faire d’énormes concessions. Mes soupapes sont la lecture, l’écriture, le dessin, ma guitare que je délaisse trop souvent, mes proches, les voyages (dès que je peux!). Il n’y a rien de mieux que se trouver projeter dans une nouvelle culture, une autre manière de vivre, des couleurs et odeurs différentes…

– Ou te vois tu dans 5 ans ? 10 ans ?

Je n’arrive que difficilement à me projeter au mois de Janvier et ne sais toujours pas où je fête le nouvel an alors dans 5 ou 10 ans…!

Disons que je m’imagine bien à l’étranger, j’aimerais vraiment avoir plus souvent l’opportunité de voyager, d’aller à la rencontre d’autres cultures et puis je vois bien des enfants…

– Penses tu qu’il y a un problème pour les designers en France ?

La base du problème c’est que nous sommes peut-être déjà trop pour que le marché nous absorbe tous ; et ce bien que les champs d’applications soient multiples, qu’ils se multiplient et qu’il existe de nombreuses aides et structures (OSEO, le VIA, le lieu du design, la Cité du design, …)

je ne suis pas certain que la multiplication des aides soient une solution même si elles restent une aide nécessaire. Pour vivre, il faut avoir un chiffre d’affaire, ce qui n’est pas le rôle des aides…

Il faut arriver à un changement des mentalités, à une plus grande ouverture d’esprit. Il est donc nécessaire que des efforts soient faits, autant du côté des industriels que des designers afin d’installer une confiance mutuelle susceptible de proposer des produits riches à forte valeur de patrimoine, afin que l’on associe plus le design à de la création (innovation, recherche, nouveaux usages, nouveau message, etc.). Aujourd’hui le mot « design » est trop souvent employé comme l’adjectif qualificatif d’un style, moderne (?!), contemporain (?!), fantasmé dans tous les cas. Et c’est à mes yeux une des missions des structures, des magazines, ou des blogs de travailler à multiplier les actions de médiation auprès des publics sur ce que sont réellement les métiers du design. Espérons que des expositions comme – L’objet du design des Sismo ou encore celle de Konstantin Grcic à la Cité du design se multiplient.

– Pourquoi accepter de répondre à mes questions ?

Pour cette même raison évoqué juste avant, bien que ce ne soit toujours un exercice délicat et il est pas dit que ce que je raconte soit si intéressant.

Tu me diras!

– As tu un nom à nous donner pour  une prochaine interview ?

Voire plusieurs, David des Moutis, Jean-Sébastien Poncet, Gregory Lacoua, Pierre Lapeyronnie, …

– Quelle est ton actus ?

À très court terme, le prochain salon Maison&Objet en Janvier, un banc qui sera présenté à Milan en Avril prochain, un livre avec mon camarade et ami designer Jean-Sébastien Poncet qui se termine, une collaboration avec une orfèvrerie, des projets de tapisserie à venir, plein de choses excitantes en perspective !

Quelques unes de ses créations :

Mon métier : Designer Plasticien par François MangeolMon métier : Designer Plasticien par François MangeolMon métier : Designer Plasticien par François Mangeol

I Miss Swan, lampe à LED

Mon métier : Designer Plasticien par François Mangeol

Miroir, tôle polie pour Domeau & Pères

Mon métier : Designer Plasticien par François Mangeol

Bar Mobile, prix de la créativité, Exquisite Wyborowa

Mon métier : Designer Plasticien par François MangeolMon métier : Designer Plasticien par François MangeolMon métier : Designer Plasticien par François Mangeol

Millefuilles, miroir + tapisserie Aubusson

Mon métier : Designer Plasticien par François MangeolMon métier : Designer Plasticien par François MangeolMon métier : Designer Plasticien par François Mangeol

Galamp, lampe prototype

Mon métier : Designer Plasticien par François MangeolMon métier : Designer Plasticien par François Mangeol

Tapis Occidorient, Edition Sous Etiquettes.

Mon métier : Designer Plasticien par François MangeolMon métier : Designer Plasticien par François Mangeol

Usine Occupée, purificateur d’air, Edition Sous Etiquettes.

Crédits photos :

Pi – ed. Domeau & Pérès, 2011 – photo : FM / Occidorient, I Miss Swan, Usine Occupée, SMS, ed. ÉSÉ Édition Sous Étiquette, 2010-2011 – photo : François Caterin / Collection Saint-Etienne – DS3 ed. Souvignet, 2010 en collaboration avec Sophie Françon – photo : Johan Meallier / photos : FM

Plus d’informations sur la designer : François Mangeol

merci à François pour sa disponibilité et gentillesse, en espérant le revoir au plus vite sur BEDesign !

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
Gardien de la maison BED, fondateur, dévoué je passe mon temps à veiller la nouveauté qui vous fera briller les yeux.
95 commentaires

Ron Arad est un designer plasticien comme Philippe Starck qui est plasticien dans tous les sens du terme en raison d’une dépendance à la matière plastique mais je trouve que c’est ici un designer philosophe dont je ne comprends pas tout le vocabulaire
http://flodeau.com/2011/03/francois-mangeol-le-soliflore-sms/

02.12.2011 08:39
Prof Z

Ne pas confondre, nom,auteur,signature,marque,notoriété,célébrité,validation, influence…. J’ai beaucoup « débattu » du sujet avec Nicolas Minvielle,ex responsable des marques de Starck. Les marques existaient avant lui. Il a donc géré des marques et s’est lui même validé comme d’ailleurs certains designers ex de l’agence de ce designer marque qui ne peuvent être des marques en raison de noms inappropriés( Crasset, Pillet, Jouin, Quitllet | Muuuz – Webzine … ) Mais comme son blog est statutaire comme d’ailleurs ceux de beaucoup de journalistes les commentaires sont modérés à la manière d’un courrier de lecteur dans la presse papier, c’est à dire instrumentalisés.
Le design ( on parle ici de designers de choses,d’objets, d’artefacts)est un métier mal défini et concurrentiel . Les studios de design d’objets, de meubles doivent faire face aux stylistes de mode, aux décorateurs et aux starchitectes plus connus et plus riches qui se servent du design comme outils de com …

02.12.2011 09:11
Prof Z

Le plus : Tapis occidorient, rencontre entre deux cultures Orient + Occident.

Le graphisme, inspiration ?

