Le vélo imprimé en 3D par James Novak

Le vélo imprimé en 3D par James Novak

James Novak, jeune designer australien, dans le cadre de sa thèse nous présente son vélo imprimé en 3D ou plus particulière un vélo au cadre entièrement imprimé en 3D.

Une réalisation maillée, un cadre réalisé en une seule pièce demandant plus de 150 heures d’impressions pour une résultat bluffant, en collaboration avec la société belge i.Materialse.

« Le cadre que vous voyez est l’accomplissement de 4 mois d’expérimentations, de recherches et de tests, et a encore une longue route devant lui. Vous devez reprogrammer votre manière de penser lorsque que vous avez recours à la fabrication additive, car les anciennes barrières ne s’appliquent désormais plus, mais de nouvelles surgissent comme le volume d’impression, l’épaisseur des couches d’impression« 

Le vélo imprimé en 3D par James Novak

Le jeu et la découverte de l’impression 3D sont une chose, mais il faut maintenant aprés quelques mois ou années de recul commencer à en tirer avantage, transport, légèreté, résistance, personnalisation…

« What I really wanted to achieve was something that takes full advantage of the benefits of 3D printers, especially the ability to create one-off, customizable pieces that may be lighter-weight and stronger than traditional frames through the use of complex lattice structures » Le designer avance donc que le maillage, entre modélisme et architecture est plus résistant qu’un cadre classique.. Cela reste donc à tester !

Le vélo imprimé en 3D par James Novak Le vélo imprimé en 3D par James Novak Le vélo imprimé en 3D par James Novak Le vélo imprimé en 3D par James Novak Le vélo imprimé en 3D par James Novak

via, via

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
8 années au sein d'une startup web,du développement au marketing en passant par la communication, pour aujourd’hui diriger le pôle digital d'une agence de communication, entre Lyon et Paris. BED garde une place de choix au quotidien...
3 commentaires

 UN  DOCTORANT EN  EN DESIGN DU BOUT DU MONDE  E -FABRIQUE EN BELGIQUE?Vincent à pris dans ses filet un designer qui mérite d’entrer  au Moma  ( Musée d’art moderne de New york, section design ) , le graal du  designer  de la fin du XX ème siècle . Ce qui a fait de  Paola Antonelli ,  l’experte la plus influent du monde des choses. Vincent , vous avez dit thèse…..  Dans le milieu universitaire, une thèse est un mémoire résumant un travail de recherche , soutenu devant un jury par un étudiant afin d’obtenir un diplôme ou un grade universitaire. La plus répandue est la thèse de doctorat, qui ouvre droit au titre de docteur.  Et quand j’entend le mot docteur  je ne peux m’empêcher de penser à la clinique qui consiste à mettre  en pratique des moyens observations. Je me suis quelquefois frité  avec la poudre aux yeux  textuelle de certains doctorants  ,   thésards  en design français et même  qu’avec Patrick Jouin   sur  la substance de sa stratégie  de notoriété  post starkienne  avec son  tabouret iconique en frittage  de poudre fabriqué par le plus grand friteur belge, européen et mondial Materialse que l’on retrouve ici.  Dans son  exposition Substance du design au Centre Pompidou,  Patrick s’est voulu pédagogue mais  comme j’ai « l’esprit mal tourné », je me suis amusé à suivre au plus près le public et  à interroger  avec une technique de visiteur mystère.  La plupart n’ont strictement rien compris  ni même rien perçu.  Le geste de design  est tellement complexe à comprendre avec  des  procédés , des materiaux   connus qu’avec des procédés inconnus et complexes, on va dans le mur.    Les monographies de grands designers de grandes écoles sont privilégiées  par nos institutions,  au lieu d’exposition thématiques comme au Moma.  Faire du design , c’est faire un objet technique  ce n’est pas faire  un objet  qui rentre dans la grille de lecture d’un historien de l’art   gréco-romain  nommé conservateur  d’un service de design et prospective industrielle.  J’ai étudié le design au centre de création industrielle  du centre pompidou qui a été détruit, dissous  et qu’aucun Ministre n’a pu remettre  sur pied tellement il y a de conservateurs qui pédalent  vers l’histoire et non vers le futur.  Le design europeens depuis 1985 Quelles formes pour le XXI siècle  est un pavé  livresque de curateurs  americains qui se demandent si l’Europe pourra tenir son rang  dans le design……  James Novak  designer professeur  futur docteur nous donne  une reponse que la mondialisation  et notre desindustralisation nous suggère.http://www.citadelles-mazenod.com/168-large_01prem/le-design-europeen-depuis-1985.jpg

19.08.2014 07:58
Prof Z

 CADRE FILET = FILET  CONTENANT=  GENIUS DESIGNER Voila une équation   que l’on peut sans doute  traduire  de manière plus visuelle en logique booléenne avec un diagramme de Venn… Le seul bémol  est qu’il n’est pas fait du  cadre filet un contenant et là on aurait  approché, selon moi, le genius designer  loin du simulacre  que l’on veut nous faire digérer   à force  de confondre  le studio  de design dans son ensemble  et la personne du designer  En philosophie, en littérature.  le grand  philosophie,  le grand   écrivain écrit   seul. Ce qui differencie les deux  modèles  d’édition même si l’un est derivé de l’autre.Je ne dis pas autre chose que Peter Zeck fondateur du red dot. Peter Zec   est un consultant en design allemand  fut qui président du  l (ICSID Conseil international des sociétés de design industrie  l’organisation mondiale qui favorise une meilleure conception dans le monde , et initiateur du Red Dot Design Award . En Octobre 2006, le magazine économique allemand  » Wirtschaftswoche « a élu l’un des« 20 penseurs  créatifs non conventionnels  qui peut changer  les entreprises et  créer de marchés complètement nouveaux « . Comme le cerveau fonctionne par analogie  voici un canoe  Kayak et une pompe de cale  dans un filet comme illustration.http://www.expemag.com/images/test-materiel/materiel-canoe-kayak/pompe-de-cale/Bilge-Pump/Pompe-kayak-SealectDesigns_05_hr.jpg

19.08.2014 08:27
Prof Z

 FAUT IL DÉSEXYFIER, DEGENDERISER  LA RÉSILLE  DU CADRE? Il reste à se poser  la question  des  impacts du matériau plastique , du procédé technique de production et de l’esthétique choisie pour le cadre  en termes de perception pour le voyeur, le regardeur, le recruteur, le jury de concours,  l’acheteur, l’utilisateur …..  cela se nomme de la résille  en archi et…. en mode.  Et nous avons plus dans notre mémoire l’image du vêtement sur la peau que des matériaux et techniques de double peau  des constructions…., qui  filtre la lumière et régule les variations climatiques.  http://alertealiege.files.wordpress.com/2011/10/image-53.png

20.08.2014 06:25
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?