Retour sur le festival We Love Green

Retour sur le festival We Love Green

Alors que viens de s’achever l’édition 2016 du festival We Love Green dans des conditions météo capricieuses (passée à deux gouttes d’eau d’une annulation), Blog Esprit Design vous propose un retour sur les projets design composés au sein du workshop We Love Green.

Parmi les 120 projets envoyés dans le cadre de l’appel à projet que nous avions relayé sur BED, 16 ont été sélectionnés par le jury de professionnels composé de Arne Quinze (l’artiste qui signe l’installation la plus dingue du festival Américain Burning Man), Stéphane Rozembaum (le Chef déco superstar de “L’Écume des Jours” de Michel Gondry), Alexis Tricoire (l’Artiste et Designer végétal) 1024 ARCHITECTURES (Créateurs d’installations éphémères et visionnaires), Romulad Stivine (Co-fondateur de Mr L’Agent, manager des graphistes français les plus talentueux de Leslie David en passant par Ill Studio) et Nicolas Pouteau (Représentant de la région Ile-de-France).

Les projets devaient répondre à différentes contraintes techniques telles qu’être réalisés à partir de matières premières recyclées ou recyclables, résister au vent et à la pluie (condition on ne peut plus importante cette année!), être autoportés, ou encore pouvoir être mis en œuvre avec facilité et rapidité. Le workshop a duré deux semaines, et aidés de bénévoles, les jeunes designers (encore étudiants pour certains) on donné vie à leurs idées.

Snapshots de l’ambiance Workshop We Love Green, duquel Blog Esprit Design est partenaire cette année:

Retour sur le festival We Love Green

Retour sur le festival We Love Green

Retour sur le festival We Love Green

Retour sur le festival We Love Green

Retour sur le festival We Love Green

Retour sur le festival We Love Green

Retour sur le festival We Love Green

Retour sur le festival We Love Green

Retour sur le festival We Love Green

Le Festival – 04 & 05 Juin 2016

Pour sa première édition dans le bois de Vincennes, We Love Green a vu sa fréquentation augmenter de plus de 40% par rapport à l’année dernière avec un record d’affluence de plus de 47 000 festivaliers sur les deux jours…qui ont oscillé entre boue et soleil, mais toujours dans la bonne humeur!

Focus sur nos 2 projets coup de cœur:

Tree Hugs par le collectif bordelais Huguettes

Tree Hugs est une installation contextuelle et sensuelle totalement ancrée dans ce paysage végétalisé qu’est le bois de Vincennes. Elle invite le festivalier à se reconnecter le temps du week-end à son environnement. L’arbre est alors mis en scène comme un symbole, un totem, une divinité.

Retour sur le festival We Love Green

© Huguettes

Tree Hugs ou l’expérience d’une vie de venir enlacer un arbre…

Retour sur le festival We Love Green

Projet Tree Hugs avec le collectif Huguettes

L’installation devient un moment d’expériences sensibles et tactiles, un lieu de recueillement, d’intimité douillette entre deux mondes vivants. Sur un ton d’écologie décomplexée de dérision assumée et de poésie fantasmée.

Retour sur le festival We Love Green

Retour sur le festival We Love Green

Retour sur le festival We Love Green

Canopée par OZ Studio

OZ Studio ce sont deux jeunes fraîchement diplômés en architecture: Jim Rhone (École nationale supérieure d’architecture de Paris-Malaquais) et Tristan Israel (Institut National des Sciences Appliqués de Strasbourg) qui collaborent pendant deux ans au sein de la prestigieuse agence Ateliers Jean Nouvel. Invités en 2015 par l’école INSA de Strasbourg à animer un Workshop sur la thématique de la fabrication numérique, le duo de jeunes architectes poursuit aujourd’hui sa réflexion sur la génération et la réalisation de formes organiques aux services d’espaces exceptionnels.