François utilise avec minutie la police « Times New Roman », mélangée, chevauchée.. pour créer ces symboles nous rappelant les langues arabes. 💡

02.12.2011 09:18
Vincent / Bed
02.12.2011 11:28
Prof Z

Designer, plasticien: tapis or not tapis, that is the question…
Je n’y connais rien en tapis. En graphisme, en design de surface un peu plus car j’ai été pubeux, marketeux, ça forme ou ça formate, je ne sais pas….
Les designers produits même avec un curcus déco comme Starck sont nuls dans ces domaines. Le seul tapis qu’il ait fait c’est sa femme qui l’a dessiné, comme quoi il n’y a pas que les designers du studio qui travaillent pour un designer marque. Les peintres ne sont pas les meilleurs dans cet exercice. J’étais un des piliers d’Arcurial dont la mission était de faire des multiples de bijoux ,d’objets, de tapis, de meubles par des artistes… Dead end ?
Idée lumineuse iconique en 3D
Pour revenir aux choses objets artefacts 3D, je trouve que sa table basse avec une lampe de table (basse) est très bien…. Une lampe, une table c’est une microarchitecture. Belle idée pour une église? ICONique? Non?

http://www.yooko.fr/wp-content/uploads/2010/12/ese1-664×442.jpg

02.12.2011 11:45
Prof Z

@Vincent / Bed
Pour répondre à ta question son tapis Occidorient basé sur la caligraphie décorative très présente par exemple dans les tapis persans . Il est plus coranique qu’occidental puisqu’il le Coran interdit l’image répresentant les hommes et les les animaux… Castalbajac est lui vraiment occidental.
La solution: Ben…. Ben non puisqu’il choisit une langue d’occident ancien colonisateur et toujours impérialiste comme on dit encore sur ma gauche de ma gauche
http://serialpoet.eu/images/concrete-visuelle/hommages/ben.jpg
Alors les chiffres arabes?

Ma grille de lecture :sa lampe de table est une microarchitecture d’église Le Corbusienne, son vase S.M.S un minaret ampoule avec une croix.Sommes nous malade de la religion? La religion est elle malade? Le design et il un bon médium? Et l’on revient ENCORE à Starck…..
“Vous me demandez à quel moment j’ai eu le pressentiment que le design allait être mon médium, eh bien jamais… Il faut être très très con pour choisir le design comme médium, parce que c’est vraiment pas intéressant, c’est pas du tout prioritaire, c’est à peine utile, et puis c’est terriblement muet, lent, lourd, terriblement entre deux chaises, c’est-à-dire toujours entre l’art et l’industrie. Non vraiment, y a pas plus pourri que le design comme médium.” Philippe Starck (2007)

02.12.2011 12:10
Prof Z

Rémi Bouhaniche s’y met aussi. Lyon ville les archevêques, c’est dans l’adn?
flodeau.com/2011/12/remi-bouhaniche-bless-you/

02.12.2011 12:19
Prof Z
02.12.2011 12:20
Prof Z

C’est quoi un « designer plasticien »?

02.12.2011 06:27
Prof Z
02.12.2011 08:54
Prof Z

FAIS MOI UN CYGNE
Je me suis armé de patience pour voir le site web à défilement de François Mangeol… INTERMINABLE . Pour lire le texte c’est plus difficile, le corps est celui de l’industrie alimentaire pour que le consommateur ne puisse lire la composition d’un produit.Le défilement? ILLOGIQUE ou plutôt inverse de la logique humaine. J’ai lu aussi ses relations presse : »Fin observateur du quotidien et des détails » « l’écriture d’une construction riche et épaisse de sens » écrit François Mangeol… Le schéma narratif du texte est loin d’être simple et frise « L’APOLOHAGIOGRAPHIE » : »Fin observateur du quotidien et des détails, il puise dans des études d’abord scientifiques et les beaux-arts un vocabulaire entre opposition et équilibre. Il dessine des objets en réaction, mélanges d’inspirations et de face à face entre fictions et fonctions ou l’écriture d’une construction riche et épaisse de sens »
Pour sa lampe de table , j’ai lu Miss Swnan. Le destin d’un produit s’inscrit déjà dans un nom starckien à 3 millions d’occurences ( miss « Philippe Starck ») et il faut être complètement allumé pour lire « j’ai raté l’inventeur de la lampe à incandescence Joseph Swan » ( NDLR en procès avec Thomas Edison,Joseph Swan dont l’antériorité est reconnue mais qui a moins bien protégé son invention ).
Quand en plus la lampe a la typologie d’un cygne même en calligraphie arabe ornementale, qui interdit la représentation animale, cela se voit …

http://i55.servimg.com/u/f55/11/15/56/75/hassan12.png

03.12.2011 08:35
Prof Z

errata j’ai lu Miss Swan

03.12.2011 08:36
Prof Z

de PI en ? :François Mangeol nous propose une collection de miroirs dont le périmètre du cercle qui les constitue est égale à la valeur exacte de Pi.

03.12.2011 08:49
Prof Z
03.12.2011 09:03
Prof Z
03.12.2011 10:09
Prof Z

@marion, merci, effectivement ça parle…
@Prof Z, c’est donc ainsi que je rencontre le commentateur de blogs le plus prolixe de France. Celui qui, il y a quelques temps déjà évoquait mon absence de stratégie (de marque) par la réalisation de pièces d’art d’un côté et de mobilier de collectivité de l’autre. L’idéal serait à mon sens d’en discuter car je ne suis toujours pas certain de suivre le fond de votre pensée.

Pour dire deux mots sur mon site « interminable » (peut-être n’avez-vous pas vu les flèches pour accélérer le défilement), images d’objets et projets qui s’organisent au fur et à mesure de la mise en ligne y sont accumulés et classés dans un ordre simili chronologique. Le temps de l’archivage est stratifié _ la première visible est la dernière déposée.  C’est précisément cette structure d’ « objets chronologiquement orientés » qui donne une lecture globale du vocabulaire en train de s’écrire d’une pratique d’un designer formé dans une école d’art.

03.12.2011 10:19
fm

« Celui qui, il y a quelques temps déjà évoquait mon absence de stratégie (de marque) par la réalisation de pièces d’art d’un côté et de mobilier de collectivité de l’autre ».
Quelle stratégie de marque est-il possible d’évoquer sans que vous soyez une marque?
De quelles pièces d’art parlez vous sans faire de l’art et avoir un parcours d’artiste peintre , artiste sculpteur disons d’artiste plasticien.
Non il s’agit de la stratégie éditoriale mixe du designer difficile à comprendre si on se positionne comme designer plasticien.
Un site trop linéaire.. Un couloir à sens unique d’« objets chronologiquement orientés » dans le sens opposé à la lecture occidentale….Seuls les orientalistes ne seront pas désorientées. Désolé je n’ai pas vu l’accélérateur . Mais si son accèlère on ne peut plus lire le texte Lisibilité? Usabilité ? Ergonomie?

