Design en PAUSE

/ 19 commentaires

Design en PAUSE et Innovation ?

Réflexion sur notre pratique du design actuellement.

Attention chers lecteurs, cet article n’engage que moi !

Le monde bouge ! Il a toujours bougé, c’est dans sa nature, dans notre nature. Avec parfois des phases d’accélération sans que l’on comprenne pourquoi. Et des phases de profond questionnement qui se traduisent sous forme de crise et de remise en cause. C’est certainement ce que nous vivons dans ce siècle. Mais le design dans tout cela, ne serait-il pas devenu comme CUBA ? Le design n’est-il pas comme une vieille cassette audio que l’on réécoute en boucle ? Cette discipline que j’affectionne tant, n’est-elle pas malade ou même en danger ? L’innovation est-elle toujours présente dans les nouvelles générations qui sortent des écoles ? Certains diront oui et d’autres comme moi, répondront trop peu ou en voie d’extinction !

Design en PAUSE et Innovation ?

Je pense que nous sommes en ce moment dans une phase de non prise de risque. On cherche pour comprendre, à reproduire des schémas qui n’ont plus cours mais qui sont les bases de notre discipline. On essaye de décrypter avec nos moyens, de faire perdurer le peu que l’on s’imagine pouvoir maitriser. On s’imagine où on essaye de s’imaginer du nouveau contrefait… Et c’est là tout le problème ! Toutes les cultures et sociétés ont toujours été en mouvement, en questionnement, en évolution. La nôtre plus que jamais. La crise actuelle est un formidable moteur d’innovation mais l’avons-nous seulement comprise ? Nous, designer, devons donc inventer tous les jours l’avenir avec pour base le passé sans le renier, en rechercher les valeurs. Nous devons nous appuyer sur les travaux de nos pères sans copier ni trop s’inspirer des formes. Je ne donnerai pas d’exemples, car je ne souhaite pas montrer du doigt certains designer, mais seulement mettre en lumière cette aberration générationnelle.

Cet article fait suite à ce que je constate tout au long des expositions et des vernissages. Je suis désolé de constater à chacune de mes sorties des objets vides de sens et qui sont des copies un peu modifiées d’objets existants. Cet article est fait pour vous faire réagir et pour vous interpeller sur les objets qui nous entourent.

Merci une nouvelle fois à Adrien pour son œil neuf, sa vision, qui pousse à se poser les bonnes questions…

Design en PAUSE

Pourquoi nous tournons bien trop souvent en rond ? L’influence trop forte du passé, du vintage, la formation trop stricte, le manque d’ouverture, de voyages, de découverte pour certains designers ou tout simplement le manque d’idée, de courage, de moyens ?

Deux citations pour ouvrir le débat…

« Innover, ce n’est pas avoir une nouvelle idée mais arrêter d’avoir une vieille idée.  » – Edwin Herbert Land

« L’innovation systématique requiert la volonté de considérer le changement comme une opportunité.  » – Peter Drucker

By Adrien M pour le Blog Esprit Design


Adrien Marolleau
Designer, Scénographe chez N°11 DESIGN
Art Designer de 29 ans, reçu deuxième national à son Diplôme des Métiers d’Arts en ébénisterie, cet amoureux des matériaux se concrétise dans le design où il est diplômé avec mention d’une grande école parisienne.
Ma citation: “Il est bien des choses qui ne paraissent impossibles que tant qu’on ne les a pas tentées.” Andrée GIDE
19 commentaires

Le but n’étant pas de tirer sur les Designers ou de souligner les inspirations, ou copies de l’un ver l’autre .. mais plutôt savoir pourquoi ?

24.02.2014 12:21
Vincent – Blog Esprit Design

Vaste sujet, vaste débat. Le design est en ce moment tiède? j’en suis convaincu. la mode l’est à mon sens tout autant, du moins le PàP. C’est là un vaste, très vaste sujet, dont nous allons échanger, des messages durant, avec prof Z….

J’attends ici, toute son analyse, ses occurrences, son épistémologie, et son omniprésence supposé dans le monde du design pour nous éclairer. Plus sérieusement, même si comme le dit Adrien, une crise devrait être un fort terrain d’innovation, je constate aussi, que bien davantage qu’en période « normal » les designers ont besoin d’argent de trésorerie, bref, d’être édité….Et le marché, lui ne prend pas de risque ces temps ci semble-t-il. En arpentant la blogosphère et les allées de M&On on constate qu’il y a bien entendu de belles choses, mais plus rarement de belles surprises!Un designer doit il alors prendre des risques si les éditeurs (même solide et bien implanté) ne sont pas prêt à les prendre…? Tout reste ouvert..

