BASALT tables basses en bois brûlé par Normal Studio

BASALT tables basses en bois brûlé par Normal Studio

Normal Studio, formé par les designers français Jean-François Dingjian et Eloï Chafaï nous présente BASALT, un ensemble de 5 tables basses en bois brûlés.

Issu d’un même tronc de chêne afin de « conserver seulement les cernes formés par le duramen, partie noble du bois qualifiée ?de “bois parfait”. » Chaque pièce est ensuite travaillée entièrement à la main, puis brûlé au chalumeau changeant ainsi sa couleur, son touché, son aspect, son odeur, le bois devenant presque minéral tel un fossile figé !

BASALT tables basses en bois brûlé par Normal Studio BASALT tables basses en bois brûlé par Normal Studio BASALT tables basses en bois brûlé par Normal Studio BASALT tables basses en bois brûlé par Normal Studio BASALT tables basses en bois brûlé par Normal Studio

Plus d’informations sur le studio : Normal Studio (retrouver leurs articles)

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
8 années au sein d'une startup web,du développement au marketing en passant par la communication, pour aujourd’hui diriger le pôle digital d'une agence de communication, entre Lyon et Paris. BED garde une place de choix au quotidien...
22 commentaires

 FAIRE FEU DE TOUT BOIS….  POUR EPATER  UNE GALERIE, LA STRATEGIE D’ARMAN SUR LAQUELLE MARTEEN  DE EINDHOVEN A FAIT MAIN BAAS…  C’est un design de galerie et non de boutique   pour Ymer et Malta , une galerie parisienne fondait par un commissaire priseur ( j’adoore le marché des enchères ) Rémy Le Fur et   Valérie Maltaverne  qui est  galériste et  éditrice en tres petite série (8 exemplaires) des  jeunes designers français émergents (Benjamin Graindorge, A+A Cooren) ou  plus confirmés (Cédric Ragot, Normal Studio),   ,  Se situant à la frontière du design et de l’art , logiquement   ces buches se sont retrouvé à Miami, à la foire de l’Art design.   On pourrait remarquer la proximité  avec   un plasticien comme Arman et avec la Star hollandaise de l’art design Marteen Baas et avec les codes du design hollandais.Ce n’est pas la première fois que je vois une proximité de Jean-François Dingjian et Eloï Chafaï, chantre du normal design   avec ce qu’il qualifie de dutcheries tout en gardant une certaine élémentarité  et en partant du process bien sûr….. Je ne place dans mon propos aucune ironie. Comme avait ecrit un   autre brillant « partenaire de conflit » ( formule de Peter Sloterdijk ),  un designer d’espace  qui n’a pas fait l’ensci que j’avais qualifié de décorateur textuel    « ne prenez pas les commentaires de Prof Z pour des « attaques »: Il prolonge le travail de nos « regardeurs », il fait le point, met en perspective, contextualise, compare, mais n’attaque pas (pas trop). Il est parfois un peu raide, mais l’affect, c’est pas trop son truc. » http://www.cnap.fr/sites/default/files/imagecache/image_full_node/evenements/106073_20485_imgevenement_exp-arman.gif

18.08.2014 12:27
Prof Z

 DIFFERENCES  ENTRE  LE CATA(LOGUISTE)  LA  REDOUTE ET  ART BASEL MIAMI, FOIRE D’ART DESIGN en image….

18.08.2014 12:32
Prof Z

 PROJET DE 2010 . SOUS LE NOM DE STOCO,( TABLE BASSE )….  En 4 ans, ils ont dû buché  en dehors de la sémantique, du changement de nom …. et de la « forme utile »….. je brûle de savoir….http://www.larevuedudesign.com/wp-content/uploads/2010/07/2010-07-02-a.jpg 

18.08.2014 01:38
Prof Z

 COMME DIRAIT FABIO NOVEMBRE OU N’IMPORTE QUEL DESIGNER,  LA TECHNIQUE DU BOIS BRULE EST UN PROCESS COMME UN AUTRE  SAUF QU’IL S’EST FAIT BRULE LES BOISSERIES DE SON HOME STUDIO  PAR MARTEEN BAAS….  Selon   un prof , auteur et expert en design  Nicolas Minvielle , le territoire de designer est proche du territoire de marque et il n’y a donc aucun interet  pour un designer à aller sur le territoire d’un autre…. On doit pouvoir faire un diagramme du bois brulé  dans le design…http://www.novembre.it/wp-content/uploads/2004/01/Home-Studio-6.jpg

18.08.2014 02:05
Prof Z

voir : Shou Sugi Ban ? ? ?<br/><br/>La technique est bien plus ancienne, ces références au design sont plutôt tristes. Le silence des designers à ce sujet est à remettre en question, car il permet de perdre les commentaires dans des références qui n’ont pas de fondements.