03.12.2011 11:40
Prof Z

MES CONSEILS STRATEGIQUES ET TACTIQUES
-Décliner vos ampoules pharmaceutiques en differentes dimensions et typologies ( lampes)et présentez les à Bâle,capitale suisse de la pharmacie et de l’art design
-Décliner votre Miss Swan en table basse + lampe…. Miss swan XL
-Faire du design art de la table et design culinaire…. MANGE LOL
lol: 😆 😆 😆

03.12.2011 11:50
Prof Z

À quand un livre de Prof Z? Les questions soulevées méritent bien plus que quelques lignes de commentaires de blog.

MES CONSEILS STRATÉGIQUES ET TACTIQUES :
– un livre de commentaires et d’entretiens Prof Z
– monter un blog Prof Z
– sortir de l’anonymat et vous croiser sur le prochain M&O pour discuter et échanger

PS : Quant à ce site internet, il s’agit ni plus ni moins que d’un axe chronologique tout ce qu’il y a de plus occidental.. avec bien peu de texte à lire!

03.12.2011 01:07
fm

Wahou le jeu de mots!!
Je suis allée voir son site et moi j’aime bien cette idée de frise chronologique, cela permet de voir l’évolution et l’affirmation de ses projets de ce qu’il veut dire; à l’inverse de tous ces designers qui font un tumblr ramassis de projets inachevés, vieux croquis et images à tout va.
Son « souci » est peut-être qu’il a une pratique tellement diversifiée que si l’on a une lecture rapide de son travail on ne comprend pas de suite où il veut nous amener. Il faut se creuser un peu les méninges quoi! En même temps il y en a un peu marre de ces foutus objets vides de sens qui font simplement image…
Bonne journée!

03.12.2011 01:15
Ambre

C’est un hyperlivre interactif gratuit, un cours ouvert…
zuy OR « prof Z » design = 502000 occurences. Il suffit de rajouter vos mots clefs pour en faire votre recherche …. C’est un hyperlivre grauit

03.12.2011 01:17
Prof Z

@Ambre
Le designer ne peut pas changer le monde, la société des écrans et de l’attention immédiate mais peut mieux présenter son « monde créatif »….
Je suis pour une approche typologique et même mieux une home page, une page d’accueil qui permet de voir plusieurs projets et d’y entrer si je veux….
« Son “souci” est peut-être qu’il a une pratique tellement diversifiée que si l’on a une lecture rapide de son travail on ne comprend pas de suite où il veut nous amener. » On est d’accord…
Lire et écouter Bernard Stiegler sur le net

03.12.2011 01:27
Prof Z

Mon maïtre : Emmanuel Rudzitsky avait compris le nom , la signature , le territoire, les jeux de mots…. créatif

03.12.2011 01:51
Prof Z

Coherence du vocabulaire et du territoire de (trop?)Normal Studio et exemple de page d’accueil de site
http://www.unjenesaisquoi-deco.fr/Magazine/photos/ExpoDesignElementaire_1270630543.jpg
Dommage que l’on ne puisse pas décliner l’usine en humidificateur d’air
http://1.bp.blogspot.com/_7QJVcZDR0mQ/S2Zg6moK8YI/AAAAAAAADAw/8_57ogN562E/s400/dzn_Il-Coccio-Design-Edition-by-Giulio-Iacchetti-and-others-2.jpg

03.12.2011 03:05
Prof Z

Pour répondre à François Mangeol « Depuis quelques temps maintenant, la valeur d’un designer s’écrit comme celle d’une marque…. . L’hypocrisie de ces marques/ noms de designers, qui sont le fruit de 5 10 15 30 100 designers intégrés à l’agence, tombe le masque petit à petit pour laisser leur chance à de plus jeunes designers ou studios »
Parmi les designers cités par François Mangeol pour une prochaine interview ds bed design LAcoua – LAgrange John Doe Studio qui maîtrisent mal leurs noms ?, leurs étiquettes verbales? leurs signatures ? leur marque ? à eux 2 et valent bien les meilleurs studios japonais à 15 comme Nendo dirigé par Oki Sato qui lui maîtrise bien sa marque, son vocabulaire, son territoire sans être un grand communiquant…
http://www.maison.com/design/portraits/lacoua-lagrange-2-jeunes-designers-836/galerie/4129/

03.12.2011 11:52
Prof Z

« L’hypocrisie de ces marques/ noms de designers, qui sont le fruit de 5 10 15 30 100 designers intégrés à l’agence »…
– je ne connais pas pas de studio de design d’un designer marque qui ait 100 designers même à Milan alors à Paris, ils auraient un problème de rentabilité et donc de pérennité…
– le nombre de designers marque en France se compte sur le doigt d’une seule main amputée de plusieurs doigts.
– une marque n’est pas le fruit d’un designer intégré ni à un studio de design ni à toute autre entreprise.
– j’ai eu un débat assez vif mais courtois avec Patrick Jouin sur cette thématique dans le blog d’Alex .
– j’ai un débat plus vif sur les commentaires et les contributions . Un blog n’est pas un courrier manipulé, instrumentalisé des lecteurs que l’on trouve dans la presse papier . C’est pourquoi on ne peut me lire entre les hagiographies, les copier-coller de relation presse et les claques (une claque est dans le vocabulaire de l’art lyrique et du théâtre, un groupe de personnes (ou claqueurs) stipendiées par un auteur pour faire la claque, c’est-à-dire agir pendant les représentations de manière favorable ,en applaudissant ou défavorable, en criant…)
Je défends la société apprenante de Philippe Zarifian « L’élément qui unifie toutes les dimensions d’une organisation apprenante peut s’exprimer ainsi : Apprendre de l’instabilité et des mutations et donc devenir actif face à cette instabilité, apprendre à s’affronter positivement au devenir qui par définition est incertain et le faire ensemble dans des démarches de communication active… ».Je défends l’économie de contribution si bien éclairée par Bernard Stiegler et qui implique que des pans entiers de nos sociétés sont à réinventer . Je défends également le design dès l’école primaire comme Gabriele Pezzini  » Simplicité, Gestualité Il rêve de voir le design enseigné dès l’école primaire. Pour apprendre à décrypter la matière, à appréhender l’objet, sa valeur, sa fonction. Il vitupère, s’emporte, sans jamais cesser de se battre contre le système pré-établi des réseaux » Intramuros
http://duenderelationspresse.files.wordpress.com/2010/09/che-fare-cartolina-osakaweb.jpg

04.12.2011 07:26
Prof Z

Pour plasticien la définition de wikipédia me parait exacte
http://fr.wikipedia.org/wiki/Plasticien
pour moi un designer est un plasticien mais les plasticiens ne sont pas tous designer on devrait dire designer et plasticien .
Ce définir c’est définir ça pratique du métier méthode et champ d’action.