24.02.2014 12:58
Martin Napoléoni

En espérant également avoir l’avis de Designers passant par ici .. ne prenant pas cette article comme une attaque ou remise en question de leur travail (se qui est bien souvent trop facile lorsque l’on n’est pas designer, où que l’on ne connait pas toutes les contraintes..)

A votre bon coeur !

24.02.2014 01:24
Vincent – Blog Esprit Design

@Adrien Marolleau.DESIGN  SERAIT SUR LE MODE PAUSE…. en ce qui concerne la créativité, l’imagination,  l’innovation ( ce ne sont pas des synomymes)…. et serait passé en mode COPIE COLLER…i j’ai bien compris le message…  De quel design parle t-on ? Dans quel contexte?    Le Design élargit chaque année  ses champs d’intervention de l’objet tangible à l’objet  qui l’est moins.Je travaille actuellement  sur  une question   » FAUT IL SE FIER A  SES INTUITIONS ? » @ Martin Napoleoni  A propos de prof Z: »J’attends ici, toute son analyse, ses occurrences, son épistémologie, et son omniprésence supposé dans le monde du design pour nous éclairer. Plus sérieusement »….  Je fais souvent l’eloge de la liste  mais d’une liste structuré… On dirait  ici un inventaire  à la Prévert Epistémologie? je  ne suis  qu’un philosophe amateur  qui ne pédale( au sens propre et au sens figuré) que 20  minutes par jour dans la philo ….  Je travaille actuellement  sur  une  grande question   » FAUT IL SE FIER A  SES INTUITIONS ? » 

24.02.2014 03:06
Prof Z

  LA FRANCE EST EN MODE PAUSE… LA CONSOMMATION EST EN MODE PAUSE… LES ENTREPRISES SONT EN MODE PAUSE.  L’INVESTISSEMENT EST EN MODE PAUSE…. pour ne pas dire moins. Dans cette logique le  DESIGNER  INDUSTRIEL ne peut  que passer du  DESIGN  PRODUIT AU DESIGN  D’OBJET PUIS AU DESIGN DE PROJET PUIS AU DESIGN D’IMAGE …. Dans cette logique le  DESIGNER  INDUSTRIEL  ne peut que devenir   DESIGNER ARTISANAL et passer au mieux de la boutique à la galerie. HEUREUSEMENT comme dirait  Florent Degourc il y a  LE RETAIL . heureusement  comme dirait Adrien  Marolleau Il y a  LA SCENOGRAPHIE… Hier je suis allé à une expo d’ ARTISAN D’ART, j’ai du mal à voir la  difference avec un DESIGNER ARTISANAL. La difference existe en com, les artisans d’art ne sont pas ou tres peu  dans la PRESSE DECO et dans les BLOGS DESIGN  . Qui connaît leur nom?

24.02.2014 03:22
Prof Z

Voila 3 marques de design qui ont laissé leur emprunte .. Arrêtons de prendre  les diagrammes  Venn de Tim Brown le CEO d »IDEO  comme une  bible  du design ….  Nous avons  un Dieu du design,  son nom  est  STARck et c’est un oracle  itoo.   L’autre  Dieu américain est   Jonathan Ives   vice président design d’APPLE, il est anglais….   http://imgs.abduzeedo.com/files/paul0v2/bravo/16.jpg

