Zoom sur le design de Marija Dondovic exposé à la ToolsGalerie

La ToolsGalerie propose une première session de l’exposition « New Talents » et présente pour l’occasion plusieurs designers découverts lors de leur présentation de fin de diplôme. Parmi ces designers apparait Marija Dondovic, diplômée Serbe de la Design Academy d’Eidhoven des Pays Bas en 2017, avec son design basé sur la frontière en objet et environnement.

Zoom sur le design de Marija Dondovic exposé à la ToolsGalerie Zoom sur le design de Marija Dondovic exposé à la ToolsGalerie Zoom sur le design de Marija Dondovic exposé à la ToolsGalerie

L’exposition « New Talents » inaugure une série d’expositions de promotion du travail de designers. Cette première exposition est réalisée avec des pièces présentées à la Design Academy d’Eindhoven ainsi qu’à la Semaine du design néerlandais. Les nouveautés en terme de mobilier, d’objets, de luminaires étonnants reflètent la personnalité de leurs créateurs : ils sont ancrés dans la réalité du marché de la «galerie de design». Les pièces représentées, ne sont pas des prototypes mais des éditions limitées, pour pouvoir répondre aux exigences du marché du design contemporain.

Marija Dondovic, est née en 1988 à Belgrade. Elle travaille actuellement au sein du cabinet d’architecture BEHF. Son design principal se base sur la place de la division entre un objet et son environnement.

Zoom sur le design de Marija Dondovic exposé à la ToolsGalerie Zoom sur le design de Marija Dondovic exposé à la ToolsGalerie Zoom sur le design de Marija Dondovic exposé à la ToolsGalerie Zoom sur le design de Marija Dondovic exposé à la ToolsGalerie Zoom sur le design de Marija Dondovic exposé à la ToolsGalerie Zoom sur le design de Marija Dondovic exposé à la ToolsGalerie Zoom sur le design de Marija Dondovic exposé à la ToolsGalerie

J’ai exploré cette idée avec le projet Leaning Shelves. En effet, c’est une étagère qui est entièrement dépendante de l’architecture immédiate: elle ne peut se tenir que lorsqu’elle est inclinée dans un angle. De ce fait, le mobilier est en symbiose avec l’intérieur. Pour l’utilisateur, l’étagère semble disparaître partiellement dans le mur. Une illusion visuelle est créée défiant la réalité actuelle. Cependant, la pièce reste tout de même fonctionnelle. L’utilisateur peut y déposer une précieuse collection de bouquins ou des objets lui étant chers.

Zoom sur le design de Marija Dondovic exposé à la ToolsGalerie Zoom sur le design de Marija Dondovic exposé à la ToolsGalerie

Concernant le projet Light Screens, ces écrans aussi imposants par leurs grandeur apparaissent aussi comme de légers objets. Ils sont conçus pour les espaces où les sources de lumière naturelle, comme les fenêtres, ne sont pas disponibles en quantité suffisante.
La série de Light Screens ont été conçus pour apporter de la lumière naturelle dans des bureaux de coworking, partagés par de nombreuses personnes, sans cloison. Ainsi, l’utilisateur peut créer son propre effet de lumière naturelle sur et à côté de sa table. Ils servent également à la séparation et à la segmentation d’un espace, de sorte qu’une sphère plus intime et privée puisse être créée.

Zoom sur le design de Marija Dondovic exposé à la ToolsGalerie Zoom sur le design de Marija Dondovic exposé à la ToolsGalerie

Le bougeoir Candle Holder peut être combiné avec le mobilier dans le salon ; Il devient donc une partie de son environnement.

Zoom sur le design de Marija Dondovic exposé à la ToolsGalerie Zoom sur le design de Marija Dondovic exposé à la ToolsGalerie Zoom sur le design de Marija Dondovic exposé à la ToolsGalerie

L’Exhibition Box est inspirée de la surface de l’eau qui a cette faculté de briser la vue. Cette boîte représente en effet la frontière entre le public et le privé. L’utilisateur montre les objets dans l’Exhibition Box tout en les cachant.