05.12.2011 02:00
Olivier.c

@Olivier.c
Merci pour cette partie de Boole wikipedienne avec des mots, moi, en pédagogue fnac..isé, virgin…isé, je préfère buller… sur une chaise de Quitlet, un « bon plasticien » , bras droit de Starck,notre Civa du design, en écoutant Nicolas Bedos chroniquer sur You tube….( j’ai gagné cette chaise master dans un concours de Bed design et elle me fait mal au Q, comme quoi il n’est pas si bon designer que plasticien)

http://www.arcanapercipio.com/lessons/algebre_de_boole/_belle_et_intelligente.png

05.12.2011 03:12
Prof Z

Enzo Mari, dont François Mangeol se revendique est affublé par la presse de l’appellation « designer plasticien » extrêmement réductrice .
Le mot-valise, le néologisme formé par la fusion d’au moins deux mots existant est plutôt pour François Mangeol, artdesigner. Je trouve que dans « ces pièces d’art » la dimension esthétique, voire decorative voire la dimension decorative textuelle domine la dimension conceptuelle et fonctionnelle,ce qui élimine pratiquement l’art mais aussi le design, ce  » métier  » bizarre, ambigu, incertain et périlleux » selon Enzo Mari ou  » qui se définit par ce qu’il n’est pas  » Paola Antonelli( Moma)…La dimension critique du maestro( surtout l’auto critique) est évacuée sans parler de la dimension pédagogique et politique. Enzo lance  » des propos acerbes contre «l’absence de critique», le consumérisme et la «course à la nouveauté» du design actuel. Ils accusent les écoles d’art spécialisées d’être des nids d’incompétence et se proclament autodidactes pour rompre avec une dérive qui a contaminé le monde du design.L’espoir d’une solution est à chercher dans la simplicité. » Paris Art.
C’est pourquoi si je dois choisir entre la fabrica del vapore en céramique designé par le designer italien Giulio Iacchetti qui se pose sur un radiateur qui laisse deviner sa fonction son origine et sa traduction française et l’ Usine Occupée, »un objet narratif » qui ne me raconte rien de concret et qui serait un purificateur d’air en bois, de François Mangeol , je choisis Giulio que j’ai pourtant souvent critiqué et l’arche de noël d’ Enzo, pour rester dans les marronniers de saison …
Merci Ambre (03.12.2011 13:15), j’ai trouvé une très bonne idée dans vos propos par fertilisation croisée….

06.12.2011 08:23
Prof Z

@Olivier.c
Un designer peut-il se servir de l’image d’un autre designer au dela de la citation textuelle ou de l’image d’un produit? Pourquoi se sert il d’Enzo Mari.
Une idée de com pour François Mangeol qui se revendique à la fois de Mari & de Branzi ?
http://3.bp.blogspot.com/–rDRUVo2pxk/TtRVbl32BbI/AAAAAAAB8Kw/H2sCaPcJdUM/s1600/transparent%2Bspeaker%2Biihih2.jpg

07.12.2011 03:02
Prof Z

Comme beaucoup de gens qui ont besoin de référence et de paternité spirituelle pour assoir leur crédibilité,se donner du contenu…ça rassure.
Mais que penser de qqun qui ne se revendiquerait que de lui-même, de n’avoir subit aucune influence, d’être totalement auto créatif.
Les influences,les références changent avec la maturité et l’expérience…enfin je l’espère

08.12.2011 09:23
Olivier.C

@Olivier.C
C’est à mon avis le contraire.. Quand un journaliste leur pose la question dans une interview,peu de designers citent des designers contemporains avec lesquels ils sont en concurrence. Beaucoup citent des designers morts ou retraités, vraiment très âgés ou des artistes plasticiens, d’autres des peintres, des cinéastes, des philosophes, des écrivains. Ce sont souvent des leurres qui ne permettent pas de remonter à la source de leur inspiration Donc une valeur ajoutée culturelle pour des CSP + et non un acte souvent purement marchand et concurrentiel .
Je ne parle pas de ça mais d’ intégrer son proto dans une image, de faire un montage comprenant une photo d’un designer connu assis sur un de ses concept, l’ autoprogettazione ( pour ceux qui ne le connaissent pas, voir google)…

http://3.bp.blogspot.com/–rDRUVo2pxk/TtRVbl32BbI/AAAAAAAB8Kw/H2sCaPcJdUM/s1600/transparent%2Bspeaker%2Biihih2.jpg

08.12.2011 10:05
Prof Z

37 ans après Artek édite ce concept d’ Enzo Mari qui n’était pas destiné à l’édition mais à l’autoconstruction. Philippe Starck s’était inscrit dans cette démarche avec sa maison des 3 Suisses
http://vimeo.com/23630847

08.12.2011 10:17
Prof Z

Le designer pose devant sa table basse et sa lampe
http://1.bp.blogspot.com/-RMq7bVipNuI/TWZZ1UCfQCI/AAAAAAAACII/8-9GAdowmR4/s320/EQ_Raised_manhole.jpg
On est pas loin des 5, 5 designers avec un utilisateur tout feu tout flamme
http://www.deco-in.com/blog/wp-content/uploads/2010/12/web_fire-kit_04.jpg

09.12.2011 10:44
Prof Z

CONCLUSION: POUR EXISTER VITE IL FAUT BRULER LES ETAPES
comme Fabio Maarteen Arman
http://www.ionoi.it/index.php?pages=article&cod=echoes-burnt-furniture

09.12.2011 10:48
Prof Z

« la valeur d’un designer s’écrit comme celle d’une marque »
Si on parle de mise en valeur,la première photo du reportage n’ est pas top.
Conseiller en look: seul, de face, lunettes blanches et pull ou sweet shirt noir avec un dessin à la main blanc serait parfait….

http://maison2.advcdn.net/images/medias/000/020/000020742/600.jpg

10.12.2011 09:15
Prof Z

Le produit c’est le designer ?

10.12.2011 11:15
Olivier.C

Non mes les centaines de choix d’un designer en quelques projets et produits, c’est le designer. Le duo hollandais Daphna Laurens pour la Galerie Gosserez Paris 3e ont eu une idée cône et fonctionnelle non en lampe mais en table basse comme je le suggèrais plus haut et pourtant ils sont hollandais
http://s3.amazonaws.com/materialicious2/images/cirkel-by-daphna-laurens-m.jpg?1322477522

12.12.2011 03:06
Prof Z

Pour un usage au quotidien…………il n’ont pas d’enfants c’est gars là.
Un surface incurvée et un réceptacle qui récupère tous ce qui en tombe, c’est bien vu, le cône peut il ce désolidariser de la table pour aller jusqu’à l’évier. 😀 😀
Personnellement je préfère ça, relativement proche de ce que je fais
http://www.daphnaisaacs.nl/index.php?/objects/tafelstukken-centerpieces/

12.12.2011 03:18
Olivier.c

@Olivier.c
La qualité perçue est importante. Je suis d’accord. La pièce de galerie demande une certaine perfection mais differente de celle de boutiques. Depuis quand le design de galerie est pour l’usage quotidien . Les collectionneurs n’ont pas d’enfants….à proximité de leur collection.C’est + ou – une declinaison de leur vocabulaire conceptuel , formel et fonctionnel répéré par Giulio Cappellini à Berlin qui va en faire de la notoriété sans beaucoup de royalties comme d’habitude et sans risque. Les galeries permettent aux designers, de gagner unpeu mieux leur vie en vendant moins.

