Safety Vase, douceur et confort par Hannah Niskanen-Benady

12 juillet 2011 /
45 commentaires

Safety Vase, douceur et confort par Hannah Niskanen-Benady

Hannah Niskanen-Benady, designer britannique nous présente sa collection de table de chevet nommée Safety Vase où la douceur et le confort sont de mise !

Un création à la base plutôt simple, une table de chevet, un plateau troué, un réceptacle de tricot en forme de forme pour y déposer vos petits objets du quotidien. En creusant un petit peu, Hannah Niskanen-Benady nous explique ses choix de matières : le bois, matériau traditionnel symbole de longévité et de nature, la laine symbole de douceur, confort et sécurité, le contraste est alors saisissant !

Safety Vase, douceur et confort par Hannah Niskanen-BenadySafety Vase, douceur et confort par Hannah Niskanen-BenadySafety Vase, douceur et confort par Hannah Niskanen-Benady

Site du designer : Hannah Niskanen-Benady

via

By Blog Esprit Design


Gallerie (0)

À propos de l'auteur
Image
Vincent - Blog Esprit Design

Laisser un commentaire

  1. pour deco design le travaille de Nakashima et la table de yvette Cox (pas facile de si retrouver sur ce site)
    On attend avec impatience le projet de Matalie Crasset
    sur Flodeau, j’aime bien la citation que tu y as mis
    « Ce devant quoi une société se prosterne nous dit ce qu’elle est. » /Philippe_Muray, dans le même genre de travail je préfère cette pièce issue de la collection de Isabel et Augustín Coppel
    http://i131.photobucket.com/albums/p302/victoria_ham/doug_aitken-99c_dreams.jpg

    PS: Mais je préféré les sélections et l’ergonomie d’espritdesign

  2. @Olivier C.
    j’aimerais ton avis sur les derniers projets selectionnés dans les blogs deco design biz, sleek design,flodeau…qui constituent mon blog roll france

  3. NEW DESIGNERS 2011
    si tu places  » new designers » 2011 dans la fenêtre recherche de dezeen , tu auras à peu ma selection des projets des jeunes designers de UK que j’ai faite par recherche google. Comme quoi Marcus Fairs est plutôt pertinent dans ses sélections. Il est logique qu’il soit dans un jury comme celui de Satellite Milan…

  4. NEW DESIGNERS
    En general les projets se font casser par les commentateurs de Dezeen qui est partenaire de l’événement
    J’ai retenu dans les new designers passés le projet de James Plant Design ‘Private Dining’ Folding Table?? – YouTube
    http://www.youtube.com/watch?v=FUj1vkqihog

  5. Efficacité, simplicité, minimalisme ??? pour ma part j’ai encore besoin de matières tangibles, palpable et de mobilier plus utilisable au quotidien, ce qui ne m’empêche pas d’apprécier le travail de recherche plus théorique

  6. @ olivierC
    Baas a juste l’idée et travaille avec un faiseur,un metteur au point, un makeur qui dirigent des étudiants de Eindhoven
    Ta remarque est interessante »Oui, ça permet de rentabiliser une forme ou une technique que l’on a mis du temps à mettre au point  » mais il s’agit d’occuper le terrain, un territoire et ne pas laisser les déclinaisons aux autres…. C’est vrai qu’à trop decliner on décline car il faut se renouveller..
    Lire deux-apories-en-art-difference-et-repetition/rouille-andre
    http://www.paris-art.com/art-culture-France/deux-apories-en-art-difference-et-repetition/rouille-andre/351.html

  7. @Baas
    Oui et non car la notoriété grand public des art designers est à ce prix même pour Ron Arad car il faut lutter contre les starchitectes, les archidesigners, les prix Pritzker qui font se pâmer les collectionneurs de vitrines Alessi alors que le job est fait par un stagiaire au fond d’un studio de 100 à 200 personnes…
    Je ne connais pas Boulloud qui porte un nom et qui fait un « design decoratif » typique de Boulle et à la vision américaine du design….

