Interview Cedric Ragot Designer

/ 13 commentaires

Cedric Ragot A JETLAG Highres

Cedric Ragot A JETLAG Highres

Cédric Ragot n’est pas un inconnu sur Blog Esprit Design, nous avions déjà eu le plaisir de vous présenter quelques-unes de ses créations, dont les « vases dans le vent » (Fast), ainsi que sa collection pour Roche Bobois l’an dernier.

Aujourd’hui, ce designer, formé sur les bancs de l’ENSCI, nous parle de son parcours, de son processus créatif, de rencontres, de ses créations et de lui-même, sans censure.

Interview Cedric Ragot Designer

Après une dizaine d’années d’expérience dans le domaine de la création contemporaine, on peut certainement proposer un premier bilan :

– Quelles pièces ont été les éléments clefs de votre parcours jusqu’à aujourd’hui ?

J’ai un projet starter par secteur d’activité, sorte de passe droit me permettant de dérouler les projets comme des relations de cause à effet.

Les bottes de motos Genius MX boot développées pour Schott USA et Puma ont été pour moi une première expérience dense et complexe, sorte de baptême du feu, mon diplôme à peine en main. Ces projets étaient de vrais concentrés de stratégie produit, d’innovation et d’inventions brevetées, d’ingénierie et de développement industriel, mais de ténacité aussi. Peut-être est-ce d’ailleurs la constante de chaque projet : l’exigence et l’opiniâtreté.

Cedric Ragot mixer Krups

Cedric Ragot mixer Krups

De ces projets ont découlé des collaborations avec Krups, Alcatel, Meccano, LaCie et la coutellerie Henri Mazelier, projet entièrement positionné par le studio.

Cedric Ragot HenriMazelier suba

Cedric Ragot HenriMazelier suba

Cedric Ragot HenriMazelier suba

Cedric Ragot HenriMazelier suba

Cedric Ragot HenriMazelier Haussmann

Cedric Ragot HenriMazelier Haussmann

Cedric Ragot HenriMazelier Haussmann

Cedric Ragot HenriMazelier Haussmann

Le vase « Fast« , la table basse « Cute Cut » et le tabouret « In Vitro » on été dessinés au même moment et présentés en tant que premier « pas chassé » dans le secteur de la déco et du mobilier. Ils ont respectivement été édités par Rosenthal, Roche Bobois et Cappellini.

Cedric Ragot Plust COMPOS

Cedric Ragot Plust COMPOS

Le tabouret « La Chose » et les vases « Compose it » dessinés dans la foulée m’ont ouvert les portes de la galerie Tools et de la maison de vente Artcurial et ont amorcé une suite de projets à caractère artisanal. La lampe 13000volt et les bijoux édités par la galerie miniMASTERPIECE sont les dernières productions notables dans ce contexte.

Cédric RAGOT tabouret la chose

Cédric RAGOT tabouret la chose

Les rencontres, envies, etc.… génèrent de nouvelles collaborations et projets. Nous avons présenté cette année la gamme de lampes Tank pour Artuce, Coral un bougeoir pour la maison Bitossi et JetLag, un système d’assises pour Plust.

Cedric Ragot bougeoir Coral Bitossi

Cedric Ragot bougeoir Coral Bitossi

Cedric Ragot bougeoir Lampe Tank pour Artuce

Cedric Ragot bougeoir Lampe Tank pour Artuce

Invictus de Paco Rabanne est ma première expérience au succès monumental dans le secteur du parfum.

Cedric Ragot PACO RABANNE INVICTUS

Cedric Ragot PACO RABANNE INVICTUS

Et enfin très récemment, la chaise LOOP éditée par Roche Bobois est mon premier projet industriel dans le secteur du mobilier, sorte de conglomérat de la diversité des expériences précitées.

Cedric Ragot Roche Bobois Loop

Cedric Ragot Roche Bobois Loop

– Votre production est très éclectique, vous ne vous cantonnez pas au mobilier ou à l’accessoire, cela parle de votre conception du design ; est-ce un parti-pris ou un hasard des rencontres avec les éditeurs ?

