Kilomètre étagère à la découpe par le Studio Millimètre

Kilomètre étagère à la découpe par le Studio Millimètre

Retour sur le Studio Millimètre rencontré lors de l’exposition Aide à Projet VIA 2016, où ils présentaient leur projet Kilomètre : une étagère en essences de bois massif vendue “à la coupe”, dans la longueur souhaitée.

Basée à Paris, Millimètre (MM) est une agence de design créée en 2013 par les designers Laurent Milon, Baptiste Viala et Charlie Zehnlé. Tous trois formés à l’ENSCI, leurs études distinctes les ont confrontés aux cultures européennes, orientales et asiatiques.

Kilomètre étagère à la découpe par le Studio Millimètre

Au sein de leur atelier, ils ont mis en place un laboratoire de recherche qu’ils baptisent “Wonderwild” (WW). Ils y expérimentent chaque jour pour les projets de l’agence et ceux d’autres créateurs. Cette recherche tous azimuts favorise la mise au point de techniques nouvelles et accroît leur champs des possibles.

Parmi leurs projets les plus récents on retrouve Le Grand Chantier, une installation pour le musée de la Halle aux Sucres à Dunkerque composée de 1500 pièces de jeu biodégradables et imprimées en 3D permettent d’imaginer toutes sortes de villes et d’immeubles, ou encore Nuées, expérience interactive:

Kilomètre étagère à la découpe par le Studio Millimètre

Le Grand Chantier © Millimètre

Kilomètre étagère à la découpe par le Studio Millimètre

Nuées © Millimètre

Kilomètre étagère à la découpe par le Studio Millimètre

Nuées © Millimètre

Les résultats de ces recherches sont alors réintégrés par Millimètre dans une approche de design rationnelle. Cette démarche permet à l’agence d’aborder pour ses clients des projets ambitieux, prospectifs, techniques et créatifs…

Kilomètre étagère à la découpe par le Studio Millimètre

© Damien Arlettaz

Vous l’aurez donc compris,  Millimètre est un studio qui monte, qui monte…!

 

Retour sur Kilomètre, l’étagère à la découpe présentée au VIA 2016

L’ étagère s’adapte à l’habitat. Les éléments sont découpés à une longueur précise au moment de la vente pour épouser n’importe quel espace. Un profilé en aluminium tient lieu de fixation au mur. Après l’avoir vissé contre ce dernier, il suffit ensuite d’enchâsser l’étagère. La forme du rail permet au profil triangulaire de l’étagère de reporter les efforts de charge contre le mur : l’étagère est sa propre équerre!

Kilomètre étagère à la découpe par le Studio Millimètre Kilomètre étagère à la découpe par le Studio Millimètre

Les étagères sont réalisées en bois massif. La première étape consiste à débiter des troncs pour obtenir des blocs rectangulaires dans la plus grande longueur possible. Ces derniers sont ensuite coupés dans leur diagonale. On obtient alors deux longueurs d’étagères au profil triangulaire. Grâce à cette forme, l’étagère devient sa propre équerre. Son système d’accroche est invisible pour mettre en valeur l’essence de bois choisie et la légèreté de la forme.

Le plateau de bois a donc été orienté selon un certain angle afin d’obtenir deux triangles rectangles : géométrie de base de l’étagère Kilomètre.

Kilomètre étagère à la découpe par le Studio Millimètre

© Millimètre

Puis direction la scie à ruban mobile de la scierie Mombert, située en Lorraine, capable de trancher des billes de bois dans la longueur, selon une coupe parallèle au sol.

Kilomètre étagère à la découpe par le Studio Millimètre

© Millimètre

Kilomètre étagère à la découpe par le Studio Millimètre

© Millimètre

Elle est éditable dans de nombreuses essences. Bois commun ou essence noble, le prix est fonction du matériau sélectionné et du nombre de centimètres désiré.

« Kilomètre est un projet de recherche qui propose de nouvelles solutions de production et de distribution de meubles avec les prix d’un produit industriel tout en offrant le service du sur mesure.

Ce qui nous intéresse dans cet objet c’est aussi son absence de dessin visible. Celle-ci est pourtant le fruit de nombreuses versions et d’esquisses, cela  pour arriver au résultat le plus efficace possible en terme de production, de mise en valeur du matériau bois et surtout de sa tenue au mur : le profil en triangle rectangle de l’étagère fait de elle même sa propre équerre » – Studio Millimètre

Le studio travaille activement pour éditer l’étagère sur des petites séries produites en collaboration avec des scieries française dans un court terme, et à moyen terme souhaiterait également développer un partenariat avec un industriel afin de la produire dans de plus grandes quantités.

Kilomètre étagère à la découpe par le Studio Millimètre Kilomètre étagère à la découpe par le Studio Millimètre Kilomètre étagère à la découpe par le Studio Millimètre

L’étagère à la découpe Kilomètre est à venir découvrir à l’espace VIA, 120 avenue Ledru-Rollin, Paris,  jusqu’au 04 Mars 2016.

