Tabouret Lightweight en porcelaine allégée par Djim Berger

Tabouret Lightweight en porcelaine allégée par Djim Berger

Djim Berger, designer hollandais, à la manière de Jolan Van Der Wiel, est un véritable alchimiste de la création.

Son concept nommé Lightweight Porcelain Stool est un étonnant tabouret où la porcelaine est réinventée en lui changeant ses caractéristiques propres.

Une nouvelle structure alvéolaire est obtenue par l’ajout de 2/3 de billes de polystyrène lors de la préparation de la porcelaine. A la cuisson, les billes vont fondre laissant au tabouret un aspect comparable à une ruche fossilisée.

Une recherche, une réflexion présentée à la galerie BSL de Paris.

Tabouret Lightweight en porcelaine allégée par Djim BergerTabouret Lightweight en porcelaine allégée par Djim BergerTabouret Lightweight en porcelaine allégée par Djim BergerTabouret Lightweight en porcelaine allégée par Djim BergerTabouret Lightweight en porcelaine allégée par Djim BergerTabouret Lightweight en porcelaine allégée par Djim BergerTabouret Lightweight en porcelaine allégée par Djim BergerTabouret Lightweight en porcelaine allégée par Djim BergerTabouret Lightweight en porcelaine allégée par Djim BergerTabouret Lightweight en porcelaine allégée par Djim BergerTabouret Lightweight en porcelaine allégée par Djim BergerTabouret Lightweight en porcelaine allégée par Djim BergerTabouret Lightweight en porcelaine allégée par Djim BergerTabouret Lightweight en porcelaine allégée par Djim Berger

Les mots du designer :

« I have the feeling that although a lot has been accomplished in terms of materials so far, porcelain has been a bit left out, maybe because it is considered too complex or perhaps too precious.

It is an ancient material and earns a lot of respect with its history and ways of surviving for centuries without losing the original appearance; the smallest details, the translucency, the colour, the sound, the magic of the process.

It is a fantastic material to be able to work with. the goal of my work is to open the spectrum of porcelain. I experience it, make it take risks, I combine it to find new forms, colours or techniques.

I just want to help it reveal its true potential; bring porcelain where it has never been before.« 

Plus d’informations sur le designer : Djim Berger

via & via

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
8 années au sein d'une startup web,du développement au marketing en passant par la communication, pour aujourd’hui diriger le pôle digital d'une agence de communication, entre Lyon et Paris. BED garde une place de choix au quotidien...
16 commentaires

GENIAL…
On réduit souvent DAE Eindhoven au concept et quelquefois à la transgression. Il y a beaucoup de designers qui travaillent aussi sur le process de fabrication et sur le matériau.
Selon le magazine de la céramique design,un blog d’actualité sur la céramique design et la création contemporaine céramique, il s’agit d' »Un exploit que les professionnels croyaient jusqu’ici impossible, tant la quantité de matériau additionné est importante. Une fois la pièce dans le four, le feu brûle le polymère et révèle la porcelaine visuellement et sensuellement renouvelée. Comparable à du nid d’abeille, ou à quelque minéral intrigant, celle-ci est aussi étonnamment plus robuste, et donc adaptée à des designs innovants en terme de mobilier. »

21.03.2012 08:06
Prof Z

BRAVO à lumineuse Béatrice Saint-Laurent et la Galerie BSL ouverte en mai 2010 rue Charlot à Paris 3 ème qui édite ce tabouret à 10 exemplaires dans 4 coloris (blanc, bleu, corail et vert) ce qui fait 40 exemplaires….
http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/49864_787428593_7845_n.jpg

21.03.2012 08:44
Prof Z

REPOUSSER LES LIMITES, UN BANC D’ESSAI….
« En collaboration avec la Galerie BSL j’ai décidé de faire un banc. En faisant cela, la taille de l’objet doublé et de cette manière les difficultés quadruplé, ce qui est une caractéristique à prendre en compte, lorsque l’on travaille avec ce matériau (façonnage, séchage, transport, mise à feu). Heureusement, les prototypes sont sortis fin et besoin que d’un peu de réglage fin d’être prêt à faire les pièces finales.  » Le tabouret et un banc sont produites exclusivement pour la galerie BSL dans une édition de dix et huit, respectivement (avec deux AP) en quatre couleurs différentes. » Djim Berger