Plus d’informations sur la designer Marija Dondovic

Plus d’informations sur la ToolsGalerie

Retrouvez notre sélection d’articles dédiés aux OBJETS

By Blog Esprit Design


Voligne - Sandy Rubio
Architecte d'intérieur chez Voligne - Studio de création
Le rythme fait partie des principales caractéristiques artistiques. Plus concret en musique ou mis en évidence en danse, il se distingue également en architecture, peinture, poésie ou encore au cinéma. Plus généralement, notre environnement est rythmé, notre quotidien est rythmé, notre corps est rythmé. Tout est une question de rythme. A chacun la création de sa rythmique : nous sommes tous nos propres compositeurs, à nous de créer notre harmonie.
12 commentaires

Exposer des jeunes talents c’est un risque financier et d’imageque le gallieriste réduit en proposant des diplomes  de Eindhoven ayant produit des prototypes Voilà surtout   pour ce jeune designer serbe une étagère filaire,  passe muraille illusion d’optique…Pour un collectionneur d’art, le design estsouvent  accessoire de l’art…Cette étagère ne prenant  que peut de place,  elle trouverait facilement sa place..dans un espace vide car c’est un travail sur la réduction voire la disparition  Donc peut être  plus dans une galerie  d’art que dans un salon… Donc peut être dans une boutique à  condition que le reste du mobilier soit cohérent avec cette chose..

26.02.2018 07:00
Prof z

Le designer utilise un faux semblant, une apparence trompeuse…  mais qui ne trompe presque personne ….De là  à  dire qu’il y a une illusion d’optique qui exige la mise en oeuvre de dispositif techno et où scientifique  qui demande des explications longues et fastidieuses pour le quidam,  il y a un pas que je ne franchis pas…De plus pour tromper son monde,  il fait une présentation dans  un espace  imparfait avant rénovation où  aucun murs etsol support de cette étagère  n’est plan et perpendiculaire… Cela n’a rien à voir avec  Georges Rousse… même  si on la peignait en rouge… 

26.02.2018 09:47
Prof z

L’etagere est intéressante dans sa hauteur la plus grande car elle est plus spectaculaire.. ..en dépassant l’humain…Meuble de coin meuble incliné  meuble traversant genialLe luminaire  séparateur oblong   sur pied est intéressant  par son dessin  minimalisme dans l’air du temps  mais est ce un eclairage  biface ? Il faudrait le voir de dos pour comprendre où  va le fil qui remonte.?  L’ orientation de l’eclairage  de face pose questions… en usage  bureauFil noir fil blanc…. Filaire,cest sûr  mais  je ne vois pas vraiment le fil rouge qui fait collection et encore moins avec les 2 autres projets… 

27.02.2018 06:04
Prof z

En usage domestique ou en collectivité,  les dalles Led  extra plate sont monofaces et  positionnées au plafond… ou suspendues  à  celui-ci… horizontalement  En usage photo et vidéo  on les utilisent plus ou moins verticalement….

27.02.2018 06:24
Prof z

Web moodboard Faire du design c’est tirer des fils rouges( voir cette expression expliquée  sur le Web,toile d’araignee) entre  une nouveauté  et des créations du passé et des typologies connus dont elle fait echo . Pour le faire  contrairement il faut deconstruire sa typologie, son vocabulaire,  sa grammaire  artistique…mais aussi ses usages aussibien pour ledesigner que par tous ceux qui peuvent l’utiliser….cela fait écho à cette table de Bed…. Ce mois board  toile d’araignee vous obligera à choisir des fil de différentes couleurs… Avec légende… https://blog-espritdesign.com/mobilier/table/basket-table-minimalisme-modulable-par-mario-tsai-36581

27.02.2018 10:37
Prof z

Un fil rouge à travers 6 pays par l’inspecteur ZLight screens est présenté  comme un travail solo,   il y a en fait  2 designers  auteurs  formés  à la date de Eindhoven  dont une designer lettone qui est à  la source du projet Sarlane + Dondovic qui travaille en Autriche…Voilà le détail du process créatif  du duo et le matériau utilisé: une membrane Atex de la société  anglaise Calmera glass.. Reste à  savoir les détails techniques sur la source lumineuse. https://www.valmiera-glass.com/en/valmiera-glass-live/news-1/product-close-up-stay-creative

