Parenthèse Suédoise par Volvo

Parenthèse Suédoise par Volvo

Martin, reporter pour BED nous parle de son voyage du côté de Stockholm…

Rentré il y a quelques temps déjà de Stockholm où BED avait été invité à la « révélation » du Nouveau XC90 de VOLVO, il m’a semblé intéressant de revenir sur cet événement.
Orchestrant savamment le lancement de son dernier né, Volvo avait su agiter la blogosphère, laissant présager d’une belle automobile à venir. C’est ainsi que blogueurs et clients de la marque scandinave avaient été invités à la présentation du dernier né en exclusivité.

Parenthèse Suédoise par Volvo

L’événement, puisqu’il convient de le définir comme tel, consistait pour la firme Suédoise a présenté son nouveau SUV premium, le XC90.
BED n’étant pas un média d’actualité automobile, et moi-même n’étant pas familier de ce milieu, il serait juste de s’interroger sur la pertinence de notre venue à Stockholm. Cependant, le design est global, et le design automobile ne déroge pas à la règle.

Prolongement de l’habitat pour certains et simple moyen de locomotion pour d’autres, l’automobile est aujourd’hui un concentré de design embarqué dont l’omniprésence met en avant la transversalité. Si certains détails de ce XC90 ont ravi mon œil d’amateur éclairé, c’est davantage la démarche de Volvo qui a suscité ma curiosité. Cependant, il convient auparavant de resituer l’objet qui retient ici toute notre attention, objet de nécessité tout autant que de désir.

Parenthèse Suédoise par Volvo

Fleuron de la marque et porte étendard des valeurs de celle-ci, ce 4X4, pouvant accueillir jusqu’à sept personnes à son bord, est la nouvelle version du XC90. Modèle le plus imposant et le plus luxueux de sa gamme, ce modèle préfigure l’avenir de Volvo. Nouveau design, nouveau logo, la présentation magistrale de ce nouveau modèle était pour Volvo l’occasion de présenter une nouvelle image de marque. Présenté comme « un morceau de la suède moderne » étant « porteur de valeurs », ce nouveau véhicule était, il me semble, un prétexte à la tenue d’un événement plus vaste, une opération de communication à échelle mondiale.

Parenthèse Suédoise par Volvo Parenthèse Suédoise par Volvo Parenthèse Suédoise par Volvo Parenthèse Suédoise par Volvo

C’est dans l’avion du retour, alors que nous échangions à propos du lancement de la veille, qu’il m’est apparu évident que nous n’étions pas venus à Stockholm uniquement pour un show digne des plus grands défilés, mais pour un voyage, qui dans son ensemble, était lui-même un événement. Si tout cela peut paraitre disproportionné, c’est qu’il est nécessaire de resituer l’automobile à sa juste place. Nous qui traitons ici principalement d’objets et de pièces de mobiliers dont les montants dépassent rarement les quelques centaines voir milliers d’euros, il faut se rappeler que l’industrie automobile pèse 2 000 milliard d’euros, et emploie 8,5 millions de personnes dans le monde.
Ces marchés sont colossaux et les enjeux qu’ils soulèvent le sont tout autant.

Parenthèse Suédoise par Volvo

L’automobile, quelque soit son prix, est un produit de consommation. Un produit qui n’a qu’un temps et qui a sans cesse besoin d’être renouvelé. Basé sur cette explication quelque peu simpliste, il est alors aisé de comprendre tout l’enjeu d’un tel événement. La fidélisation. Non pas à une forme ou un modèle, mais à une Marque, qui elle, a pour vocation de perdurer dans le temps. Une fidélisation autour de ce que la marque possède de pérenne, ses valeurs.