21.03.2012 09:07
Prof Z

EINDHOVEN VS PARIS COLLECTIF VS INDIVIDUALISME
Eindhoven ce n’est pas seulement la recherche de concept, de process,l’autoproduction, c’est aussi des collectif hollandais VS l’individualisme français.
Djim-berger est cofondateur de l’Atelierdorp, un collectif multidisciplines et multiculturel . Atelierdorp est situé dans une église abandonnée dans la ville d’Eindhoven. Fondée il ya 3 ans par Otje Bastiaanse, Hilbert Tjalkens, Djim Berger, Rocco Verdult et Vera Teunen dans le but d’offrir un espace à des createurs.Actuellement les createurs de l’église sont de travail de nouvelles œuvres pour Droog Design, Rossana Orlandi, Art Basel, ICFF et le Salone di Mobile à Milan, entre autres.
http://www.youtube.com/watch?v=eks71v12a7I Atelierdorp

21.03.2012 10:47
Prof Z
21.03.2012 10:52
Maxence

@Maxence
Le designer espagnol Miguel Angel García Belmonte a fait un bon job lumineux avec de l’argile Je ne sais si l’on peut intervertir passer vers des typologies qui supporte le poids d’un être humain. En tout cas, il faut aller tres vite pour décliner…

ARTIFACT ? ARTEFACT? ART OU DESIGN OU ART DESIGN ?
Francois Azambourg VS libertiny VS Djim Berger
Il y a des blogs qui sont dans le design et la communication de l’attention superficielle. Ils peuvent être des blogs de professionnels du design et il y a des blogs qui approfondissent qui sont dans l’attention profonde et ils peuvent être des blogs d’amateurs….
http://artefactotum.wordpress.com/tag/francois-azambourg/

21.03.2012 11:57
Prof Z

@Maxence
Dans les 2 cas (luminaire et tabouret) l’intégration dans la maison est excellente….On n’est pas du tout dans le design transgressif
http://column.madamefigaro.jp/2010/09/17/7_kawa100917.jpg

21.03.2012 12:07
Prof Z

Quid sur la résistance ?

21.03.2012 12:09
Vincent / Bed

Dans un autre blog , Rotring dénonçait des fragilités. En 2009, les imperfections sont très nettes sur cette image. Esperons que le produit est parfait car il a été estimé par la société de vente aux enchères Berger de Bruxelles à 800 à 1200 euros …
http://matandme.net/djim-berger-as-light-as-a-feather/

21.03.2012 12:21
Prof Z

Ou l’usure, la cassure, fait partie intégrante de la vie de l’objet .. pas sur cependant qu’il préserve son esthétisme, et compliqué à faire accepter à ce prix.

Donc objet juste à admirer ? art ?

21.03.2012 12:23
Vincent / Bed

@Vincent / Bed
Selon rothring ds un autre blog « Je vous invite a aller faire un tour dans les ecoles ou il y a encore un pole ceramique, car toutes ces experimentations, eponges, billes de polystyrene, marre de cafe, papier porcelaine, tissage en laine, … sont monnaies courantes pour ces etudiants. La ceramique a encore de tres beaux jours devant elle.Cet objet va subir un effritement de surface a force de s’asseoir dessus, pour, au final, ne ressembler et proposer un tout autre objet a la limite de l’art, d’ou le fait d’etre presenter en galerie. »

21.03.2012 05:10
Prof Z

Très intéressant, dommage que les écoles ne communiquent pas d’avantage ..

Je suis preneur pour ce blog 💡 💡

21.03.2012 05:18
Vincent / Bed

@Vincent / Bed
Le design de galerie est plus un design de collection privée ou publique qu’un design d’usage quotidien.
Le tabouret one shot de Patrick Jouin vaut 1980 euros

21.03.2012 05:20
Prof Z

@ Vincent
Commande privée ou vente aux enchères ou vente en galerie sont les 3 canaux de vente de ce type de « produit » ou « d’oeuvre ».
Ce tabouret a été présenté par Pierre Bergé & Associés à Bruxelles dans le cadre de la vente «Wishlist Li Edelkoort». Je n’ai que l’estimation du commissaire-priseur, pas le prix de vente.
Les prix proposés par la galerie BSL sont encore plus élevés 2 400 euros (pour le tabouret) et 3900 euros (pour le banc qui a mon avis est plus un tabouret large).

21.03.2012 05:49
Prof Z

@ vincent
« Donc objet juste à admirer ? art ? »
Une autre piste :artisan « Le designer se caractérise de l’artisan par le fait qu’il n’est pas spécialiste d’une matière (bois, métal, plastique, etc), du technicien par le fait qu’il n’est pas spécialiste d’une technique et de l’ingénieur par le fait qu’il traverse les domaines du savoir de façon transversale. » Wikipedia

24.03.2012 07:59
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?