18.08.2014 09:21
Charles

 LA POLITIQUE DU BOIS BRULé… Le proto   et les exemplaires  de ledition limité ont été realisé par un  plasticen ebeniste  autodidacte  britannique   bruce mc weeny qui reside en france depuis 1984….  Il est installé en Bretagne à Guichen 352010 Prototypage et réalisation d’une édition de 12 exemplaires de tables Stoco conçues par Normal Studio, pour la galerie Ymer et Malta 2011 -Collaboration avec le designer Benjamin Graindorge sur la création d’une pièce d’exception (Fallen Tree) pour la galerie Ymer & Malta  Un   designer  decoteur lillois loïc Henrio utilise cette technique. Comme il est aussi musicien il brule les planches et les instrument. Pour la petite histoire de l’art, les parents du plasticien  feu Arman etaient antiquaires  Que dit  Sigmund?https://fbcdn-sphotos-f-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xap1/t1.0-9/p235x350/10509732_714987951898368_2588731042450598679_n.jpghttp://www.wat.tv/video/bruler-decorer-burnprod-par-6ox0z_3l6ux_.html

18.08.2014 09:38
Prof Z

 GRILLE DE LECTURE ENFUMEE Comme j’ai un peu de mal  a faire entrer ce projet dans le territoire de designer de Normal studio. leur vocabulaire et leur grammaire  plastique et conceptuel peut être que Romain Pin de L’Ensci qui a travaillé sur le premiere collection petites illusions qui comprenait les premières pièces de bois brûlé.  Je sais les pieces brûlés etaient creuses….  Je me fais  sans doute une grande illusion….

18.08.2014 10:30
Prof Z

 LA PREMIERE VERSION PETITES ILLUSIONS ETAIT DU DECEPTIVE DESIGN… Pour la seconde je ne sais pas  en tout cas deceptive design est un faux amis anglais qui ne veut pas dire qui décoit mais trompeur.  Le bois etait creusé donc paraissait plus léger…. mais cela ne se voit pas  En plus au musée ou en galeriie on ne touche pas…..http://www.larevuedudesign.com/wp-content/uploads/2010/07/2010-07-02-a.jpg

19.08.2014 09:21
Prof Z

  UNE RECETTE DE DESIGN AU CHALUMEAU ? C’est un peu comme la recette de la creme brulé  au chalumeau  tout le monde peut  le faireici  le designer ukrénien  yaroslav-galant http://www.captivatist.com/2013/12/21/charred-wood-finish-furniture-by-yaroslav-galant-1.jpg

19.08.2014 05:25
Prof Z

 UNE IRRUPTION DE TABOURETS + TABLES : BASALT  VS  VOLVIC  Sur un marché aussi etroit Stéphane Parmentier – Ormond Editions/ Suissehttp://www.deco-sourcing.com/wp-content/uploads/2011/02/Capture011.jpg 

19.08.2014 05:34
Prof Z

 LA NAISSANCE D »UNE IDEE DE DESIGN… Ce qui m’intéresse le plus c’est pourquoi  et comment un designer  ou un artiste ou un  ingénieur   a une idée   de chose    et comment il l’inscrit dans  l’ensemble de son  oeuvre  , dans son chemin   de designer  ,  d’ artiste de l’ecole des mines de crayon ,  d’ingénieur de l’école  des mines de basalte.   Faire du design c’est  faire non une chose mais un objet technique  artistique  et culturel qui a une fonction principale et souvent des fonctions secondaires.  ….   Vous avez la réponse  dans mes commentaires   http://sphotos-f.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-xap1/t31.0-8/c0.60.851.315/p851x315/10520513_1473506906226446_1917602017073986431_o.jpg

19.08.2014 07:00
Prof Z

 IL FAUDRA M’EXPLIQUER COMMENT LE MUSEE DES ARTS DECORATIF PEUT LES CATEGORISER EN MINIMALISTE  DANS UNE EXPO MONOGRAPHIQUE ET FAIRE L’AQUISITION D’UN CABINET DE CURIOSITE STRIPES… QUI EST NEODECORATIF. …. « Le duo de créateurs s’installe au Musée des Arts Décoratifs … Normal Studio s’attache à ôter de son travail tout geste gratuit, tout superflu, tout acte décoratif  » de qui se moque t on ?http://www.designonstage.com/design-illusions/ 

