Illusions et minéraux avec Döppel Studio

/ 6 commentaires

Illusions et minéraux avec Döppel Studio

Döppel : adj. Qui a deux aspects dont un seul est visible ou révélé. n.m. Caractère de ce qui est composé de deux éléments de natures différentes.

Döppel est un mot issu de croisements linguistiques savamment choisi par le binôme de designers : Lionel Dinis Salazar et Jonathan Omar, pour refléter la ligne directrice appliquée aux produits créés par Döppel Studio.

Illusions et minéraux avec Döppel Studio

Lionel Dinis Salazar et Jonathan Omar de Döppel Studio – photographie Maxime Romain Julien

Durant leur apprentissage, les chemins des deux designers n’ont cessé de se croiser. Aimant échanger sur leurs projets respectifs aux thématiques voisines, c’est naturellement qu’ils commencent à collaborer sur des projets de scénographie et de design. Il y a environ un an, ils s’associent pour donner naissance à Döppel Studio afin de pouvoir créer d’une main commune.

Unissant leurs connaissances dans différents domaines ils s’appliquent à développer des objets où la symbolique a une place primordiale. L’utilisateur est acteur, il est invité à se questionner sur la nature de l’objet.

Objet trompe-l’œil, objet unique, objet minéral.

Crystal Palace


Illusions et minéraux avec Döppel Studio

Passionnés par le monde des sciences, des phénomènes naturels et des minéraux, Lionel Dinis Salazar et Jonathan Omar se sont intéressés au processus de cristallisation.

On imagine à travers les pièces de la collection les designers troquant leur crayon et leur stylet pour enfiler une blouse blanche et jouer aux apprentis sorciers ! Le résultat nous transporte dans un univers presque magique.

Ils ont bien voulu partager avec nous leur procédé de fabrication, de transformation.

Illusions et minéraux avec Döppel Studio Illusions et minéraux avec Döppel Studio

Pour créer la structure, les designers ont choisi d’utiliser l’impression 3D qui leur permet alors d’obtenir une ossature en résine acrylique aux formes complexes tout en restant très fine.

Cette structure est ensuite plongée dans une solution minérale portée à haute température pendant plusieurs heures. C’est après quelques minutes de refroidissement que se forment les cristaux de façon aléatoire tout autour de la structure, telle une peau rigide.

Illusions et minéraux avec Döppel Studio Illusions et minéraux avec Döppel Studio

En partant d’une structure identique, on obtient un objet unique.

Illusions et minéraux avec Döppel Studio

Crystal Palace est actuellement à l’état de développement. Döppel Studio s’est dans un premier temps appliqué à concevoir une collection de luminaires composés de Leds étanches.

Chaque luminaire est différent et l’enveloppe de cristal qui le recouvre lui confère un jeu de lumière unique.

Illusions et minéraux avec Döppel Studio Illusions et minéraux avec Döppel Studio Illusions et minéraux avec Döppel Studio Illusions et minéraux avec Döppel Studio

Ce projet au processus expérimental a pour vocation d’être développé sur des surfaces plus imposantes afin de, pourquoi pas, créer du mobilier voir des micro-architectures.

Illusions et minéraux avec Döppel Studio

Marmaros


Illusions et minéraux avec Döppel Studio

Marmaros – Döppel Studio – photographie Maxime Romain Julien

Issus de l’univers du tuning automobile, Marmaros est un duo d’assises jouant avec l’illusion et la contradiction

Au premier regard les tabourets semblent pour l’un taillé dans le marbre et l’autre dans le métal.

Illusions et minéraux avec Döppel Studio

«Tous les deux on est assez surpris par les prestidigitateurs, les artistes close-up. Il y a quelqu’un là qui est juste à côté de toi, tu as tout vu, mais tu restes quand même dubitatif, ça t’oblige à chercher, mobiliser tes facultés: tu ne sais pas ce qu’il a fait de ta montre.»