01.03.2018 03:31
Prof z

Si  les étagères intramurales sont indubitablemendes pièces d’art design,  ce n’est pas  le cas  de  Light screen qui un design produit pour les espaces ouverts de bureau et le coworking… Je n’étais pas un galeriste comme Loïc bigot le choisir ni un collectionneur l’acheter en galerie Toolsdesign…

01.03.2018 05:56
Prof z

Elles ont choisi  pour leur Light screen de verticaliser une forme de dessus de table de conférence que l’on nomme en français oblongue mais de maniere  plus précise et analogique   en anglais oval racetrack …On arrive au dimensionnement  d’un des  séparateurs de pièce de Quentin de Coster dans une forme proche…Albero Édité  parABV… mais ce type de séparateur acoustique n’est efficient qu’en nombre… alors il faudra bien en faire des non éclairants ….

02.03.2018 05:37
Prof z

Comme rien ne naît de rien : l’inspiration vient peut être de  Hollande et même de  la dae Eindhoven ….de 2 designers primes par un IF design award…pour un séparateur de bureau eclairant verticalement… Paru dans Bed https://blog-espritdesign.com/deco/luminaire/ak-2-lampe-feutre-ivan-kasner-uli-budde-42939/attachment/ak-2-lampe-feutre-design-van-kasner-uli-budde-blog-espritdesign-5

02.03.2018 05:56
Prof Z

Eindhoven vs Ensci Les ateliers de la problématique en design et en marketing d’objet lumineuxQuand  je regarde  la chose  en forme de disque posé  sur la table , par ses dimensions et son diffuseur réflecteur abat jour circulaire  je me dis c’est plus une lampe de table, plus une liseuse  qu’ un séparateur de bureau, qu’unseparateur d’espace de travail ….de CO working D’ailleurs elle est  placé  devant un livre…Cela me conduit à  un produit. Ligne minimaliste Roset   Owl d’un designer Franco japonais formé  à  l’ensci les ateliers  juan yasumoto… Comme je suis comparatiste, je vois  le problème de hauteur de l’eclairage, le problème lie l’absence de possibilité  d’orientation du diffuseur  Réflecteur  abat jour vers l’objet à éclairer,  le problème de stabilité  du pied… Tout cela est une problématique   en éclairage de bureau,  une problématique en  luminaire,  une problématique en design  d’objet lumineux….  ce n’est pas une problématique  d’espace de Coworking mais aussi d’espace domestique.. donc uneproblematique en design…+ marketing…  ce qui veut dire qu’il  y a aussi un problème  de positionnement et de segmentation marché  https://www.ligne-roset.com/fr/modele/eclairer/liseuses/owl/2120

05.03.2018 07:05
Prof z

 Même  si j’ai travaillé  dans le secteur du bureau et dans des bureaux, c’ est à partir d’un voyage documentaire dans les arcanes de la multinationale américaine Steelcase  à  propos du lancement  de son nouveau siège de bureau SILQ que j’ai compris que l’open space et l’espace de coworking  posaient des problèmes  de bruit et incidemment ,correlativement  ou causalement ou pas des problèmes  de concentration et d’attention …. et  in fine des problèmes  d’efficacite et de bien être au travail… Ces problèmes  vont s’accentuer avec l’entree sur le marche du travail de la génération Z  des digital natives… Comme quoi déclarer à  l’ensci les ateliersque le siège  n’est pas une problématique  chaude conduit à fermer des portes… que d’autres vont ouvrir …en Belgique en Hollande. en italie aux usa… Cela pose un problème  de matériau qui absorbe le bruit et ne reflete pas  la lumière… L’ autre pb ducoworking,  c’est que l’on ne sait pas ce que font les coworkers  … et que l’eclairagedoit être adapté de manière  précise..On entre dans des problématiques donc dans la complexite ….et pas simplement dans larecherche de la nouveaute pour entrer en anthologie du design…. Je 

06.03.2018 11:24
Prof z

Ne demandez pas la lune à  un jeune désigner  tout est basé  sur la lampe superloon, la super lune de  jasper morrison  pour Flos en 2005 et sur la  proximité,  la contiguite entre led pannel et screen Light ….

07.03.2018 10:52
Prof z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?