Bi Light dualité lumineuse par Margaux Beja

Bi Light dualité lumineuse par Margaux Beja

Margaux Beja, jeune architecte d’intérieur et designer française revient sur BED pour nous présenter Bi Light, nouvelle création alliant bougie et LED.

Sa description : « Bi light est un luminaire conçu pour offrir deux sources lumineuses. Au-dessus, une lumière naturelle et éco-responsable : la bougie. Au-dessous, une source plus ponctuelle et diffuse : le led. Cet objet allie des matériaux bruts avec raffinement, un verre légèrement teinté gris et du chêne massif. Ces deux ambiances permettent de choisir l’intensité lumineuse et l’atmosphère désirées.« 

Le verre légèrement teinté apporte douceur à la source lumineuse à LED venant souligner la chaleur et mouvements des bougies !

Bi Light dualité lumineuse par Margaux Beja Bi Light dualité lumineuse par Margaux Beja Bi Light dualité lumineuse par Margaux Beja Bi Light dualité lumineuse par Margaux Beja Bi Light dualité lumineuse par Margaux Beja Bi Light dualité lumineuse par Margaux Beja Bi Light dualité lumineuse par Margaux Beja Bi Light dualité lumineuse par Margaux Beja

Plus d’informations sur le designer : Margaux Beja (voir ses articles)

Création présentée lors du dernier évènement parisien, au Lieu du Design par Meet My Project, voir ici (compte rendu de l’exposition en approche sur BED)

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
8 années au sein d'une startup web,du développement au marketing en passant par la communication, pour aujourd’hui diriger le pôle digital d'une agence de communication, entre Lyon et Paris. BED garde une place de choix au quotidien...
9 commentaires

Retour en approche sur la dernière exposition Meet My Project Paris …

http://blog-espritdesign.com/tag/meetmyproject

30.01.2014 09:33
Vincent – Blog Esprit Design

Pas souvenir de création mêlant astucieusement deux sources lumineuses, comme la bougie et la LED .. (!)

30.01.2014 09:37
Vincent – Blog Esprit Design

Le dieu du design est dans  les détails et dans  l’ombre projetée  par la forme. Avant toute chose l’oeil du regardeur,  de l’amateur  éclairé ou pas,  voit une forme, Le designer  géométriste amateur d’architexte   et de 3D  parlera d’une  volumétrie montrant ainsi  qu’il a fait l’ensci , ou tout autre atelier de 3D   Le designer matériologue nous parlera des  matériaux  en oubliant le process.  Le designer méthodique  parlera d’une  typologie, le luminaire sans plus  ,  le décorateur  parlera d’ambiance d’atmosphere …. Le designer  , le journaliste parleront  de concept  pour dire tout et n’importe quoi car un concept c’est plus qu’une idée , plus qu’une notion, c’est ce qui contient entièrement le projet….    Personne ne parlera du statut de l’objet.  Personne ne parlera d’usage.   Ben alors un luminaire,  c’est pour éclairer… Voila   Voila   c’est pas plus compliqué que ça le design … C’est beau… 

30.01.2014 09:53
Prof Z

@ Vincent Bed La  combinaison   creative   est  quelquefois intuitive  ou   alors  c’est graphiquement un coup de   Venn (diagramme de  Venn)  et c’est  toujours   logiquement un coup de Boole ( logique de Boole) ….  C’est la base de la  conceptologique , ma logique du concept  « utilisé » par Philippe Nigro  et par quelques autres  qui n’ont pas la chance d’avoir l’oreille de  Michel Roset. Au mot astucieux,  trop bricoleur du dimanche  je prefère   une montée en gamme  lexicale  avec celui d’industrieux   plus proche d’industriel et  ingénieux   plus proche d’ingenieur car tout designer est souvent plus industrieux qu’industriel, plus ingenieux qu’ingenieur….  Helas la plupart des   OBJETS de MAISON sont juste DECORATIF…  Pas facile de  tracer les frontières… alors il reste Boole

30.01.2014 10:13
Prof Z

Un peu de mal a suivre où vous voulez en venir .. difficilement compréhensible tout ça

30.01.2014 10:23
Vincent – Blog Esprit Design

 Design sous influence?  Le design part toujours du connu  et est donc   pratiquement toujours  sous influence ? Cela ne veut ps dire qu’il n’est pas original, innovant et creatif. La deconstuction du projet  n’est pas très difficile à faire pour un philosophe.  C’est l’idée   mais pas la typologie de candelabre  d’Adrien  Rovero  mais replacé dans une typologie de lanterne  … de table  … Il y a aussi l’influence d’un designer   basé à Paris Dan Yeffet  dans le mariage bois verre et qui doit beaucoup travailler avec le verre tchèque pour reduire les côuts. L’idée d’étage  me semble  originale….

Il y a un gros travail de  naming storytelling à faire  car Bi light  et le descriptif  produit sont  asssez pauvre Il y a un gros travail de  naming storytelling à faire  car Bi light  et le descriptif  produit sont  assez pauvre. il y a aussi un travail d’attribution e de declinaison  pouur occuper le sol  , le mur et leplafond Ici la lanterne des  Bouroullec,les plus gros influenceurs du design mondial. à Milan 2005..

30.01.2014 10:39
Prof Z

 L’Image   qui manque et qui éclaire… Rovero

30.01.2014 10:49
Prof Z

 Typologie   lanterne   de table  et de sol à 2 étages, un   luminaire  led   en vas  et un bougeoir   en haut  c’est clair ?  Inconvenient prend beaucoup de place….    sans doute Ameliorer presentation, attribution, declinaison  et finition? C’est clairBouroullec  Belux

http://image.architonic.com/imgProSat/beluxsat/LAN_206_br.jpg » alt= » » />

30.01.2014 10:59
Prof Z

  Voila voila  comment on est édité  chez   Ligne Roset  (Voir  Michel  Roset) en France  comme Florent Degourc ou chez Fontana Arte( Voir  Giorgio Biscaro )  comme Ferreol Babin …  En travaillant   ingenieusement les  finitions, les usages, la semantique des objets  et les declinaisons  …   Innovation Prof  Z :La lampe sur pied n’est qu’un poteau   sur lequel on pose la lampe de table ou de sol Objectif  : Euroluce 2015

30.01.2014 12:05
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?