Interview : Anna Elzer Oscarson, designer céramique à la tête du AEO Studio

Anna Elzer Oscarson, designer céramique suédoise et créatrice de AEO Studio se confie à BED sur son parcours, son studio, son design et sa personnalité.

Interview : Anna Elzer Oscarson, designer céramique à la tête du AEO Studio Interview : Anna Elzer Oscarson, designer céramique à la tête du AEO Studio
Interview : Anna Elzer Oscarson, designer céramique à la tête du AEO StudioInterview : Anna Elzer Oscarson, designer céramique à la tête du AEO Studio

– Anna, peux-tu te présenter, présenter le studio AEO ? 

Après ma maîtrise en beaux-arts en 2005, j’ai travaillé en tant que designer freelance sur une base de motifs, de papier peint et d’objets. En quelques années, j’ai conçu tellement de choses et je me suis réellement ennuyée de ce comportement, ce comportement de consommateur malade qui exige de faire de nouvelles choses à un rythme trop rapide en très peu de temps. Une situation qui n’est pas bonne ni pour l’homme ni pour la nature. Il y a six ans, j’ai donc lancé ma propre marque de design AEO studio, une plateforme qui vise à créer des produits ayant une durée de vie longue, qui donnent de la beauté à notre intérieur et à notre vie quotidienne.

Je suis donc responsable de la conception, des ventes, du marketing et du développement de produits du studio. Je suis également soutenue par la Porslinsfabriken à Lidköping, une usine de céramique d’origine suédoise. Ensemble, nous sommes force de proposition quant au fait d’offrir une fois de plus des céramiques modernes Made In Sweden.

Il y a deux ans, nous avons lancé la collection Dancing Dune, une histoire d’amour pour la céramique et le design avec ses origines issues de l’histoire suédoise. La collection est inspirée d’hier mais produite grâce à  la technologie de demain. C’est une collection en céramique produite par lots, une dextérité manuelle en symbiose avec un design 3D moderne.
Mon but demeure, avec certains des artisans suédois, de nourrir une authentique tradition scandinave. Nous n’imitons pas des pièces qui ont été tournées ou sculptées à la main, nous profitons de la perfection qu’apporte la technologie 3D associée à la technologie de fabrication par le moulage.

– Comment es-tu devenue une designer ? 
– Ce que nous avons autour de nous nous affecte. Le monde tourne de plus en plus vite et nous sommes nourris de nouvelles horribles et d’images dangereuses. Nous avons besoin d’un endroit nous permettant de rencontrer le monde extérieur. Pour moi, un tel endroit est vital. Je souhaite faire partie des créateurs de ces environnements que nous apprécions. Je souhaite également créer de belles choses pour un environnement confortable et inspirant.

Mon parcours, avant l’école de design, demeure dans les arts visuels, la peinture et la sculpture. Je pense que la sculpture m’est venue plus naturellement, et ce n’est que lorsque j’ai compris la forme que la peinture s’est par la suite bien déroulée. Donc, pour moi, la forme et la couleur vont de pair. Ils se soulèvent et sont une combinaison importante. Depuis l’obtention de mon diplôme, je travaille à la fois en 2D et en 3D, mais pour l’instant je me concentre sur la 3D et la céramique.

Interview : Anna Elzer Oscarson, designer céramique à la tête du AEO Studio Interview : Anna Elzer Oscarson, designer céramique à la tête du AEO Studio Interview : Anna Elzer Oscarson, designer céramique à la tête du AEO Studio Interview : Anna Elzer Oscarson, designer céramique à la tête du AEO Studio

– Quelle est l’essence de ton design, Anna ?

– J’ai choisi de travailler avec la céramique parce qu’il y a quelque chose de fondamental et de basique dans ce matériau. Dans ma conception, je m’efforce de combiner la technologie 3D et l’artisanat traditionnel pour créer une nouvelle expression. La perfection de la technologie moderne me plaît. Je veux aussi préserver les connaissances de la céramique que nous avons développées en Suède. C’est pourquoi la collaboration a débuté avec Porslinsfabriken. Cette usine dispose des compétences et des ressources nécessaires pour atteindre cet objectif. Le mot maître qui me guide dans mon travail est l' »attraction ». Les mêmes mécanismes qui orientent la façon dont nous sommes attirés les uns par les autres déterminent également comment nous choisissons différents produits.

Le matériau est si fondamental, venant de la terre. Mais il est toujours sophistiqué, très beau et multiforme. Le matériau peut sembler facile mais il vit vraiment sa propre vie et a une forte volonté. C’est une sorte de défi personnel et j’adore ça. Le sentiment quand vous le tenez entre vos mains, dès le départ quand il s’agit d’argile coulante, à la fragilité après coulée, le blanc croustillant après le premier feu et enfin en fonction de quel glaçage vous utilisez, résultat final lisse ou mate.