19.08.2014 10:13
Prof Z

 LU SUR FACEBOOK » Une certaine ressemblance avec le travail passé de Stéphane DUCATEAU … »selon  Brice Perignon….. NDPZ: il est artisan  d’art Je connais surtout ses sièges en métal….http://www.stephane-ducatteau.com/IMAGE/74GALETStable32x100x120.jpg

20.08.2014 09:22
Prof Z

 FAUT IL BRULER LE   MOT DESIGN ?  Quand un designer produit  un projet qui est édité , il me parait logique  que les regardeurs  nous parle  de  ce qui selon eux lui ressemble. Le regardeur part toujours du connu car depuis la nuit des temps l’homme compare ce qu’on lui présente avec ce qu’il connaît.  C’est ainsi qu’il  crée des concepts  des l’enfance ( le concept de maman,  le concept de chien).  Le créateur pour imaginer part de ce qu’il connaît pour faire jaillir  de l’inconnu, du nouveau, de l’innovation ou du  proche,  s’il veut développer un vocabulaire  plastique ou conceptuel …  Un designer se situe dans le  champ, le secteur, le domaine du produit. Il lui logiquement qu’on le compare avec d’autres produits  mais   que l’on puisse  comparer  basalt  avec  un  parallelipipede  Brut de sciage  qui n’a pas nécessité de designer  pose question.un Bout de canapé chêne Massif Merlin – AM.PM « Véritable objet de déco, ce bout de canapé au style très nature peut faire office  de chevet ou de table basse (en accumulation). 2 coloris : naturel, brut de sciage (peut être poncé ou ciré pour une finition un peu moins nature) ou noir, aspect brûlé, finition vernis mat.http://media.laredoute.com/products2/250by250/8/7/3/324129346_0_PR_1_7956778_324129346-c2b8708c-82ae-4ad3-9c9c-e94fc4552f0c_1200.jpg

21.08.2014 07:53
Prof Z

 PROCESS DE CURIOSITé…… Ma recherche  me conduit  à  mixer  le process  qui  devrait être  à la base du projet selon   la pensée de Normal  studio et le cabinet de curiosités dans lequel excelle les  hollandais  que Normal Studio qualifie de dutcheries.   Pour le commun des mortels  qui n’a accès qu’au design industriel ,  le process quésaco ?   Un jour une  jeune fille,   objectivement belle  chez un vendeur de  beau « meuble design »   ce qui a l’oeil nu faisait   page de pub dans revue de deco répondit à ma  curiosité  sur le matériau  d’un meuble: c’est du  moulage rotatif.    Je ne lui fis aucun  procès car elle n’avait sans doute pas fait une école de process et n’était pas de ce corps de metier …. mais avait le corps pour métier ce qui est une façon de commencer dans la deco  , dans les arts decoratifs  ou dans les  relations publiques

26.08.2014 07:52
Prof Z

 LE DESIGN  C’EST LA MATERIALISATION PAR UN PROCESS D’UN CONCEPT…. Sur 48800 occurences  normal studio  n’est pas perçu comme un studio minimaliste  . Il est associé au mot  design et à près  de 50%   20000 occurences   au  mot process  ou procédé qu’ils disent  mettre au coeur de leur pratique.  Dans l’après guerre, les architectes  italiens ont mis les matériaux au coeur de leur  pratique du design et qui dit matériau dit procédé de fabrication. Il en est de même des américains des années 50  qui veulent prendre le contre pied du modernisme européen par le biomorphisme   grace  des innovations dans le proces du CP  dues aux recherches pour les militaires. Le design italien et le design américain dit post war  avaient  l’ambition de dominer le monde libre face au monde  muselé derrière le rideau de fer. …. Le design  a aussi  été pensé comme  un processus de domination  d’un pays sur les autres  d’une école  sur  les autres… par un style, par un materiau, par un process,  par une pratique,  par un reseau ,  par un usage…..