Réputé pour sa fiabilité, Volvo l’est aussi pour son approche sécuritaire. C’est ainsi que le Nouveau XC90 a été présenté comme « la plus sûre de toute les Volvo », comme un véhicule « Users Friendly » dont les innovations de prévention des risques lui permettent d’avoir une « safety area »…
L’homme et la Suède sont au cœur du projet, la technologie est à son service, discrète. Peut-être à l’image du XC90, d’un gabarit imposant mais d’un design plutôt sage. Quoiqu’il en soit, si je n’ai pas retenu les innombrables innovations technologiques, j’ai été marqué par l’existence d’une philosophie de vie. Un monde Volvo qui va bien au-delà de l’automobile. Un monde de bien être, de nature et de fierté nationale.

Parenthèse Suédoise par Volvo

Comment avaient-ils bien pu communiquer ces valeurs aussi belles qu’immatérielles me direz-vous ? Sûrement pas en une seule présentation, aussi soignée était-elle, mais plutôt par le biais d’une immersion dans leur monde. Une vie suédoise faite de paysages magnifiques et d’une capitale empreinte d’une douceur de vivre, le tout ponctué d’une réception magnifique au bord de l’eau au sein d’un institut d’art contemporain privatisé pour l’occasion. Un art de vivre qu’il nous était donné de découvrir pendant 24h.
Était-ce trop ? Je ne sais pas et je ne pense pas.

De notre prise en charge au Bourget, jusqu’à notre retour le lendemain, nous avions été en immersion totale dans le monde Volvo. Et quoi de mieux pour un client que d’être conquis par un univers. Volvo l’a bien compris et ces 24h étaient un événement réussi.

Merci Martin pour ce reportage, honnête et plein de sens.

Plus d’informations sur la marque : Volvo (Suivre l’actualité de la marque)

By Blog Esprit Design


Martin napoleoni
Etudiant en Architecture chez ENSA Lyon
Architecte et co-fondateur du studio NAPO+JEANNOT, je suis passionné par le design, l’architecture et l’art de vivre, et je me plais à décrypter les enjeux et les acteurs de la création.Lecteur et contributeur assidu, je vais tenter ponctuellement de faire des reportages et d’approfondir des sujets de fond émanant d’articles publiés dans BED.
1 commentaire

 IL Y A TOUJOURS UN ARBRE QUI CACHE LA  FORET….Voilà une belle métaphore sylvestre  qui est en contexte.  C’est quoi une metaphore ? une forme d’analogie. c’est quoi une analogie ? une forme de comparaison .   Notre cerveau fonctionne ainsi , il compare , il analogise, il metaphore…En suédois Inte se skogen för bara tränNe pas voir la forêt à cause des arbres , ????? Reflechissez bien Quel  type d’arbre empêche de voir  la forêt ?  j’ai parcouru  de nombreuses forets   à pied, en voiture dans le monde et dans differents mondes et c’est toujours pareil . En voiture on ne voit pas l’arbre sauf en cas d’accident.  il faut être étranger à son pays, en exil ,  pour le comprendre , etranger à un secteur pour être un enfant qui apprend. C’est fou comme l’exil rend intelligent , comme redevenir un enfant rend intelligent . ….  Un ado premier à l’ecole  de notre republique bananière (  c’est ainsi que nous qualifia en conference un vice president d’Apple)me demanda de lui cueillir un fruit pas très haut  dans   un arbre . Je lui dit que fait le  singe ?  (inferieur à l’homme ?)  Que fait la fourmis (inferieur à l’homme ?) sans GPS, elle trouve toujours le plus court chemin entre deux points.  Pas si bête , les bêtes?  Un chien reconnait  sur un ecran  les autres chiens  qu’il ne connait pas plus vite que les  humains qu’il connait. Volvo  aller rentrer dans  un arbre   en suivant  Saab qui lui était entré  dans l’arbre.     PSA  et ses 2 marques Peugeot  Citroen allaient rentrer dans   un arbre ( le même arbre ?)  Renault lui ,  piloté par un génie   du tableau de bord  venu d’ailleurs  du Liban, du Bresil , du pneumatique  lui évita le derapage  et  l’arbre  , il evita aussi l’arbre  à  Datsun, au soleil levant   ( le même arbre ?)…. IL Y A TOUJOURS UN ARBRE QUI CACHE LA  FORET….

30.09.2014 08:32
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?