Interview : Anna Elzer Oscarson, designer céramique à la tête du AEO Studio Interview : Anna Elzer Oscarson, designer céramique à la tête du AEO Studio Interview : Anna Elzer Oscarson, designer céramique à la tête du AEO Studio

– Peux- tu nous détailler ton processus de création ? 

– Je commence presque toujours par un petit croquis sur papier. Ensuite, je continue à dessiner, mais sur l’ordinateur. En utilisant la technologie 3D, je peux créer des modules avec une forme exacte, ce qui signifie que je peux travailler avec une sensation réaliste. Ce processus prend du temps, mais il me permet de travailler avec une précision totale, ce qui est un avantage lorsque l’on travaille avec des pièces moulées.

Ensuite, lorsque le formulaire est terminé et que nous avons discuté des options de production, nous effectuons une impression 3D de l’original. Ceci est ensuite utilisé pour faire des moules, à partir desquels les produits sont coulés puis cuits.

L’expert en glacis crée enfin les vitrages aux nuances qui apportent à la céramique une dimension supplémentaire. Le vitrage est une grande partie de l’expression du produit et nécessite beaucoup d’essais pour trouver la bonne nuance.

Interview : Anna Elzer Oscarson, designer céramique à la tête du AEO StudioInterview : Anna Elzer Oscarson, designer céramique à la tête du AEO Studio Interview : Anna Elzer Oscarson, designer céramique à la tête du AEO Studio Interview : Anna Elzer Oscarson, designer céramique à la tête du AEO Studio

– Anna, comment as-tu trouvé ton propre style ?

– Je cherche un équilibre entre le simple, le pur et la forte expression indépendante.

J’essaie de simplifier et de rendre la forme la plus propre possible, sans perdre son caractère unique et sa personnalité particulière. Pour la collection Dancing Dune, j’ai travaillé avec le cercle et le mouvement comme thème.

Je suis particulièrement fascinée par la façon dont le designer et le processus de fabrication interagissent pour éclairer des horizons inexplorés. C’est une façon de vivre mon rêve, de le revitaliser et de transmettre la fière tradition de la céramique suédoise.

Interview : Anna Elzer Oscarson, designer céramique à la tête du AEO Studio Interview : Anna Elzer Oscarson, designer céramique à la tête du AEO Studio Interview : Anna Elzer Oscarson, designer céramique à la tête du AEO Studio Interview : Anna Elzer Oscarson, designer céramique à la tête du AEO Studio

– Quelles sont ou qui sont tes principales influences ?

Pour moi, tous les gens qui vivent leur vie au maximum de leur potentiel sont mes héros dans quel domaine ou activité qu’il soit. Par exemple, en ce moment, je suis fascinée par les athlètes, la façon dont ils atteignent d’incroyables performances pour réaliser des choses qui semblent impossibles pour la plupart d’entre nous, les gens « normaux ». D’autres artistes également donnent leur vie à l’art.

– Ou puises-tu ton inspiration ?

Je trouve l’inspiration dans ma vie quotidienne, dans la façon dont nous vivons et dans la nature. Egalement dans le matériau lui-même et pendant une journée de travail à l’usine de porcelaine, en essayant de trouver de nouvelles façons d’utiliser tout le potentiel de l’usine.

 

– Anna, quels sont tes projets futurs ? 

 

