Appel à candidature : Bourse Agora pour le Design

Appel à candidature : Bourse Agora pour le Design

Tous les 2 ans, la Bourse Agora pour le Design finance un jeune designer français (moins de 40 ans) à hauteur de 15 000€, pour le développement de son projet.

« Le jury s’attache à distinguer les candidats dont le projet se situe dans les domaines du design de mobilier et du design de produit, avec une attention particulière pour les technologies avancées, l’innovation, les services et le développement durable.« 

Date limite de remise des dossiers : 27 juillet 2015

Pour participer : dossier candidature

A noter : « La Bourse Agora n’a pas pour objet de financer des activités commerciales. Les lauréats s’engagent à mener leur projet à terme. L’échelonnement des versements en est la garantie. Les bénéficiaires adressent au jury un compte-rendu aux étapes d’avancement précisées dans leur projet, et agréées par le jury.« 

Un peu d’histoire : « Fondée en 1983 à l’initiative de Claude Lévy-Soussan, alors directrice de la galerie Agora. Son montant est de 50 000 francs, attribué chaque année à un designer de moins de 35 ans, présentant un projet personnel (voyage, études, recherche).

A partir de 1991, date à laquelle la Délégation aux Arts Plastiques du ministère de la Culture et de la Communication dirigée alors par Dominique Bozo, décide de la soutenir, la Bourse Agora est portée à 100 000 francs (15 000€) et attribuée tous les deux ans. En 2007, l’âge limite est porté à 40 ans, afin de prendre en compte la durée des études et l’entrée plus tardive des designers dans la vie professionnelle.

En 2007, la Fondation d’entreprise Hermès s’associe au financement de la Bourse Agora, qui devient Bourse Agora pour le Design.« 

A vous de jouer !

Plus d’informations : Bourse Agora pour le Design

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
Gardien de la maison BED, fondateur, dévoué je passe mon temps à veiller la nouveauté qui vous fera briller les yeux.
20 commentaires

A vous de jouer designers !

18.03.2015 10:09
Vincent – Blog Esprit Design

Pourquoi une bourse intitulée de façon très générale « pour le design », est seulement destinée au design de mobilier et de produit…? Les designers graphiques et de mode vont se faire cuire un oeuf ou comment ça s’passe?

19.03.2015 09:53
Céline

Ah ça il va falloir le demander aux organisateurs

19.03.2015 10:00
Vincent – Blog Esprit Design

C’est très simple. Contrairement  à la Belgique et à la Suisse , la France  se concentre dans les organisations de  promotion et de concours  du design sur le design  mobilier …   D’ailleurs mobilier  est beaucoup plus restrictif qu’ameublement puisqu’il exclu le luminaire et les objets  decoratifs.    On parle ici de graphistes et de stylistes et non de designer comme dans les pays anglosaxons…. Le design produit? Quel projet  fut reellement un produit ( ce qui sous entend industriel) ? Il s’agit plus de recherche conceptuelle, de nouveau materiau  , de nouveau champ du design,  de  développement  durable que de produit car depuis  des lustres des années 60,  marxistes , structuralistes, post modernistes on est  ici contre la marchandisation, contre le commerce,  contre le marketing, contre l’usine…. mais pour la Création.     

20.03.2015 08:32
prof Z

 UNE CATEGORISATION A GEOMETRIE VARIABLE. François  Mangeol , bien connu de  BED,  a reçu une bourse Agora, entre autres,    pour  le tapis  Occidorient. Un tapis  c’est  un design graphique , une oeuvre d’art que l’on le met  au mur comme un tableau ou au sol…  comme un tapis pour marcher dessus. C’est un multiple comme on disait à  la fondation Arcurial (    soutenu par  André  et Liliane de Bettencourt) qui faisait faire des multiples  à des artistes.  Il suffit de faire un carton  peint à la main …http://a133.idata.over-blog.com/300×200/1/83/10/59/Occidorient_by_Francois_Mangeol_yatzer_2.jpg

20.03.2015 08:51
prof Z

Le commentaire s’est mal publié:Je confirme avoir passé mon diplôme de DESIGNER graphique et multimédia en France 
Et à défaut de me faire taper sur les doigts, je tiens à vous enlever
un cliché de la tête qui consiste à dire que les designer graphique (ou
graphiste comme vous l’entendez) ne sont pas nécessairement tous dans le
sens de la marchandisation, du commerce, de l’usine et du marketing et
que les recherches conceptuelles et de matériaux les concernent aussi
dans le domaine du livre, de l’affiche, du flyer etc. (en ce qui
concerne l’univers du graphisme en tout cas…)… pour la Création.Exemple:
http://etapes.com/9-projets-reinventant-le-livre-et-ses-usagesÀ bon entendeur…

20.03.2015 09:03
Céline

Roh je vais y arriver…. « sont nécessairement »*

20.03.2015 09:05
Céline

je ne pense pas faire de classification vis à vis des designers graphistes, simplement moins mon domaine, je ne peux l’aborder sur BED en tant que création avec la même analyse que les autres pièces basées sur l’analyse de forme, inspiration, matériaux, fabrication, savoir-faire…

Je sis que comme dans votre lien des projets peuvent tout de même s’en rapprocher, le but étant d’étendre l’équipe pourquoi pas parler assez vite de graphiste, webesigner …

