Une lampe faite de copeaux de crayons en bois

La designer japonaise Nanako Kume dévoile sa dernière création : des lampes faites à partir de copeaux de crayons. Ces suspensions reprennent un élément que nous connaissons tous depuis l’enfance : les restes que l’on obtient en taillant un crayon de couleur. 

 

La technique au service de l’esthétique

Pour réaliser ces copeaux à plus grande échelle, la créatrice Nanako Kume a conçu toute une technique en plusieurs étapes. Le plus important était de conserver le mouvement du bois taillé, comme avec un taille-crayon. 

La designer a utilisé de grands profils de bois, qu’elle a commencé par ramollir à l’aide de vapeur d’eau. Elle les a ensuite teintés à la peinture pour obtenir le résultat des crayons de couleur. Puis, chaque poutre passe dans une machine créée spécialement pour ces lampes. Une sorte de taille-crayon géant. L’enjeu était d’obtenir des copeaux de bois suffisamment fins pour être fidèles esthétiquement aux épluchures de crayon, et suffisamment épais pour conserver une bonne solidité. L’outil créé pour tailler ces énormes “crayons” sert aussi à conserver la forme circulaire si typique des taillures de crayons.

Le choix du bois a toute son importance dans cette création. La créatrice a sélectionné méticuleusement les types de bois pour leur grain, afin d’obtenir différents résultats. D’autres paramètres déterminent également le résultat final, tels que la vitesse à laquelle le bloc est rasé par le gros taille-crayon et la forme du bloc de bois qui conditionne le motif final des copeaux. 

La nostalgie au cœur de ces créations

Ces lampes évoquent tout de suite quelque chose de nostalgique chez nous. On ne reste pas insensibles à ces créations qui rappellent les années d’école, à tailler les crayons de couleur et à vider son taille-crayon à la poubelle. Nanako Kume a toujours été fascinée par la forme et les couleurs de ces copeaux, alors considérés comme déchets. En créant toute une technique pour augmenter leur taille et leur donner un usage final, elle valorise à merveille leur esthétique si particulière. 

L’aspect aléatoire des épluchures de crayon a été conservé dans le processus créatif de la designer. Elle a gardé la même technique de taille du bois ce qui fait qu’aucune épluchure ne se ressemble. L’aléatoire fait partie intégrante de ces créations, il n’y en aura jamais deux identiques. 

On apprécie beaucoup l’aspect très enfantin de ces suspensions. Le fait de faire écho à un “déchet” si connu de notre enfance donne à ces créations une dimension de retour à l’enfance. 

Découvrez les travaux de Nanako Kume

By Blog Esprit Design


Clémentine Brochier
Rédactrice avec 8 ans d’expérience, d‘abord en agence de communication et désormais en tant qu’indépendante. Mes sujets préférés sont principalement liés à l’habitat : design d’objet et d’intérieur, architecture, bricolage et qualité du logement.
2 commentaires

Bonjour, savez-vous de quelle essence de bois s’agit-il? merci! :))

12.11.2022 10:55
guyot mathilde

Bonne question, nous allons creuser afin de récupérer une réponse. merci

15.11.2022 01:46
Vincent – Blog Esprit Design

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?