Illusions et minéraux avec Döppel Studio

Marmaros – Döppel Studio – photographie Maxime Romain Julien

Fascinés par l’illusion, la magie et ceux qui la pratiquent, les créateurs prennent alors la place de prestidigitateurs à leur tour et donne matière à réflexion à ceux qui sont face aux deux blocs.

L’un se reflète dans l’autre, sont-ils tous les deux en marbre ? Ils semblent lourds et donc figés. Les designers s’amusent à proposer des illusions contradictoires grâce aux formes et traitements de surfaces : léger ou lourd, unique ou multiple.

Illusions et minéraux avec Döppel Studio

Marmaros – Döppel Studio – photographie Maxime Romain Julien

Ils sont cependant tous deux fabriqués en tôle d’acier pliée. Ces assises sont profondément inspirées de la technique du water transfer.

Le marbre est donc une façade, un motif appliqué sur la tôle d’acier.

Il y a ici un jeu de plein et de vide qui laisse le spectateur interrogatif. Est-ce un bloc de marbre ou bien un trompe-l’œil ?

Illusions et minéraux avec Döppel Studio

Marmaros – Döppel Studio – photographie Maxime Romain Julien

Les créateurs nous ont révélé leur envie de proposer une plus large de la gamme de motifs… Quel tour de passe-passe nous réservent-ils ?

Pour le découvrir, il est conseillé de les suivre sur les réseaux sociaux.

Les tabourets Marmaros sont disponibles à la vente en auto-édition.

A travers ces deux collections, Döppel Studio souhaite mettre en avant l’ambivalence de la nature de l’objet. Ils prônent un design résolument ambigu, complexe et contradictoire.

«On aime bien confronter les choses. Souvent en juxtaposant des éléments qui semblent opposés on arrive à créer quelque chose de surprenant. Le contre-emploi nous plaît. On aime l’idée de mettre en tension le grotesque avec le sublime, le sacré avec le profane, le plein avec le vide etc. Quand ça fait sens ça nous intéresse.»

Plus d’informations sur le studio : Döppel Studio

By Blog Esprit Design


Marion Brun
Designer produit chez Studio Martho
Designer produit et cofondatrice du Studio Martho, studio de création et de design produit.
6 commentaires

« Tout ce qui me depasse m’intéresse » Voila je suis le seul sur  la toile visible de Google  à dire cela. Celle lampe ou plutôt  cet  objet éclairant  m’interesse  car j’y vois comme pour  celle de Misse un potentiel de developpement de carrière  dans tous les sens du terme mais aussi de developpement  produit service…  Un potentiel de developpement à la Lehanneur  ou à la Eindhoven ou autre chose ? .Nous avons changé de  paradigme. le mot  paradigme.répété   5000 fois dans les pages avec « stephane vial  » ou  celles avec « Jean Louis Frechin  » deux de nos  penseurs du design academique les plus médiatisés….  Hier j’ai vu des lettres en acier  plié dans une boutique  avec un mot à  4ou 5 lettres et j’aimerais  commander cristalisé pour Noël… Comment  fais je? combien? j’y au vu aussi  la metaphore du circuit de course , du stade… en hiver, du O ou du 0 ….http://us.123rf.com/450wm/maradel/maradel1412/maradel141200018/34890217-stade.jpg?ver=6

08.12.2016 10:04
Prof Z

 Comme pour Missé mais lui y est , j’ai eu l’impression d’être teleporté  à la presentation de diplome de la  DAE  Eindhoven à  dutch design week…. mais le problème pour vous c’est que vous n’êtes pas dans l’ecosysteme de Eindhoven …. mais cela se surmonte avec beaucoup de savoir faire entrepreneurial  hors design. Pour le tabouret  fraction de colonne moins creatif  formellement, j’ai eu l’impression d’être à Geneve ou à Londres ou à New York,  ou à Athenes  donc un peu partout… Comme pour le tabouret de Ferreol Babin, cela ne me parle pas sauf peu être en design d’ ambiance… mais là encore il y du boulot pour sortir du deja vu et revu