12.12.2011 03:47
Prof Z

Là on est bien d’accord, que pense tu du reste du travail de ces Hollandais moi je trouve sobre et raffiné, les détails comme leurs interrupteurs me plaise beaucoup ainsi que le jeu avec la lumière il traite la lumière comme une matière fluide a contenir.

12.12.2011 03:59
Olivier.c

@Olivier.c
Le Blog esprit design est un écosystème qui permet à chacun d’utiliser ce réseau afin de s’améliorer….

14.12.2011 12:06
Prof Z

@Prof Z : Merci .. ma démarche est en effet bien celle là, BEDesign appartient plus à ses contributeurs, commentateurs qu’à moi même 🙄

14.12.2011 12:09
Vincent / Bed

@François Mangeol
Je sais par exemple que certains designers plasticiens travaillent avec Marzorati Ronchetti en Italie ( Arad ,Heaterwick, Levy) . J’aimerais savoir quel est ton fabricant de miroir acier?
http://www.blog-espritdesign.com/wp-content/uploads/2011/12/miroir-mangeol-blog-espritdesign.jpg

17.12.2011 10:36
Prof Z

@François Mangeol
ou manchinox ?

17.12.2011 11:40
Prof Z

L’invention du miroir à base de métal datant du 13 ème siècle, il n’y a rien de bien nouveau à en faire un miroir, huit siècles plus tard…
En quoi le designer est il un inventeur, un innovateur?

20.12.2011 12:31
Prof Z

Il n’est pas question d’innovation, mais de possibilité par rapport à la matière
Ps: on fait des miroirs en métal depuis les pharaons, le miroir avec feuille de métal derrière une vitre de verre date du début 19 ème

20.12.2011 12:47
Olivier.c

@Olivier.c
… Ainsi l’invention du miroir en métal serait non du 13 ème siècle, ni 3000 ans avant Jésus Christ, début probable des pharaons, mais remonterait plus loin encore aux miroirs en cuivre poli de Mésopotamie 4000 avant J.C. . Le designer est-il un simple inventeur de formes ou plus souvent un perroquet à dessin comme le suggère Mathieu Lehanneur puisque toutes les formes existeraient ?
« Avant, on choisissait une courbe sur le perroquet, maintenant on désigne des images, des objets dont on s’approprie des détails. Toutes les formes existent, il n’y a pas à les redessiner mais à les désigner et à se les approprier pour donner une forme au concept imaginé. »

20.12.2011 01:33
Prof Z

@ Olivier C
S’il n’est pas question d’innovation dans le design pourquoi l’institution la plus emblématique et validatrice du design français, bien que l’on puisse lui contester ses qualificatifs, se nomme VIA (valorisation de l’innovation dans l’ameublement)…
François Mangeol d’ailleurs revendique souvent 2 appels permanents ou des labels du VIA, ce qui n’est pas très clair et n’est pas la même chose.
De nombreux experts contestent au Via, son rôle de promotion internationale du design français.
Par exemple dans le livre « les 101 mots du design à l’usage de tous » de Cédric Morisset et de Marion Vignal Editeur : Archibooks + Sautereau
Cédric Morisset (Journaliste, consultant en design,commissaire d’exposition indépendant, qui travaille en permanence à l’émergence de nouveaux talents et de nouveaux projets pour des clients français et internationaux)et Marion Vignal ( chef de rubrique Design à l’Express Styles, souvent jury de concours et à l’appel permanent du Via) .
Marion Vignal , chef de rubrique Design à l’Express Styles, souvent jury de concours et à l’appel permanent du Via … Cédric Morisset

20.12.2011 01:52
Prof Z

Les Millefeuilles du blog esprit design….
Marie Fèvre de Libération Next nous éclaire: »Certaines pièces se décollent du mur, comme Millefeuilles du jeune François Mangeol, un objet sur pied, miroir d’un côté, tapisserie de l’autre  » Comme dit Edouane , un contributeur du blog esprit design complète cet éclairage: « Michel Roset de Ligne Roset depuis des années refuse systématiquement les projets s’accrochant sur les murs »…. Donc …

20.12.2011 02:24
Prof Z

Anne-Marie Boutin, la présidente de l’Agence pour la promotion de la création industrielle ( APCI) a cette interrogation volontiers provocatrice  » A quoi servirait de créer des designers à bac+5, si c’était seulement pour leur demander de faire des dessins ? « 

20.12.2011 02:28
Prof Z
21.12.2011 01:36
Prof Z
22.12.2011 10:57
Prof Z

Un miroir pour ligne Roset à Imm Cologne. Double innovation de Daniel Rybakken?
http://3rings.designerpages.com/2011/01/19/the-right-angle-mirror-by-daniel-rybakken-for-ligne-roset/

28.12.2011 10:09
Prof Z

MAISON ET OBJETS Samuel Accoceberry VS francois mangeol
http://www.yooko.fr/wp-content/uploads/2012/01/marcelby2-664×442.jpg Akté, Augé and Nymphé mirrors – Design by Samuel Accoceberry

Comme dit edouane waouh !!! « j’ai rien contre le designer » comme dit sur le blog revue du design mais là ça a un gros air de « déjà vu et depuis longtemps comme les rocks d’Arik Levy http://mocoloco.com/archives/001804.php ou encore les miroirs de bertrand pincemin http://mocoloco.com/archives/001471.php et http://catalogue.drouot.com/ref-drouot/lot-ventes-aux-encheres-drouot.jsp?id=65150
et probablement encore bien d’autres et ne parlons pas du concept qui se pose qui se met dans plusierus sens parce que là encore les exemples cités en référence le font également
là on se trouve en pleine station de pompage…….