  8. Oui, ça permet de rentabiliser une forme ou une technique que l’on a mis du temps à mettre au point mais attention a l’exploitation a l’excès comme les meuble bruler de Baas

  9. @ olivier C
    Cul de sac espagnol
    Cela montre que quand on a une idée, même légère comme cette enflement du pied comme Sam Baron, il faut la decliner…sinon tout le monde se l’approprie de Cul de sac au studio d’ Urquiola….
    http://design-milk.com/nub-collection/ Patricia Urquiola p

  10. Que se soit la table basse d’yvette cox presentée par Jo yana dans decodesign biz ou la table de nuit haute hannah-niskanen-benady presentée par Vincent d’esprit design , je trouve que ce qui est le plus interessant c’est l’événement: 3000 jeunes diplômés qui presentent leurs projets . On est loin des 20 étudiants sélectionnés par je ne sais qui je ne sais comment qui se retrouvent dans une zone froide de Paris( la rue Daumesnil 12 VIA) pendant une periode froide dans tous les sens du terme en ce moment( les vacances).
    Alors Mme Mme Lyne COHEN-SOLAL Adjoint(e) au Maire de Paris, Adjointe au Maire de Paris, chargée du commerce, de l’artisanat, des professions indépendantes et des métiers d’art si Paris se veut capitale de la création, il faut qu’elle organise un événement ouvert du même type et qu’elle ne se fasse pas griller par Milan, Berlin, Londres ou Eindhoven. Vous n’avez pas besoin ni de Cochet, ni de Lardet, ni de Laizé mais de l’aval du maire qui entre des innovations comme les nuits blanches et Paris plage, a besoin de booster Paris, capitale du design,de la création artisanale et industrielle hors de l’Art, de la Création et de la récréation estivale. Paris n’est pas une capitale de validation de tous les design au sens anglo saxon et au sens donné par Paola Antonelli du Moma mais uniquement une capitale de validation de créateur de mode et une carte de visite de décorateur.
    1000 nouveaux designers de Paris et de France serait un bon chiffre pour contrer les 700 de Milan Satellite centré sur le meuble , les 2000 de Berlin à DMY Berlin, la capitale allemande comme la «Ville du design» (UNESCO) et les 500 de Eindhoven… En ouvrant aux ecoles de province, il y aura une saine émulation…

  11. fabriqués à la main en étant produite sans aucune moules ou gabarits cela veut dire design en série limitée…mais ni arty, ni art design,ni design art

  12. Superbe très poétique mais pas d’accord avec toi quand tu dit que ce n’est pas du « art design » la table est très sculpturale et à peu de chance d’intéresser un éditeur de série mais bien adapté pour de l’auto édition en mini série.

  13. attention cela veut dire une grande culture ouverte sur tous les mondes et pas seulement du process ou du jargon Moi je m’en tappe « que le produit résulte d’une réflexion approfondie » et que l’objectif est « de reduire les contraintes de production »

  14. Je suis d’accord avec cette notion de raconteur d’histoire c’est plutôt positif, un objet qui raconte qques choses me semble plus intéressant quand autre qui n’as rien à nous dire (tout dépend de ce qu’il a dire)personnellement cette une notion que je défend au près de mes étudiants.

  15. Pour revenir au sujet , nous sommes dans le design de signature et Hannah Niskanen-Benady aura un premier problème son nom qui fait plus de 2-3 phonèmes. Peu importe la voix,la voie, il faut acquérir la notoriété qui donnerait la liberté selon Massaud. Selon Pillet les designers sont devenus des raconteurs d’histoire, selon cette video des scénographes…donc pour approcher la vérité des scénographes qui racontent des histoires ….

