Cairn la boite à bijoux par Constance Guisset

Constance Guisset, designer française que l’on ne présente plus revient sur BEDesign pour sa création nommée Carin, un ensemble de boites à bijoux modulables.

Trois modules distincts pouvant s’empiler grâce à un système d’aimants, les formes « architecturales » réalisées semblent instables, « les volutes irrégulières rappellent des colonnades de templs Jaïn, bâtiments improbables érigés vers le ciel dont la visite n’est possible qu’après une montée de mille marches« .

Chaque intérieur de boite est laqué noir comme pour mettre en lumière vos plus beaux bijoux.

Chaque pièce est entièrement réalisée à la main, unique et limitée à 174 exemplaires.

« CAIRN est un ensemble de contenants en bois tourné qui se superposent librement grâce à des aimants. A l’endroit ou à l’envers, ils s’assemblent en faisant fi du porte-à-faux pour créer des formes inattendues en référence à l’idée d’une architecture infinie. Les volutes irrégulières rappellent des colonnades de temples Jaïn, bâtiments improbables érigés vers le ciel dont la visite n’est possible qu’après une montée de mille marches.« 

Le rangement devient un jeu, par ses nouveaux gestes du quotidien.

Plus d’informations sur le designer : Constance Guisset

via (article disponible à l’achat chez MadeInDesign)

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
8 années au sein d'une startup web,du développement au marketing en passant par la communication, pour aujourd’hui diriger le pôle digital d'une agence de communication, entre Lyon et Paris. BED garde une place de choix au quotidien...
44 commentaires

LES DESIGNERS SONT DES DERVICHES TOURNEURS…
Les designers industriels de l’ensci (École nationale supérieure de création industrielle) nous étourdissent , nous font tourner la tête d’un projet à l’autre… et oublier leur bras droit qui dessine et la main qui fabrique… à 1, 6, 12, 174 exemplaires. alors design industriel? 😆 😆 😆
La lisibilité immédiate de ce projet m’a fait tourner la page peut être un peu vite …. et pourtant Y’a pas le feu au lac mais devant le déferlement de nouveautés milanaises, je me suis orienté sur les bois tournés de FX Ballery dans le Haut Jura…par Marie et Grégory Bodel, deux tourneurs tabletiers de génie.
Je suis pour un design de terroir,pour un design artisanal, pour un design : entrepreneurial, pour que l’intelligence de la main du designer français s’allie à l’ intelligence de la main de l’artisan français.
Il y a comme une petite friture entre la ligne de » produits »(si l’on peut dire) de Constance Guisset et mes lignes de commentaires dans les blogs… Elle a fait une lampe ombrelle géniale ( un best seller si l’on peut dire de petite friture), une scénographie géniale pour Molteni à Paris aux designers days 2011 puis à Milan 2012…. un siège qui fait descendre sa lampe ombrelle sur terre comme un soleil devient tournesol

08.05.2012 07:21
Prof Z

IL LUI MANQUE JUSTE UN BON? COIFFEUR POUR ETRE UNE STAR DU DESIGN… 😆 😆 😆
On est passé de Qui C’est? à Guisset…. Pour être star du design, il faut de la constance, de la cohérence, de la répétition mais aussi de l’innovation. il faut aussi pouvoir reconnaître le designer, lui attribuer des produits.

http://www.filedanstachambre.com/blog/wp-content/uploads/2010/01/constance-guisset1.jpg

08.05.2012 07:30
Prof Z

LA DECONSTRUCTION DE CONSTANCE GUISSET ❓ ❓ ❓
J’aime beaucoup Fabio Novembre et son blog de deconstruction visuelle et conceptuelle des genius designers….
De Tatline
http://simonetmarieenrussie.files.wordpress.com/2010/03/tatlin.jpg
A Molteni
http://www.muuuz.com/wp-content/uploads/2011/06/DSCN3007.jpg

