Cero Cero bougeoir par le studio Kutarq

Cero Cero bougeoir par le studio Kutarq

Cero Cero, le bougeoir métallique à double sens imaginé par le studio espagnol Kutarq fondé par le designer Jordi López Aguiló.

Entre formes d’arme et références plus osées, ce petit objet de décoration constitué de deux tubes de métal peut-être utilisé de deux manières. L’une en position horizontale où le plus grand tube semble flotter et jouant avec les reflets de la flamme, l’autre en position verticale, où le petit tube maintien l’équilibre en toute légèreté. Deux formes de bougies pourront alors être utilisées, les chauffe-plat et les bougies bâton..

Cero Cero bougeoir par le studio Kutarq

« Cero cero is a two sided candle holder made of standard metal pipes, welded together. In the horizontal position, the short pipe seems to be floating in the air and invites us to grab the object.The piece is designed to hold a tea light and candle stick on each side.« 

Une déclinaison de couleurs très importantes vont permettre de jouer avec les dégrader et références à votre intérieur, nous vous conseillons d’utiliser ces pièces par multiplication..

Cero Cero bougeoir par le studio Kutarq Cero Cero bougeoir par le studio Kutarq Cero Cero bougeoir par le studio Kutarq Cero Cero bougeoir par le studio Kutarq Cero Cero bougeoir par le studio Kutarq

A vous de coordonnées les couleurs à votre intérieur, aux bougies utilisées…

Cero Cero bougeoir par le studio Kutarq Cero Cero bougeoir par le studio Kutarq Cero Cero bougeoir par le studio Kutarq Cero Cero bougeoir par le studio Kutarq

Plus d’informations sur le studio : Kutarq (voir ses articles)

Crédits photos : Amparito Sebastiá

Retrouvez notre sélection d’articles dédiés aux BOUGEOIRS

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
Gardien de la maison BED, fondateur, dévoué je passe mon temps à veiller la nouveauté qui vous fera briller les yeux.
2 commentaires

 Kutarq est trés calé   en design,  mais …. Cero Cero veut dire Zéro Zéro… on dirait du Nend’ O… Ordinaire…. ou du Bergne  ou du Big Game  ou de l’Ecal   en workshop Alessi, donc du minimalisme  géométrique   (avec un zeste de biomorphique  pas très brancusien )   ,   ce qui n’est dejà pas si mal. Un peu pauvre en paratexte (nom et texte)  et  je prefererais   inox  et blanc comme finition et  couleur  avec possiblité de mixer les deux…. et du noir et du cuivré  avec possiblité de mixer les deux  (cf Luminaires Calée  de Padovani et  du Kieffer du Studio-Pool ).   J’aurais aimé un miroir face arrière du bougeoir plat.http://www.larevuedudesign.com/wp-content/uploads/2016/01/Larevuedudesign-design-MO16-Luminaires-Calee-Padovani-Kieffer-Studio-Pool-cvl-contract-01.jpg

18.03.2016 06:13
Prof Z

 @  Maxence Boisseau ( » l’important  c’est le regard ») @ Martin Napoleoni  ( « Est Beau ce qui plaît universellement sans ( une montagne) de concepts » Emmanuel Kant  Critique de la faculté de juger ).   Le design est un jeu  …. mais un jeu de quoi et avec qui?Je defend l’dée qu’il y a un réalisme esthetique  dans la chose  elle même et pas uniquement dans le regard subjectif  de certains regardeurs  maids aussi un réalisme fonctionnel  bien plus complexe  à analyser  qui est du domaine du designer, de l’editeur, du regardeur et ….de l’utilisateur…. mais tout cela est ludique comme un jeu  d’enfant  à  l’ Ecole de type Montessori ( c’est à dire dans une école  qui met « la main à la pâte « , à la matière  sans matières sans disciplines donc transdisciplinaire  en  dessin, geometrie, physique, techno logie,  art , design, français  … et philosophie) Ce design   cero cero est « un jeu sur le desequilibre visuel  »  ( plays with the visual imbalance)  comme  disent  léa Padovani et Sébastien Kieffer deu studio Pool à propos de leur collection de lampes Calée mais  un jeu de quoi ? Un jeu de formes basiques,  de figures geometriques ?  Si on s’arrete là on est  dans le jeu de  construction   de l’art  abstrait geometrique  du XX ème siècle. En design cela s’incrit dans une typologie  d’objet  usuel.Guido Cappelini  qui  a édité le vase  crystal ball de Matteo Zorzenoni ( paru dans Bed )parle de » visual imbalance between fullness and emptiness »,   ( de desequilibre visuel  entre le plein et le vide . Studio Kutarq y ajoute un jeu  avec la fonction, avec le sens (orientation veticale, horizontale de l’objet ….  Je pense qu’il faut y ajouter un jeu avec les usages  quand il est vide   et un jeu avec la gestuelle…… et peut être un jeu avec les couleurs…  http://arredoeconvivio.com/wp-content/uploads/2015/04/LTVs_zorzenoni_03.jpg 

19.03.2016 09:22
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?