Retour sur le 3D PrintShow Paris 2014

Retour sur le 3D PrintShow Paris 2014 - Louvre

Comme nous vous l’annoncions début de semaine dernière, se tenait le 17 et 18 Octobre 2014 la seconde édition du 3D PrintShow, le premier salon dédié aux innovations en matière d’impression 3D, le tout à voir au carrousel du Louvre.

Accompagnons Adrien M et Marie Courant pour la découverte de cette édition.

Suite aux éditions de New York, Londres, ou encore Moscou, voici l’évènement parisien. Au-delà des machines d’impression 3D, le salon exposait aussi des objets réalisés grâce à celles-ci, notamment dans les domaines de l’architecture, mode, art ou nouveautés également dans le secteur de l’alimentation.

Escapism Dress - Iris Van Herpen - Retour sur le 3D PrintShow Paris 2014

Escapism Dress – Iris Van Herpen – Retour sur le 3D PrintShow Paris 2014

Wonderluk - Laura Martinez - Retour sur le 3D PrintShow Paris 2014

Wonderluk – Laura Martinez – Retour sur le 3D PrintShow Paris 2014

Alexis Walsh - Retour sur le 3D PrintShow Paris 2014

Alexis Walsh – Retour sur le 3D PrintShow Paris 2014

Escapism Dress - Iris Van Herpen - Retour sur le 3D PrintShow Paris 2014

Escapism Dress – Iris Van Herpen – Retour sur le 3D PrintShow Paris 2014

Que retenir et dire de plus sur cette édition ? Pour commencer, ce qui frappe c’est que l’industrie de la 3D s’affine et se précise. En effet beaucoup de petites structures ont disparu du salon au profit des grandes comme SCULPTEO, AUTODESK, MAKERBOT

La précision et la qualité des machines devient très intéressante pour les professionnels et le grand public. À retenir, des marques comme « FORMLABS » qui facilitent encore un peu plus l’impression 3D, grâce à des machines à stéréolithographie, moins onéreuses mais plus contraignantes.

On note aussi l’ouverture et l’élargissement du champ d’action de ces machines, qui contribuent à présent à des avancées de pointe dans des domaines aussi variés que la médecine et la pâtisserie (bien que la main de l’Homme reste le meilleur outil pour cette dernière). Le stand « WASPROJECT » est allé jusqu’à imprimer une maison grâce à une imprimante montée sur grue et alimentée par du ciment frais. (a voir par ici)

Architecture et maquette - Retour sur le 3D PrintShow Paris 2014 Architecture et maquette - Retour sur le 3D PrintShow Paris 2014

La précision des impressions s’affine, notamment grâce à des strates de plus en plus fines et de moins en moins distinctes, et la démocratisation de l’impression directement en couleur, qui donne un réalisme poussé, remarqué sur les figurines de « MY3DTWIN », entreprise qui scanne ses clients pour les restituer en figurines 3D détaillées (traits d’expression, drapé des vêtements, chevelure…).

Le hall d’entrée présentait quelques créations de mode, réalisées par de jeunes créateurs en collaboration avec les professionnels de l’impression 3D. Des pièces novatrices et futuristes qui montrent que même pour l’art et la création, l’impression 3D est facteur d’innovation. Le stand de « SCULPTEO » exposait quant à lui une robe iconique de la pionnière « Iris Van Herpen », qui nous rappelle que malgré l’avancée technologique que l’impression 3D représente pour la mode, elle n’est rien sans le génie d’un designer pour la guider.

Ana Rajcevic - Retour sur le 3D PrintShow Paris 2014

Ana Rajcevic – Retour sur le 3D PrintShow Paris 2014

Gabriela Ligenza - Retour sur le 3D PrintShow Paris 2014

Gabriela Ligenza – Retour sur le 3D PrintShow Paris 2014

DSC_5192 DSC_5127 DSC_5131 DSC_5170 DSC_5162 DSC_5164 DSC_5168 DSC_5123 DSC_5124

Plus d’informations sur l’évènement : 3D PrintShow

Merci à 3Dnatives de nous avoir donné la possibilité de couvrir cet évènement.

By Blog Esprit Design


Adrien Marolleau
Designer, Scénographe chez N°11 DESIGN
Art Designer de 29 ans, reçu deuxième national à son Diplôme des Métiers d’Arts en ébénisterie, cet amoureux des matériaux se concrétise dans le design où il est diplômé avec mention d’une grande école parisienne.
Ma citation: “Il est bien des choses qui ne paraissent impossibles que tant qu’on ne les a pas tentées.” Andrée GIDE
6 commentaires

 L’acquisition de machines à ‘impression 3D  est un piège à con pour le grand public qui fait l’analogie  avec les imprimantes 2D.  Pas si simple de s’en servir et pour quel usage?Et dans tous les pièges à   CONsommateurs, les americains sont les rois. Ce secteur est prioritaire pour l’administration americaine   en relation avec les mastodontes  du secteur qui rachètent  à tour de bras  les petits structures européennes ….    Comme 80% de la création de valeur se fait souvent par la distribution , ce sont  les rois américains  de la distribution  mondiale par Internet qui prendront vite les rois  du secteur ( voir partenariat  de Sculpteo avec Amazone)

23.10.2014 03:46
Prof Z

L’énorme contrainte de l’impression 3D c’est… sa fragilité…Car aucune fibres… uniquement de la résine.Pour moi l’impression 3D  c’est géniale pour la création de maquettes ou pour des moules complexe…Mais pour des objet finis… j’y crois pas… encore moins pour du prêt à porté qui se casserait comme du verre au moindre mouvement.L’impression 3D, à consommer avec modération.

23.10.2014 07:02
benjamin

Un chapeau jolie, c’est bien… Mais qui se casse si il tombe par terre… c’est moyen…

23.10.2014 07:10
benjamin

« elle n’est rien sans le génie d’un designer pour la guider. »   Le Génie suppose qu’une personne se démarque de façon exceptionnelle par un ou plusieurs talents  Cela  veut il dire que cela exclue le grand public ?  Quels sont les talents  indipensables ? 

26.10.2014 10:09
Prof Z

 si c’est pour faire des maquettes  de formes molles organiques à la Karim Rashid…  le territoire de designer est  bien pris.

26.10.2014 11:32
Prof Z

 FACT CHECKING de benjamin « La constitution couche par couche entraîne une faiblesse structurelle dans l’axe de la troisième dimension. Cette faiblesse affecte même les procédés de pointe, par exemple le frittage sélectif par laser utilisant le polyetherketoneketone (PTKK). La surface du produit fini est moins lisse, plus rugueuse.  »  selon  Paris tech  review  (Pôle d’excellence dans la recherche et l’enseignement supérieur ParisTech  est constitué de Grandes Ecoles françaises qui couvrent un très large spectre des sciences et des technologies.)  

26.10.2014 02:47
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?