Interview : Fabrice Poncet La Fabrique Lyon

Interview : Fabrice Poncet La Fabrique Lyon

J’ai eu la chance il y a quelques semaines maintenant de venir à la rencontre de l’équipe de La Fabrique, une invitation à venir découvrir leur travail, leurs philosophie et démarche et partager un moment de convivialité le plus simplement du monde. Fabrice Poncet, l’un des fondateur a accepté de répondre à mes questions.

– Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Nous sommes deux associés aux compétences très complémentaires : Nicolas est ébéniste d’art tandis que j’ai un profil plus gestionnaire. Nous cherchons à prendre le meilleur de nos deux cultures (artisanale et industrielle) pour construire une manière de fabriquer en phase avec notre époque. Nous avons aussi des caractères complémentaires : je suis facilement enthousiaste, Nicolas étant plus… prudent. Mais nous nous retrouvons sur l’essentiel : l’importance première des personnes dans un projet d’entreprise.

– La Fabrique, pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Nous sommes à la fois prototypistes, ébénistes, menuisiers, développeurs techniques… Nous produisons des meubles et des prototypes, des agencements, des pièces pour les artistes et des scénographies. Nous travaillons principalement le bois (essences locales) et les panneaux dérivés (avec une préférence pour les moins polluants) mais nous coordonnons différents corps de métier pour proposer des prestations intégrant du métal, du verre, de la tapisserie, de l’impression, de l’éclairage, des résines… Nos compétences de gestion de projet nous amènent souvent à prendre une position de coordinateur des projets. Nous prenons beaucoup de temps pour dessiner en amont en 3D et faire valider tous les détails à nos clients.

Interview-Fabrice-Poncet-La-Fabrique-Lyon-design-bois-blog-espritdesign-5 Interview-Fabrice-Poncet-La-Fabrique-Lyon-design-bois-blog-espritdesign-3

– Vous parliez de démarche sociale, qu’entendez vous par là ?

La Fabrique est avant tout un projet de création d’emploi manufacturiers, de bonne qualité, non délocalisables. Il y a trois dimensions fondatrices dans notre entreprise : proposer une place dans le travail y compris aux personnes les plus fragiles, trouver les meilleures pratiques environnementales possibles et s’inscrire dans la création contemporaine. Pour faire vivre ce projet, nous mettons en œuvre avec l’équipe un partage du pouvoir (par le biais d’un conseil d’entreprise avec des pouvoirs de décision) et un partage de la richesse (avec différents outils dont un accord d’intéressement). Nous sommes aujourd’hui une quinzaine de personnes et nous souhaitons porter l’effectif jusqu’à 25 personnes environ.

– Dans quel domaine exercer vous le plus ?

Nous avons la chance d’intervenir dans des champs très larges, sur des affaires allant de 150 € (un bout de proto pour un étudiant) à 150.000 € (une rénovation complète) Chaque projet est produit en pièce unique et nous devons donc nous ré-inventer pour chaque nouveau client ! Notre chiffre d’affaire se partage entre les marchés publics (musées, aménagement de lieux publics, prototypes, pièces d’artistes), les commerces (librairies, opticiens…), les espaces tertiaires (bureaux, professions de santé…) et les particuliers (mobilier et agencements intérieurs). Cette diversité nous permet de traverser sans difficulté la période difficile dans laquelle nous sommes.

Nous avons aussi le plaisir de croiser des designers, des artistes, des architectes, des scénographes, des graphistes… C’est toujours intéressant de découvrir leurs univers créatifs.

Rénovation de villa Anne-Emmanuelle Delacourt

Rénovation de villa Anne-Emmanuelle Delacourt

Mobilier Grégory Blain et Hervé Dixneuf - Exposition 'Variations', galerie Tator, 2010, © David Desaleux.

Mobilier Grégory Blain et Hervé Dixneuf – Exposition ‘Variations’, galerie Tator, 2010, © David Desaleux.

Agencement de salon - lisa lejeune

Agencement de salon – lisa lejeune

Hôtels Lyon : Slo Living Hostel

Hôtels Lyon : Slo Living Hostel

Tea room de l'institut Paul Bocuse // Edouard Larmaraud

Tea room de l’institut Paul Bocuse // Edouard Larmaraud

Centre de Ressources de l'Institut National des Métiers d Art

Centre de Ressources de l’Institut National des Métiers d Art

– Basé du côté de Lyon, vos interventions semble aller bien au-delà, niveaux national, international ?

