Les tendances sur le Salone del Mobile de Milan 2014

/ 3 commentaires

Les tendances sur le Salone del Mobile de Milan 2014

L’avantage d’un salon comme celui de Milan (ou d’ailleurs), c’est de retrouver concentrée en une surface restreinte, l’offre condensée d’un grand nombre d’éditeurs et de fabricants (environ 1750 ici, pour 2014).

On voit ainsi de dessiner au fil des allées certaines tendances, ou plutôt que tendances, des  récurrences de motifs ou de détails stylistiques.

Est-ce un effet de mode, la résultante de copiage entre les marques, de recherches marketing ciblées ou l’émergence spontanée de style similaire ?

SDG_okko_sound-absorber_mini

La réponse n’est pas toujours claire et définie, l’outil de production pouvant aussi être un élément de décision dans  le choix du matériau : l’industriel/éditeur sera plus enclin à choisir de traiter un matériau (bois, métal, plastique), pour lequel il est déjà équipé de machines adéquates.

On note ainsi que l’orientation la plus partagée est celle du mélange « textile/bois » pour la chaise ; elle en est même omniprésente sur les stands. En parallèle, on relève cependant d’autres approches avec des similitudes :

  • Le contraste métal / textile (qui fait écho à la tendance des chaises en « fil d’acier » de  Petite Friture, Roche Bobois ou Arper, mais en version plus confortable)
Chaises chez Chairs & More - Salone del Mobile 2014

Chaises chez Chairs & More – Salone del Mobile 2014

Banquette chez Kettal  - Salone del Mobile 2014

Banquette chez Kettal – Salone del Mobile 2014

Fauteuils de Carlo Colombo pour San Patrignano   - Salone del Mobile 2014

Fauteuils de Carlo Colombo pour San Patrignano – Salone del Mobile 2014

Détail du fauteuil de Carlo Colombo pour San Patrignano - Salone del Mobile 2014

Détail du fauteuil de Carlo Colombo pour San Patrignano – Salone del Mobile 2014

Ensemble de fauteuils Pois par Toan Nguyen pour Varaschin  - Salone del Mobile 2014

Ensemble de fauteuils Pois par Toan Nguyen pour Varaschin – Salone del Mobile 2014

Ensemble de fauteuils Pois par Toan Nguyen pour Varaschin  - Salone del Mobile 2014

Ensemble de fauteuils Pois par Toan Nguyen pour Varaschin – Salone del Mobile 2014

Fauteuils Case 27 chez Bla Station, copyright Bla Station  - Salone del Mobile 2014

Fauteuils Case 27 chez Bla Station, copyright Bla Station – Salone del Mobile 2014

Chaise Stem chez Crassevig, copyright Crassevig - Salone del Mobile 2014

Chaise Stem chez Crassevig, copyright Crassevig – Salone del Mobile 2014

  • Ou encore les motifs en Relief appliqué au textile, au métal…
Buffet chez Al2 - Salone del Mobile 2014

Buffet chez Al2 – Salone del Mobile 2014

Détail découpe de cuir - Salone del Mobile 2014

Détail découpe de cuir – Salone del Mobile 2014

Porte de cuisine chez Alf + Dafre - Salone del Mobile 2014

Porte de cuisine chez Alf + Dafre – Salone del Mobile 2014

Vaisselle chez Alf + Dafre  - Salone del Mobile 2014

Vaisselle chez Alf + Dafre – Salone del Mobile 2014

Fauteuil chez Matteo Grassi  - Salone del Mobile 2014

Fauteuil chez Matteo Grassi – Salone del Mobile 2014

Chaises chez Bla Station - Salone del Mobile 2014

Chaises chez Bla Station – Salone del Mobile 2014

  • Le verre soufflé « amolli » et/ou lumineux
Lampes chez Johanson - Salone del Mobile 2014

Lampes chez Johanson – Salone del Mobile 2014

Vase chez Lema - Salone del Mobile 2014

Vase chez Lema – Salone del Mobile 2014

Lampes chez Poliform - Salone del Mobile 2014

Lampes chez Poliform – Salone del Mobile 2014

Lampe Kuukuna par Oiva Toikka pour Iittala - Salone del Mobile 2014

Lampe Kuukuna par Oiva Toikka pour Iittala – Salone del Mobile 2014

Lampes pour Pulpo - Salone del Mobile 2014

Le Salone del Mobile 2014 ferme ses portes cette année sur un bilan positif avec une augmentation de trafic de +13% notamment sur les visiteurs étrangers, ce qui est de bon augure pour l’organisation de l’exposition universelle programmée du 1er mai au 31 octobre 2015 dans la capitale lombarde.  Rendez-vous l’an prochain pour suivre tout cela.

Merci Alix pour ce nouveau reportage et décryptage en direct de Milan !

