Biennale Design 2015 l’Œil de Martin

02 avril 2015 /
15 commentaires
Biennale Design 2015 l'Œil de Martin

Biennale Design 2015 l’Œil de Martin

Parce-qu’un évènement peut se lire d’une multitude de manières, voici une nouvelle balade en compagnie de Martin N, reporter de choc !

Régulièrement en balade pour le compte de BED, me voici cette fois-ci embarqué pour l’un des événements majeurs du design français, la biennale de « St-é » dans son cru 2015. Puisqu’il m’a toujours semblé intéressant d’avoir une vision transversale, je vais tacher d’aborder l’événement sous un angle un peu différent. Non pas une approche théorique ou analytique, mais par une promenade. Non pas par la présentation de nouveautés ou de talents, mais plus simplement sous le signe du beau.

Un peu facile me direz-vous. Soit. Il s’agit bien du thème de cette neuvième Biennale internationale du design 2015 de Saint-Étienne.

Cependant, si ce thème ne m’a pas semblé évident dans un premier temps, il m’est apparu comme limpide après une semaine passée à Saint-Étienne à vivre au rythme d’une ville qui se bat  pour sa reconversion à travers le design.

En effet, malgré les influences et interactions évidentes avec Lyon Métropole, Saint-Étienne n’est pas une grande ville d’un point de vue démographique et géographique. Son histoire, par ailleurs, l’est beaucoup plus. Saint-Etienne, qui a cherché pendant des décennies une succession à l’industrie, aurait-elle trouvé  par le design son salut…?

L’événement qui n’était au départ qu’une initiative étudiante est aujourd’hui partout et c’est avec beaucoup d’enthousiasme que j’ai pu m’apercevoir qu’édition après édition, cette biennale envahit la ville, elle fait la ville. Pendant près d’un mois, au rythme de 130 expositions et installations en IN et en OFF, Saint-Étienne vit au rythme de SA biennale.

Cherchant à comprendre et re-situer les enjeux d’un tel événement, j’ai donc interrogé quel pouvait être l’essence du beau. Un parcours aussi furtif qu’intuitif. Le beau attire l’œil, qui engendre le mouvement. Mon parcours est celui d’un flâneur, une déambulation au rythme du beau. Si cette biennale est selon moi une belle réussite, l’équilibre est précaire et le challenge immense…

Librairie de la Biennale - scénographie.

Librairie de la Biennale – scénographie.

lampe 75 pourcent par Harmonie HENRIO

lampe 75 pourcent par Harmonie HENRIO

Parrish chair, par konstantin GRCIC

Parrish chair, par konstantin GRCIC

QUARTZ chrystal et aluminium, par Peugeot Design LAB

QUARTZ chrystal et aluminium, par Peugeot Design LAB

STELLA lampe, par Geoffroy GILLANT

STELLA lampe, par Geoffroy GILLANT

Marble sound system by alexandre ECHASSERIEAU

Marble sound system by alexandre ECHASSERIEAU

Paravent de bois et de laine, un écho à la console d'Amaury Poudray

Paravent de bois et de laine, un écho à la console d’Amaury Poudray

Agnese Armchair, by Gianfranco Frattini pour Tacchini

Agnese Armchair, by Gianfranco Frattini pour Tacchini

FUSION-2, par Férréol BABIN

FUSION-2, par Férréol BABIN

FUSION, par Férréol BABIN

FUSION, par Férréol BABIN

E&R Bouroullec

E&R Bouroullec

E&R Bouroullec

E&R Bouroullec

Aurore, par Férréol BABIN

Aurore, par Férréol BABIN

Light & Colors.

Light & Colors.

Rival chair, la première collaboration entre Konstantin Grcic et ARTEK

Rival chair, la première collaboration entre Konstantin Grcic et ARTEK

Quoi qu’il en soit, si les éditions à venir confirment ce début d’aura, cette biennale durera, et perdurera.

Alucobon + Béton _ Scénographie.

Alucobon + Béton _ Scénographie.

scénographie

scénographie

Identié visuelle, workshop ESADSE, exposition.