26.08.2014 02:54
prof Z

 LE DESIGN EXPLIQUé A MA MERE, J’EN BRULE D’IMPATIENCETiens si je faisais bruler  au chalumeau un fauteuil  ou une table  sous un Soulage ou un Hartung  ou un Zao Wou ki  ou un Arman ou un Picasso… ou un de ses peintres de la deconstruction du beau paysage, du beau portrait. Ma mère ne trouverait pas cela  normal  .  D’ailleurs   pour elle  rien n’est  normal au dela de  Monsieur Monet pour la peinture et  de Monsieur Meuble pour le meuble….. Comme  j’ail’esprit  design mal tourné par une pratique artistique : je mettrais au mur  la definition de l’objet et du  process  un peu comme    joseph kosuth , inventeur de l’art conceptuel qui aurait rencontré Normal Studio,   En conference, ces derniers incluent  le design dans l’art visuel MAIS qui part , ne l’oublions pas c’est important ils le repetent ,  du process alors que  Marteen Baas germano  hollandisé part  de la recup des formes du passé  en oubliant de dire qu’il recupere des gestes d’artiste  qui aurait pu lui faire un procès….  Arman  faisait couler des bronzes à tour de bras ….de fauteuils brûlés ….. En etant dans la repetition,  Normal suit  l’une des regles de l’art, l’autre regle est la rareté . (serie limitée)    

30.08.2014 10:09
Prof Z

 UN PUZZLE NOIR, DESIGN D’AUTEUR.  Le design de galerie est de facto un design   d’auteur, un design signe, un design signé.  Or la signature de Normal studio, c’est le  detournement d’un process industriel, d’un principe d’usinage   expliqué en long en large  aux etudiants en design, en arts plastiques  comme une  grille de lecture de  leur design .C’est un motto  qu’il enfourche  sauf qu’ici il tombe de leur base line, de leur fondement. Certaines pieces du puzzle noir  font partie de l’obscure fond national d’art contemporain section design de Puteaux   Défense   créé en 1981  qui fait partie de l’ecosysteme du design  français….. Le decorateur du petit train de containers, de capsules  mis   au point par Frédéric Beuvry,du Collège des designers , un  des 22  designers de la mission design d’alain Cadix sortira les collections des reserves  museales c’est normal, c’est NORMAL etdans presque tous les wagons museaux, c’est normal un Ensci …. Guisset Azambourg et Graindorge…. Il  y a un dossier noir du design en France.

31.08.2014 08:09
prof Z

@ Alain Cadix  Vu l’inculture generale en  matière, en matériau ,,en procédé de fabrication mais surtout en caractéristiques de matériau   que je rencontre  chaque jour chez les vendeurs et utilisateurs d’objets… je propose  que les designers fassent dans les écoles des  leçons de choses, des things lessons avec un pragmatisme americain   en oubliant   leur baudrillardises socio philosophiques des années 60.   Ceci   permettrait  aux français de connaître l’écosysteme des « objets classiques  » qui  les  entourent avant de se noyer dans les neochoses connectées….. On  ne peut   compter uniquement sur  la  pedagogie et la didactique   de  la substance   monographique  du studio de Patrick  Jouin et   le  design  pas si élementaire du duo Normal studio …

31.08.2014 02:14
prof Z, leçon de choses/ things lessons

CHARLES A RAISON, VOILA UNE REFERENCE FONDEE….. DANS L’OMBRE DE SZEKELY…. »Le silence des designers à ce sujet est à remettre en question, car il permet de perdre les commentaires dans des références qui n’ont pas de fondements. »  Charles »1998, début de son renoncement au dessin dans la manière d’aborder la création, à aujourd’hui.  .À l’instar des œuvres présentées, au dépouillement volontaire, la scénographie, signée par le designer, procède d’une stratégie, sinon du retrait, du moins de la discrétion. Elle se décline en trois salles plongées dans la pénombre .« Aujourd’hui mon travail m’apparaît comme une soustraction à l’expressionnisme du dessin, dit Martin Szekely. […] J’ai pour ambition un résultat économe qui ne soit même pas qualifiable de minimaliste. Un lieu commun. »Ne plus dessiner, précise-t-il, « C’est se mettre à une distance objective du projet. C’est ne plus s’en remettre à l’imagination individuelle et son corollaire le dessin, comme ce fut mon cas dans les années 80 et 90. C’est établir une méthode de travail basée sur des données extérieures à ma personne et partageables par tout un chacun, celles que je nomme les « pierres dures » : l’intitulé du projet, sa dimension culturelle, les modalités de sa réalisation qui comprennent bien évidemment le choix du matériau et enfin sa destination contextuelle, le lieu et surtout les gens à qui est destiné le projet. » Centre Pompidou  » 18.08.2014 09:21Charles

01.09.2014 12:25
Prof Z

très original, j’aime beaucoup

14.02.2015 02:46
Lucie

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?