Projet étudiant : Atlas de formes par l’ENSBA Lyon

Projet étudiant : Atlas de formes par l'ENSBA Lyon

Atlas des formes, ensemble de mobilier spécifiquement conçus pour les nouveaux bureaux de la présidence de l’École Normale Supérieure de Lyon et réalisés par les étudiants du Master Design Exposition de l’Ensba Lyon.

« Atlas de formes, mobiliers qui esquissent un horizon artificiel. Dans cet horizon, les designers ont défini une ligne topographique en croisant des formes et des détails visibles sur le terrain qu’ils soient naturels ou artificiels. Cette fusion entre un paysage authentique et un paysage façonné par l’homme, mais aussi les rapports d’échelle des objets suscitent un imaginaire propre à chacun.« 

Projet étudiant : Atlas de formes par l'ENSBA Lyon Projet étudiant : Atlas de formes par l'ENSBA Lyon Projet étudiant : Atlas de formes par l'ENSBA Lyon

Une inspiration non dissimulée à la nature et ses paysage, plus précisément le jardin de l’École créé par Gilles Clément, où chaque pièce, bureau, table, étagère, luminaire jouent leur rôle !

« Paysage (n.m) : agencement des traits, des caractères et des formes d’un espace limité. Posant un regard critique sur le paysage, les designers se sont intéressés à sa géomorphologie, prélevant ainsi ses éléments déterminants. La morphologie des plateaux émane de formes libres« 

Un travail tout en contrastes, de matières, où le bois s’oppose à la pierre, de formes, où le cubique s’oppose aux courbes et à l’organique, de couleurs, nature et teintes naturelles face à des couleurs plus industrielles.

Côté, réflexion, croquis et 3D :

Projet étudiant : Atlas de formes par l'ENSBA Lyon

Cet ensemble a été imaginé par Élodie Chabert, Ophélie Mazer des 3 Brigands et Mélissa Mariller, toutes en option design d’espace à l’Ensba Lyon, sous la direction d’Olivier Vadrot, en collaboration avec les entreprises locales Auvafil et La Fabrique.

On passe alors en atelier, pour les premières découpes et phases de conception :

Projet étudiant : Atlas de formes par l'ENSBA Lyon

Pour une belle finition et un ensemble cohérent, se répondant.

Projet étudiant : Atlas de formes par l'ENSBA Lyon Projet étudiant : Atlas de formes par l'ENSBA Lyon

L’ensemble d’étagères, faisant référence aux massifs montagneux dans une interprétation minimaliste et cubique.

Projet étudiant : Atlas de formes par l'ENSBA Lyon Projet étudiant : Atlas de formes par l'ENSBA Lyon Projet étudiant : Atlas de formes par l'ENSBA Lyon Projet étudiant : Atlas de formes par l'ENSBA Lyon Projet étudiant : Atlas de formes par l'ENSBA Lyon Projet étudiant : Atlas de formes par l'ENSBA Lyon

Le bureau, évoque lui une plaine verdoyante parsemée de rigoles, de vignes et bocages…

Projet étudiant : Atlas de formes par l'ENSBA Lyon Projet étudiant : Atlas de formes par l'ENSBA Lyon Projet étudiant : Atlas de formes par l'ENSBA Lyon

La table de réunion, imaginée comme une vallée, repose sur son piètement métallique avec sa roche permettant de lester et stabiliser l’ensemble.

Projet étudiant : Atlas de formes par l'ENSBA Lyon Projet étudiant : Atlas de formes par l'ENSBA Lyon Projet étudiant : Atlas de formes par l'ENSBA Lyon

La table basse elle, fera office de lac, niveau topographique le plus bas, berceau des montagnes.

Projet étudiant : Atlas de formes par l'ENSBA Lyon Projet étudiant : Atlas de formes par l'ENSBA Lyon

Les luminaires sont le prolongement d’une autre partie du paysage, ici aérien. Les formes sont issues d’objets flottants, à l’image de montgolfières ou encore de phénomènes naturels comme une constellation.

Ponts, tunnels, toitures, trouvent également leur place, pollution visuelle ou signe de vie, ces infrastructures sont ici utilisées pour soutenir les autres éléments, comme le piètement type pylône du bureau.

