Mobilier Jungle par Rui Alves

Mobilier Jungle par Rui Alves

Rui Alves, designer portugais créateur du studio My Own Super Studio, nous présente sa collection de mobilier Jungle.

James (l’éléphant), John (l’hippopotame), Jeremy (le lion), Jerry (la girafe) et Joe ( le crocodile) tous caractérisés par une forme, une taille, une couleur différente.

Chaque pièce pourra être un banc, une étagère, une table basse, un portemanteau…

Mobilier Jungle par Rui Alves

Mobilier Jungle par Rui Alves

Mobilier Jungle par Rui Alves

Une collection moderne, à destination des enfants mais également en hommage à son grand père, menuiser, créateur de mobilier et adorateur d’un petit tabouret ressemblant étrangement à cette collection.

Mobilier Jungle par Rui Alves

Site officiel du designer : Rui Alves

via

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
8 années au sein d'une startup web,du développement au marketing en passant par la communication, pour aujourd’hui diriger le pôle digital d'une agence de communication, entre Lyon et Paris. BED garde une place de choix au quotidien...
10 commentaires

Il est passé près d’un prix au remarquable festival du jeune design de Berlin Il en est de même l’ESAD de Stasbourg (dont le professeur jounaliste critique Pierre Doze est l’un des meilleurs defricheurs et éclaireurs du nouveau paysage du design hyperglobalisé et hyperlocalisé)

http://dmy-berlin.com/en/festival/2010/awards/

31.08.2010 10:42
Prof Z Zed

J’adore ce genre de création, même si je sais, cela ne fera pas avancer le débat, tout cela est subjectif 🙄 🙄

31.08.2010 12:21
Vincent / Bed

Quand Paris s’éveillera, il sera trop tard ….
Je n’ai jamais vu une telle effervescence et de tels moyens d’exposition et de projections.

http://designguide.dutchdesignlab.com/

01.09.2010 08:35
Prof Z Zed
01.09.2010 08:38
Prof Z Zed

Ce qui se passe actuellement c’est la multiplication des villes de validation du design en Europe(Milan n’est plus seule)…. Paris se trouve ainsi marginalisée en raison du grand cafouillage de ses micro structures de « promotion » du design qui se mettent en compétition au lieu d’être en synergie et cela pour défendre de petits avantages individuels de micro territoire… Paris est N°5 en Europe alors qu’il pourrait être N°1….
C’est ce que dit Didier Krzentowsk, l’homme le plus important de l’art design français… Paris à parir de ses atouts a construit une machine à perdre….

Fondé en 2003, le DMY est une plate-forme pour le design contemporain. qui accueille plus 550 designers de 30 nationalités. C » est l’un des plus grands festivals de design industriel en Allemagne , une des principales plates-formes européennes pour les jeunes designers avec satellite Milan qui lui « selectionne » 770 jeunes designers de moins de 35 ans ….

01.09.2010 08:45
Prof Z Zed

Vincent a vu juste, il sera édité pour septembre ce qui pouurait vouloir dite maisin et objet et paris design week
http://www.minimumblog.com/category/designer/rui-alves-designer/

25.07.2011 11:19
Prof Z
12.08.2011 09:48
Prof Z

Je tranfère ce commentzaire sur un de mes designers portugais favoris
@ olivier C
une ligne de TGV Eindhoven-Milan non mais un camion de design portugais à Berlin par un collectif de designers, Made out portugal
http://www.core77.com/blog/arc….._20357.asp

Olivier.C
09.10.2011 17:19
Une intéressante initiative et originale, probablement du au fait que les designer portugais sont plutôt rare sur la scène et donc ils n’ont pas de complexe ni de préjugé.

09.10.2011 05:26
Prof Z

@Olivier.C
Non il s’agit d’une plateforme de 8 designers portugais qui sont à l’étranger dont 7 en Hollande à Eindhoven. je suppose et 1 en suisse.
Leur site est interessant
http://www.madeoutportugal.com/

Ana Rita Sousa (NL)
Bruno Carvalho (NL)
João Valente (NL)
Manuel Amaral Netto (NL)
Rita Botelho (CH)
Paulo Sellmayer (NL)
Sofia Evans (NL)
Tiago Sá da Costa (NL)
Vasco Valentim (NL)

09.10.2011 05:32
Prof Z

Tres interssante interview,de rui-alves, un designer Magis?
traduc google
(SMOW) blog: Pourquoi avez-vous décider pour une carrière en design industriel?

Rui Alves: Il était plus ou moins une décision naturelle; j’ai grandi, et en effet suis toujours entouré de membres de la famille qui travaillent le bois. Et donc j’ai toujours été entourée par les matériaux et les outils et penser à faire des choses avec mes pères, grands-pères et des outils. En plus j’ai toujours aimé dessiner, et donc en un sens c’était progression naturelle.

