Le bureau Inlandsis par Mathilde Roman et Pauline Androlus

Le bureau Inlandsis par Mathilde Roman et Pauline Androlus

Mathilde Roman et Pauline Androlus, jeunes françaises designers fraichement diplômées nous présentent le fruit de leur première collaboration, le bureau Inlandsis !

« Nous avons abordé le thème du bureau, comme un objet-espace personnel de réflexion et de concentration au sein de l’habitat. Dans cet esprit, nous avons conçu un élément de mobilier permettant à chaque usager d’aménager son espace. Divers outils accompagnent souvent le bureau. Nécessaires, il ne s’agit pas de les nier, ou de les masquer, mais bien de les placer de manière à ce qu’ils soient accessibles sans encombrer l’espace et l’esprit. Partant du besoin de débarrasser une surface minimum, nous avons travaillé sur des gestuelles simples et fluides dénouant l’idée de la contrainte de celle de l’organisation.« 

Entre bureau et établi de bois, les designers proposent à l’utilisateur de configurer son environnement de travail par deux espaces, celui dessiné par le textile tendu sous le plateau permettant d’y glisser vos croquis et livres, ensuite l’étendue de tourillons permettant d’agencer, disposer vos travaux et outils.

Le bureau Inlandsis par Mathilde Roman et Pauline Androlus Le bureau Inlandsis par Mathilde Roman et Pauline Androlus Le bureau Inlandsis par Mathilde Roman et Pauline Androlus Le bureau Inlandsis par Mathilde Roman et Pauline Androlus Le bureau Inlandsis par Mathilde Roman et Pauline Androlus

La ligne : « La silhouette d’Inlandsis est issu d’un équilibre entre lignes et courbes; d’un entrelacs entre une surface plane et une surface souple. Les courbures que prend le textile lorsqu’il se charge d’objets, font écho au jeu graphique des tourillons. Ces éléments qui immergent et émergent, complètent le caractère du dessin. Cet ensemble repose sur un piètement formé d’entrecroisements, dans un même esprit de légèreté et d’équilibre.« 

Le bureau Inlandsis par Mathilde Roman et Pauline Androlus Le bureau Inlandsis par Mathilde Roman et Pauline Androlus Le bureau Inlandsis par Mathilde Roman et Pauline Androlus Le bureau Inlandsis par Mathilde Roman et Pauline Androlus Le bureau Inlandsis par Mathilde Roman et Pauline Androlus

Leurs bio entremêlées : « Mathilde Roman et Pauline Androlus se sont rencontrées lors de leur DSAA Design produit – mobilier à l’Ecole Boulle. Diplômée en 2011, elles finalisent leurs cursus, Mathilde en Master Stratégie du design à l’ENSAAMA Olivier De Serres, et Pauline par le Diplôme Supérieur de design des écoles de la Ville de Paris. Aujourd’hui designers freelance, entre Paris et Bruxelles, elles se rejoignent sur des projets communs, tout en  développant en parallèle collaborations et projets personnels.

Guidées par une envie mutuelle de placer l’usager au cœur de leur démarche créative, le geste et le ressenti ont une grande importance dans la conception de leurs objets. Du concept à la mise en forme, chacun de leurs projets émerge  de leurs approches complémentaires de la matière, de la technique et de l’émotion esthétique.« 

Création en recherche d’édition à l’heure actuelle !