08.05.2012 08:13
Prof Z

CHAPEAU POUR LA CONSTANCE DU DESSIN, DU DESSEIN 😆 😆 😆
Pour créer un territoire de designer, il faut décliner sans trop paraître se répéter tout en en utilisant le même vocabulaire formel… Elle en connaît un rayon …. et élargit geographiquement son rayon
DESIGNER LUMINEUSE MODISTE DU SOLEIL PARISIEN…
http://blog.maison-objet.com/wp-content/uploads/vertigoo-545×361.jpg

SIEGE TOURNESOL VERS LE SOLEIL MILANAIS…
http://www.ganzomag.com/wp-content/uploads/2012/04/molteni-thumbnail.jpg

08.05.2012 09:13
Prof Z

POUR DEVENIR STAR DU DESIGN, c’est simple il faut faire « une constellation de formes « …. Tout le monde peut le faire mais il faut que l’on vous désigne, que l’on vous valide , que l’on vous demande de le faire. Et là, il y a de nombreuses contraintes. Pour un jeune designer n’est pas le projet mais celui qui le fait.

09.05.2012 06:52
Prof Z

GILAD, GUISSET, DES CREATEURS D’ILLUSION?
Selon Anne Marie Fèvre ( Libération) Constance Guisset est une « créatrice d’illusions »… Le problème c’est que les royalties sur des illusions c’est, si on peut dire, vraiment marginal. Ron Gilad qui est un pur player de l’art design
n’avait pas d’autre solution que de cofondé avec un financier une entreprise de production et de distribution de ses « oeuvres » . Or la crise économique a fait que Gilad s’est tourné vers l’Italie chez Flos et Molteni. Guisset est maintenant chez Molteni…

09.05.2012 05:45
Prof Z

Pour revenir à ce que tu dis dans ton premier billet Prof Z, les Borel ne sont pas tourneurs tabletiers mais sont affiliés à AS Bois…qui utilise des tours et commandes numériques industrielles…

16.05.2012 03:29
Florent

@Florent
Je corrige souvent les articles de journalistes encartés mais pressés qui font des copier coller de rédacteurs de relations presse
C’est la tendance : combiner un savoir-faire d’hier avec un design d’aujourd’hui….même si c’est souvent du storytelling pour bobo…

16.05.2012 03:42
Prof Z

je cherche le savoir-faire d’hier dans l’utilisation d’un programme informatique et d’un tour numérique… 😆

16.05.2012 03:46
Florent

Y a pas le feu au lac « Désormais, c’est aussi une marque de mobilier, née de la rencontre entre Grégory et Marie Bodel, tourneurs tabletiers de métier, et FX Ballery, designer. »
Source RP de MLA. Connection RP…
158TER, RUE DU TEMPLE 75003 PARIS
[email protected]
T +33 (0)1 53 24 99 19
F +33 (0)1 48 00 94 60
Directrice Générale MLA Connection RP Marie-José Rousset
Pôle design et art de vivre: Camille Autin Delamare, Rebecca Hamou, Andreia Mesquita, Juliette Vallet

16.05.2012 03:49
Prof Z

ah mais je n’ai pas remis en cause ce que tu dis, mais juste ta dernière remarque qui ne peut ici s’appliquer. Ou alors plutôt, combiner un savoir-faire d’hier avec les techniques d’aujourd’hui au service du design.

Je sais, les mouches ont mal aux fesses 😀 😆

16.05.2012 03:54
Florent

@Florent
Dans tout produit, il y un ou plusieurs tours de magie entrepreneuriale, (production, recherche, marketing, commercial financier, etc) qui s’ajoute au tour de magie du designer.
Pour la Chose éditeur, je ne vois pas comment ils ont fait pour financer leur collection avec un capital de 1000 Euros et avoir la confiances de stars du design sans être du métier.!

16.05.2012 03:55
Prof Z

Je ne connais pas ce label et google ne trouve pas non plus 😯
Si t’as un lien…

16.05.2012 03:56
Florent

Errata il s’agit de la chance qui a exposé au Most à Milan
Je suis parti de texte de journaliste et comme il y avait beaucoup d’occurences vers la source RP. Pour l’analyse de tendance , je suis parti d’un texte d’un expert en marketing de luxe et de terroir Monogramme
http://www.monogramme-marketing.com/tendance-combiner-un-savoir-faire-dhier-avec-un-design-daujourdhui/

16.05.2012 04:07
Prof Z

@Florent
Je cherche un bon tourneur, car pour l’instant je n’ai que de la petite friture….

