Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever !

04 octobre 2018 /
Pas encore de commentaires

Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever !

Jeudi 27 septembre dernier, le groupe Shumacher ( #merciEdouard ! ) nous a convié à une journée sur le circuit de Dreux, pour découvrir en live la nouvelle Alpine A110 puis son nouveau Centre Alpine de Mantes-le-Vexin (Yvelines).

Le Groupe Schumacher, historiquement concessionnaire Renault depuis 1947 en Ile-de-France, Normandie et Bretagne, étend son rayon d’action vers d’autres constructeurs généralistes depuis une dizaine d’années (Fiat, Abarth, Alfa Roméo, Jeep, Volkswagen, Seat et Skoda) et même Bugatti fraichement annoncé au Mondial de l’Automobile de Paris.

Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever ! Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever ! Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever !

Depuis 2015, le groupe étoffe son offre avec un Pôle Luxe (Infiniti, Maserati, Lamborghini) et se tourne naturellement vers la marque emblématique Alpine depuis 2017. Un lien interessant suite à notre première rencontre en 2016 en teaser du côté de Monaco (voir le reportage), puis suite à notre interview Antony Villain, designer en charge de cette refonte !

Dans cet article, je vous présenterai l’héritière de la mythique sportive française telle que nous avons eu la chance de la découvrir.

Un peu d’histoire…


Aboutissement du rêve de Jean Rédélé, la première Alpine A110 fut lancée en 1955 et fabriquée à Dieppe, en Seine-Maritime, jusqu’en 1977. Des moteurs légendaires l’ont équipée, comme le 1300 de 120CH de la R8 Gordini (sur la Berlinette 1300S) et le 1600 de 122CH de la R12 Gordini (sur la Berlinette 1600S). La performance ajoutée à la légèreté de la coque en polyester de la A110 firent d’elle une grimpeuse en montagne hors paire et lui offrirent de nombreuses victoires en rallyes. La dernière et 6892ème A110 produite à Dieppe ne fut pas du célèbre Bleu Alpine, mais peinte en vert clair métallisé. Elle était présentée lors de notre journée de découverte. Alpine modernisa ensuite son modèle sportif en renouvelant sa gamme et ne connu plus le succès de la A110. La marque finit par arrêter sa production avec la A610 en 1995.

Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever !

En 2017, Renault ressuscitait la marque Alpine en présentant la nouvelle Alpine A110, dont la mission était de redonner vie à une légende automobile qui portait le même nom. Un challenge à relever !

Ce jeudi 27 septembre, le groupe Schumacher réunissait des passionnés et des néophytes autours de cet emblème renaissant. L’occasion pour nous, équipe de BED, de tester cette étoile montante et ainsi de voir si elle est bien la digne héritière de la marque.

Vous pourrez remarquer quelques modèles Alpine présents le jour de cet événement : Une A110 1300 G bleue, la dernière A110 1600 SX verte, une GTA rouge, une A310 V6 pack GT beige, une A310 blanche, une A110 1600S bleue et une GTA V6 Le Mans.

En 2017, Renault voulant renouer avec le succès mythique de sa marque sportive, présenta le successeur de l’Alpine A110… Nommé… L’Alpine A110 ! (et oui !)

Le cahier des charges était complexe puisqu’il devait réunir l’ADN de la première (performance, légèreté, personnalité) tout en répondant aux nouveaux standards de sécurité, de pollution et d’équipements.

« Challenge accepted ! » 


La similitude des lignes est flagrante :

Regardons de plus près quelques détails repris de l’ancienne sur la nouvelle Alpine A110.

« A L P I N E » apparaît toujours à l’avant du museau de la bête. La nouvelle et large typographie apporte une impression visuelle d’assise et de tenue au sol supplémentaire, bien dans l’air du temps :

Le regard des doubles optiques ont gardé tout le caractère sympathique de la voiture :

Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever ! Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever !

Les détails ont été conservés jusque dans la forme en amande des blocs optiques :

Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever ! Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever !

