Pocket le vide poche par Margaux Beja

08 novembre 2013 /
5 commentaires

Pocket le vide poche par Margaux Beja

Margaux Beja, architecte d’intérieur et designer français nous propose de découvrir Pocket, sa nouvelle création mêlant bois et élastiques, un hommage particulier à la collection de meubles Cousus d’Elsa Randé ?

« Pocket est un vide poche réalisé en chêne massif. Rythmé par un élastique coloré, il offre différentes options de rangement et permet de dissimuler les choses que l’on souhaite cacher. La courbe du bois révèle aux usagers une surface lisse où déposer des objets et écrire des messages. Graphique et fonctionnel, Pocket s’intègre parfaitement dans une entrée ou sur une table.« 

Pocket le vide poche par Margaux Beja Pocket le vide poche par Margaux Beja Pocket le vide poche par Margaux Beja

L’astuce étant de mêler matériaux nobles, travaillés de façon artisanale et éléments industrialisés, élastiques textiles ou plastique colorés. Le plateau creusé permettant de déposer ses clefs et pièces en trop de nos poches, l’élastique permettant de disposer son smartphone, lettres ou autres éléments plus imposants…

Pocket le vide poche par Margaux Beja Pocket-le-vide-poche-par-Margaux-Beja-design-bois-france-blog-espritdesign-7 Pocket le vide poche par Margaux Beja Pocket le vide poche par Margaux Beja Pocket le vide poche par Margaux Beja Pocket le vide poche par Margaux Beja Pocket le vide poche par Margaux Beja Pocket le vide poche par Margaux Beja

Déclinaison possible en deux coloris et dimensions, le grand en rose, le petit en noir !

Plus d’informations sur le designer : Margaux Beja

By Blog Esprit Design


Gallerie (0)

À propos de l'auteur
Image
Vincent - Blog Esprit Design

Laisser un commentaire

  1. @ Bob le Homard ( designer industriel d’art de la table, un bel oxymore)
    @ Jules Levasseur( designer plasticien sur tréteaux, un bel oxymore )
    @ Clément Gault ( designer, chercheur et blogueur/ blagueur…. de recettes de design )
    @ Marin Napoleoni ( etudiant en architecture et ecosystème du design)
    Margaux Beja : comment cuisiner sur une planche les recettes du design et de l’art …
    J’ai été bluffé par le portfolio Margaux Beja ( seulement 300 citations sur son nom dans Google) que je place presqu’au niveau de Patrick Jouin ( 300 000 citations dans Google) pour un planche à découper qu’elle n’as pas dessinée et une table vide poche qu’elle n’a pas dessinée… Son core bizz , son metier de coeur semble être la deco ,pardon l’archi d’interieure. Pardon les architextes, pour vous c’est du design d’espace.
    Je pourrais le faire puisque la creativité de beaucoup de designers consistent à porter dans une typologie , ce qu’un autre à dessiné…
    Hélas son site internet et sa com sont d’une grande faiblesse… et pourtant elle à toutes les qualité d’une grande…
    Je construis mentalement un nouveau concept, un hybride entre le chop du studio de Jouin, le vide-poche de Margaux Beja et un sushi board japonais….
    Je ne suis que conceptologiste .Conceptologique mot que j’ai inventé à partir de concept et de logos dérive du grec ?????, lógos « parole, discours » et désigne le discours (textuel ou parlé). Par extension, logos désigne également la « rationalité » (l’intelligence), conséquente à la capacité à utiliser une langue (?????? glossa, ?????? glotta « langue »)…
    « D’épreuve en épreuve, la philosophie affronterait des rivaux de plus en plus insolents, de plus en plus calamiteux, que Platon lui-même n’aurait pas imaginés dans ses moments les plus comiques. Enfin, le fond de la honte fut atteint quand l’informatique, la publicité, le marketing, le design s’emparèrent du mot concept lui-même, et dirent c’est notre affaire, c’est nous les créatifs, nous sommes les concepteurs C’est nous les amis du concept, nous le mettons dans nos ordinateurs » (Gilles Deleuze, qu’est-ce que la philosophie ?, revue Chimères, n° 8, mai 1990).