Plus d’info sur l’exposition: VIA 2016

Plus d’info sur le studio: Studio Millimètre

Crédits photo (si non cités): Seen By Kloé pour Blog Esprit Design

Retrouvez notre sélection d’articles dédiés au ÉTAGÈRES

By Blog Esprit Design


Kloé
Photographe freelance chez Seen By Kloé
Exploratrice freelance d’architecture et de design entre Paris et Oslo
6 commentaires

 C’est tout bête qui monte qui monte  qui monte. L’analogie est facile   mais c’est  une chose  vue à  la biennale Saint Etienne  dans une expo d’ensci ,  construite et  pas si facile à deconstruire conceptuellement  ni à demonter   mécaniquement….. mais comme dirait Stephan Vial , en design c’est l’effet qui comptehttp://www.studiomillimetre.fr/images/bg-nuees.jpg

05.03.2016 07:40
Prof Z

 un ARTEFACT  dépend du  contexte  de MONSTRATION…. ART ? INSTALLATION? DESIGN ? MEUBLE ?  DECO ?   On voit dans l’image ci dessus que l’on est dans le monstrueux donc dans le SUBLIME   et ici dans le curieux, dans le surprenant,  dans l’etonnant donc dans le BEAU  qui correspond à une partie de  l’esthetique  du  Studio GGSV Gaëlle Gabillet et Stéphane Villard.  Ce projet n’a pas été  relayé ni par la presse papier, ni par la presse  web  pourquoi? http://www.designboom.com/wp-content/dbsub/390785/2015-03-16/img_4_1426518320_d2fff1126e00ee1bf7d926b63f6f5929.jpg

05.03.2016 08:00
Prof Z

 Le studio millimetre   fait  plus un design de chose,   d’artefact,  d’ installation qu’un design  de produit. En fait il y a un glissement de nombreux  Ensci du design industriel qui est la vocation initiale de  l’ecole  vers le design conceptuel ( comme il y a de l’art conceptuel) vers  le design de galerie, vers le design muséal  et le design d’installation  en lien avec des institutions. Pour être plus clair un design de réseau  de grande ecole à la française ….. 

05.03.2016 01:10
Prof Z

FORM FOLLOWS INFORMATION ?  BED nous fait apparaitre un studio qui porte le curieux nom de Millimètre ou MM   alors que les   » productions »  de ce studio parisien  ne    sont  pas apparus  à ma conscience dans 2  reportages  sur 2 manifestations Biennale de Saint Etienne et  presentation de la carte blanche et  aides au projetsdu  VIA à Paris … et pourtant j’ai planché sur les 2 manifestations.   Pourquoi ?  Il  manque toujours un descriptif  technique des projets .  Que supporte ces planches ?  Quel est le poids  au mêtre  linéaire dans les differentes essences de bois ?  Longeur maxi ?  Les etageres rentre dans une categorie,  les etagere  murales  à fixation invisible … mai soit disant sur mesure.    Elles seraient  vendue dans le circuit du bricolage.  Je ne vois pas ce que le VIA vient faire là dedans  dans le financement d’un proto d’étagere murale  qui  serait  vendue dans le circuit du bricolage donc hors circuit mobilier.  Est on dans le meuble ou dans l’immeuble par destination?  L’idée est interessante mais  l’ inconvénient du proto  est le poids qui en reduit l’usage à certaines cloisons  et   la mobilité,donc l’aspect mobilier , mobile en italien. L’autre « production »  est Nuée.  Pas de descriptif mais j’a finalement trouvé sur facebook les  composants de la chose : billes de plastique, du   verre et 2 ventilo.  Voila donc la chose demasquée  et le lien au vivant , aux formes dans la nature et l’autoproductions, leurs  3 memoires de l’ensci. 

06.03.2016 08:56
Prof Z

 Depuis son diplome  ENSCI en 2009 ,  depuis son  Ulysée des formes   Laurent Milon est  un futur  Mlli  Yoshioka … Et comme dit   Adrien Guerin alias Avisdedesigner ex Ensci  2010 « Dans le cadre de son projet de diplôme à l’Ensci, Laurent Milon a choisi  d’explorer l’univers des formes (de la nature) en menant diverses expérimentations »  http://s247508830.onlinehome.fr/wp-content//2009/12/ulysee-des-formes.jpg

06.03.2016 11:00
Prof Z

En meme temps ils sont trés douées  pour ne pas apparaitre  sur  la toile Google aussi bien à Saint Etienne  qu’au Via … ( voir le faible nombre d’occurences en texte et en image)… Pourtant cette image est visuellement tres tres  forte…. On se croierait au Graduation Show  de la DEA Eindhoven…http://www.designboom.com/wp-content/dbsub/390785/2015-03-16/img_5_1426518320_f16efe3e353b8b3c63e9ae8edfa46192.jpg

07.03.2016 11:24
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?