J’observe, projet après projet, que la diversité des situations, la flexibilité et la capacité d’adaptation génèrent la richesse d’un propos. La redite ou la recette sont l’appauvrissement relatif à la surproduction et à l’espérance de vie éclair des produits. Il faut éviter l’accoutumance et se déplacer sans cesse pour porter un regard frais sur une situation qui ne l’est que très rarement. La diversité se présente alors comme l’opportunité d’être pertinent ou novateur, voir les deux.

L’insolence du novice, dont l’esprit critique n’est que plus affuté lorsqu’il vient de l’extérieur, est sans affect, impartiale et orientée avec détermination sur le bénéfice de l’autre, sur le confort d’usage et la quête d’harmonie. Les rencontres sont fortuites ou provoquées, mélange de conséquences et de curiosité. C’est donc un parti-pris comme seul point fixe dans un contexte mouvant.

cedric ragot canape nautil roche bobois

cedric ragot canape nautil roche bobois

– Comment abordez-vous le travail de nouveaux matériaux ? Êtes-vous en recherche d’expérimentation sur de nouveaux matériaux avant d’aborder l’objet ou au contraire, la création de l’objet incite-t-elle à repenser le matériau ?

La pertinence de l’usage d’un matériau qu’il soit nouveau ou séculaire est piloté par le projet. Ses propriétés mécaniques, esthétiques et ses capacités de mise en œuvre le déterminent bien souvent comme étant le seul candidat possible. La condition d’éligibilité est motivée par le nombre de pièces à produire, le coût de mise en œuvre associé au cahier des charges intrinsèque à la destination de cette matière, en d’autre terme, quel sera son rôle dans le produit. Cette équation ne laisse très souvent que peu d’alternative lorsque que l’on souhaite éviter le contre-emploi et l’hérésie économique qui en résulte par la consommation excessive d’un matériau inadapté ou un process de transformation énergivore par exemple.

Je suis par essence curieux de me frotter à des process et des matériaux que je ne connais pas. Matérialiste de profession, le degré 0 de mon intervention est de justifier l’usage de telle ou telle matière. Mais qui dit matériau nouveau (j’entends vraiment nouveau) dit process de transformation nouveau, ou production balbutiante et onéreuse ; c’est donc plus un contexte de R&D que de design industriel. Ce qui est le plus souvent nouveau c’est l’usage d’une matière dans un secteur où on ne l’attendait pas…

Un autre contexte inversé consiste aussi à faire l’apologie d’un matériau et donc de chercher le projet qui le mettra le plus en exergue. Dans les 2 cas il s’agit d’une immersion au cœur de la matière afin d’en extraire une forme de légitimité d’application.

– Enfin, quels sont vos prochains projets : de beaux projets ont été présentés à Francfort et à Milan ; allons-nous découvrir de nouvelles créations sur le prochain Maison & Objet de sept 2014 ?

Nous venons de présenter les dernières nouveautés à la foire de Milan ainsi que notre nouvelle collection avec Roche Bobois durant les D’days.

Mais notre actualité sera plus orientée sur d’autres secteurs comme le lancement d’une gamme de clés USB, d’accessoires pour tablettes et Smartphone, des nouveautés dans la parfumerie et les spiritueux, dans les objets connectés et la suite de notre collaboration avec la galerie miniMASTERPIECE. »

Plus d’informations sur le designer : Cedric Ragot (retrouver ses articles)

Credits Photos – ©Cédric Ragot Design Studio

Merci à Cédric Ragot pour sa disponibilité ainsi qu’à Alix pour ce nouveau portrait !