Identié visuelle, workshop ESADSE, exposition.

Lieu : Cité du design 3, rue Javelin Pagnon 42000 Saint-Étienne

Période : Du 12/03/2015 au 12/04/2015

Retrouver toute l’actualité de l’évènement : Biennale Design de Saint-Étienne (sur le blog)

Retrouver toutes les vidéos : BED Reporter

By Blog Esprit Design


Gallerie (19)

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
À propos de l'auteur
Martin napoleoni
Etudiant en Architecture chez 
ENSA Lyon
Architecte et co-fondateur du studio NAPO+JEANNOT, je suis passionné par le design, l’architecture et l’art de vivre, et je me plais à décrypter les enjeux et les acteurs de la création. Lecteur et contributeur assidu, je vais tenter ponctuellement de faire des reportages et d’approfondir des sujets de fond émanant d’articles publiés dans BED.

Laisser un commentaire

  1. @ Martin Napoleoni JAIME HAYON  CHANGE SES REGLES DU JE… pour  GAME ON KREO…  Chacun connaît les règles du jeu  creatif et du je  repetitif de Jaime Hayon  … mais là prend il la balle au bond   de saint Etienne ou la balle est elle dans l’air du temps dans le jeu entre l’Europe au nord de la France ( entre Geluck  Eindhoven et Wanders)  et  celle  aux  couleu rs du  sud (drapeau espagnol) ?http://www.designboom.com/wp-content/gallery/jaime-hayons-exhibition-game-on-at-galerie-kreo-london/jaime-hayon_game-on_galerie-kreo_designboom_007.jpg

  2.  LES SISMO  avaient fait une EXPO sur LE FOOT… et le FOOT à SAIN ETIENNE C’EST PAS CONhttp://www.paris-art.com/img_news/createur/g_CD11foot01.jpg

  3. je ne sais pas pourquoi, mais je pense qu’il y a matière à recherche, exposition autour du ping pong, forme raquette, ouverture table, forme table, balle, couleur et matériaux, un sujet à creuser !

  4.  JE CONTESTE LA VISION REDUCTRICE QU’INDUIT L4IDENTITE  VISUELLE:  la raquette de ping pong ne descend pas  de l’arbre…  même dans un monde ecologique  ideal  qui ferait tout en bois…..   En DESIGNUn produit JUSTE , n’est pas JUSTE une raquette en BOISJ’en remets une couche…  et même plusieurs…. http://www.3dmodelstock.com/file/2014/08/pingpong_05.jpg

  5.  BEAU  DESIGN POUR L’USINE OU POUR LE MUSEE  FRANçAIS DU DESIGN QUI N’EXISTE PAS ? Voila donc les beaux objets contemporains bien positionnés et différenciés sur le marché du design  que nous propose.  Curieux choix …. En premier et en dernier donc le plus important  serait  l’identé visuelle   de la biennale. Sylvain Reymondon et Lucas Ribeiro ont abordé la question de l’esthétique via des textes, dessins et pictogrammes :« La représentation du beau n’est pas universelle. Notre positionnement, au travers de nos visuels, a donc été de parler du beau grâce à un métalangage composé de textes, dessins et pictogrammes. Tous les éléments sont mis en friction, et dialoguent entre eux grâce à un jeu d’opposition entre les dessins et la typographie. Ils ouvrent une discussion avec les spectateurs, un partage d’idées et de visions sur la question de l’esthétique.» Bel exercice d’architexte    Pour moi ils se sont planté aussi bien en identité qu’ en signalétique….  Si j’etudie la morpho genese, la genese des formes  dans ton oeil , on peut lire les projets de Babin  stylisés  par ces deux  étudiants de l’École supérieure d’art et design de Saint-Étienne (ESADSE). Pour l’arbre c’est evident pour  l’usine  c’est plus subliminal.. http://www.lumiere2015.fr/wp-content/uploads/2014/11/Encart-presse-624x768px-624×761.jpg  .

