Echo, un miroir poétique et vitaminé, imprimé en 3D par Benjamin Decle

12 janvier 2024 /
Pas encore de commentaires

Il y a cinq 6 ans, presque jour pour jour, on vous parlait déjà de Benjamin Decle, et plus particulièrement de Al Dente, son projet de fin d’études présenté à la Dutch Design Week de Eindhoven visant à renforcer les efforts des personnes âgées afin qu’elles préservent leur autonomie. Benjamin fait une nouvelle apparition sur BED, pour un projet haut en couleur ! Découverte acidulée.

Benjamin Decle a un parcours particulièrement teinté de design social. Une approche noble, que le designer a entrepris après s’être formé à la question durant ses études, et ce jusqu’à développer et créer des objets thérapeutiques pour lutter contre la maladie d’Alzheimer. Centré sur l’utilisateur, il explore ainsi les formes au gré des fonctions définies par ses objets. Ses recherches l’ont plus récemment amené à explorer la forme pour elle-même, notamment l’univers du tube. C’est comme ça qu’est né le miroir Echo, présenté pour la Paris Design Week 2023. Le miroir a ensuite intégré la boutique du Centre Pompidou, au milieu d’autres objets rapidement devenus de petites pépites iconiques par leurs couleurs et formes atypiques, mais aussi de véritables iconiques, qui font l’histoire du design depuis des décennies maintenant !

Echo est particulièrement déroutant car il nous paraît tout de suite très travaillé avec ces nombreux tubes cintrés en forme de U. De loin on imagine presque le travail de cintrage s’il s’agissait d’un métal, ou d’injection s’il s’agissait d’un moulage plastique, et puis on s’approche, et on découvre les milliers de strates qui ont lentement donné au miroir son aspect définitif ! Comme tout droit sorti d’un rendu 3D (d’une certaine façon, il l’est !), les formes tubulaires qui se reflètent dans le miroir offrent un rendu particulièrement contemporain, numérique, et semblent percer la vitre pour continuer leur chemin derrière. Les U forment ainsi des O, offrant beaucoup de générosité à l’ensemble. Benjamin nous souffle que « les formes tubulaires sont modélisées et paramétrées avec un logiciel de tranchage (slicer) » pour assurer une impression optimale, en 3D. Le cadre du miroir est entièrement imprimé en PLA, un polymère biosourcé, issu de ressources renouvelables.

Le miroir Echo de Benjamin Decle fait suite à la collection Tubes du designer, présenté un an avant, à la Paris Design Week de 2022. Une collection généreuse, aussi organique que mécanique selon les angles, qui là encore, ne s’affranchissait pas de la fonction puisqu’il s’agissait de contenants, et notamment des vases !

On a récemment pu découvrir le miroir Echo à la galerie Basia Embiricos, une galerie parisienne qui organise régulièrement expositions et évènements en France comme à l’étranger !

Le miroir est disponible à la commande !
Dimensions : 53 x 32 x 5,8 cm
Tarif : 600 euros, édition limitée

Et ces jours-ci, coincidence avec l’article que nous avions prévu de rédiger depuis plusieurs semaines déjà, Benjamin vient de présenter « Charlotte », une version non limitée du miroir Echo, une petite sœur de reflet en somme ! Pour Charlotte, pas de galerie d’art, mais la possibilité d’être exposée chez le plus grand nombre. Benjamin ne nous donne pas le tarif, préférant que vous lui demandiez, certainement pour engager la conversation autour de sa nouvelle création ? Belle surprise aussi pour celles et ceux qui aurait aimer d’autres coloris, Charlotte est déclinable en différentes teintes ! Ses dimensions ? 326x326x60 mm

Pour plus d’informations, à propos du miroir Echo et de Benjamin Decle, c’est par ici !

By Blog Esprit Design


Gallerie (18)

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
À propos de l'auteur
Image
Matthieu Coin
Freelance en création de contenu chez 
matthieucoin.com

Laisser un commentaire

Ne manquez pas les actualités design
Dans le même rayon

Annonces

Ne manquez pas les actualités design