Plus d’informations sur l’école : ENSBA Lyon

crédits photos : Nicolas Guy et Elisa Bertron – Skal studio

Retrouvez notre sélection d’articles dédiés aux PROJETS ÉTUDIANTS

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
8 années au sein d'une startup web,du développement au marketing en passant par la communication, pour aujourd’hui diriger le pôle digital d'une agence de communication, entre Lyon et Paris. BED garde une place de choix au quotidien...
5 commentaires

@ Florent Degourc @ Maxence Boisseau. IDEE GENIALE…??? :Des etagères murales éditables…  « L’ensemble d’étagères, faisant référence aux massifs montagneux dans une interprétation minimaliste et cubique. »…. et la niche  fait reference au Tunnel de Fourvière  ou à des designers de Saint Etienne bien connus de BED? J’aurais pensé au Toblerone car la suisse n’est pas loin… Alors je dis Toble Rhône. Et hop  une idée  jaillit  comme dans un jeu  faisant reference à un Nendo  ( au mur) vu dans BED.Moi j’y voir simplement  de la geometrie basique  et des constrates de couleurs basiques  qui avec avec quelques modifications forme  et matière  est éditable.

19.02.2016 11:04
Prof Z

 J’adore les gabions , l’idée de  pied en gabion est bonne Elle a éte traité par   Benjamin Hubert mais ici  par  des artistes  les freres Ripoulain…http://pointcontemporain.com/wp-content/uploads/2015/09/GABIONDEFRICHE_MARSEILLE_RIPOULAIN_POINTCONTEMPORAIN_1.jpg

20.02.2016 10:43
Prof Z

 LE DESIGN ENTRE NATURE ET CULTURE? Je pense que c’est plus un dialogue avec le pied Eiffel d’ Eames  Pour Miller et Vitra et  avec la table basse  de Perriand pour Cassina donc avec les designers archiconnus   des années 50 du siècle dernier  qu’un dialogue, une conversation entre culture du design et nature du design de jardin  de  Gilles Clement.  Qui peut penser que le premier proto d’Eames était sur une  base de poubelle  pour respecter une contrainte de prix d’un concours  chaise  industralisée à 25 $?  Clement  » invite le jardinier à économiser ses moyens matériels pour mieux observer et accompagner la dynamique spontanée des espèces dans un Jardin en mouvement « ….   je vous laisse  repenser ma critique avec discernement …http://www.thehenryford.org/exhibits/pic/2007/february/images/1.jpg

21.02.2016 09:05
Prof Z

 JUXTAPOSITION DES CONTRAIRES ET / OU LES COMPLEMENTAIRES ?  Je croyais peut être naïvement qu’il  y avait une règle du jeu  dans le design d’espace, dans la decoration et  qu’il fallait    juxtaposer les  contraires et  /ou  les complémentaires. C’est à dire  ici associer  du filaire  metal en   pieds  de chaise avec du massif en  pieds table ou du moins casser la repetition et ne pas repliquer le pied en total look.http://www.furnicons.com/blog/wp-content/uploads/2012/10/ujuhj.jpg

22.02.2016 07:12
Prof Z

@ Martin Napoléoni  (archi auteur) & Florent Degourc  (  designer ex genie civil)@ Florian Dussopt, ( designer  branché à Londres  sur les pylones) L’ESTHETIQUE D’OBJET  N’EST  NI  DE L’INGENIERIE, NI DE L’ARCHITECTURE, NI DU GENIE,  NI DU PAYSAGE  URBAIN…. La chose designée expliquée par sa cause ? Un jardin de  Gilles Clément  à Ens de Lyon  vu par une fenêtre ou  « synthèse et réminiscence de tous les détails familiers d’un paysage qui serait vu à travers la vitre d’un train » ?Pour faire cela, des materiaux , des formes, des finitions.: »des structures prismatiques en métal pouvant FAIRE PENSER à des pylônes  » Comme dirait Stephan  Vial , « le design sous la tutelle épistémologique de l’architecture »? Quid de  Henri Gaudin, père et fils, architectes de l’ens ?Eames s’est   il   inspiréde la Tour Eiffel pour  un des pietements, une des  bases de  la chaise DSR et/ ou a til donné un nom iconique pour l’international, pour l’export? La Tour Eiffel ou les pylones électriques sont ils des oeuvres d’ARCHITECTURE ou d’INGENIERIE  ? Ils sont  de toutes façon sous la dependance  épistemologique de la physique mathématisé. Ce que n’est pas le design d’objet qui est plus sous la dependance epistémomogique de l’esthétique.   La   collection de tables Pylone de Linn Kandel de L’Ecal est moins litterale. Elle  s’est  inspirée  de l’esthétique de poteaux électriques et des nombreuses façons dont leurs lignes et structures interagissent entre elle. L’interprétation de ces constructions est devenu une série de tables d’appoint à plateaux de verre teinté ; … Malgré le soutien de Marcus Fairs de Dezeen (211 occurences ) et le mien , plus modeste (21 occurences) qui n’a jamais trouvé d’editeur, ni de galerie branchée pour ce  projet de diplôme

22.02.2016 09:51
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?