By Blog Esprit Design


alix adesignblocnote
Rédactrice chez adesignblOcnote
Carnet de deSign, tendances, idées
13 commentaires

RENCONTRE AVEC UN  DES PLUS GRAND PHILOSOPHE DU FRENCH  DESIGN….  BRAVO ALIX.  pour cette interview de haute volée. ON EST VRAIMENT DANS l’ESPRIT DESIGN Français.Le générateur de mots clefs de Google    reduit Cedric par les occurences des citations  ou des recherches  à   « designer de  vase » et  « designer  de  la marque  de meuble  Roche et Bobois.    Je crois bien avoir parlé plus d’une centaine de fois de Cedric Ragot dans les blogs  et essentiellement  par une critique positive, ce qui est rare.  J’ai été séduit   à de nombreuses reprises par son dessin , par   son intelligence formelle et contextuelle (par son « marketing intuitif »   ou par « une comprehension de l’éco système dans lequel le produit qu’il créé va évoluer ».  Ici je suis séduit par son  intelligence  verbale  qui le place  à un niveau bien supérieur au discours et aux   écrits du  philosophe du design de l’école Boulle qui ne manque pas d’air en disant que le designer ne pense pas  le design et que lui va le penser à  sar  place. Un seul petit bémol  le designer n’est pas selon moi  un « Matérialiste de profession » (Personne qui s’attache essentiellement aux biens, aux valeurs et aux plaisirs matériels ) mais un matériologue  personne qui  a  étudié ( logos ) et  qui a une pratique des matériaux.  Je fais appel à François Dagognet ,  LE philosophe de l’objet que je vous conseille de lire sur la toile d’araignée  ou en livre: « Le philosophe est embarrassé, il n’aime pas la matérialité, le matérialisme est son horreur et il a raison car le matérialiste n’est pas matérialiste, il ne connaît pas la matière, c’est uniquement un moyen d’arrogance et de provocation….Le philosophe est embarrassé pour deux raisons, il ignore les capacités de la matérialité et il a peur d’être matérialiste, mais comme je l’ai dit, je ne suis pas matérialiste, je suis matériologue, c’est tout à fait différent. Le philosophe n’est pas assez matériologue. D’ailleurs pour être matériologue, il faut entreprendre des études un petit peu expérimentales, qu’il n’entreprend pas. Alors, il reste dans ses fantasmes. « 

18.06.2014 08:46
Prof Z

 LES NEO CHOSES  DE CEDRIC RAGOT VS NEO CHOSES DE FUTUR EN  SEINE?  je suis Cédric  depuis les années 2000 A cet époque il y avait un salon du meuble à Paris (disparu)., il y avait un design Lab  (disparu) conduit par  Christian Ghion qui voulait « Mettre en commun des qualités, un savoir-faire, explorer les spécificités de matériaux en toute liberté et ainsi, peut-être, trouver de nouvelles voies d’exploration » …. Et le design Lab a été pour Cedric Ragot une entrée en matière   dans tous les sens du terme.  dans le champ du design d’ameublement .  Quand je dis je suis je dis à la fois que  je le suis ( du verbe suivre) et je  suis donc je rentre dans son esprit design comme Cedric  entre dans l’esprit  de  François Roche  et des clients de Roche et Bobois pour dessiner pour eux.  Dans son  design, la place du dessin   est centrale mais  Je regrette qu’il ne donne aucun dessin de recherche . Cela le grandirait sur la toile en citations. Il  a fait de  grandes  neochoses par leur forme mais glisse comme une grande partie du design contemporain vers le classieux, le vintage, le  post neo  donc à l’opposé des neo objets de futur en Seine /scène  Il    glisse   plus  aujourd’hui vers les valeurs de reassurances. que vers les valeurs d’innovations  de son design des années 2000. La neochose est  toujours dans un  matériau  qui fixe  non seulement son dessin  mais son destin même si   François Roche a essayé  de changer de matière  de cute cut, son design emblématique de 2006  reste en  résine polyester et fibres de verre donc à contre pied  de la nouvelle modernité   BBP   du design artisanal Bambou  Bois et porcelainehttp://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/ac/Schema_classe_mat%C3%A9riaux.jpg

