Fantastic Wood la chaise Grand Prix tatouée

/ 6 commentaires

Fantastic Wood la chaise Grand Prix tatouée

En 1957 Arne Jacobsen imagine la chaise Grand Prix, culte, intemporelle et j’en passe, mêlant assise en bois et piètement en métal. Un demi-siècle plus tard le designer Diego Grandi en collaboration avec l’artiste tatoueur Pietro Sedda souhaitent rendre hommage à cette création par une exposition mêlant art graphique et design.

« Diego Grandi decided to celebrate the authenticity of the chair by writing a story directly onto its “skin”. The lines of this iconic chair evoke the grace of a human body and for this reason the idea is to look at it like a body enhancing its peculiarities with an intimate, indelible, enduring sign. Grandi decided to ask Pietro Sedda to work with ink on nine chairs (seven wood and two leather), looking at the shape as a human figure, a body to be decorated.« 

Fantastic Wood la chaise Grand Prix tatouée

Chaque pièce devenant ainsi unique, 9 chaises personnalisées, venant nous raconter une nouvelle histoire.

Elles seront ensuite mise en vente aux enchères au profit d’un organisme caritatif.

Fantastic Wood la chaise Grand Prix tatouée Fantastic Wood la chaise Grand Prix tatouée Fantastic Wood la chaise Grand Prix tatouée Fantastic Wood la chaise Grand Prix tatouée Fantastic Wood la chaise Grand Prix tatouée Fantastic Wood la chaise Grand Prix tatouée Fantastic Wood la chaise Grand Prix tatouée Fantastic Wood la chaise Grand Prix tatouée Fantastic Wood la chaise Grand Prix tatouée designer Diego Grandi en collaboration avec l’artiste tatoueur Pietro Sedda

Exposition à admirer du côté de Milan du 11 Septembre au 13 Novembre 2014
Au Fritz Hansen Store Corso Garibaldi 77, Milano

via

By Blog Esprit Design


Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
8 années au sein d'une startup web,du développement au marketing, différents postes pour aujourd’hui prendre mon envol et développer mon propre projet autour du magazine Blog Esprit Design, fondé en 2008 en parallèle de mes activités professionnelles.
6 commentaires

 Comme je suis entre autres marketer  je connais le dessein de l »editeur  qui veut se rapprocher du  dessin dessein  original du designer  Jacobsen   Il voulait  assise et   pieds en bois.  Il surfe en même temps sur deux vagues, ce qui est casse gueule:   , une vague de fond le neo retro, valeur de reassurance d’une société en crise et une  vague de surface donc de mode: le tatouage corporel . Quand je veux montrer mes pieds, je ne me fais pas tatouer le dos  par Moby Dick  le bras droit tatoué  au look de bikeur  cachelot Harley Davidson de ce Diego Glandeur, designer de surface ( surface designer dans son texte de presentation car comme Jacques  Derrida,  le deconstructeur philosophique le texte rien que le texte)….

05.09.2014 09:39
prof Z

 JE SUIS SANS DOUTE DEPASSE  PAR  UN SIMULACRE     QUI NAVIGUE  ENTRE  POSTURE ET  IMPOSTURE D G   ferait « des recherches   sur les qualités epidermiques des materiaux   et sur les possibles implementations et    contaminations »…..  par  Jean Baudrillard et Guy Debord sans doute. Bon je retombe sur mes pieds  mais pas sur les pieds de Jacobsen  ou de la petite sirene  emblème du port et de la ville de  Copenhague.  Elementaire mon cher Watson…. 

05.09.2014 09:57
prof Z

 RESTYLING  ET INSTALLATION. DE PRESSE DECO…Dans  le roman americain de Melville Moby Dick le mal étant représenté par Moby dick, le cachalot qui a pris la jambe du capitaine, et le Bien par le capitaine et son équipage…. ici cette symbolique est transposé par le cachalot sur le dos de la chaise qui enlève de l’attention  superficielle en quelque sorte  la jambe en bois de Jacobsen…..Tout cela avec des miroirs sera catégorisé en installation alors que  ces 6 chaises sont categorisées en restyling par Elle deco. italia  à la  peche à la pub d’ Hansen sans doute…. Comment voulez vous  dans ce contexte  que le quidam ait une culture du design….  

05.09.2014 10:36
prof Z

NOBODY IS PERFECT …. Nothing [no object] is perfect….. On  nomme un objet fait par l’homme un artefact. Quelque soit son statut, usuel ou art  l’objet humain parfait n’existe  pas.  Le design  du XX eme siècle   a été  pensé comme une religion de l’objet industriel  avec ses icônes  et ses grands auteurs sur le modèle des grands écrivains   des grands éditeurs. Ils sont devenus des classiques, ce qui veut dire  des modèles à  imiter….. et à honorer comme un saint  ( honoré bien sûr.)… Tout cela me conduit à la recette de cette pièce montée  dossier assise pietement….Apres le succès de  la  chaise fourmi Jacobsen a probablement eu l’idée de cette forme de dossier  en queue de poisson ou de mamifère  marin ou de sirène , une forme qui présente un inconvenient  majeur pour y poser une veste…..En 2014,  le marketing  de Hansen a signé un partenariat avec Han_Kjobenhavn, une marque d’articles de mode danois dont les stylistes ont  dessiné une sorte  dos  filet pour  une expo à New York.Donc des hommages à tour de bras pour relancer un  retour au pied bois de la chaise 3130  Grand prix    avec encore un dos non pas tatoué mais  en filethttp://noticias.infurma.es/wp-content/uploads/2014/06/Grand_Prix_Fritz_Hansen_Han_Kjobenhavn_2.jpg

05.09.2014 09:57
Prof Z

@ Bravo Rotule pour ce petit oiseau de toute les couleurs… à l’emporte pièce etc…. Personnellement, je préfère  garder mes icones  mobilières de Jacobsen  ou de Eames intactes sans contreplaquer  des bêtes décalcomamies  de tout poil ou plumes et m’asseoir dessus avec un tea shirt bien blanc que j’ai tatoué en renversant le thé, ce qui me simplifie la tâche… Cela  m’a donné une idée que l’on verra dans Bed si je trouve un bras droit car je suis un peu mancheot en ce moment depuis je j’habite sous les palmiers… 

14.09.2014 03:53
Prof Z

Qu'en pensez vous?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?

ABOUT  BED
Le Blog Esprit Design est comme son nom l’indique un blog dédié au Design présentant une certaine vision, de l’idée à la création, de l’inspiration à la fabrication, de la main à l’outil, de l’artisan au designer.