21.01.2012 03:09
Prof Z
22.01.2012 11:01
Prof Z

J’ai trouvé ça aujourd’hui je trouve ça super : http://domeauperes.com/collections/produit/view/7

30.01.2012 10:25
linou

Usine J’ai trouvé ça aujourd’hui je trouve ça industrieux et dixonien
http://www.stylepark.com/en/tom-dixon/cast-factory-black?ref=news_article_collage

08.02.2012 06:13
Prof Z
14.02.2012 11:54
Prof Z
13.03.2012 09:18
Prof Z

LE DESIGN C’EST TOUT BETE….a condition de ne pas avoir une poutre dans l’oeil du FRANCE DESIGN
J’adoore la polysemie ( comme dirait Lea Padovini, du studio Pool) de cette pièce de Jean Sebastien Poncet et sa faible affordance ( comme dirait Olivier C , Prof à Saint Luc)….Cette oeuvre à une puissance brute …. mais à quoi ça sert ?
http://minimalissimo.com/wordpress/wp-content/uploads/2011/11/elgrotoro_www_Detoure_ESE-JeanSebastien-PONCET-Juin2011-400×253.jpg, Léa Padovani

01.05.2012 01:25
Prof Z

UN SITE DE DESIGNER QUI OUVRE SUR UNE PAGE DE TEXTE QUI OUVRE SUR UNE PAGE DE TEXTE QUI OUVRE SUR UNE PAGE DE TEXTE
Comme dit Marcus Fairs de dezeen, la design week de Milan c’est plus de la culture visuelle que du design…. RV au salon du livre…
http://www.jean-sebastienponcet.com/

01.05.2012 01:35
Prof Z

Comme Francois Mangeol, Matteo Zorzenoni, designer plasticien ou designer pharmacien (detournement d’ampoule de medicament)

[img]http://www.blog-espritdesign.com/wp-content/uploads/2011/12/matteo-zorzenoni-soliflore-blog-espritdesign1.jpg [/img]

12.08.2012 06:03
Prof Z

Il faudra corriger wikipedia « Les ampoules pharmaceutiques peuvent aussi contenir des produits cosmétiques (traitements capillaires ou lifting instantané, par exemple) ou même des alcools, mais il s’agit, dans ce dernier cas, d’une application humoristique, les 20 m? de whisky ou autre liqueur étant présentés à la manière d’une préparation buvable. »

12.08.2012 06:18
Prof Z

MATCH FRANCO ITALIEN DU DETOURNEMENT
C’est vraiment la technique creative N°1
Comme Francois Mangeol,designer plasticien français, giulio Iachetti,designer industriel italien , detourne lui aussi une usine…. mais à vapeur
[img]http://www.tribords.com/images/usine-vapeur.jpg[/img]

12.08.2012 07:51
Prof Z

Nouvelle création en collaboration avec Ikea

[img]http://ta.kewego.com/t/0/0054/400x300_c0b9beb6beds_2_kew1345626386.jpg[/img]

http://videos.elle.fr/video.php?video=c0b9beb6beds

20.09.2012 09:55
Vincent / Bed

@ Vincent Bed
Merci pour la Video.
J’en ai parlé dans le sujet audrey belin mais j’ai eu un pb d’image jointe J’aurais pu en parler dans le sujet sur les lampes de Benjamin Hubert ou d’ Héctor Serrano… en « ecaillant » ou en detuillant mon historique même si l’objet produit en collaboration avec 14 septembre n’a pas vraiment le même statut
http://www.blog-espritdesign.com/deco/refletez-votre-originalite-miroir-eon-par-audrey-belin-10826

20.09.2012 04:37
Prof Z

Je viens de corriger le petit souci sur l’article d’Audrey Belin 🙄

Je ne sais pas si il présentera cette création, mais François Mangeol participe à la Wall Art Fair de Lyon à la Sucrière

Concept d’exposition assez intéressant (je ne connaissais pas) où chaque exposant dispose d’un Mur identique pour s’exprimer .. une manière originale de revisiter le « stand » traditionnel

http://www.thewallartfair.com/fr/presentation.html

20.09.2012 04:47
Vincent / Bed

Il est listé par le groupe de relation presse MLA Connection RP – Agence 14 septembre qui assure les relations presse produits, design, tendances. (Diane Delamare – Andreia Mesquita) pour Ikea et par des commissaires d’expo comme Constance Rubini, tres presente à Saint Etienne C’est mieux que d’être black listé
http://images.telerama.fr/medias/2010/10/media_61262/constance-rubini-le-bel-objet-c-est-quand-il-n-y-a-plus-rien-a-retirer-ni-a-ajouter,M43709.jpg%5Bimg%5Dhttp://www.francoismangeol.com/img/francois-Mangeol_Nanna-DETOURE-2012.png%5B/img%5D

20.09.2012 04:58
Prof Z

Apres les tapis ikea , il accumule les bandes de tissus Kvadrat
[img]http://www.v2com.net/data/post/992-01/template_vignette.jpg?54873[/img]

20.09.2012 05:00
Prof Z

ENSCI EN GREVE ? OCCUPATION D’USINE PAR UN MINISTRE DU REDRESSEMENT… CREATIF? L’ARCHETYPE EN DESIGN ? L’ATTRIBUTION EN DESIGN ? AOC EN DESIGN?
Le lieu du design est une ancienne usine de 1848…
Avec ses lunettes blanches, le designer plasticien Francois Mangeol est facile à repérer dans une foule de 1200 personnes. Il était à l’inauguration de l’exposition Brique It et de la design week de Paris par notre Ministre du redressement productif et…. créatif( Arnaud Montebourg peut dire merci à 3 étudiantes de l’Ensci les Ateliers qui avec leurs panneaux « Ministre du redressement créatif » lui ont donné une occasion pareille cela ne se rate pas ». C’est cela l’extension du territoire, du perimètre ministériel . Quid du territoire de designer de François Mangeol.
« Usine Occupée » sur un bureau d’Hector Serrano , un excellent designer espagnol « basé » à Londres vue au salon parisien Maison Objet 2012 Edition et Etiquette de l’italien Seletti Made In Asia? UNE AOC EN DESIGN?
Interviewé par un journal deco français Massimo Morrozi, designer et DA d’ EDRA répond  » Quand j’entends Paris, capitale de la création, je me demande laquelle Design? Fabrication? etc… »
[img]http://www.feesmaison.com/wp-content/uploads/2012/09/Maison_Objet_2012-Seletti-Deskstructure-Design-Hector_Serrano.jpg[/img]
La video
http://www.youtube.com/watch?v=0kDF5Kk4d9g

29.11.2012 06:44
Prof Z

STRATEGIE DES LUNETTES VS STRATEGIE DE VISION ?
En plus du positionnement par le nom,par le vocabulaire textuel( par les mots, par les base lines exemple designer plasticien ) par le vocabulaire formel de « l’oeuvre » , le look induit un positionnement … tactique ou stratégique.. et définit en partie la PERSONA DU DESIGNER
Willmotte VS Crasset

NB: Le wikipediatre soigne notre inculture générale….
Le mot persona vient du latin (du verbe personare, per-sonare : parler à travers) où il désignait le masque que portaient les acteurs de théâtre. Ce masque avait pour fonction à la fois de donner à l’acteur l’apparence du personnage qu’il interprétait, mais aussi de permettre à sa voix de porter suffisamment loin pour être audible des spectateurs.
Dans sa psychologie analytique, Carl Gustav Jung a repris ce mot pour désigner la part de la personnalité qui organise le rapport de l’individu à la société, la façon dont chacun doit plus ou moins se couler dans un personnage socialement prédéfini afin de tenir son rôle social. Le moi peut facilement s’identifier à la persona, conduisant l’individu à se prendre pour celui qu’il est aux yeux des autres et à ne plus savoir qui il est réellement. Dans ce cas, la persona de Jung est proche du concept de faux self de Donald W. Winnicott. Il faut donc comprendre la persona comme un « masque social », une image, créée par le moi, qui peut finir par usurper l’identité réelle de l’individu. Alfred de Musset a quelque peu exploré ceci dans Lorenzaccio.
Le film Persona (film) d’Ingmar Bergman est largement inspiré du travail de Carl Gustav Jung.

