Dessus Dessous objets lumineux par Constance Guisset

Dessus Dessous objets lumineux par Constance Guisset

Constance Guisset, en célèbre designer française revient par ici afin de nous présenter un duo de lampes baptisées Dessus-Dessous et Dessous-Dessus.

Ces Lampes sont constituées de pièces de créamique identiques, mais inversées le tout teinté de bleu de Sèvres.

Détails techniques :

« Les motifs en dégradé de bleu sont le résultat d’une recherche d’affleurement de la couleur par un faisceau laser. Les pigments contenus dans la matière apparaissent tatoués sur la peau des coupelles, comme si l’ADN chromatique de la céramique teintée était rendu visible sur le derme via la légère brûlure d’une réaction chimique.  Le laser est un révélateur ambivalent. Il dévoile la richesse de la matière et sa beauté intrinsèque.

Mais il fait aussi surgir l’invisible : les coulures nées de la mise en forme ressurgissent comme des souffles sur les pigments. La convexité guide le motif, la couleur s’estompe avec la pente jusqu’à disparaître lorsque la surface est hors d’atteinte via le flou de l’objectif du laser. » Céramiste Sandrine Bringard.

Dessus Dessous objets lumineux par Constance Guisset Dessus Dessous objets lumineux par Constance Guisset

Deux pièces se répondant, pour une lumière diffuse vers le haut, ou vers le bas en fonction de la situation. Une forme bleuté, se jouant d’une ressemblance avec des certains modèles de fontaine d’intérieur.

Dessus Dessous objets lumineux par Constance Guisset Dessus Dessous objets lumineux par Constance Guisset Dessus Dessous objets lumineux par Constance Guisset Dessus Dessous objets lumineux par Constance Guisset Dessus Dessous objets lumineux par Constance Guisset

Plus d’informations sur le designer : Constance Guisset

via

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
Gardien de la maison BED, fondateur, dévoué je passe mon temps à veiller la nouveauté qui vous fera briller les yeux.
26 commentaires

LES DESSUS DESSOUS DU DESIGN FEMININ
Je vois déjà Inga Sempé me fusille du regard pour ce titre sexiste…
Constance Guisset est connu pour quelques pièces de galeries et installations au designers Days à Paris infiltrées intelligemment à Milan sous forme de produit comme je le lui conseillais vivement… Ce projet est à la Galerie car Berro à Paris.
Cette année, Matali Crasset, la dame orange qui fait feu de tout bois a compris le danger et a répliqué à Milan 2013… Il faut dire qu’elle est aidé par une notoriété internationale bien supérieure qui intéresse les editeurs italiens pour l’export dans une époque de crise.
Sa com de preview Milan anteprima Milano a été excellente
Il faudrait que Constance pense à travailler ses photographies de presentation de designer et d’ attribution produit
…[img]http://www.filedanstachambre.com/blog/wp-content/uploads/2010/01/constance-guisset1.jpg[/img][img]http://www.socialdesignmagazine.com/site/cache/multithumb_thumbs/b_720_0_0_0___images_stories_benedetto_matali_crasset_stick_per_fabbian_Fabbian_Matali_Crasset_Stick-03.jpg[/img]

09.04.2013 07:41
Prof Z

PAS DE CITATION PAR LE MINISTRE DE LA CULTURE….
« Depuis 30 ans, l’ENSCI est un laboratoire des tendances à venir. L’exposition que nous venons de visiter le montre bien. En s’inscrivant résolument au coeur des évolutions techniques et sociétales, l’école place le design comme une des composantes essentielles de l’innovation technologique, urbaine, économique et sociale. Cette posture, comme aime à la revendiquer l’école, lui est spécifique et participe à sa réputation internationale tout autant que les noms des designers talentueux qui y ont fait leurs armes. Je veux citer Jean-Louis Fréchin, Jean-Marie Massaud, Benjamin Graindorge, Mathieu Lehanneur, Patrick Jouin, Matali Crasset, Inga Sempé, et bien d’autres encore. » Discours d’Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé à l’occasion de l’inauguration de l’exposition « La fabrique des idées, ENSCI – les ateliers : 30 ans de design », au Lieu du Design, à Paris, jeudi 21 février 2013
C’est quoi?
[img]http://www.lelieududesign.com/sites/default/files/imagecache/expo_image/imagefield/exposition/24-02-roult-oto.jpg[/img]