24.02.2014 07:22
Prof Z

 TOUT CE QUE  JE SAIS  C’EST QUE  JE NE SAIS RIEN  (SOCRATE.)…  SUR DES BASES SOLIDES …. En general  pour me demander quelque chose on me dit   toi tu sais tout, tu me me dire si… Le savoir n’est rien, ce qui compte c’est ce que l’on veut en faire…   Si je suis  hors ou dans une  collectivité  je peux avoir en face de moi un killer  ,  quelqu’un qui voudra toute ma competence professionnelle pour me la voler, quelqu’un de jaloux qui voudra me piéger,  quelqu’un qui voudra briller en me posant une question avec un  collier de mots  précieux, alambiqués, rares  ou une logique complexe.  J’ai connu tous ces cas et bien d’autres cas . La nature humaine est ainsi faite.  Ceux qui veulent apprendre pour  rien sont très minoritaires.   Si je suis dans un blog je peux avoir un « partenaire de conflit ».  Je ne cherche pas à briller mais à être éclairant   pour le plus grand nombre  et en particulier pour la génération Z. sans exclure toute les autres  Je m’élève  seulement en  demandant à mes « élèves » qui veulent s’élever en se construisant  ce qu’il savent de la spécialité que je dois leur enseigner…. Comme je suis socratique , je dialogue, je questionne  l’air de rien …. et je leur  démontre que l’élève, l’etudiant    le formé  (formation permanente) , l’employé, le cadre, le CEO,  lemagasinier  avait en  lui ou à portée de main, car le monde à évolué depuis la Grèce antique,   la reponse à leur question. Aujourd’hui tout le monde à la réponse  à portée  d’outil… Si je suis suis prof ou formateur en  …., je demande  Que voulez vous apprendre ?  Et apres une reponse plus ou moins brillante  avec des mots savants ou une égalité consternante entre deux    mots  je questionne  C’est quoi pour vous le marketing?  C’est quoi pour vous la  communication?  C’est quoi pour vous l’art?   C’est quoi pour vous le  design?  C’est quoi pour vous  un objet?    Vous avez compris,   vous voulez être designer.  Designer de quoi ? DE SOCRATE A PLATON SUR DES BASES SOLIDES….Bon  vous  allez me  détourner dans une typologie de votre choix, les solides de Platon…. et ensuite vous m’exposer  le  concept  de votre chose, de votre artefact,  de votre objet ,  de votre pièce, de votre oeuvre,  de votre produit  ( à vous de choisir) comme si j’étais non un  Quidam  mais    un interlocuteur ciblé de votre choix.   Alors là  vous passez du  design   au marketing et  à la  com  l’art  de rien  avec philosophie et   geométrique…. Vous voulez que je vous cristallise tout cela avec un diagramme de  Venn ?  

25.02.2014 08:45
Prof Z
25.02.2014 10:09
Vincent – Blog Esprit Design

@Z, ce n’était pas une attaque, mais un appel du pied! j’aime à échanger avec vous même si ça n’est pas toujours évident de suivre Ces échanges sont intéressants, instructifs, et plein d’enseignement. C’est bien pour cela que je suis  ici à échanger avec vous! 

25.02.2014 11:34
Martin Napoléoni

@ Martin Napoleoni Je ne suis pas Z mais prof Z   car je suis capable de faire naître un  CONcept dans tous les domaines  même dans la tête d’un  quidam, d’un CONsommateur afin qu’il se croit plus intelligent …. J’ai fait des études litteraires sans aimer les romans français du XIX  ce qui révoltait mon amie prof de  français .  Je lui disais dis moi les genres litteraires qe tu aimes en dehors des romans…. Prof de lettres et incapables de lister de manière stucturé les genres littéraires. C’est comme un type qui ne connait pas toutes les lettres de l’alphabet ou celui qui est artiste et qui ne connait pas  son vocabulaire artistique.J’apprends des mots, des notions, des concepts   tous les jours  comme quand j’étais prof au CELSA,, une grande école     de Paris  Neuilly qui  dépend de la Sorbonne  et qui  « diplôme »en journalisme , communication d’entreprise, la gestion interculturelle, le marketing et la publicité , la gestion des ressources humaines, et multimédia    A ce moment là,  j’ai appris  de mes étudiants qui savaient tout toute la palette  de mots des sciences molles vraiment molles   issus de l’intellectualisation à la française.  Avant j’étais prof dans un IUT/ BTS et là j’ai appris qu’à la fin de la première année spécialisé, ils ne savaient rien ou presque. C’est sûr en ecosysteme  et en  epistemologie je ne suis pas au top ….  J’aime beaucoup  la cristallisation dynamique ….

25.02.2014 12:04
Prof Z

Je suis d’accord avec Prof Z sur le fait que le débat en engendre un autre : qu’entend-on par « design »? Design Industriel? Design d’espace? Design de services ? Design numérique? Design d’interaction (qui n’en est qu’à ses prémisses et donc en plein « boum »)? Ou encore – et je pense que le sujet ici vise plutôt celui-ci – le Design d’édition?
Bien que peu importe le domaine, de mon côté mon avis reste le même –  je ne suis pas sûr que le design puisse être en « pause », je pense qu’il est en (perpétuel) changement. 
Les schémas changent ; que ce soit la conception, le mode fabrication ou de distribution. Je ne suis pas sûr qu’on soit toujours dans ce principe d’oligopole de quelques marques (type : éditeurs italiens «historiques») qui se partagent la vision de «quel sera le design (à la mode) de demain?» et qui fabriquent et fournissent la terre entière.
Les mentalités s’ouvrent et les échanges n’ont plus aucune frontières, ceci grâce – et je ne vous apprendrai rien – à Internet. J’imagine (sans en connaitre la réponse je l’avoue) que le nombre de designer ne cesse d’augmenter mais le nombre d’initiatives créatives ou nouveaux éditeurs aussi. L’offre se démultiplie.
Les nouveaux modes de communication et réseaux sociaux participent à cet essor, les fameux «inspire moi si tu peux» et «best of du jour» toujours très qualitatifs de BED en témoignent. Par exemple, j’aime à lire des magazines comme IDEAT ou INTRAMUROS pour ne citer qu’eux, mais le plus souvent, je trouve beaucoup plus de projets intéressants dans un voyage de 5 minutes sur Behance…
Le revers de la médaille, c’est que les projets se dispersent tellement dans ce vaste monte qu’on passe parfois à côté sans même les voir….
Je vous rejoins aussi sur le fait que c’est justement dans ces périodes de crise où les plus «grands» sont retissants à investir, que naissent les plus belles initiatives.
Tout ceci n’est évidemment que mon avis…
Et Merci à Adrien et BED pour cet article. (étonnement peu commenté d’ailleurs..)