Si nos marchés d’agencement sont plus régionaux, les projets de prototypes et de pièces d’artistes nous emmènent souvent vers Paris ou l’activité culturelle est concentrée. Ceci dit, il y a aussi une beau fourmillement sur Lyon grâce au collectif Noême qui regroupe les designers lyonnais. Notre développement s’est basé avant tout sur notre réputation, c’est à dire la qualité du travail de notre équipe. Nous avons réalisé un certain nombre de projets complexes qui nous ont donné une visibilité. Nous avons également collaboré avec Xavier Veilhan, Olivier Mosset, Raphaël Zarka, Vincent Lamouroux, mais aussi les lyonnais Daniel Firman ou Le gentil Garçon. Côté design, Bina Baitel, Elium Studio, Grégoire Lafforest, Gaëlle Gabillet, Pool, Guillaume Delvigne… Nous sommes actuellement sur un projet très prometteur avec Benjamin Graindorge : à suivre en 2015 !

Mais je crois qu’une bonne partie de notre réussite tient au fait que nous sommes souriants, serviables et polis !

– Quels sont les projets marquants que vous avez réalisés ?

Nous avons une longue complicité avec Lisa le jeune. J’ai également un petit faible pour la librairie du magasine XXI que nous avons réalisée au 27 rue Jacob à Paris. Notre premier projet d’excellence, c’était « Flex » d’Itamar Burstein. Un ensemble de mobilier réalisé en cintrage de frêne verrouillé par des pièces de noyer. Nous avons aussi réaménagé tout le show-room de l’Institut National des Métiers d’Art. Et puis il y a l’incroyable projet qui consistait à produire 10 meubles en noyer à l’ancienne pour reconstituer l’herbier de Rousseau à l’occasion du bicentenaire de sa naissance…

Très sincèrement, je pourrais en citer des dizaines ! Je suis d’autant plus facilement fier de ces projets qu’ils sont dessinés par nos clients et qu’ils sont réalisés par les ébénistes de La Fabrique ! Nous allons refondre notre site prochainement, mais vous pouvez y trouver beaucoup de belles choses pour les yeux.

Erizo est une boîte à cigare en cèdre

Erizo est une boîte à cigare en cèdre

Flex System Itamar Burstein Aide à projet VIA 2010-2

Flex System Itamar Burstein Aide à projet VIA 2010-2

Flex System Itamar Burstein Aide à projet VIA 2010

Flex System Itamar Burstein Aide à projet VIA 2010-2

Flex System Itamar Burstein Aide à projet VIA 2010 - 1

Détails – Flex System Itamar Burstein Aide à projet VIA 2010-2

Habits du Dernier Homme, 2014 - Franck Scurti

Habits du Dernier Homme, 2014 – Franck Scurti

Habits du Dernier Homme, 2014 - Franck Scurti

Habits du Dernier Homme, 2014 – Franck Scurti

Habits du Dernier Homme, 2014 - Franck Scurti

Habits du Dernier Homme, 2014 – Franck Scurti

Les cireurs Nicolas Barbet Massin

Les cireurs Nicolas Barbet Massin

cloison textile Frondesco (Statue) sur VIA Design France 2013

cloison textile Frondesco (Statue) sur VIA Design France 2013

Chimère Bloom Room Studio

Chimère Bloom Room Studio

Bureau Natsko Lisa Lejeune

Bureau Natsko Lisa Lejeune

console Blaka de Grégoire Lafforest

console Blaka de Grégoire Lafforest

– Que pouvons-nous vous souhaiter pour l’avenir ?

D’abord, de continuer à trouver des salariés d’aussi grande valeur que l’équipe actuelle, mais également d’accentuer la vocation insérante de La Fabrique en accueillant davantage de personnes en fragilité (personnelle, sociale, médicale…)
Ensuite, de réussir notre déménagement ! Nous achevons la construction d’un nouvel atelier de 900 m² que nous allons investir en janvier. C’est l’occasion de nous ré-équiper et de développer nos capacités de production.

Enfin, (Soyons gourmands !), nous voudrions inventer à l’avenir des manières de faire collaborer l’économie conventionnelle (celles du XXème siècle), l’économie sociale et solidaire et l’économie collaborative. La Fabrique a un pied dans ces trois univers (3 pieds, donc) Nous voulons ainsi démontrer que les questions économiques, sociales et environnementales convergent dès lors que la dignité de la personne humaine est au centre du jeu.

– Avez-vous un designer, artiste, architecte à nous faire découvrir pour une prochaine interview ?

Question piège : nous allons nous faire beaucoup d’ennemis ! Nous collaborons depuis longtemps avec Olivier Vadrot. Il est tout à la fois architecte, designer, scénographe, artiste… Son travail est riche et protéiforme : Je crois que vous aurez du grain à moudre pour la prochaine interview !