09.04.2013 07:53
Prof Z

DEVANT DERRIERE, RADIO DE « PAPIER » ENSCI, MEME GRAMMAIRE MEME VOCABULAIRE
C’est quoi ( photo ci dessus)
Marine Rouit.Projet de diplôme, 2008.
Quelle est la place de l’objet technologique dans le quotidien?? Quels rapports chaque individu entretient-t-il avec lui?? Comment l’exploration d’un matériau traditionnel et familier peut-elle permettre le développement de nouveaux usages des objets numériques?? Le papier, derrière son apparente banalité recèle des possibilités d’innovation techniques et plastiques?: translucidité, fragilité mais aussi conductivité. Le projet exploite ici ces qualités, dans la conception d’objets modifiant notre relation à la technologie.
OTO est une radio murale composée d’une coque en cellulose moulée (une matière issue du recyclage de vieux journaux et cartons), d’un vibreur connecté au boîtier technique et d’une antenne. Sa coque sert à la fois de haut-parleur et d’interface. Le volume et le choix des chaînes sont activés par le toucher. Il suffit donc d’effleurer sa surface gaufrée.

09.04.2013 08:02
Prof Z

LES DESSUS DESSOUS DU DESIGN FEMININ ( SUITE)INGA SEMPE…

lampe à double orientation proto financé par le Via dans le cadre de la carte blanche 2007 d’Inga Sempé ( elle n’ a pas trouvé d’éditeur)
[img]http://www.via.fr/img/gp/sempe03.jpg [/img]

09.04.2013 08:23
Prof Z

SELECTION PROF Z MILAN 2013
JE NE DEGRADE PAS GUISSET EN DISANT QUE LE DEGRAdé C’EST PLUS SON TERRITOIRE QUE CELUI DE CRASSET & SEMPE… ET CELUI D’UNE TENDANCE FORTE… Bikini Island collection par Werner Aisslinger pout Moroso
[img]http://static.dezeen.com/uploads/2013/03/dezeen_Bikini-Wood-by-Werner-Aisslinger-for-Moroso_ss_1.jpg [/img]

09.04.2013 08:48
Prof Z

REFERENT :CECI N’EST PAS UNE LAMPE MAIS UNE FONTAINE DE LUMIERE
[img]http://www.freemages.fr/album/paris/concorde_fontaine_bleue.jpg[/img]

09.04.2013 08:50
Prof Z

l’INTELLIGENCE DE LA MAIN DE MME BETTANCOURT ….
Comme Mathieu Lehanneur, Constance Guisset + Sandrine Brigart (Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique, Arts décoratifs Strasbourg 2010 Diplôme National d’Arts Plastiques, Arts décoratifs, Strasbourg 2008) devraient se presenter à l’INTELLIGENCE DE LA MAIN DE MME BETTANCOURT

09.04.2013 08:59
Prof Z

Juste un détail, ces trucs ne servent à rien. Ce sont des objets creux, des nids à poussière (voici peut-être une utilité?), bref, de la pure déco, ni esprit, ni design… Seul le nom de la créatrice (« célèbre designer ») semble guider le choix de cet article.
Je n’ai rien contre Constance Guisset, mais il n’y a rien à lire, ni à dire, ni à réfléchir. C’est dommage.
Si, ça permet à PZ de s’exprimer… (c’est déjà pas si mal) 😕

09.04.2013 09:01
waldezign

@waldezign
Et on dit que je suis dur: objet creux dans tous les sens du terme?
Je ne m’’exprime pas … je fais une étude de Cas
Constance Guisset n’est pas célèbre ( 70000 occurences dans google) .Aucun designer n’est célèbre sans avoir recours à la notoriété assistée ( on presente aux sondés une liste de noms). Elle est connu à Paris Intramuros….

09.04.2013 10:45
Prof Z

@waldezign
Je vois bien dans quel case tu as mis ce projet ( ici sa poubelle de tri selectif, ce qui montre que son design n’est pas qu’un nid à poussière)
[img]http://media.paperblog.fr/i/235/2358173/constance-guisset-L-4.jpeg[/img]

09.04.2013 02:19
Prof Z

LES DESSOUS DU DESIGN PARISIEN INTRAMUROS
-Ce qui m’interroge c’est que Guisset ait un effectif d’agence supérieur à celui de Sempé et Crasset
-Les 3 noms connus du design parisien féminins ont le nom construit de la même façon, surprenant non?).
-Ces trois designeuses sont issus de l’Ensci, les ateliers. Guisset seulement en 2007
-Le design de galerie parisien est monopolisé par cette école