(SMOW) blog: Y at-il des influences spécifiques dans votre conception? Alves Rui: Mes influences viennent de partout vraiment, surtout à partir des objets du quotidien ou tout simplement en observant la vie quotidienne. Et puis aussi du travail des designers d’autres, comme Charles et Ray Eames, Jean Prouvé, Dieter Rams – J’aime vraiment le travail de Dieter Rams – Konstantin Grcic, Stefan Diez, Jasper Morrison …

(SMOW) blog: … Il est intéressant que vous mentionnez designers tels, parce que quand on regarde votre travail, nous ne voyons pas de telles influences. Rui Alves : C’est moins que je suis directement influencé, mais plus, par exemple, j’aime beaucoup le travail de Hella Jongerius, et surtout le savoir-faire dans son travail. Et regardant son travail m’inspire pour atteindre pour la même chose. Ou j’aime vraiment la dernière chaise que Stefan Diez créé pour Thonet, avec trois éléments dimensionnels. Il ne s’agit pas d’essayer de copier ce que font les autres, mais plus d’être inspiré par ce que les autres à atteindre.

(SMOW) blog: Vous avez aussi de conférences à l’université locale, est-ce aussi quelque chose qui influence votre travail? Alves Rui: Bien sûr, bien sûr, j’apprends tout le temps. Souvent, les élèves viennent avec des questions ou des suggestions, par exemple, pourquoi nous n’essayons pas de travailler avec ce matériel de cette façon; je l’apprécie vraiment et j’ai beaucoup appris. Et à la fin de la journée il est bon de passer quelques heures par semaine d’audience des idées nouvelles et de voir de nouvelles approches.

(SMOW) blog: Et donc vous apprendre autant que vos élèves … Alves Rui: … Définitivement.

Famille Fiss par My Super propriétaire de Studio
(SMOW) blog: Géographiquement le Portugal est assez loin des principaux marchés européens, comment est-il facile en tant que designer au Portugal? Alves Rui: C’est très, très difficile. Nous sommes un petit pays, et même si nous avons la bonne nourriture et le beau temps – nous n’avons pas une longue histoire dans le design industriel. Et pour les jeunes créateurs, il est particulièrement difficile parce que, ici au Portugal, nous avons un petit marché et n’ont que trois ou quatre producteurs nationaux. Et donc je voyage de plus en plus à d’autres pays pour montrer mon travail. Par exemple, j’ai exposé au cours des deux dernières spectacles de Berlin DMY et il est incroyable parce que je reçois des commentaires beaucoup plus en dehors qu’à l’intérieur du Portugal.

(SMOW) blog: Y at-il des salons de conception au Portugal, où vous pouvez montrer que vous travaillez? Alves Rui: Nous avons Experimenta Design, qui a lieu tous les deux ans, mais il n’y a aucune possibilité vraiment pour les jeunes créateurs de montrer leur travail. Et je vis près de Porto et récemment ils ont commencé un spectacle nouveau design, mais les coûts sont si élevés qu’il est plus facile et moins cher pour moi d’aller à Berlin de 20 kms sur la route.

(SMOW) blog: Et comment en bonne santé est la scène du design portugais? Alves Rui: Nous avons beaucoup de très bons jeunes créateurs, ici au Portugal, je pense que nous avons une approche différente de travailler que dans d’autres pays. Je pense que c’est lié à la lumière, le Portugal est un pays qui a de longues périodes de lumière toute l’année et nous aimons la couleur. Mais nous avons vraiment besoin de plus d’opportunités ici au Portugal.

Avô par My Super propriétaire de Studio
(SMOW) blog: La couleur est un bon mot. Quand nous regardons votre travail, que ce soit la famille Fiss, Miu ou Welcome to the Jungle, nous remarquons la couleur. Est-ce une caractéristique délibérée de votre travail? Rui Alves : Oui et non. J’essaie de ne pas avoir peur de la couleur. L’art portugais et le design a une tradition d’utilisation de beaucoup de couleurs et donc pour moi il est naturel d’utiliser la couleur. Cependant je constate que certains de mes élèves ont peur d’utiliser trop de couleur.

(SMOW) blog: Et quels sont vos projets futurs? Alves Rui: Je travaille actuellement sur ??un couple de nouveaux projets et l’année prochaine fêtera le 10 e anniversaire de l’établissement de mon studio super propriétaire. Et donc je me prépare à montrer mon travail à Milan pour la première fois et je suis aussi dans l’espoir d’organiser une rétrospective à Berlin pendant la semaine de JMA.

(SMOW) blog: Excellente. Impatient d’y être.

Plus d’informations sur Alves Rui et mon propre studio Super peut être trouvé à http://myownsuperstudio.com/

11.12.2011 02:21
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?