Le capot et les nervures centrales de la face avant suggèrent les attaches de l’ancien capot :

Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever !

Les lignes d’épaules viriles et des ailes élargies intégrées continuent d’exprimer la personnalité sportive de la belle…

Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever ! Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever !

… Lorsque les custodes triangulaires (fixes sur la nouvelle A110) et lunette arrière arrondie libèrent la luminosité dans le mini habitacle :

Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever ! Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever !

Les designers de la nouvelle A110 ont immortalisé les anciennes entrées d’air placées au-dessus des ailes :

Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever !

L’intérieur aussi renoue avec la première A110. 

Alpine nous replongent dans la nostalgie des coutures en carrés du cuir matelassé :

Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever !

Bien sûr, L’Alpine A110 version XXIème siècle devait se parer des équipements devenus standards.

Le petit bolide ne révolutionne pas l’univers technologique mais il est richement doté dès sa première version nommée « Pure », avec une boîte de vitesse automatique à double embrayage avec des palettes au volant (longues et bien situées), sièges baquet Sabelt en cuir, l’ABS, l’ESP déconnectable, des feux LED avant et arrières, la climatisation automatique, le GPS sur l’écran tactile de 7’’, le régulateur de vitesse, le Bluetooth,… garantie 3 ans ou 100.000Km.

Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever ! Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever ! Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever ! Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever !

Avec comme prix de départ 54.700€, en version « Pure » et 58.500€ en version « Légende » (+ pédalier aluminium, sièges baquet Confort Sabelt en cuir chauffants, système Focal, jantes 18´´…), le prix est intéressant comparé à une Porsche 718 (concurrent au hasard, bien sûr ! 🙂 ), dont le prix sera 20 à 30.000€ plus élevé avec un équipement équivalent (mieux fini et plus high-tech, c’est Porsche quand même !).

Est-ce que ce coupé sportif à la livrée généreuse et à l’histoire glorieuse vaut le détour (vers un circuit) ?! Après l’avoir essayée, nous avions tous le sourire et l’envie d’y retourner. L’essentiel est donc là. Le son rauque du moteur résonne fort dans l’habitacle et amplifie la sensation de vitesse.

En mode Sport, la montée des rapports est progressive et adaptée au conducteur. Lors des freinages appuyés, la boîte rétrograde brutalement et le redoutable frein moteur joue au bilboquet avec votre dos. Les 252CH de l’Alpine sont distribués sur les roues arrières et pour seulement une tonne, l’Alpine A110 est franchement efficace. NDLR : Elle est fun cette auto !

Son poids est majoritairement sur l’arrière et en l’absence d’une barre stabilisatrice, le train avant devient flou en conduite (très) dynamique, ce qui lui donne un caractère bien à elle. N.B. : le revêtement du circuit était sec et les aides à la conduite connectées.

Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever ! Nouvelle Alpine A110, un challenge à relever !

Avec son petit coupé sportif, Alpine veut jouer dans la cour des grands. De mon point de vue, la nouvelle Alpine A110 n’atteint pas la perfection de finition et de comportement de sa concurrence allemande, mais attend-on la perfection d’un joujou mythique bodybuildé ?

Elle remplit sont cahier des charges de départ : La nouvelle A110 allie les performances, la sécurité, le confort et le caractère à un design élégant et pétulant, tout en perpétuant la lignée historique de la marque.

La nouvelle Alpine A110 nous a enthousiasmés ! Qu’en pensez-vous ?!

(Merci encore une fois au Groupe Schumacher pour cette belle expérience sportive ! Un régal)

Plus d’informations sur la marque : Renault (Consulter leur site), Alpine

Retrouvez notre sélection d’articles dédiés à l’AUTOMOBILE

By Blog Esprit Design


Gallerie (35)

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
À propos de l'auteur
Sabine Garcia

Laisser un commentaire

Ne manquez pas les actualités design
Dans le même rayon

Annonces

Ne manquez pas les actualités design