Plus d’informations sur l’évènement : Milan Design Week

By Blog Esprit Design


alix adesignblocnote
Rédactrice chez adesignblOcnote
Carnet de deSign, tendances, idées
3 commentaires

FIESTA  MILANO CONTRE FIERA RHO COSMIT…. Je ne sais si vous savez que nous sommes encore en  crise  economique depuis 2008 Croire  à une croissance du nombre de visiteurs de 10 ou 13 % est une fiction bien mis en scène  car il faut assurer le succès de l’exposition universelle de 2015 qui pour l’instant a beaucoup moins d’exposants  que celle de shanghai.  147 pays participent  à Milan contre  200  à  l’Expo de Shanghai en 2010.Le budget de l’événement s’élèvera à plus de 20 milliards d’euros d’investissements en infrastructures : parmi cette somme 4,2 milliards d’euros seront employés directement .Au cours de la période 2010-2015 seront créés 70 000 emplois .Durant les six mois de l’exposition, il est attendu  25 à 30 millions de touristes, avec une moyenne quotidienne de 160 000 visiteurs. Le chiffre d’affaires des entreprises milanaises augmentera de 44 milliards d’euros, soit une augmentation de 10 %.    Pour la France, le  stand coûtera 20 millions d’euros, financé en totalité par six ministères, dont le ministère de l’Agriculture à hauteur de 7,5 millions.Pour les chiffres, pour les tendances économiques et sociologiques,  on constatait ces dernières années que la fuorisalone ,  qui correspond grosso modo  à la design week dans la ville de Milan avait vidé une partie des stands  des salons situés au Rho. La Direction du Cosmit a fait passer probablement avec une politique commerciale adapté  le nombre d’exposants de 2200 à 2700  donc mécaniquement cela fait monter le nombre de visiteurs.Selon les Echos, « bonus pour l’ameublement  (déduction fiscale sur 50 % des dépenses jusqu’à 10.000 euros) par le gouvernement d’Enrico Letta, d’ailleurs prorogé jusqu’en 2020, a permis de limiter les dégâts. La fédération estime l’impact positif de la mesure à 340 millions d’euros, sur un total de chiffre d’affaires (hors exportations) de 9,7 milliards d’euros. Les secteurs de la cuisine, des salles de bains et des armoires ont tiré la demande interne. »  Or cette année, il y a une biennale salle de bains et cuisine. Il faudrait donc comparer avec les chiffres de 2012 et non avec ceux de 2013, les plus bas depuis longtemps car les salons ont la même configuration   tous les deux ans.Selon le Centre d’études de l’industrie légère (CSIL), malgré le réveil des exportations, il faudra sans doute attendre 2016 pour parler de réelle reprise, à la faveur d’une reprise de la croissance (+ 1,5 %) et du revenu disponible. En revanche, 2014 restera encore« une année d’incertitude » pour l’industrie du meuble italien qui a encore perdu 12 % de son chiffre d’affaires (à prix constant) en deux ans.TENDANSE  SUR UN FIL DEPUIS DES LUSTES… Le constate est une des clefs, un des fondamentaux  du design et de l’art. La Tendance  flanc metal  d’  assise tissus , elle n’est pas nouvelle.  C’est même  une queue de comète .Arik Levy    présentait à Milan en 2009son hoop sofa pour Living Divanihttp://www.designboom.com/cms/images/ridhika01/loo01.jpg 