08.12.2016 12:01
Prof Z

 Il est toujours tres interessant de voir ce que nous dit la forme de la chose en question mais aussi sa couleur.   « Dans les arts, la forme est avec la couleur, un des concepts fondamentaux de l’expression plastique ».  Le redacteur   wikipédiatre qui soigne  notre connaissance , pourrez dire dans les arts et dans le design  et donc élargir le champ de sens. Mais ici on s’interroge aussi sur la matière  et sur le process  ou plus simplement  le comment s’est fait?    Il nous reste    pour passer de la chose indéfini  à l’objet  et pour cela connaître son nom et sa fonction:    luminaire. crystal palace.  Nous voila éclairé sur le concept sans l’avoir vraiment défini et expliqué ni situé dans un champ de sens precis. Art (conceptuel )  (Expressionisme)  ou  design ( experimental) ?   Je place entre parenthese  car l’assise est   minimaliste ….. à moins que ce ne soit qu’une stele ou qu’un socle….ce qui en fait un accessoire…. Tout cela me depasse  de même que  le chemin des designers en Zig Zag…

09.12.2016 06:08
Prof Z

  En feuilletant le dernier AD magazine,  j’ai  projeté en pensée  votre objet lumineux , votre lumière glacée dans les pages   de photos de  glaciers   reproduites   en papier glacé…en me disant pourquoi pas dans AD interieurs ?.  J’ai  projeté   en pensée   votre objet sur une pub d’une  boisson on the rocks en me disant pourquoi pas  J’ai  projeté  aussi  en pensée votre objet  à côté du luminaire  lunaire de Ferreol Babin en me disant  mais pourquoi le touchez vous?   J’ai  projeté  aussi votre objet en pensée sur   le neon  de lettres NEON de Joseph Kosuth …. Si vous touchez la lettre o c’est pour changer le sensde la lettre… ou pour changer de lettre  Alors pourquoi pas faire un  P ou un D ? 

10.12.2016 09:35
Prof Z

 Quand les designers parisiens naviquent entre  les deux pôles dominants…C’est un luminaire hors norme comme celui  polaire d’Arturo Erbsman, diplomé de  ENSAD  …. Pour la base du luminaire  il faut decider entre la geometrie basique  à la milanaise  et la minérale montagne noire à la Eindhoven.. comme  le luminaire Minerae,  de Thomas Missé vu dans BED Je suis moins  convaincu   par des stèles de la même dimension  sauf si  on fait des poupées polonaises ou russe emboitables en faux marbre……. pour cacher la  bouteille de vodka givrée pendant la guerre froide …

11.12.2016 09:46
Prof Z

 C’est  sans doute la premiere fois que la minéralogique eindhovenienne m’intéresse avec letravail de  thomas Misse…. car ces designers français peuvent faire le pont entre  une esthetique franco italienne  qui nous est proche et celle des  néerlandais qui  interesse plus les collectionneurs que le quidam.  Quitte-t -on   les neo neo paleonthologues  de la tendancienne  lidewij edelkoort  ? J’ai immediatement traduit leur lampe en  design milanais  mainstream  et  en design américain  donc  sans objet naturel..J’ai aussi conçu  un objet technique   qui pour la première fois  intègre un objet naturel, ce qui s’est dejà fait  dans le design italien sous la forme de  recette de cette vieille branche du radicalisme qu’est Andreas  Branzi par exemple. J’aimerais en faire  un sujet de BED…  l’objet  en serait  la concrétisation , la matérialisation de nouveaux concepts en design…

29.12.2016 10:36
Prof Z

Qu'en pensez vous?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?

ABOUT  BED
Le Blog Esprit Design est comme son nom l’indique un blog dédié au Design présentant une certaine vision, de l’idée à la création, de l’inspiration à la fabrication, de la main à l’outil, de l’artisan au designer.