16.05.2012 04:15
Prof Z

Ah oui la Chance avec Noé et son joli canapé!
En effet 1000€ de capital…incroyable. Ou alors une force de persuasion terrible alliée à à des financiers extérieurs?

Pour les pots pérettes qui sont en image sur ton lien, ils ne sont d’ailleurs pas fabriqués ni chez AS Bois, ni chez yplfl pour la grande version.

16.05.2012 04:18
Florent

Je connais un excellent tourneur ou plutôt tourneuse ce qui est très rare.

16.05.2012 04:19
Florent

@Florent
J’ai critiqué Guisset designer produit cui cui cute cute puis je me suis aperçu que les objets présentés était principalement des objets de com pour un core biz la sceno et la deco… Elle crée son territoire de designer et comme elle sort de l’impasse franco française vers l’Angleterre et l’Italie elle a de nouvelles perspectives …
Pour petite-friture, je n’aime ni le nom ni la politique éditoriale sauf 2 ou 3 trucs assez malins et habités…

16.05.2012 04:33
Prof Z

Loop vaut le détour si j’ose dire

16.05.2012 04:40
Florent

J’ai écrit le 17 janvier 2010 à 9:39 ds RDD
« Je trouve que Constance Guisset manage bien sa jeune carrière avec ici un projet qui trouve un petit espace entre la “désuétude” d’Inga Sempé et les motifs ombrés des archi bricoleurs de l’atelier Oï. Chapeau! »

16.05.2012 04:46
Prof Z

Loop friture
Amandine Chhor devrait se deguisset avec Loop sur la tête… Elle est charmante et différente… Elle a un problème d’attribution Je place loop dans la case Guisset.

16.05.2012 04:57
Prof Z

[img]http://www.flickr.com/photos/[email protected]/4540542101/in/photostream/lightbox/[/img]

16.05.2012 05:01
Prof Z

[img]http://www.madeindesign.com/diapo-zoom_root-paris-01-12-deco_sec-Petite-Friture_name-petite-friture-0031.jpg[/img]

16.05.2012 05:04
Prof Z

Dans le dessin peut-être mais dans les matériaux pas du tout.

16.05.2012 05:08
Florent

…tout cela est de la même veine 💡
[img]http://1.bp.blogspot.com/_lzjPmEhGIYE/S971NTrreeI/AAAAAAAAHaU/USuE2R-e9m8/s1600/IMG_5036.jpg[/img]

16.05.2012 05:08
Prof Z

@Florent
Le filaire suspendu à un mur ou au plafond…. le matériau, c’est une remarque de designer, pas de regardeur… Les 2 hirondelle sont sur le même fil sur le même territoire. Il ya une juste place entre Crasset et Sempé, c’est Guisset[img]http://www.fond-ecran-image.fr/galerie-membre/oiseau-hirondelle/2-hirondelles-sur-un-fil-5.jpg[/img]

16.05.2012 05:17
Prof Z

😆 😆 ouai de regardeur

16.05.2012 05:25
Florent

entre sempé qui ne veut pas entendre parler de design de femme et crasset qui a la tête au cube, guisset à trouvé une place poético romantique, presque du gender marketing
Amandine Chhor
Il faut monter son charmant minois pour être connu,être reconnu, trouver l’individation

[img]http://www.lateteaucube.com/img/m234/17.jpg[/img]

16.05.2012 05:31
Prof Z

Marcel Duchamp déclarait « c’est le regardeur qui fait le tableau »
[img]http://www.bikeblognyc.com/wp-content/uploads/2009/01/web-lyn-duchamp.jpg[/img]