10.04.2013 04:37
Prof Z

LES DESSOUS DE LA NOTORIETE? DE LA REPUTATION? DE L’E-REPUTATION?
ENSCI LA FABRIQUE DES ICONNERIES?
Le débat est initié par Waldezign autour du mot célèbre, après que Vincent dans le sujet ait qualifié Guisset  » en célèbre designer française »
Je retrouve la verve assassine qu’il déployé dans la défunte ou comateuse « Revue du design » qui m’a exclue pour des raisons obscures. Il met ici en cause en partie la ligne éditoriale de Vincent « Seul le nom de la créatrice (« célèbre designer ») semble guider le choix de cet article. »
Alexia Guggémos est critique d’art formé à l’Ecole du Louvre et, ce qui est rate ensemble, par un Master de Marketing , a dirigé plusieurs revues littéraires et artistiques et est experte dans les nouveaux médias et en art digital . Elle est l’auteur d’un guide pratique sur l’e-réputation « Les réseaux sociaux à l’usage des artistes ». Elle a écrit un article dans huffington post
Elle ne parle pas de notoriété, de reputation ( sa specialité) mais d’univers, de technique créatrice, d’écoles, du parcours qui justifieraient quasi-automatiquement le génie créateur . Elle cite des référents artistiques qui ne me semblent pas vraiment justifiés: Alexander Calder et Anish Kapoor..
Alexia dirige artgirls-network, tiens tiens..(.guggemos guisset 144 occurences, c’est pas mal) J’en reviens à Inga Sempé qui refuse le qualificatif de design féminin.

http://www.huffingtonpost.fr/alexia-guggemos/designer-day-art-contemporain_b_1554003.html
VIDEO SUR L’EREPUTATION
http://www.dailymotion.com/deliredelart#video=xfaso5

[img]http://static2.dmcdn.net/static/user/248/656/13656842:avatar_large.jpg?20111008180805[/img]

10.04.2013 06:04
Prof Z

Xavier_Veilhan
[img]http://artnews.org/files/0000066000/0000065678.jpg/Xavier_Veilhan.jpg[/img]

10.04.2013 06:08
Prof Z

LE CENTRE POMPIDOU DE MAYENNE, C’EST CLAIR NON ?
Constance Guisset à la chapelle des calvairiennes ,centre d’art contemporain du Pays de Mayenne a présenté son premier « solo show », sept années de travail partagées entre design, scénographie et vidéo .. on n’est pas au Centre Pompidou d’Arad de Starck ou de Jouin mais dans un lieu de culte provincial …. de l’art et du design
[img]http://www.admagazine.fr/uploads/images/thumbs/201225/constance_guisset____la_chapelle_des_calvairiennes_3588_north_576x.jpg[/img][img]http://www.arthitectural.com/wp-content/uploads/2012/07/neeon.jpg[/img]

10.04.2013 06:17
Prof Z

MA SEULE AMBITION : ELEVER LE NIVEAU DES AMATEURS DE DESIGN QUI FERONT L’EQUIPE DE FRANCE DE DESIGN DE DEMAIN
Mon ambition n’est pas de m’exprimer comme le dit Waldezign mais d’élever le niveau des amateurs de design à celui de l’amateur au XVIIème et XVIII ème siècle. C’est dire que nous avons régressé pour arriver à cette époque de regardeur voyeur de la société de l’attention superficielle et de spectacle, à cette société de tous les écrans. Evidemment cela ne plaît pas toujours à certains professionnels de la profession qui m’ont fait destabiliser dans des Dezeen de blogs influents. Tel un phenix, je renaîs ailleurs.

« Le terme d’amateur a perdu le sens précis qu’il avait dans la langue du XVIIème et du XVIIIème siècles. Des « particuliers », qui n’étaient ni peintres ni sculpteurs, pouvaient être élus à l’Académie royale de peinture et de sculpture en raison du goût qu’ils professaient pour les arts ; ils y siégeaient au rang d’ « amateurs ». L’usage du terme s’est depuis considérablement élargi et n’est plus aujourd’hui limité au seul domaine de l’art : on peut être amateur de bons vins comme d’opéras. Mais il s’est également déplacé du champ du goût à celui des activités. Il désigne en effet ces activités auxquelles on s’adonne par plaisir, parce qu’on aime ça, et non pour des raisons professionnelles. On peut faire du théâtre, de la peinture ou de la musique en amateur, mais aussi pratiquer le rugby ou le vélo en appartenant à une équipe d’amateurs. A la distinction ancienne entre amateurs et artistes, qui n’était pas une distinction hiérarchique puisque tous portaient le titre d’académiciens, s’est substituée l’opposition entre amateurs et professionnels qui implique une image socialement dévalorisée et dévalorisante de l’amateur, toujours suspecté de faire preuve d’amateurisme ! Nous nous proposons dans ce séminaire d’étudier la constitution puis la transformation de cette figure de l’amateur dans le champ de l’art, afin d’en saisir les raisons et les enjeux, à la fois artistiques, philosophiques, politiques et sociaux. » Jacqueline Lichtenstein