03.12.2012 08:28
Prof Z

STRATEGIE DES LUNETTES CREATIVES
Costas Voyatzis, rédacteur en chef du Yatzer blog design.
[img]http://www.wallpaper.com/galleryimages/17053433/gallery/Costas-Voyatzis.jpg [/img]

22.12.2012 02:16
Prof Z

ANIMALI SOUDES PONCET (Animali Domesticki est à l’origine une série de six petites figurines en bois créées par le designer Jean-Sébastien Poncet)
« La maison d’édition d’objets « Edition sous Etiquette » (ESE, fondée en 2010 à Saint-Etienne par François Mangeol et Valérie Gonot) présente une nouvelle version des Animali Domesticki. Ils sont conçus cette fois pour l’espace public. Quatre modèles se transforment ainsi en banc-sculptures. L’Etablissement public d’aménagement de Saint-Etienne (EPASE) a fait l’acquisition de six pièces en forme de biche, cerf, vache et taureau, nous informe le designer, qui a son atelier à Bergson. Elles seront installées à l’occasion de la Biennale Internationale Design sur la nouvelle place Carnot. Ces pièces sont en tôle d’acier mécano-soudée et peintes. Elles s’élèvent à environ 50 cm du sol. Elles ont été réalisées par l’entreprise Tôlerie Forézienne… »
[img]http://www.forez-info.com/images/stories/actu/design/domestiki.jpg [/img]

01.04.2013 09:06
Prof Z

Il ne reste plus au designer-plasticien francois-mangeol de faire avec les Tôlerie Forézienne… un abribus en forme d’usine en acier Corten (acier rouillé) pour montrer que le redressement creatif n’entraîne pas le redressement productif
de castelli cottage ( italie)
[img]http://muuuz.com/wp-content/uploads/2012/02/2053-architecture-design-muuuz-web-magazine-blog-decoration-interieur-art-maison-architecte-de-castelli-cottage-n-1-1.jpg[/img]

01.04.2013 09:12
Prof Z

François Mangeol à Milan Tortora ?
[img]http://iloboyou.com/wp-content/uploads/2013/04/designophy_com_b3_1000000269_101.jpg[/img]

20.04.2013 02:19
Prof Z

…au musée de la (bonne) mine de saint etienne…
[img]http://deco-design.biz/wp-content/2013/03/LES-EDITEURS-STEPHANOIS_78-576×854.jpg[/img]
http://deco-design.biz/biennaledesign13-exposition-les-editeurs-stephanois/12823/

20.04.2013 02:22
Prof Z

SUPERBE ROSE A LA MINE…

20.04.2013 02:29
Prof Z

[img]http://deco-design.biz/wp-content/2013/03/LES-EDITEURS-STEPHANOIS_78-576×854.jpg[/img]
[img]http://www.yooko.fr/wp-content/uploads/2013/03/Biennale-design-saint-etienne-Exposition-les-editeurs-stephanois-edition-sous-etiquette-2.jpg[/img]

20.04.2013 04:19
Prof Z

….Jean-Sébastien Poncet dans la rue
[img]http://www.madeindesign.com/blog/wp-content/uploads/2013/04/57891.jpg[/img]

20.04.2013 04:24
Prof Z

animali-domesticki outdoor [img]http://lamaisonsuspendue.files.wordpress.com/2013/03/animali-domesticki.jpg[/img]

27.04.2013 01:37
Prof Z

Figurine monumentale?

Je suis un calderien devenu starckien, autant dire que j’ai navigué dans la sculture metallurgique monumentale avant de plonger dans le starckanovisme du design . j’aime le design par contre je n’aime ni le site d’Esé ni le texte du Communiqué de presse ni le branding. Selon wikipediatre « Une figurine est une statuette de petite taille ou une représentation à l’échelle d’un sujet animalier, d’un être humain, d’une divinité ou même d’un personnage de fiction (héros de bande dessinée, personnage de film, ….) » Un intellectuel du design pourra toujours faire un oxymore avec figurine monumental…. mais je crois que c'(est une sculpture sur lequel on s’asseoir
Jean Sébastien PoncetBiennale design. Animali Domesticki
Animali Domesticki est une famille de figurines à la frontière de l’art et du design.
Basés sur une construction élémentaire, des profilés carrés, normés, dessinent par un jeu mathématique de découpes, d’angles et d’assemblages des archétypes animaliers: biche, vache, taureau, cerf, otarie, lapin…
Le designer nous fait voyager dans son univers où de simples chevrons de bois deviennent les débuts d’une arche de Noé rudimentaire.

Animali Domesticki Mobilier Urbain 2013
Éditeur: ÉSÉ-ÉDITION SOUS ÉTIQUETTE
Designer: Jean Sébastien Poncet
Commanditaire: EPA Saint-Étienne
Région de production: Loire
Remerciement: Art Entreprise-GVC

27.04.2013 01:48
Prof Z

Wow! Quelle conception très créatif. Bravo! Simple mais incroyable! 🙂

22.05.2013 08:00
reparation tapis

Hêtre ou ne pas Hêtre: design à la sauce 2010 vocabulaire +grammaire STARCK 1980
Miss Swan du plasticien francois mangeol plus starckien des années 80 par le nom, par la forme, par l’idée….
La lampe tamish de Starck pour 3 Suisses
« By focusing on the immediacy of images my goal is to convey the relationship between me and us, between things and their universe of reference. People and things are born from other people and other things.
Seeking connections – often unplanned and undeclared – helps pave the way to an approach to inclusive and cross-cutting knowledge. History does not unfold in separate compartments but is at once cause and effect.
New interpretative horizons are played out in the free comparison of references. » Fabio Novembre
Google translate en mettant l’accent sur ??l’immédiateté d’images mon objectif est de transmettre la relation entre moi et nous, entre les choses et leur univers de référence. Les gens et les choses naissent d’autres personnes et d’autres choses.
connexions Cherche – souvent non planifiée et non déclarées – contribue à ouvrir la voie à une approche de la connaissance inclusive et transversale. L’histoire ne se déroule pas dans des compartiments séparés mais est à la fois cause et effet.
Nouveaux horizons interprétatifs sont joués dans la comparaison sans références.