  16. @Olivier.C
    Je trouve que tout designer a non pas l’art et la manière, mais une manière bien à lui de faire son art ( il est plasticien) et une manière bien à lui de le faire savoir ( il est communicant). Les 2 videos permettent d’avoir des facettes. Je trouve qu ‘il se met en scène moins ostensiblement avec plus d’humilité que Starck mais je ne trouve pas ses assises vraiment pertinentes ( je ne connais pas celle qu’on voit en maquette. On dirait du karim Rashid du début qd il n’avait pas une armada de designers) ni d’ailleurs son luminaires frittés à la poudre aux yeux. Je me suis d’ailleurs fritté avec lui ds la revue du d.
    Grcic a au moins la franchise de dire qu’il n’apportera rien à Magis pendant 3 ans et a fait son iconique One avec Stephan Diez. Christophe Pillet a mis 10 ans pour faire une chaise best seller après être sorti de chez Starck en reprenant la grille d’un master… Sam Baron lui navigue de galeries en galeries…et ce serait le même métier

  17. moi je me suis remis au livre de Christine Collin « question design » j’aime bien les 7 perspectives pour analiser le design

  18. @Olivier .C
    Non mais j’en ai vu beaucoup d’autres: des conferences à Pompidou ou à l’université de Paris X ( lire x)….
    Je viens de lire un mini livre d’interview de Grcic par Prierre Doze….et feuilleter le livre de design design de Praquin…

  19. tu peux trouver avec les mots clefs « sam baron  » design interview

  20. Je parle des pieds des meubles Philippe Son interview même traduite par google translate montre qu’il a aussi que c’est une grosse tête….

    SM :Je pense que la production de masse et de nos jours «exclusif» ou «limitée» des éditions sont très proches les unes aux autres dans la façon dont sont presque partageant les mêmes contextes de présentation, les mêmes contextes d’évaluation … (dans une galerie ou dans un espace de vente au détail).
    Il n’est pas tellement une dilution des frontières, mais un échange entre des mondes qui conservent leur identité, mais encore se mêler … Donc oui! Ceci est source d’inspiration, et j’aime assez l’idée qu’un produit de masse a son âme propre, ou qu’un morceau peut représenter une certaine «qualité» ou la question d’une norme esthétique. En tant que designer français, je suppose que d’être inspiré par ma propre culture , le «chic» et le «élégance» (partie de référents culturels de la France …) sont également de composer des pièces de ma langue. Un produit de masse peuvent aussi contenir ces valeurs, comme des valeurs plus atemporelle, plutôt que celles éphémère. Si quelque chose, que nous, les concepteurs, ont la responsabilité de mettre sur le marché, peuvent passer à travers les temps, c’est parce que la conception n’est pas seulement liée à la mode ou des tendances éphémères, mais c’est quelque chose qui peut se tenir sur ses propres intégrant parfaitement dans différents contextes.

  21. « its easier to criticise than to come up with a constructive comment.i think it looks great. » Le mot important en design maintenant dans la société de spectacle permanent, dans la communication de l’attention, de la superficalité c’est LOOK

  22. C’est conceptuellement interessant, visuellement interessant mais le nom Safety Vase en prend un coup avec la remarque ci dessus. Ceci dit si je place ma montre dans une chaussette ( je n’ai pas de vase tricoté), je risque d’avoir des problèmes pour lire l’heure la nuit…surtout sur une sellette. Je sais bien que le design de galerie n’est pas un design d’usage mais quand même….

  23. DIRECT LIVE DEZEEN
    mettant une montre à bracelets à maillons métal, le styliste de la photo et le designer font une erreur relevé par le premier commentateur de design: les maillons adoorent les fibres de la laine

  24. Comme dirait Janus Milo(sans doute mais il a bien plus de talent textuel que moa) voila un vase en laine qui plairait à Julien Clerc…
    Quand j’ai vu cela je me suis dit je fais un lien dans le sujet design à trous ou j’attends que Vincent le publie
    Petite remarque typologique ou morphologique ou ergonomique (au choix): pour cette table de chevet, il faut avoir le bras long…

Ne manquez pas les actualités design
Dans le même rayon

Annonces

Ne manquez pas les actualités design