Retour sur le festival We Love Green

Jim Rhoné (à gauche) et Tristan Israel (à droite) de OZ Studio © OZ Studio

Dans la continuité de leurs recherches, le projet  Canopée  s’appuie également sur les valeurs du festival pour proposer une structure aérienne, entièrement recyclable, générant, à l’image d’une canopée végétale, des jeux d’ombres et de lumières sous sa protection.

Retour sur le festival We Love Green

© OZ Studio

Retour sur le festival We Love Green

Projet initial © OZ Studio

L’édition 2016 du Workshop We Love Green a permis de développer le projet et d’en faire sortir un fragment de terre. Une demi-coupole, de 12 m par 4 m, est ainsi réalisée et ancrée dans le sol afin de proposer aux festivaliers un espace de repos, véritable filtre organique, entre les espaces de restaurations et la scène électronique du Lalaland.

Conçue à l’aide d’algorithmes pour simuler une organisation organique des modules triangulaires (densification du motif en fonction de l’orientation solaire / diminution de la taille des éléments en fonction de leurs éloignements des points d’appuis,etc..), ce projet est unique car un autre lieu, une autre orientation ou un autre sol générerait une morphologie complètement différente.

Retour sur le festival We Love Green

© OZ Studio

La réalisation de Canopée fut d’ailleurs un véritable challenge pour l’équipe du Workshop comme pour ses concepteurs. La technicité du projet impliquant le recourt à des outils de hautes technologies, le Workshop We Love Green s’est associé pour la première fois avec le fablab WOMA pour la découpe de presque 600 pièces de bois, toutes uniques !

Les conditions météorologiques très difficiles ont également impliqué des adaptations de dernière minute qui n’ont pu être surmontées que par la persévérance et l’inventivité de tous les acteurs du projet.

Retour sur le festival We Love Green

Retour sur le festival We Love Green

Retour sur le festival We Love Green

Retour sur le festival We Love Green

Sinon We Love Green 2016 c’était aussi ça:

Retour sur le festival We Love Green

Retour sur le festival We Love Green

Retour sur le festival We Love Green

Retour sur le festival We Love Green

Lettres du festival réalisées cette année par le studio BIM duo

Lettres du festival réalisées cette année par le studio BIM duo

Arbre par Olafur Eliasson

Arbre par Olafur Eliasson

Retour sur le festival We Love Green

Retour sur le festival We Love Green

We love mud

Retour sur le festival We Love Green

Retour sur le festival We Love Green

Retour sur le festival We Love Green

Puisque We Love Green c’est du design, de l’écologie avec la scène Think Tank qui a notamment accueilli Olafur Elliason (qui s’installe au Château de Versailles jusqu’au 30 Octobre), mais aussi de la musique avec de grosses pointures telles que Air ou Diplo, le festival a aussi cette année donné carte blanche à la salle parisienne la plus impertinente de la capitale, le Badaboum, pour imaginer un nouvel espace au cœur du festival: le Lalaland. Un village kaléidoscopique sous un grand chapiteau surprenant entre club intimiste, cabaret libertaire, scène indie pour passionnés de musique et esprits libres…avis aux intéressés!

Retour sur le festival We Love Green

Retour sur le festival We Love Green

Dave Harrington Group

Retour sur le festival We Love Green

Âme & Shanti Celeste

Un grand bravo à tous les designers, bénévoles, artistes et organisateurs qui ont réussi malgré la météo à nous faire partager un beau moment éco-responsable! Rendez-vous l’année prochaine pour l’édition 2017…

Rappelons que We Love Green facilitera la vente ou la réintroduction des éléments réalisés sur des réseaux de revalorisation : la plateforme Matelo, le réseau MAP (Musiques Actuelles à Paris) ou des festivals partenaires.

Plus d’info sur le festival: We Love Green

Crédits photo (si non cités): Seen By Kloé pour Blog Esprit Design

By Blog Esprit Design

 


Kloé
Photographe freelance chez Seen By Kloé
Exploratrice freelance d’architecture et de design entre Paris et Oslo
1 commentaire

Superbe  clichés metaphoriques … pour ceux qui ont envie de ramer sur laé paille ?

15.06.2016 09:05
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?