16.05.2012 05:37
Prof Z
16.05.2012 05:52
Prof Z

PLUMAGE DEGUISSET
Constance Guisset sera en expo La Chapelle des Calvairiennes au centre d’art contemporain du Pays de Mayenne (Le Kiosque Mayenne)
[img]http://4.bp.blogspot.com/–AfMZXZeJPs/T5fU9Jmg0jI/AAAAAAAAAFI/q-UP-CnLwH0/s1500/IMG_1638a.jpg[/img]

16.05.2012 06:33
Prof Z

[img]http://4.bp.blogspot.com/–AfMZXZeJPs/T5fU9Jmg0jI/AAAAAAAAAFI/q-UP-CnLwH0/s1500/IMG_1638a.jpg[/img]

16.05.2012 06:34
Prof Z

guisset[img]http://4.bp.blogspot.com/–AfMZXZeJPs/T5fU9Jmg0jI/AAAAAAAAAFI/q-UP-CnLwH0/s1500/IMG_1638a.jpg[/img]

16.05.2012 06:35
Prof Z

[img]http://www.larevuedudesign.com/wp-content/uploads/2012/05/Cape-lamp-Design-Constance-Guisset-31.jpg[/img]

16.05.2012 06:38
Prof Z

« Les Capes rendent palpable l’idée de la lampe comme présence lumineuse. Entre silhouette animale et costume, les deux formes imbriquées semblent s’envoler élégamment dans l’espace. La matière diffusante rend la présence douce et fantomatique, presque immatérielle et transparente quand la couleur rappelle les contours de l’objet. »
Constance Guisset
En thermoformage de plastique, les capes seront présentés lors de l’expositionde Constance Guisset à la Chapelle des Calvairiennes à Mayenne, du 27 mai au 8 juillet 2012. [img]http://www.constanceguisset.com/files/gimgs/7_dup2.jpg[/img]

16.05.2012 09:00
Prof Z

TERITOIRE DE DESIGNER?
« C’est un souffle, une caresse de l’imagination, une poésie aérienne, insaisissable… Ses créations ne sont qu’harmonie, son matériau privilégié, c’esr la vie et ses éléments. Objets, vidéos, son travail reste aérien, éolien, fluide, parfois aquatique, toujours rafraîchissant… Et quand elle trace les lignes du futur, nous ne sommes que plumes, plus légers que la lumière…  »
Exposition jusqu’au 8 juillet 2012
Chapelle des Calvairiennes?
22 Rue Guyard de la Fosse
53100 Mayenne

16.05.2012 09:21
Prof Z

FEMININ[img]http://put.edidomus.it/domus/binaries/imagedata/big_378902_7922_web_1_SOL1.jpg[/img]

16.05.2012 09:33
Prof Z

DE NEW YORK (GILAD) A PARIS (GUISSET) MEME RECETTE DE FRITURE 💡
J’ai « débattu » ( si l’on peut dire dans un blog statutaire modéré) avec Nicolas Minvieille (ex Marques Starck)du territoire des designers VS territoires de marques et avec le doctorant en design Clement Gault sur les recettes du design
Tout projet ( objet, sceno, deco) fait écho à un autre projet d’un micro editeur à l’autre. Guisset est « le leading designer » de cette petite friture bien française. On n’est ni dans le design produit industriel ni dans le design de galerie en série (très) limitée, on est borline dans le middle luxe artisanal, un hybride marketé par des « grandes écoles » HEC, ESCP, des ENSCI, des financiers de la mode et des arts parisiens.
J’avais étudié dans le sujet sur « La créativité sans stratégie, cela s’appelle de l’Art. La créativité avec de la stratégie, cela s’appelle de la publicité. » de Jef Richards, professeur de publicité américain, le marigot arty design New Yorkais de Ron Gilad associé à un financier . LIRE André Rouillé dans son texte lumineux dans Paris Art deux-apories-en-art-difference-et-repetition
http://www.paris-art.com/art-culture-France/deux-apories-en-art-difference-et-repetition/rouille-andre/351.html
Les recettes sont identiques… de Paris à New York…[img]http://put.edidomus.it/domus/binaries/imagedata/big_364123_5739_web_HR_111.jpg[/img]