25.02.2014 09:16
Tim Defleur

  Je suis d’accord avec Tim Defleur…. Il  faut dire de quoi on parle.  Maison Objets  n’est pas LE design ni Milan d’ailleurs…   ni  IMM Cologne.    Il n’existe pas de définition consensuelle de l’  innovation   ni du designComme il n’existe pas de definition consensuelle  d’ecosysteme  ni du design d’objet.  Il faut donc donner  sa lecture de chacun de ces concepts. sans en faire une montagne…. Alors si on parle du design d’auteur dans le contexte du design  de meuble  par exemple, il ne faut pas prendre un diagramme de Venn   de Tim Brown d’IDEO. Pour l’innovation dans le secteur du meuble nous avons le VIA (valorisation de l’innovation dans l’ameublement) .  Pourtant , j’ai reçu un appel permanent  du VIA  pour un projet qui n’avait aucune innovation, aucune invention  qui était un dessin sous influence…. de STARck . Je vous conseille de lire ce mémoire d’un Ensci, design sous inflence… de Frédéric Alzeari.  Normalement  vous  deviez mieux nager. dans le Design… Si vous êtes palmé ( au sens figuré),  Vous construisez sur le sable et un avenir vous attend sur le sable  ( au sens figuré) . moi je m’en tappe,  j’y suis au sens propre entre  Gênes  et  Barcelone….http://www.apci.asso.fr/upload/observateur/b_obs12_1309-Crique-ENSCI-Frederic-.jpg

25.02.2014 11:20
Prof Z

je ne suis pas certains que de remettre une nouvelle fois en cause la définition même du mot « Design » fasse avancer la chose même si cela est primordiale…

Partons alors sur le Design objet ? (mobilier … )

26.02.2014 10:24
Vincent – Blog Esprit Design

 Le design est un concept complexe qui touche tous les champs  aussi bien de manière   visible  qu’invisible … Or pour la plupart des  gens c’est  en réalité un style  Pour certain  c’est un luxe…. Je viens de voir une expo d’artisans d’art. Je ne vois pas la différence avec  certains designers…. Dans ce contexte  si on ne peut même pas borner  l’objet d’une étude, comment dire que c’est en pause…. Il est  vrai que  les valeurs de réassurance écrasent les valeurs d’innovation sur le marché du meuble moyen gamme et que les artisans d’art sont en compétition avec des designers  qui les écrasent  de  leur notoriété sur le segment plus orienté vers le luxe.    La differenciation  se fait par le  diplome  et le chemin ….. mais cela est long et complexe à analyser… Si on prend un diagramme de Venn  Il y 4 chemins le chemin d’artiste, le chemin de designer  auteur, le chemin d’artisan d’art, le  chemin  du design de people  avec des intersections ….

26.02.2014 11:10
Prof Z

 En general j’arrive à  me decentrer  et  à me mettre dans le regard de l’autre…  J’utilise les dernières  recherches  sur les neurosciences  et je googelise le  chemin  du  penseur  createur … J’identifie son territoire, son domaine d’intervention, ses concepts, son vocabulaire et sa grammaire artistiques, ses referents, ses aspirations affichés ou cachés…. Je procede par analogie   et de manière prédictive   En general la creation  et l’innovation  en design  ou en art  partent   toujours du  connu… comme Adrien Marolleau  lors de sa  presentation de diplome  à Créaopole….  …..       