21.04.2014 04:11
Prof Z

 MILAN 2014 ,  LE PREMIER QUI DIT LA VERITE….. En premier lieu j’adooore  l’événement milanais mais je dois dire  par expérience qu’en matière de réceptif  touristique et en particulier hôtelier, il y a beaucoup de progrès à faire  pour recevoir les 300000 visiteurs  du salone. Je partage donc je partage  les critiques de Marcus Fairs de Dezeen.  Je partage aussi ses critiques sur le branding des événements auxquelles Claudio Luti  n’a pas répondu concrétement.  Il y a dans chaque papier de designer , éditeur ,  blogueur, commentateur  ou de journaliste, une  ou plusieurs  erreurs. . Certaines sont volontaires car pour certains opérateurs  du design,  il faut être à Milan,  » la  capitale du design » pour être baptisé designer  en France et ailleurs.   La direction du Cosmit  et les org professionnelles du meuble  italien  ont fait un travail considérable pour   effacer  Milan 2013, vitrine mondiale  du déclin. Les premiers chiffres que connait un organisateur de salon, c’est le détail du nombre d’exposants   or le Cosmit n’a pas communiqué sur une augmentation du nombre d’exposants  de plus de 20% qui a entrainé mécaniquement une augmentation du nombre  de visiteurs de  13 %.  Cela ne se fait pas sans une politique des prix et l’organisation d’événements dit colatéraux à l’intérieur des salons. Le marketing   qui traduit les chiffres  est ici  effacé  par la communication: un communiqué de presse ne dit que la vérité bonne à dire et est donc un  ou plusieurs mensonges par omission.Pour les tendances,  on constate  depuis plusieurs années une augmentation du nombre d’exposants et de visiteurs étrangers. On constate aussi de plus en plus  un accroissement du nombre d »exposants qui ne sont pas du secteur du meuble et une « touristification » de l’événement. En matière de tendances pour ne pas dire  de mode,  qui est un autre métier que le marketing et la communication , ceux qui font des cahiers de tendances que l’on appelle les tendanceurs  ne font pas que les stands  du salon  mais toute la ville c’est à dire un chiffre plus près de 10000  que de 2000 à 3000 du salon . Ils font aussi toutes les villes, tous les secteurs du design qui exposent le design.   Nelly Rodi  de Paris  n’est  déjà pas d’accord  avec  Marco  Romanelli de Milan mandaté  par le Cosmit. De toute façon ce qui compte c’est le nombre de reprises dans la presse et les blogs…. et la  capitale  des tendanceurs de design décoratif  à la mode  c’est « Paris, capitale de la création »,  capitale de l’art de vivre  à la française  qui consiste  à créer des prototypes  et de l’image sans créer  autant  de richesses  que les américains  ou les allemands … ou les italiens, 2 ème industrie et 2 eme exportateur d’Europe. Encore la verité des chiffres.  Ce que n’a pas dit notre Ambassadeur politique (et  économique depuis le remaniement ) en Italie, Alain Le Roy c’est que le déficit commercial avec l’Italie  dans tous les secteurs et dans le meuble ne cesse de croïtre,  en euros…..  et que les italiens n’ont pas le VIA  pour faire des prototypes.    La création de valeur, les américains, les anglais , les allemands, les hollandais  connaissent bien , c’est pourquoi ils ont fait leur shopping de sociétés d’ameublement  en Italie , en Belgique , en Finlande mais pas en France….  Personne n’en  a parlé  à Milan ?   La plus forte croissance des ventes de meubles dans le monde sera dans les villes chinoises …. et c’est pourquoi l’organisation  des  entreprises de meubles italien vient d’ouvrir un « comptoir » à  shanghai…. Le problème  de fond c’est que les nouveaux riches chinois  comme beaucoup de nouveaux riches  avec leur carte gold n’ont vraiment  pas le goût  du meuble design   italien….Claudio Luti  qui a la double casquette de CEO de Kartell et directeur des salons ameublements de Milan Cosmit   le sait…  Il  doit travailler avec  les lus  brillants  tendanceurs et la crème du  consulting business  de Milan .  Le gold  sur le neo vintage  plastique c’est   une  tendance cosmétique…. La grosse tendance  de fond et non de surface c’est la technologie amicale   dans nos intérieurs, au bureau  et dans le receptif touristique et là  la France et l’ile de France ou le Grand Paris  ( première région numerique d’Europe) ont une carte  mondiale à jouer….  On verra si le « nouveau »   « Renault PSA Dailymotion »  Montebourg  et   le  « nouveau »  diplomate  economique Laurent Fabius  assisté de  Flore Pelerin  sont  de vrais stratèges   économiques pour la France….  On verra  si le design décoratif   français s’allie avec  le numérique  cher à  Jean Louis Fréchin,directeur de la prospective et de l’innovation à l’Ensci.  Notre missionnaire  du numerique ainsi que celui du design  français  Alain Cadix si prolixes d’habitude  a été bien muet ces derniers temps….http://blog.oikos.gr/wp-content/uploads/2014/04/IMG_4315.jpg 

22.04.2014 08:45
Prof Z

MILAN 2014 : L’ AUTOMOBILE ROULE SUR LE DESIGN DE MEUBLE…..Apres le secteur de la mode et de l’habillement c’est au tour du  gros secteur eco,nomique de  l’automobile de rouler   vers le secteur du meuble… en créant des divisions home   Les français de la mode, du luxe   et de l’automobile sont bien timides ou dépassés  face aux allemands Mercedes , aux anglais  rachetés par les allemands BMW et VW   Les actionnaires  italiens de Ferrari Fiat   ont vendus leur peau Poltrona Frau  dans tous les sens du terme aux américains…..  mais beaucoup d’ entreprises italiennes  doivent sous traiter la fabrication de  meubles des marques  de mode , de luxe et auto.A milan  2014 Peugeot    souhaite monter en gamme sur un volcan …. chinois  avec  un stand  presque aussi grand que France design  sur lequel   Renault  s’était posé et l’avait CAPTURé mediatiquement…. Les services de presse ont si bien fonctionné que l’on avait l’impression  vu de Google que  le VIA et l’APCI etaient sur le stand Renaulthttp://cdn.decoist.com/wp-content/uploads/2014/04/Bentley-Home-Decor-Live-the-way-you-drive-iSaloni-2014-600×450.jpg

22.04.2014 09:21
Prof Z

Qu'en pensez vous?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?

ABOUT  BED
Le Blog Esprit Design est comme son nom l’indique un blog dédié au Design présentant une certaine vision, de l’idée à la création, de l’inspiration à la fabrication, de la main à l’outil, de l’artisan au designer.