10.04.2013 06:37
Prof Z

UN AUTRE REFERENT CREATEUR ENSCIEN DE CHOSES,DE MACHINS, DE TRUCS
expert en notoriété et reputation que Julien Benayoun ( Bold design) ou Nicolas Favresse connaîssent très bien et quelquefois trop bien en cette période soit disant post Starckienne comme dirait des experts qui ne connaissent vraiment rien en starckisme stakhanoviste et en journaliste aux reflexe enschien de type pavlovien 😆 Vous avez Wikipedia pour decrypter ou plus difficile lire ou écouter le directeur de Institut de recherche et d’innovation impulsée ( credits coupés par le Centre Pompidou) le philosophe des techniques etc Bernard Stiegler…

10.04.2013 06:51
Prof Z

LE VOILA….LE DEUS EX MACHINA…
[img]http://ds4.ds.static.rtbf.be/article/big/a/3/6/570_570_7aa9f5c9e427bd00717030ecede663f9-1355233361.jpg[/img]
[img]http://www.interieurs.fr/blog/wp-content/uploads/2012/12/Mathieu-Lehanneur-2.jpg[/img]

10.04.2013 06:53
Prof Z

UN NID DE DESIGNERS A MILAN
Avec lunaire (ex phase) Ferreol Babin entre chez Fontana Arte…. et dans le cercle des designers français édités à Milan (au moins 80 , une petite centaine)…. Il donne une leçon à Guisset de verticalité= visibilité starckienne et il évite le nid à poussière de Waldezign….

[img]http://www.stylepark.com/db-images/cms/fontanaarte/img/l2_p340623_488_336-1.jpg [/img]

10.04.2013 04:03
Prof Z

Dernière création de Ferréol très bientôt présentée sur la blog ..

10.04.2013 04:05
Vincent – Blog Esprit Design

@ Vincent Bed
Constance Guisset était annoncée par Laurence Salmon( Journaliste, Enseignante) chez Pallucco, Molteni, Fontana Arte….

11.04.2013 02:28
Prof Z

@ Vincent Bed
j’aui reconnu Babin sans nom sur cette page mais pas vu Constance Guisset…
Or Euloluce est une biennale…

11.04.2013 02:35
Prof Z

LA FRANCE MARCHE DU DESIGN=> DESIGNERS FR A MILAN
Il faut savoir que la France est passé 2ème marché du design en Europe mais les mesures anti-riches se font déjà sentir auprès des entreprises italiennes. Si le marché français recule, il yaura moins de designers .fr à Milan

11.04.2013 05:45
Prof Z

MILAN 2013 A FORCE DE DECLINER SA PALETTE GUISSET EST AU TAPIS A MILAN …
Donc un passage de la 3D au 2D, du design d’objet au design graphique…
Ne jamais trop écouter Wallpaper et ses awards trop nombreux…..
On l’avait placé en challenger potentiel de Crasset et de Sempé… mais le mauvais vent du marché milanais joue contre elle.
Matali Crasset que j’ai beaucoup critiqué, a fait un bon salon dans tous les sens du terme. Augmentation du design de la demande? Quand à Inga Sempé, j’ai l’impression qu’elle était plus suédoise et parisienne que milanaise.

13.04.2013 02:47
Prof Z

MILAN 2013 TAPIS GUISSET …
[img]http://www.canadianinteriors.com/issues/image.aspx?src=/daily_images/1002218230-1002218246.jpg&size=170[/img]
http://www.archiproducts.com/de/news/32761/nodus-presents-its-carpet-collection-2013-at-fuorisalone.html

14.04.2013 11:44
Prof Z

@ waldezign
Après une bonne année 2012, le soufflet mediatique Guisset est bien retombé en 2013. Pour l’instant ses projets milanais n’ont pas de visibilité contrairement à ceux de Crasset. La presence de sempé à la design week suédoise se prolonge à Milan. On a là 2 designeuses independantes connus….

14.04.2013 12:13
Prof Z
25.04.2013 01:13
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?