20.03.2015 09:10
Vincent – Blog Esprit Design

 On ne peut pas dire que le projet  DITO FROM  Scratch  Eric BlondinPierre Brichet, Guillaume Delvigne, Joachim Jirou Najou, Michael Radix, Arnaud SabatierCaroline Ziegler. ne soit pas  graphique  puisqu’il s’inspire du mouvement Memphis qui fut un succes mediatique mais un echec commercial  en son temps selon  Michelle de Lucchi. Il y a souvent  du design graphique dans du design  mobilier  ou  du design d’objet… D’ailleurs de grands designers celèbres français , danois etc  ne faisaient que des dessins  non techniques ou  des peintures qu’ils donnaient à un  artisan  ébéniste  ou ceramiste . Un « grand designer » est  assez souvent un homme de dessein contrairement à  un  « grand ecrivain » qui écrit ses livres en solitaire.https://m1.behance.net/rendition/modules/36526779/hd/bdbdcc06da372a4b13b26ad855f28af8.jpg

20.03.2015 09:11
prof Z

Ok, ça je peux le comprendre du coup. Mais peut-être qu’un partenariat ou une collaboration avec un (ou des) graphistes vaudrait le coup ? C’est simplement une suggestion.En tout cas je trouverai ça bien de ne pas nous laisser sur le banc de touche, ce qui permettrait également pour le coup, une revalorisation de ce métier souvent oublié.

20.03.2015 09:17
Céline

  Chaque pays a un état d’esprit design dans ses institutions, dans ses entreprises et dans  ses habitants.Le problème  ici, aux pays des classement de  diplomes  à vie et des tiroirs bureaucratique,  est que les designers sont marqués à vie  par  leur école, par leur classement….   par  leur histoire et leur core biz (coeur de métier)…

20.03.2015 09:18
prof Z

je suis entièrement d’accord avec vous, il y a toujours des moyens de collaborer…

Mais c’est un milieu qui éveille de plus en plus mon intérêt, comme dans cet article :
http://www.blog-espritdesign.com/deco/decoration-murale/tout-un-art-lithographie-par-ella-pitr-28574

et à venir une interview d’illustrateur également.

merci

20.03.2015 09:25
Vincent – Blog Esprit Design

C’est une bonne chose alors que ce thème se développe. Merci à vous. Et pour répondre à « prof Z », la présence de design graphique dans l’élaboration de quelques projets de mobilier ne permet pas pour autant à des designers graphiques d’accéder à cette bourse malheureusement…

20.03.2015 09:35
Céline

 Il en est de même du graveur  qui n’a jamais pu  être consideré  comme un artiste  (exemple du plus celebre  graveur  du XIX   Gustave  Doré).  La France hierarchise, c’est bien connu… depuis des lustres… et ce n’est pas fini …

20.03.2015 09:50
prof Z

 D’ailleurs dans  beaucoup de « grands studios » de design,  il y a  un ou  plusieurs  graphistes  car cela permet d’élargir l’offre  au logo , à l’identité,  au print ,  au packaging au mershandising comme on dit dans le  MARKETing….

20.03.2015 09:54
prof Z

 ABC  …. Y Z  DU  NEURO DESIGN… Pour comprendre  que tout est lié, l’aire des mots  s’est placée  dans le cerveau  à partir de  3500 ans avant JC  ( invention de l’ecriture) dans  l’aire de reconnaissance des visages , des paysages et des choses. Ce qui veut dire  que l’on  voit un Y  ou un T comme  un des bifurcations de chemins  et plus tard  comme de la  geometrie.  Il y a donc un lien  non genetique entre un  graphiste designer de typo  et  -jean-marie-Massaud, star du design…http://movie-medias.vodeo.tv/uploads/images/program/thumbs/1000x550_video-jean-marie-massaud_pf.jpg  

20.03.2015 10:12
prof Z

 Un projet d’ameublement n’est pas un projet mobilier. Comme l’a dit Vincent , il suffit de s’associer avec un designer produit,  designer industriel de preference des ecoles majoritaires dans le jury et ou des   écoles que les membres  du   jury  considerent   comme meilleurs ….  Il faut,  dans  n’importe quel concours. toujours regarder les CV des jurés  et évaluer leur  univers mental  et de reference. Il est bien connu que les memoires, que  les thèses sont faites plus pour les professeurs que pour la science ou l’art….. J’ai autant d’estime pour les designers   plutot  sur support papier , plutot en 2D  que pour les designers  qui travaillent sur   d’autres  materiaux  en  volume…  Ce qui compte c’est toujours la dimension supplementaire apportée par le createur…..

20.03.2015 12:36
prof Z

  En mettant définition graphiste  ou   graphisme   dans   Google vous pourrez voir toutes les variations autour  d’un mot  du XX qui peut correspondre au moins une demie douzaine  voire une dizaine de métiers …  Alors il faut travailler sur l’encyclopedie collaborative  Wikipedia  en français… 

20.03.2015 01:04
prof Z

Je crois qu’on s’est mal compris. Je ne dénigre pas plus que vous le design de produit ou mobilier. Je veux simplement faire remarquer que l’intitulé de la bourse « Agora pour le design » permet certes de présenter des projets utilisant ou mettant en valeur le design graphique mais ne permet cependant à aucun designer graphique de participer. La remarque est simple, le fonctionnement, moins. Je pense (peut-être bêtement) qu’un designer graphique peut apporter autant de créativité et d’innovation dans le mode du design en général qu’un designer de produit, de mode ou d’espace. Restreindre un designer à son enseignement de référence est un peu mince selon moi étant donné les parcours créatifs diverses et variés que l’on peut généralement observer chez eux. Je défends cette théorie, maintenant, libre à vous d’être d’accord avec, ou pas…

20.03.2015 01:46
Céline

 Ce n’est pas mon opinion. C’est un constat  contextuel  à la fois sociologique  et  culturel. Il n’ y a guère qu’en Suisse  qui ne manque pas de caractère( Helvetica) que le design  graphique a une  vraie place qui n’est pas logotomisé comme aux USA ou   maltraité par les institutions  comme en France.

20.03.2015 03:58
prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?