17.05.2012 06:43
Prof Z

DE REGARDEUR A AMATEUR DE DESIGN ( DESSIN + DESSEIN) 💡 💡
@ Florent
On passe de la figure du regardeur (quelquefois du voyeur dans certains blogs) à la figure de l’amateur de…. design, art, artisanat, mode, etc « Je me bats beaucoup pour la renaissance des figures de l’amateur. Nous nous sommes habitués à avoir des publics de consommateurs : que le public consomme nos produits, et nous voilà satisfaits – il y a de l’audience, comme on le dirait à Tf1. Mais ce public, on a perdu toute relation avec lui, et c’est pourquoi ce n’est pas un véritable public. Nous avons intériorisé un état de fait qui a été installé par les industries culturelles qui ont transformé les publics en audiences, et en important le modèle producteur/consommateur qui venait de l’industrie : d’un côté, vous avez des producteurs professionnels (intermittents du spectacle, universitaires, professions para-artistiques en tous genres), et de l’autre, des consommateurs à qui l’on sert ces productions professionnelles, parfois en y ajoutant la sauce de la médiation ». Bernard Stiegler ( IRIinstitutr de recherche et d’innovation au Centre Pompidou , assos ars industrialis,)
Selon Jacqueline Lichtenstein, Université Paris IV. »Le terme d’amateur a perdu le sens précis qu’il avait dans la langue du XVIIème et du XVIIIème siècles. Des « particuliers », qui n’étaient ni peintres ni sculpteurs, pouvaient être élus à l’Académie royale de peinture et de sculpture en raison du goût qu’ils professaient pour les arts ; ils y siégeaient au rang d’ « amateurs ». L’usage du terme s’est depuis considérablement élargi et n’est plus aujourd’hui limité au seul domaine de l’art : on peut être amateur de bons vins comme d’opéras. Mais il s’est également déplacé du champ du goût à celui des activités. Il désigne en effet ces activités auxquelles on s’adonne par plaisir, parce qu’on aime ça, et non pour des raisons professionnelles. On peut faire du théâtre, de la peinture ou de la musique en amateur, mais aussi pratiquer le rugby ou le vélo en appartenant à une équipe d’amateurs. A la distinction ancienne entre amateurs et artistes, qui n’était pas une distinction hiérarchique puisque tous portaient le titre d’académiciens, s’est substituée l’opposition entre amateurs et professionnels qui implique une image socialement dévalorisée et dévalorisante de l’amateur, toujours suspecté de faire preuve d’amateurisme ! Nous nous proposons dans ce séminaire d’étudier la constitution puis la transformation de cette figure de l’amateur dans le champ de l’art, afin d’en saisir les raisons et les enjeux, à la fois artistiques, philosophiques, politiques et sociaux. »….
En temps qu’amateur d’art , je vois plus du Zao wou ki que du Bacon

[img]http://storage.canalblog.com/27/09/543835/73811909.png[/img]

17.05.2012 07:00
Prof Z

ZAO WOU KI 😆 QUI?[img]http://francais.agonia.net/images/articles/106160-feat.jpg[/img]

17.05.2012 07:06
Prof Z

LE CERCLE DES ARTS…. ET DU HASARD. 😆
Post-War and Contemporary Art » Zao Wou Ki, Property of a Gentleman
Oil on shaped canvas, painted in 1983. The interesting title hints to the abstraction of the natural landscape in a refined gentleman’s tastes. Lovely blues.
« L ‘art contemporain de l’après-guerre »de Zao Wou Ki, « la propriété d’un Gentleman »
Huile sur toile , peint en 1983. Le titre fait une allusion intéressante à l’abstraction d’un paysage naturel dans les goûts d’un homme raffiné . Des bleus magnifiques.[img]http://calvyclick.files.wordpress.com/2010/06/propofg.jpg[/img]

17.05.2012 07:16
Prof Z

BED DESIGN, LA PLUS GRANDE ECOLE GRATUITE DE DESIGN FREE STYLE
REFLETEZ VOTRE ORIGINALITE A L’OEIL[img]http://www.maisonapart.com/images/diaporama/cadre/20120117_173931_guisset-f.jpg[/img]

17.05.2012 10:56
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?