18.06.2014 10:13
Prof Z

 LA PETITE PORTE   D’ENTREE DU DESIGN. Cedric Ragot est entré dans le  Design dit « decoratif »   par le DESIGN LAB. C’est d’ailleurs là qu’il a rencontré François Roche, nouveau directeur  de collection de Roche et Bobois. Cela lui ferme celle du navire amiral du design   français Ligne Roset. SI LE MEUBLE EST LA   GRANDE  PORTE   D’ENTREE  DU DESIGN. DE  NOTORIETE ( DESIGN CONNU DU GRAND PUBLIC), Cedric est rentrée par la petite porte, celle des accessoires   d’ameublement  ( les vases ) et dans  le meuble par   les typologies  les plus basses, la table basse, accessoire par rapport au canapé et le tabouret qui est un objet sur lequel on   se pose un instant  et pas la reine  des typologies mobilières la chaise. Il a donc developpé une stratégie   à l’opposé de  cette de notre STARkanoviste national et internationale  Philippe   STAR… Ceci explique en partie  un nombre de citations réduites sur la toile ( moins de 20 000 ).

18.06.2014 10:37
Prof Z

REFERENTS? INSPIRATION ? Je n’ai jamais trouvé le processus créatif de Cedric Ragot, ni ses inspirations ni ses référents.  Je trouve que ses qualités sont très proches de celles d’Eugeni  Quittlet. C’est un  bon plasticien avec une grande plasticité mentale   mais le parcours starckien et post starkien du catalan  fait   la difference en citation, en notoriété et en  edition internationale du duplique plus les citations. Je trouve que l’un est l’autre passe  de plus en plus d’un  contemporain spacial  au néo  classieux   avec  Roche et Bobois pour l’un et  Kartell  pour l’autre.Parmi les referents declarés il y a Starck et Massaud. Je n’ai trouvé de rapprochement  statégique avec ¨Philippe Starck et  Jean Marie Massaud  autre que  sémantique avec  les nom de produits et la thématique  voyage aérien airport  1, jet lag  et tarmac…En cherchant un peu plus, on peut trouver  ici et là…   https://fr-fr.facebook.com/photo.php?fbid=629562687116229&set=a.342193269186507.78749.234061119999723&type=1&theater

19.06.2014 02:51
Prof Z

 CEDRIC RAGOT 2002 2008 Pour moi la grande période de Cedric Ragot c’est quand  ses projets    se font remarquer par  le designer Christian Ghion (design lab), , par François Roche( Roche Bobois), par Loïc Bigot ( Tools galerie)  par  Guido Cappellini. (Cappellini).  A cet époque,  il part du connu et travaille par addition ( excroissance numérique) et soustraction ( pierre  poli coupé)  ou torsion 3D  dans des matériaux   comme la Fibre de verre et  la résine polyester.  Apres ses pièces revendicatrices , il part dans toutes les directions esthétiques stylistiques , se contredisant. Il n’en ressort  pas  une vision    claire.  En écoutant   une de ses  conferences recentes  , je resume  j’ai fait cela  materiau process…i

19.06.2014 05:53
Prof Z

Cédric ragot vient de décéder : triste nouvelle pour le monde du Design :http://www.lemonde.fr/m-design-deco/article/2015/03/30/cedric-ragot-designer-de-la-fulgurance_4605937_4497702.html