Plus d’informations sur les designers : Mathilde Roman et Pauline Androlus

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
Gardien de la maison BED, fondateur, dévoué je passe mon temps à veiller la nouveauté qui vous fera briller les yeux.
8 commentaires

Le bureau se doit d’être modulable ? adaptable ? évolutif  ?

http://www.blog-espritdesign.com/category/mobilier/bureau-mobilier

17.02.2014 12:22
Vincent – Blog Esprit Design

BRAVO à  Pauline Androlus et  à Mathilde Roman…    J’adooore les dessins traits et le dessin  d’ombre chinoise qui favorisent  la   mémorisation  et la qualification journalistique  en  iconique « reconnaissable à sa silhouette originale »    mais   aussi les    éclatés  qui favorisent  la déconstruction d’un objet  pour un  amateur éclairé, un bricoleur un  apprenti ou un expert. On voit que tous les choix du designer  sont pharmakon   c’est a dire à la fois remède et  poison suivant le dosage…. Pour le reste  ce n’est  pas un bureau  de bureau mais    un bureau  à domicile ,un home desk/ unpetit bureau ,  un bureau  à écriture, un bureau à papiers, un bureau à  tablette tactile   . Ce  plateau à tourillons me semble assez nouveau.  Comme j’adooore jouer avec  les mots,  c’est une  sorte  d’ antonymie  du  plateau  à  perforations   de  Vincent Loiret  pour Tools.  Je me suis permis  le mot antonymie    en le détournant de  la linguistique  qui est la discipline s’intéressant à l’étude du langage de manière descriptive.   Pour le descriptif  textuel,   Je ne comprends  vraiment pas   l’architexte  ni le choix de typographie (les  caractères  du site web  de Pauline Androlus sont illisibles) Au dela de l’usage, de l’ergonomie,  de l’esthetique  je préfère le concept d’usabilité  c’est -à -dire« le degré selon lequel un produit peut être utilisé, par des utilisateurs identifiés, pour atteindre des buts définis avec efficacitéefficience et satisfaction, dans un contexte d’utilisation spécifié » ce qui un peu  beaucoup,  passionnément  plus précis que que  le philosophe de l’ecole Boulle Stephan Vial  » le design est   l’ effet concret d’un certain nombre d’opérations techniques spécifiques au projet poursuivi par chaque designer. J’adooore le dessin préparatoire  à la main, les sketches   hélas absents    car  ils favorisent  la catégorisation   en artistique  (contrairement à Stephan Vial , je pense que le design  à une dimension artistique,  une dimension esthétique donc lié à l’art et à la philosophie car  le  designer applique plus ou moins bien  le vocabulaire et la grammaire artistique et  même pour certains les méthodes des artistes  pour la construction de l’oeuvre et    pour  la notoriété)    

17.02.2014 02:34
Prof Z

 Faire du design français,  c’est dessiner une culture  ( Sam Baron)…. Je déteste: -le nom : inlandsis (du danois « glace de l’intérieur du pays »)….  Pourquoi aller chercher un nom au Danemark ,  le nom de  la calotte polaire….. Le design français doit prendre ses racines  ici , à Paris, capitale créative  et la projeté dans le monde… Les designers sont « based in Paris »  C’est une position stratégique. Cela la renforce….-  le texte de  présentation « Nous avons abordé le thème du bureau, comme un objet-espace personnel de réflexion et de concentration au sein de l’habitat.  »  et tuti quantti….  « Les  designers français intellectualisent le design » selon Gabrielle Pezzini. Je dirais qu’il le sorbonnise dans le mauvais sens du terme.   Je pense qu’un travail sur le vocabulaire  et la grammaire artistique ainsi que sur le referent et l’inspiration  enrichit  plus le projet qu ‘un architexte descriprif du pied  « issu d’un équilibre entre lignes et courbes; d’un entrelacs entre une surface plane et une surface souple. »– l’absence de contraste:  « Le design est pour l’essentiel un exercice de création ou de suggestion de contrastes, que l’on utilise pour définir une hiérarchie, pour agir sur certaines relations admises, et pour exploiter un contexte afin de mettre en valeur ou redéfinir celles-ci… Tout cela dans le but de communiquer du sens. Le contraste est important car la signification profonde de toute chose est définie par sa valeur, ses propriétés ou sa qualité comparativement à autre chose. Eh oui : rien n’a vraiment de sens par soi-même, ce qui est l’une des raisons pour lesquelles le design est important.La fonction du contraste dans la définition du sens devient claire quand on compare deux contraires : sombre/clair, doux/dur, rapide/lent. De tels exemples sont utiles car n’importe qui comprend les extrêmes qu’ils impliquent. Mais bien qu’ils soient extrêmes, ils ne sont pas pour autant absolus. Leurs valeurs sont purement relatives. » Andy Rutledge J’aime -l’idée de tourillons sur une partie du plateau  . » ensuite l’étendue de tourillons permettant d’agencer, disposer vos travaux et outils »  Voici ce que je vois  et  cela  impliquera un  nouveau nom   Bureau  inspiré par l’installation   in situ  au Palais Royal de  Daniel Buren , l’un des artistes français le plus connus dans le monde…  J’imagine ce qu’un  studio  plus graphique comme Pool studio pourrait faire d’une telle  idée… Je pense à la collection de plateau  piazze pour Driade de Fabio Novembre ou au   plateau  à toast  de Christopher Dresser de 1881    Dans cette logique  les tourillons deviennent  non pièces d’assemblage  mais  pièce d’echec,  pièce de jeu , tour  ou colonnes, pièces de jeu… D’ou l’idée  d’en faire des plateaux  que l’on peut extraire et vendre séparement passant de bureau à collection d’objets et de bureauhttp://www.gatsbyonline.com/Users/8/Images/ANTIMYTHES/LesColonnesDeBuren_02.jpg