[img]http://www.starck.com/data/design/design_fiche/92/medium_tamishvp_f38e4.jpg[/img]

20.07.2013 01:00
Prof Z

design d’auteur-éditeur VS design edité?
François Mangeol design d’auteur-éditeur 8000 occurences malgré beaucoup d’actu…. Rien ne vaut pour la notoriété, avoir une stategie editoriale avec un editeur connu qui fait de la pub ce qui génère automatiquement plys de relations presses.
Spécialisations : From Industrial, products, interior & graphic design to art direction, prospective or consultancy.
2013 – Design Tour –
2013 – Collective exhibition – HOMEWORK @ Cite du design – Oct. 2013
2013 – Designer’s Days @ Boffi
2013 – Biennale Internationale Design –
2012 – Design Tour – France / Lyons, Marseille, Bordeaux & Montpellier – In the Mood for Ikea – Cumul-us carpet
2012 – Paris Design Week – Exhibition – In the Mood for Ikea – Cumul-us carpet
2012 – Kvadrat Exhibition Milan – Nanna’s bench

20.07.2013 01:05
Prof Z

L’important c’est le tube…
Designer plasticien? industriel? Marketeur B to B Contract
Cette video serait mieux sur You tube 😆 😆 😆

http://www.dailymotion.com/video/xft1fr_francois-mangeol-a-la-biennale-internationale-du-design_news#.Uep9oo2zKuI
[img]http://www.matc-inox.fr/220-224-large/tube-inox-inox-316l-o-22-epaisseur-15l.jpg[/img]

20.07.2013 01:17
Prof Z

A la recherche du look du designer-auteur plasticien 😆 😆 dans le sens palestinien du terme
[img]http://3.bp.blogspot.com/-Gu9bmNppKFA/TgSQdYDnyLI/AAAAAAAAC2k/nN20UDwxhsg/s320/sherlock-holmes.jpg[/img]
Plus revolutionnaire que GiulioIacchetti ?
[img]http://www.studioitaliadesign.com/public/immagini_designer/des_12_GiulioIacchetti_img.jpg[/img]
Shooting Nicolas Dartiailh
[img]https://sphotos-a.xx.fbcdn.net/hphotos-frc1/p480x480/199473_423821581014661_1862450667_n.jpg [/img]

20.07.2013 01:25
Prof Z

Aujourd’hui pour sortir du lot faut il sortir du champ?
[img]http://www.maisonapart.com/images/grand/cadre/20130612_173125_portrait-groupe-bertrand-riedi.jpg[/img]
[img]http://deco-design.biz/wp-content/2013/03/LES-EDITEURS-STEPHANOIS_78-576×854.jpg[/img] [img]http://www.cine3d.ch/cine3d/wp-content/uploads/2008/11/vision_humaine.jpg[/img]

20.07.2013 01:30
Prof Z

Sur la photo,Francois Mangeol est le plus remarquable des designers ,il eclipse les designers participant au workshop dans les rayonnages du géant
suédois IKEA. De gauche à droite : Jean Couvreur, Juan Pablo Naranjo et
Jean-Christophe Orthlieb (NOCC), Bina Baitel, François Mangeol, Victoria Wilmotte, Alban Le Henry, Emilie Colin Garros, Océane Delain,
Samuel Accoceberry, Antoine Phélouzat.
[img]http://www.youmag.com/static/youmag/news/71249/In_the_Mood_for_IKEA.jpg[/img]

20.07.2013 01:41
Prof Z

Si l’ego designer semble au point, le petit brandeur graphiste typographe a encore des progrès à faire en lisibilité et cohérence…

[img]http://www.yooko.fr/wp-content/uploads/2013/03/Biennale-design-saint-etienne-Exposition-les-editeurs-stephanois-edition-sous-etiquette.jpg[/img][img]http://www.editionsousetiquette.fr/MAIL/NL7/header.jpg[/img]

20.07.2013 01:59
Prof Z

Le graphic design que l’on nomme graphiste en France est méprisé pas dans le monde et pas en Suisse…. Que fait la police? Helvetica bien sûr? Dans un pays sans culture visuelle, sans culture design qui meuble tant bien que mal son absence de politique par une étude, une mission, une étude,une mission, un rapport, une subvention du VIA
[img]http://2.bp.blogspot.com/-MHJQC59M-yE/UOVF2u2U6_I/AAAAAAAAWWI/0VBUiZhgVSU/s1600/1.jpg[/img][img]http://www.gerard-vincent.fr/wp-content/gallery/divers/france-suisse.jpg[/img][img]http://www.lespetitslezards.com/images/blog/colere/pour-une-culture-visuelle-en-France-2.jpg[/img]

20.07.2013 02:20
Prof Z

Balise d’individation
Quand j’oublie le nom de ce designer j’utilise ds les mots clefs lunttes blanches plasticien
[img]http://v015o.popscreen.com/eGZ0MWZyMTI=_o_franois-mangeol-la-biennale-internationale-du-design.jpg[/img]

17.08.2013 04:15
Prof Z

Connections non planifiées et non déclarées
Francois Mangeol plasticien a mis le cône sur la table de Starck pour les 3 Suisses.. Miss Swan, nom starckien
[img]http://www.okoloweb.cz/okolo_admin/img/works/img.jpg[/img]
Philippe Starck, plasticien ( pas encore) dans tous les sens du terme
tamish proche de tish (table)
[img]http://www.pleinde.co.jp/furniture/f772.jpg[/img]

18.08.2013 11:52
Prof Z

Francois Mangeol, design sous influence?
Design sous influences par Frédéric ALZÉARI dans son memoire de l’ensci fait une analyse du phénomene qui se developpe actuellement avec le numerique et le web
« Quels sont les déterminismes formels inhérents à la genèse d’un objet ? À travers l’observation des différents temps qui jalonnent la création d’un produit, ce mémoire tente d’identifier l’implication de chacun des acteurs dans la mise en forme des objets. Des témoignages et des exemples concrets servent de support à une réflexion sur les origines et l’évolution des morphologies qui nous environnent. Derrière ces interrogations se pose la question du renouvellement et de la diffusion des formes dans la production actuelle. L’apparence des objets est-elle simplement le fruit d’influences économiques, fonctionnelles, industrielles, ou bien possède-t-elle également une part d’autonomie et d’inexplicable ? »
http://www.ensci.com/recherche-et-editions/editions/memoires/fiche/article/8062/

[img]http://designspartan.com/wp-content/uploads/2008/08/art_inspiration1.png[/img]

18.08.2013 12:07
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?