Écoletopie, l’école autrement par le studio smarin

06 décembre 2023 /
Pas encore de commentaires

Le studio de design smarin a conçu un dispositif pour changer l’environnement de l’école tel qu’on le connaît. En partenariat avec le Nouveau Musée National de Monaco et la Direction de l’Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports de la Principauté de Monaco, smarin présente « Écoletopie ». Le concept prend place dans une salle de classe de CM1 de l’école Saint Charles à Monaco, jusqu’aux vacances d’hiver. 

­Les objectifs du dispositif Écoletopie

Le projet consiste à revoir totalement l’agencement d’une classe classique, mais aussi les outils pédagogiques et l’expérience des élèves. Il se dévoile d’après 4 objectifs qui sont : 

  • la mobilisation de l’attention
  • l’intelligence collective
  • l’exercice de la sensibilité
  • la conscience corporelle

Le concept d’Écoletopie réinvente la scolarité à différents niveaux. Cela passe par le mobilier totalement modulable, par des chaises adaptées au besoin de mouvement constant des enfants, mais aussi par la manière de collaborer entre élèves, la prise de décision et l’apprentissage . Tous les éléments qui composent cette salle de classe cherchent à tester de nouvelles façons de vivre l’école. L’expérimentation, qui dure quelques mois, s’accompagne d’ateliers pratiques menés par smarin avec les enfants. L’idée est d’aborder des notions comme la biomécanique du corps, la coordination collective pour construire l’espace commun, les matériaux et leur empreinte écologique, mais aussi la pratique du jeu comme une expérimentation libre du sensible.

Une salle de classe à construire et déconstruire

Le mobilier de la classe est composé d’un système de construction intelligent, permettant aux élèves de le modifier à tout moment, à condition de collaborer ! Ils peuvent ainsi agencer la pièce en utilisant les blocs de liège, les planches de chêne et les tourillons en hêtre, le tout sans clou ni vis. Le système a été pensé pour sa facilité de mise en œuvre et sa légèreté, adaptée aux enfants. Pour chaque nouvelle activité de classe, les élèves peuvent alors choisir la disposition de leur mobilier : en U, en autobus, en lignes…

La collaboration autour de cette construction se fait en plusieurs étapes : 

  • la discussion et prise de décision de l’agencement, qui décide, qui porte, qui range ?
  • puis l’action : dessiner le plan, agir, construire.

Une réflexion a été menée par smarin autour du mouvement et de la position assise. Ils ont équipé les classes de chaises rebondissantes. En effet, la position assise hyper-prolongée est peu adaptée au corps et aux besoins, sur le long terme. 

Un jeu d’expérimentation de la sensibilité

Côté pédagogie, le studio propose à ces élèves un temps quotidien pour s’exercer, à partir de pièces de matières, de formes et de couleurs uniques. L’idée est d’apporter une alternative au numérique et d’inciter les élèves à créer un jeu, avec leurs propres règles. Ceci dans le but de développer leur sensibilité et leur créativité. Le jeu se compose de fiches et de mille pièces uniques. Il se pratique en silence, comme un assemblage libre, et génère donc un temps de concentration. ­Avec cet outil, ils apprennent aussi l’immersion complète dans une activité, sans autre objectif. Le processus est la récompense.

Retrouvez les autres travaux du studio smarin.

Crédit photos : smarin.

By Blog Esprit Design


Gallerie (14)

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
À propos de l'auteur
Image
Clémentine Brochier
Rédactrice avec 8 ans d’expérience, d‘abord en agence de communication et désormais en tant qu’indépendante. Mes sujets préférés sont principalement liés à l’habitat : design d’objet et d’intérieur, architecture, bricolage et qualité du logement.

Laisser un commentaire

Ne manquez pas les actualités design
Dans le même rayon

Annonces

Ne manquez pas les actualités design