26.02.2014 10:02
Prof Z

@ Adrien MarolleauLE FUTUR  DU DESIGN  FUT TOUJOURS L’APPROPRIATION DU PASSE …En plus clair je pense « mon » design donc je suis ( du verbe suivre) mais l’innovation  c’est la contextualisation par le positionnement du createur et le para texte qui entoure l’objet et le designer. Le  genius designer est devenu un raconteur d’histoires mais il les racontent de manière  differente avec d’autres materiaux au sens large… Je suis difficile à suivre car le design  comprend toutes les matières scolaires, universitaires et  même plus…  Dans chaque objet tu verras qu’il y a dedans des  inventions, des innovations des autres…. L’innocation du design ne reside pas que dans l’objet… mais dans « son invention » en temps que designer auteur« Je me méfie de la main et de ses recettes formelles, de ses réflexes. Je ne dessine presque pas, c’est la phase mentale qui compte, j’ai le concept de l’objet, “le machin”, en tête. Je fais juste quelques croquis pour le communiquer à mes assistants, qui le passent tout de suite en 3D. […] Avant, on choisissait une courbe sur le perroquet, maintenant on désigne des images, des objets dont on s’approprie des détails. Toutes les formes existent, il n’y a pas à les redessiner mais à les désigner et à se les approprier pour donner une forme au concept imaginé. » Lehanneur

01.03.2014 09:23
Prof Z

LE DESIGNER N’EST PAS UN « GRAND INVENTEUR », NI UN  « GRAND INNOVATEUR »…. LE DESIGNER N’EST PAS UN GRAND…@ Martin Napoleoni, architecte  @ Adrien Marolleau, designer Le designer n’est pas en general un inventeur c’est à dire qu’il dépose peu de brevets.  Il n’est pas non plus un grand Innovateur.   La recherche sur l’innovation est récente.  L’un des premiers est  l’economiste autrichien Schumpeter qui a expliqué que pour dynamiser le capitalisme il fallait mettre en avant  la figure  de l’entrepreneur innovateur.  Schumpeter   a aussi  inventé le concept de  destruction créatrice   et de grappe d’innovations ( l’innovation en cascade).  C’est dans ce contexte qu’a grandi l’image de Steve Jobs par exemple ….  La figure du « grand designer », du  » le grand écrivain  »  sont des concepts inventés par des entrepreneurs , les éditeurs de livres  puis  de meubles. mais aussi par  des entrepreneurs  d’autres  secteurs de production pour accentuer la differenciation  et la valorisation  de leur entreprise et de leurs produits.  La collaboration entre les « grandes marques » et  les « grands designers »  s’explique ainsi… Il restait au designer à devenir des entreprises et des marques… pour faire du co branding…  STAR  s’est battu pour être introduit auprès de Steve Jobs. Ce dernier  avec son vice president l’a menait en bateau dans tous les sens du terme…  Ces 2 marques   n’ont pas la même valeur valeurs. . Philippe  s’est battu pour faire du co branding avec Alessi et Alberto a fait du cobrandig avec Philips Ces 2 marques n’ont pas la même valeur.  En terme de creation de valeur pour Alberto Alessi, le designer est beaucoup moins fort que l’architecte  ( ce n’est pas juste une question d’echelle de projet) et même que le  chercheur sémiologue   qui encadrent les jeunes designers avec d’autres experts et cadres……… Un distributeur  m’a  douché : le design ne m’interesse pas. Je vends des objets d’architectes.  Le paradoxe c’est que beaucoup d’objet d’archi sont des projets de designers intégrés donc  de salariés verrouillés par un contrat  de confidentialité ce qui n’empêche pas le off comme on dit en  presse.  Pour comprendre il faut faire un diagramme d’Euler ou de  Venn  avec  des  dimensions  des disques  qui correspondent  à les valeurs financière, economique et symbolique. C’est donc bien plus complexe que  l’on pense au depart   un ecosysteme d’objets tangible fait par des designers car le design   est de plus en plus devient intangible . surtout le design français et americain…. 

02.03.2014 10:13
Prof Z

I really liked the article you created, perhaps in other occasions I can read the article that you created back, hopefully better and nice again. thank you for information and advice.<a href= »http://www.poin4d.com/ »>poin4d</a><br /><a href= »http://www.juaramovie.com/ »>nonton film subtitle indonesia</a><br />http://newpoin4d.blogspot.com/

28.10.2016 08:46
poin4d

thanks for the information, I really liked this article, hopefully in the future could provide a better article<a href= »http://www.poin4d.com/ »>Bandar Togel indonesia</a><br /><a href= »http://www.juaramovie.com/ »>nonton movie online</a><br />http://newpoin4d.blogspot.com/

29.10.2016 11:06
poin4d

Qu'en pensez vous?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?

ABOUT  BED
Le Blog Esprit Design est comme son nom l’indique un blog dédié au Design présentant une certaine vision, de l’idée à la création, de l’inspiration à la fabrication, de la main à l’outil, de l’artisan au designer.