Merci à Fabrice et toute son équipe, un réel plaisir et bol d’air qui démontre que l’on peut allier qualité et respect, de l’autre, du client, de l’environnement. En leur souhaitant plein de nouveaux projets, pour une année 2015 pleine de réussite !

equipe la fabrique

équipe la fabrique

Pour en savoir plus sur la démarche : La Fabrique

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
8 années au sein d'une startup web,du développement au marketing en passant par la communication, pour aujourd’hui diriger le pôle digital d'une agence de communication, entre Lyon et Paris. BED garde une place de choix au quotidien...
5 commentaires

 Bravo  pour cette  fabrique et  aussi manufacture mais comme  le nom ne l’indique  pas une manufacture à   sa tête les mains  d’ébeniste de  Nicolas Autric lauréat du concours des métiers d’art.   J’avais été surpris que le VIA quitte son   intramuros  qui doit aller jusqu’à Montreuil et   vienne  à Lyon pour faire faire ses prototypes.  ( son budget proto et suivi  est d’environ  200 000 euros annuel ) Pour aller au dela du bout de proto pour etudiant à 150 Euros combien coute les  differents proto présentés en photo ?

12.12.2014 03:07
prof Z

 BEAUTE DU GESTE   AU XXI ?J’ai lu que vous aviez  fait le proto du designer  Pierre CHARRIÉ de l’Ensci. (AÉROBIE – Lampe / détecteur de CO2) dont les matériaux  et composants sont   contreplaqué de bouleau, frêne, acier, ampoule halogène, capteur air ambiant, électroaimant, composants électroniques.  J’imagine que vous avez fait la partie bois en soleil . Ce brillant designer   independant qui collabore souvent  avec Normal Studio  devrait nous eclairer sur son memoire » la beauté du geste et de la machine  ainsi que sur son  parcours et ses validations. Nous ne devrions pas en rester aux geste pauvres  de jean  Baudrillard   de 1968 et du debutr des  années 70.  cité dans le Projet étudiant : Inactivité par Malta Benoît École Boulle….http://www.via.fr/agora/produit/gp/1894/charrie_lampe_detecteur-de-co2_bois_aide-a-projet-via-2014.jpghttp://www.via.fr/agora/produit/gp/1894/charrie_lampe_detecteur-de-co2_bois_aide-a-projet-via-2014.jpg   

13.12.2014 09:20
prof Z

 SEULE LAMPE DE LA FABRIQUE? Il est vrai que le bois n’est que le bois n’est pas le materiau dominant du luminaire    http://www.paris-art.com/img_news/createur/g_Via14Milan01b.jpg

13.12.2014 09:24
prof Z

 QUID DU  STATUT DE L’OBJET ? On confond souvent piece unique,  prototype,  demonstrateur, premier de serie,  près serie, sur mesure, serie  limitée non numerotée, numérotés…. Comme l’indique Prototype concep est ce que « Tous les modèles et réalisations présents sur le site sont susceptibles d’être proposés à la vente, sous réserve d’accord du créateur, du propriétaire, ou de l’ayant droit.Exceptées pièces à la particularité d’œuvres uniques, de séries numérotées ou de sculptures. »?

13.12.2014 10:13
prof Z

 LE PROTOTYPISTE, FACE CACHEE DU DESIGNER AUTEUR… ET DES ARTISTES ? En consultant le site du lieu du design ( Financé par la region IDF) on trouve une  longues liste de prototypistes  de toute la France  mais pas   la Fabrique. Par contre dans le site du Via ( meuble national)  il faut sortir des pages html et aller dans les pdf  pour en trouver en fait au sein des documents papier édité chaque année.  Or  la  plupart des  jeunes designers diplomés  ou non ont des problèmes  pour faire leurs prototypes par des artisans qui n’ont  pas une pratique du design aussi fréquente qu’en Italie ou au Danemark  aussi bien au  niveau régional que national  dans tous les secteur du design.  Les  architectes d’interieur  qui travaillent avec des agenceurs d’interieur ont  moins de difficultés.   A noter que le mot prototypiste à plus d’occurences l’ecole  à Boulle   qu’à l’Ensci  et qu’il est souvent associer à maquettiste.  Il serait peut être interessant d’avoir un annuaire des maquettistes  prototypistes avec leur specialité et leur experience en France…  En suivant  certains designers  ont retrouve plusieurs prototypistes   Pour Gregory lafforest l’ateliers seewhy , Prototype-concept  en IDF…  et  Fabrique  en RhoneAlpes  dans ces deux derniers cas  avec le VIA. Je pense qu’il serait interessant de creuser  ce sujet dans les interviews.

14.12.2014 03:48
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?