    A la difference de Gilles Deleuze, je connais concretement tous les champs, tous les chant du banal… et le champ d’une planche et le contre chant du designer qui sort l’objet du banal, de l’ordinaire, du normal …

    [img]http://www.sushiboutique.com/234-home_atch/sushiboard-.jpg[/img]

  2. On refait le match…
    Pocket n’est pas un vide poche c’est une maquette d’architecte réalisé en chêne massif.
    Je préfère l’architecture du designer suisse ou croate Tomas Kral qui enseigne à l’Ecal de Lausanne.
    [img]http://www.blog-espritdesign.com/wp-content/uploads/2013/01/Flex-les-animaux-pour-bureau-par-Tomas-Kral-silicone-design-blog-espritdesign-8.jpg[/img]

    En typologie d’objet décoratif, c’est un hybride vide poche et trieur de papier (courrier, cartes, carnets….)….
    Je le verrais mieux en bois de hêtre étuvé et compressé comme le tabouret de Romain Diroux , ex de école supérieure des arts décoratifs de Strasbourg avec un cadre trieur amovible pour caché les coutures…ou en métal plié…

    [img]http://3.bp.blogspot.com/-I69aogZD5jo/Tbk7L6-xgmI/AAAAAAAA3VE/-Yc1AITC7wo/s1600/2.png[/img]

  3. Ne pas perdre le fil….
    Faire du design , c’est rendre utile des formes qui se réduisent, qui nous séduisent…. et nous épuisent parfois …. c’est faire s’entrecroiser tous ces fils d’Ariane dans des circonvolutions paradoxales de l’Esprit elastique…
    On n’est pas simplement dans l’oblong ….il y a un fil d’Ariane à suivre entre le sandow coloré et le fil de scoubidou coloré…..cela part de Herbst en 1920 pour aller à Urquiola aujourd’hui, pas vraiment dans le même éco systeme ni dans le même dessein….
    Il y a un autre fil d’Ariane à suivre, le bois cousu ou plutôt le matériau dur cousu et là on est dans l’univers d’Hella Jongerius …. un autre éco systeme qui navigue entre la Hollande, l’Allemagne et le monde de l’art design..
    Il y a un autre fil d’Ariane à suivre, entre l’art et le design à mettre au mur ou à regarder de haut :

    [img]http://mam.paris.fr/sites/default/files/imagecache/zoom_oeuvre_very_big/DSC_4669_Buren.JPG[/img]

    L’autre fil d’Ariane c’est la planche… à découper épaisse en bois… et là elle rejoint Patrick Jouin, mon ex partenaire de conflit…. Alessi.
    Chercher l’usage…, vous êtes désigner.

    [img]http://www.aplusrstore.com/photos/large/wood_3_main.jpg[/img]

  4. Regard croisée, table ronde … ou table oblongue reelle? virtuelle?
    Une idée: interview de 2 ou 3 anciens d’une école avec les même questions envoyés par écrit…Dequidt, Berrux et Gady. 💡 💡
    Une fois l »interview terminé le texte de 3 interview est envoyé à chacun qui peut interagir en ajoutant s’il le desire un commentaire à une réponse d’un d’entre eux…

    « A fond dans l’oblong » citation dans BED. de Maxence Boisseau, designer
    A la dernière paris design week, le collectif FFD présente une exposition sous forme de compétition créative : 2 équipes de 10 personnes s’affrontent sur le sujet « Bois Noir vs Bois Blanc ».
    Libre au public de déterminer quelle équipe remportera la partie.
    Piergil Fourquié, assez souvent oblong….

    [img]http://www.parisdesignweek.fr/img/participants/uploads/75_1374596071_piergil_._miroir_piergil.jpg[/img]

  5. Artisan designer, la vie en rose d’un designer formé à l’école bleu ?
    Son concept est génial. On est dans l’ oblong dirait Maxence Boisseau, designer très en forme, formé à l’école de design de Nantes, grande école provinciale de design industrielle dirait un Ensci, des ateliers de l’ego 😆 mais pas que…

    Margaux Beja est un designer formée à l’Ecole Bleue 😆 à Paris…. il a de nombreux genies du design français sortis de l’ecole bleu comme Dequidt, Berrux et Gady.
    Margaux Beja se présente dans Behance en mettant artisanat en premier.
    Pour le commun des mortel, pour un quidam qui n’a pas fait une école de design et à fortiori une grande école de design industriel parisienne( bel oxymore) comme l’Ensci, sait que le designer n’est pas un artisan. Le designer industriel aurait muté en artisan, un homme souvent ancré de facto dans une technique, dans une pratique, dans d’un matériau…
    Il est vrai que le bois aujourd’hui à l’image en revues ou sur nos ecrans est partout. Le designer serait il devenu menuisier, ébéniste?
    C’est le prototype même de la pensée élastique (elastic mind) dans tous les sens du terme qui caractérise l’eco -systeme du design cher Martin Napoleoni.
    La question est le design industriel élargit-il son champ au design artisanal ou le retrecit-il?

    Philippe Starck formé à Camondo qui aime la visibilité que donne la verticalité mobilière aurait choisi, s’il avait été pondu par son studio, le Club Sandowich de Cyril de Moulins pour Polit…, Cyril est formé à Ecole Camondo .
    [img]http://design-index.net/wp-content/uploads/2013/05/Club-Sandowich-Design-Cyril-de-Moulins-pour-Polit-3.jpg[/img]

Ne manquez pas les actualités design
Dans le même rayon

Annonces

Ne manquez pas les actualités design