Sofa fonctionnel DILIM par Wertel Oberfell

Sofa fonctionnel DILIM par Wertel Oberfell

Un canapé modulable ? Rien de bien original me direz-vous… Et vous auriez raison, mais Wertel Oberfell, en provenance directe d’Angleterre ne joue pas sur l’innovation ou la distinction.

La collection DILIM est visuellement une réussite, fonctionnelle elle se compose 8 éléments différents permettant d’animer, d’organiser un espace personnel ou public. Chaque module pourra alors s’habiller de la couleur désirée afin de travailler vos ambiances.

Qu’en pensez vous ?

Sofa fonctionnel DILIM par Wertel Oberfell

Sofa fonctionnel DILIM par Wertel Oberfell

Sofa fonctionnel DILIM par Wertel Oberfell

Sofa fonctionnel DILIM par Wertel Oberfell

Sofa fonctionnel DILIM par Wertel Oberfell

Sofa fonctionnel DILIM par Wertel Oberfell

Sofa fonctionnel DILIM par Wertel Oberfell

Espaces confinés, de travail ou de distinction, ouverts ou fermés ces modules offrent un large choix de composition.

Plus d’informations : Wertel Oberfell

via

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
8 années au sein d'une startup web,du développement au marketing en passant par la communication, pour aujourd’hui diriger le pôle digital d'une agence de communication, entre Lyon et Paris. BED garde une place de choix au quotidien...
6 commentaires

ideal pour un divorce….

04.11.2010 10:46
Prof Z

Tout va dépendre du choix des formes …

04.11.2010 01:56
Vincent / Bed

Décidément Wertel Oberfell est à la mode en ce moment (notamment avec la table basse Clover table) ! En tous cas c’est très mérité, les produits sont très réussis

14.11.2010 12:43
Insidoo

@Insidoo
Ce ne sait ce qui pour toi veut dire être à la mode. Grosse d’émande d’editeurs? Grosse demande du public? Forte presence d’exposition salon presse et blog?
Ce n’est quand même pas le premier canapé en tranches du maché
Pour Mgx , c’est quand même du one shot hors de prix de même que les meubles en corian

14.11.2010 06:42
Prof Z

Pendant le dd’s 2009, il y a eu à l’IFM , une conférence pas proactive mais réactive organisé bien trop tard pour la ville qui se dit capitale de la mode et de la création alors que Milan qui est LA capitale du CA de mode, de la création et LA capitale du design avait déjà plusieurs années d’avance. Et dire que Paris serait la capitale des tendanceurs, ces futurologues de la mode, ces voleurs de designers comme les accusent Philippe Starck, ces verbeux et ces créateurs de neologismes fumeux comme les qualifie un redac chef adjoint d’un journal de Style dans son blog.. alors qu’ils sont invitées dans son journal. Nous ne sommes pas à une contradiction près.
Je n’ai pas trouvé de podcast. Avec une recherche booléenne on peut trouver quelques bribes ici et là
Ce qui montre que le VIA 3.0 qui y participait c’est un leurre total quand on n’est même pas VIA 2.0…

http://www.ifm-paris.com/events/juillet09/conference_designer_day.asp

14.11.2010 11:03
Prof Z

Dans la république des blogs ,tout le monde peut écrire un commentaire même sur un sujet qu’il ne connaît pas. Umberto Ecco déplorait pour internet une absence d’éditeurs qui selectionnent les sujets ou les contributions publiées. dans certains blogs de journaliste, il y a un orchestrateur , un redacteur en chef autoproclamé qui confond commentaires et courriers des lecteurs Et qui donnent la priorité de commentaires aux professionnels amateurs dans le mauvais sens du terme, , aux doctorants en design fumeux et verbeux sur ceux de l’amateur professionnel que je suis, sur un quidam comme m’a qualifié un étudiant en design , à un zero qui ne peut penser comme m’a qualifié un decorateur textuel….
Je fais de la critique de design au marteau comme Friedrich Nietzsche faisait de la philosophie au marteau . Ce qui ne veut pas dire que je casse ce projet à coup de masse, ce produit à coup de marteau mais que j’utilise le marteau du médecin de l’époque pour voir de quoi souffre le design que l’on dit malade Je suis à son chevet, un clinicien . Dans les blogs, les images dominent les textes, dans les magasins les objets sont rarement sous titrés mais la visibilité est meilleure et je peux lire une doc , contacter un vendeur.
Je suis toute les semaines chez Roset, chez Cinna, chez Roche Bobois , dans les boutiques de design et celles qui n’en sont pas, du moins officiellement dans le design démocratique.
Dans la toile, je cherche un texte source, un texte éclairant ….Maintenant je peux continuer mon enquête selon la méthode de Sherlock Holmes, à la recherche des détails….En design , ce sont les details qui font le produit ( Charles Eames)

14.11.2010 11:56
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?