Je développerai de nouveaux produits dans la famille des céramiques. Je vais continuer à explorer ce que nous, moi et l’usine,  pouvons créer ensemble. Je souhaite travailler dans les domaines des biens utilitaires et des œuvres d’art. Je souhaite également exposer à l’étranger et être capable de montrer au monde notre travail.
Interview : Anna Elzer Oscarson, designer céramique à la tête du AEO Studio
– Si tu étais … 
Une fleur
Cosmos chocolat. J’adore les fleurs et les couleurs. En ce moment je suis amoureuse de cette couleur et de cette fleur.
Un matériau
La céramique – ce matériau vivant, que vous ne pouvez pas apprivoiser. Il vit sa propre vie. C’est ce qui est si fascinant de travailler avec de la céramique mais aussi très frustrant.
Un pays
Cet hiver a été très long, froid et sombre, ce qui me fait parfois rêver de déménager dans un pays plus chaud, par exemple au sud de la France et peut-être que le rêve se réalisera un jour quand je serai plus âgée. Je vis sur la côte Ouest de la Suède, j’y suis née et  j’y ai toujours vécu. Je pense que votre environnement a un plus grand impact sur vous que ce vous pensez. Mes promenades quotidiennes avec mon chien près de la mer sont ma bouée de sauvetage et me donnent tellement d’énergie.
Thé ou café 
Café le matin et thé pour la soirée 🙂
Un plat 
Toute la nourriture que mon mari me fait. C’est un ancien chef et cuisine beaucoup à la maison. Pour moi, un des meilleurs repas est une variété de légumes frits accompagnés de poisson et d’un verre de vin blanc frais. Mais bien sûr, le meilleur repas est toujours avec les amis et la famille.
Un sport
Patinage artistique. Un sport que je ne pouvais atteindre que dans mes rêves. C’est excitant de voir ces femmes apparemment fragiles sortir sur la glace et profiter pleinement de la scène avec leur incroyable puissance et leurs compétences. C’est une combinaison excitante de beauté, de sueur et de contrôle total du corps.
Un animal 
Un chien, je pourrais alors jouer avec notre petit chien. Ce serait tellement amusant de comprendre la langue du chien et ses sentiments.

 

Crédit Photos : Robert Dahlberg

Plus d’informations sur la designer Anna Elzer Oscarson

Retrouvez notre sélection d’Interviews

By Blog Esprit Design


Voligne - Sandy Rubio
Architecte d'intérieur chez Voligne - Studio de création
Le rythme fait partie des principales caractéristiques artistiques. Plus concret en musique ou mis en évidence en danse, il se distingue également en architecture, peinture, poésie ou encore au cinéma. Plus généralement, notre environnement est rythmé, notre quotidien est rythmé, notre corps est rythmé. Tout est une question de rythme. A chacun la création de sa rythmique : nous sommes tous nos propres compositeurs, à nous de créer notre harmonie.
4 commentaires

On pense en langue comme dit le  philosophe  helleniste et sinologue François  Julien En  recherche en français dans Google » designer de vase en ceramique  » ne donne  aucune occurence Peut on imaginer l’ecole nationale de design industriel et d’artisanat en France alors que  que c’est le  cas en Suède…Pourtant bon nombre de designers  ensci font des protos,  des pièces uniques et /ou des série  très limitées  …pour présenter un book et  être…. prof de design… Pour ne pas m’exclure du champ d’etude , j’ai commencé  le dessin en dessinant un vase  original , un vase d’anthologie envoyé  à Alberto  Alessi…mais pas pour Alessi ,entreprise  car  le maestro m’ afait une lettre  qui admire mais refuse  en terme de prix ,de matière,  de process… Voilà..c’est pédagogique didactique éclairant… 

05.03.2018 10:20
Prof z

Pour ledire autrement  nous sommes dans le champ des arts décoratifs cher à  William  Morris mais sans le dessein democratique et d’ameliorer le quotidien des gens decrit, par Zola Nous sommes dans l’esthetique artisanale pour détourner l’appelation aujourd’hui  désuète  de  Jacques Viennot Esthétique industrielle… C’est beau,  décoratif, Utile ?   Je place des fleurs coupées  dans un arrosoir  IKEA… de la désigner hollandaise Monika Mulder : 1.5 euros… En thermo plastique  Bio source il en vaudrait un peu plus… mais ce serait  du design… 

05.03.2018 11:04
Prof Z

Le design décoratif est un oxymore autrement  dit deux mots qui s’opposent …. D’ailleurs le design est né  des excès décoratifs du XIX et début XX.. Si en plus on le réduit à  des matériaux naturels à base d’argile et à  un nombre limité  de types d’objet..on fait de la direction artistique et de l’entreprenariat. Tout cela est très noble mais pas plus noble que le design bien pensé… Bien sûr  elle dessine de joli poterie mais à part le dessin 3d qui est un outil nouveau et le cahier de tendance qui vous place dans l’air du temps des marketeurs ,  il n’y a rien de nouveau sous le soleil…..Il y a aussi des Français,  des italiens,  des hollandais etc   qui font des choses très proches… Ceci n’est donc pas spécifiquement suédois… même  si c’est made in sweden 

06.03.2018 06:34
Prof Z

Une interview bien menée, on sent bien la passion d’Anna Elzer Oscarson pour le Design à travers ses réponses. Cela rend l’article d’autant plus intéressant. Si vous souhaitez connaître un autre Designer passionné je vous conseille de lire cet article d’IDEAT : http://ideat.thegoodhub.com/2018/01/19/mathieu-lehanneur-plonger-ceramique-locean/

29.03.2018 05:30
Maria Sinclair

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?