18.02.2014 07:24
Prof Z

 TOURILLONS ELEMENTAIRES, POUR   ENSCI ET [email protected] Roman Pauline Androlus….. Je vous conseille de contacter  Irène Berthezène  et Jean Couvreur , 2 ex Ensci qui ont créé une collection de meubles à base de tourillons pour un nouvel editeur , les élementaires même si ce projet pourrait  sans aucun problème viser un éditeur avec plus de potentiel commercial comme Miche Roset en France …

18.02.2014 01:59
Prof Z

 MOT CLEF : LE  FRECH DESIGN   SE  MET  A L’HEURE DU TOURILLON…  et du détounement d’usage Pascal Tarabay   pour la Reine Mère….  Dans bureau-inlandsis de mathilde-romane pauline-androlus le tourillon est planté verticalement sur le  dessus du  plateau  et horizontalement  dans l’épaisseur du plateau

18.02.2014 02:48
Prof Z

 MOT CLEF   PHARMAKON: LE  DESIGNER DIPLOMé SE RAPPROCHE DU BRICOLEUR. DIY..  Le terme PHARMAKON  : En Grèce ancienne, le terme de pharmakon désigne à la fois le remède, le poison. Tout objet technique est pharmacologique : il est à la fois poison et remède. Lepharmakon est à la fois ce qui permet de prendre soin et ce dont il faut prendre soin, au sens où il faut y faire attention.Ce  chandelier  a été fait   à partir de tourillons   et des coudes et des T en cuivre . Il  correspond aux  tendances  ( bois cuivre ) que l’on trouve dans la presse deco http://3.bp.blogspot.com/-Ap5piqjNyDM/UsmZi03fcAI/AAAAAAAACI4/_mPnZhbCmZU/s1600/DSC_0508.JPG

18.02.2014 03:23
Prof Z

very nice…….i like it…..

18.02.2014 03:27
Sadia Rony

 FRAGILE:  les tourillons  plantés sur le plateau  et sur le côté sont fragiles…  Ce détournement d’usage  de l’assemblage en tourillon (ci dessous)  fragilise   ce   tourillon appelé aussi  goujon ou cheville bois destinée à être   intégralement caché , noyé   dans un assemblage bois  ce qui améliore la résistance mécanique  Autre difficulté : il sera lisse et non renuré….   Ce sera un frein à  l’édition et à l’achat… L’option métal  sera plus solide et favorisera le contraste  matériau…

18.02.2014 03:44
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?