31.03.2015 10:55
blabla

très triste …

31.03.2015 11:19
Vincent – Blog Esprit Design

 TROP  VITE,  TOO  FAST …Beaucoup vont, hélas,  le resumer à   un vase… On avait   titré dans la presse papier au deces de Pierre Paulin  » Le designer de l’Elysée  a quitté son siège » . On reduit souvent un designer a un produit, à une typologie.  Cedric n’était pas dans les noms cités par les  discours  des  deux ministres de l’inculture en design . Je l’avais remarqué quand il faisait des concours  encore à  l’ensci et qu’il ne les gagnait pas avec des bons projets. « En deux ans il avait depassé le  maître ». C’est Christian Ghion, qui l’a « postformé » qui le dit.  Et pourtant Christian a la dent  plus dure  que moi ( c’est possible). Il declarait en 2010 « Je trouve que la relève n’est pas assurée pour l’instant… et tant mieux pour les designers de ma génération. Mais ce n’est pas de leur faute : ils s’autocopient où ils reproduisent ce qu’ils croient être dans l’air du temps. J’ai l’impression que les jeunes designers qui sortent de l’école font tous du sous-Bouroullec. Je ne pense pas qu’il y ait un style 2010… J’aime le travail deRonan et Erwan Bouroullec , Noé Duchaufour-Lawrance , Pierre Charpin, Martin Szekely , réel révolutionnaire avec ses meubles absents, silencieux. François Azambourg, Jean-Marie Massaud, Patrick Jouin, Matali Crasset. Et dans les jeunes, Cédric Ragot. »…..  Comme disait  Philippe STARck, souvent designer de mots, qui a dû prendre une place au Père Lachaise ,  « un vase est un cimetière à fleurs coupées »….http://m2.paperblog.com/i/22/221353/designer-la-scuola-di-parigi-L-eW2DA5.jpeg

31.03.2015 01:09
prof Z

 POUR COMPRENDRE  SON CHEMIN DE DESIGNER: SA CONFERENCE A PARIS 8  » LA MATIERE  NOUS RAMENE SUR TERRE »….. L’un des meilleurs plasticiens du design d’objets et de  mobiliers français  mais aussi  un designer industriel  nous a quitté brutalement.  A part Elodie Palasse du blog  Sleek design à Singapour , le web est muet….. Consternant!  Pour ceux qui veulent comprendre  le  travail de ce  brillant « matériologue », brillant formalisateur, brillant  plasticien , brillant technicien matière  du design, une conference  de 20mn    au Département Arts Plastiques de Université Paris 8    en 2013

31.03.2015 06:48
prof Z

Ne le connaissant pas personnellement, je ne souhaite pas communiquer sur un hommage déplacé, pouvant être assimilé à du profit d’évènement si triste.

Lemonde à diffusé son hommage, d’autres viendront

31.03.2015 07:40
Vincent – Blog Esprit Design

LES OBJETS, LES INFORMATIONS  ET LES EMOTIONS RESTENT ….Je me suis toujours interrogé ce qu’était l’esprit design.   Au dela dela fonction des objets, c’est l’emotions  qu’ils succitent. Je    vous offre la roue des emotions de plutchik qui fut prof d’einstein  et   qui permet de sortir  de la tristesse… avec d’autres emotions comme l’admiration…. Certains pourraien en faire un tapis…. et dire qu’ils sont creatifs (form follows informations).http://www.scriptol.fr/robotique/images/plutchik-scriptol-fr.png    

01.04.2015 07:08
prof Z

 IL  TERMINE  EN LIGNE DROITE  AVEC RON GILAD ET OKI SATO de NENDO.. alors qu’il maîtrisait   les lignes souples et organiques aussi bien que STARCK + QUITTLET  et MASSAUD.Laurent  BEURRIAND  Designer ex ensci   et  Anne-Lucie CROSSON ex ensci    Chargée de relations publiques pourraient peut être nous parler de lui…

02.04.2015 09:52
prof Z

 VOILA  UN CEDRIC RAGOT DE 2004 EN LIGNE DROITE  QUE PERSONNE NE CONNAIT ou presque à part Christian Ghion   fondateur , organisateur du DESIGN LAB au salon du meuble de Paris ….A cette epoque il rêvait d’être  un STARck ou  un MASSAUD…http://maison1.advcdn.net/images/medias/000/006/000006113/600.jpg

03.04.2015 07:40
prof Z

Qu'en pensez vous?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?

ABOUT  BED
Le Blog Esprit Design est comme son nom l’indique un blog dédié au Design présentant une certaine vision, de l’idée à la création, de l’inspiration à la fabrication, de la main à l’outil, de l’artisan au designer.