  6. @ Martin Napoleoni POUR ALLER PLUS LOIN Suggestion d’interviews futures dans BED  Geoffroy GILLANT , ex ESAD Reims  sur les pas de deux emergents   Ferrol Babin ex ESAD Reims  et d’un designer  norvegien  lumineux  comme daniel rybakkenalexandre ECHASSERIEAU ex Boulle + Ensci.  pour  ses projets de diplome (  Lauréat des Audi Talents Awards 2014) et son memoire « C’est une blague? , déambulation à travers différents questionnements liés à cet aphorisme. Certains projets de design nous questionnent, d’autres nous surprennent, mais aucun ne met de côté notre rapport au jeu (intuitif ou intellectuel). Dans un monde où le succès d’un projet est corollaire à l’histoire racontée, cet ouvrage observe le désir pudique des designers à créer, manipuler ou bien étouffer leur rire dans un monde qui, à propos du rire, de la blague, prétend davantage à l’étalage qu’à la subtilité possible… »

  7.  DU TRAVAIL A L’OEUVRE, IL Y A ENCORE DU TRAVAIL….TU NE FAIS APPRECIER  L’IDENTITE  VISUELLE DE LA BIENNALE  PAR LES  ELEVES  de  ESADSE….. Cet  arbre en volume….  c’est  un travail sur les  states ….  sur les couches mentales    de la resemblance (comparatives, analogiques,  metaphoriques)  donc de la  semiologiques  et  de  la  semantiques de l’objet  et de l’image ….  Comment   passe t on  de l’arbre phare  de Bouroullec ,  à la foret de Vautrin et à la lampe de  Babin ?Il aurait pu être encore bien  plus pertinent…  mais ce n’est qu’un workshop d’etudiants …. Voila un travail  d’ Enzyme Design fondé par  les designers Pierre de Poucques ( ENSCI 1996) et Yves Malka(ENSCI 1994 pour une oeuvre  de l’artiste  Xavier Veilhan …. Tu auras remarqué que je parle de travail pour les designers et d’oeuvre pour l’artiste mais aujourd’hui certains designers auteurs  font des oeuvres Jean Nouvel  STARchitecte   par l’artiste   Xavier Veilhan….  En architecture  on sait  monter dans les etages de l’esprit  car on est plus habitué à la complexitéhttps://www.perrotin.com/FM_WEB/oeuvre/photo/Xavier_Veilhan2/xavier-veilhan-16675_1.jpg?=19700101013332

  8.   TON ESPRIT CONSTRUIT LE BEAU,  LA BEAUTE, L’ESTHETIQUE…. A travers tes choix, je vois comment ton esprit construit la BEAU sans avoir recours a l’IRM  ou à toute  technologie de l’imagerie en  neurosciences que savent utiliser le marketing et la publicité pour  faire de la beauté qui augmente la dopamine, l’hormone du plaisir..  Comment se fait  le  BEAU  dans  ton  cerveau?  Par une construction, une architecture  mentale , une grille de lecture… qui procure le PLAISIR et le DESIR Je regrette  à cette  biennale de design    l’absence de maquette d’ARchitecture,  d’oeuve d’ART , d’ ARTisan d’ART.    Je trouve que ce sujet du bac philo est traité par certains commisaires  comme un concours de scénographie (  une activité  complémentaire au design d’objet avec celle de professeur). En fait chacun y va de sa thematique .   Alors pourquoi  être  si peu  pedagoqique  si peu  didactique?  Il faudrait une morphogenétique de la beauté  post XX ème siècle avec nos  soit disant « morpho genies » de la  belle forme que seraient les designers …..Voila PCA architecture….

  9.  BRAVO  ME VOILA ECLAIRé SUR LE BEAU  LUSTRE COLORE, DESIGN OU ART VISUEL?…Petit probleme de légende  ce qui colle bien avec la DAE Eindhoven….Le designer hollandais lumineux  est Dennis Parren  La lampe  CMYK   fut presenté à  Eindhoven Design Academy en  2011….. Pour comprendre ce projet il faut   montrer ceux qui le regarde….

Ne manquez pas les actualités design
Dans le même rayon

Annonces

Ne manquez pas les actualités design