Eco-Packaging & Produits d’entretien : Clean ways to clean

Clean the ocean - Eco-Packaging & Produits d'entretien : Clean ways to clean

À l’heure du développement durable, il n’y a pas que le recyclage pour s’engager dans la voie des solutions écologiques en matière d’emballages. On atteint aussi les limites de la tendance « réduction à la source », qui consiste à enlever quelques millimètres à l’épaisseur de contenant. Du côté des produits ménagers, qui sont de grande consommation, voici 3 exemples innovants de concepts d’éco-packaging :

Clean the ocean - Eco-Packaging & Produits d'entretien : Clean ways to clean

CLEAN THE OCEAN est un concept de produits d’entretien qui se vante de « nettoyer l’océan tout entier pendant que vous nettoyez votre maison. Plaît-il ? Le nettoyant en lui-même ne présente pas de caractéristiques spéciales, si ce n’est qu’il est biodégradable (ce qui est quand même déjà bien); le petit bijou, c’est la bouteille.

Clean the ocean - Eco-Packaging & Produits d'entretien : Clean ways to clean

En porcelaine satinée, toute en courbes et lignes épurées, déclinée en un éventail de couleurs douces qui rappellent la mer, cette crème de la bouteille de nettoyant se transforme une fois vidée en vase à exhiber dans vos maisons. Conçue par l’agence KOREFE, elle a pour vocation de contribuer à l’effort de réduction de la quantité de déchets plastiques grâce au fait qu’elle soit réutilisable à des fins décoratives. D’ailleurs, une large partie des revenus reviendrait à CLEAN THE OCEAN PROJECT, qui œuvre à retirer les déchets plastiques sur les littoraux et en mer.

Clean the ocean - Eco-Packaging & Produits d'entretien : Clean ways to clean Clean the ocean - Eco-Packaging & Produits d'entretien : Clean ways to clean

Ainsi, CLEAN THE OCEAN veut « aider les consommateurs à afficher leur green-attitude et à devenir des porte-paroles en utilisant les bouteilles vides en guise de vase. » Il s’agit là d’une belle initiative de sensibilisation du consommateur à donner une seconde vie aux emballages lorsque ceux-ci s’y prêtent. Cela dit, difficile d’en faire un achat  de routine… au vu de la consommation individuelle de produits ménagers, on risque se retrouver au final avec beaucoup de vases.

Clean the ocean - Eco-Packaging & Produits d'entretien : Clean ways to cleanPlus d’informations le projet : Korefe

Replenish

Replenish - Eco-Packaging & Produits d'entretien : Clean ways to clean Replenish - Eco-Packaging & Produits d'entretien : Clean ways to clean

Questionner les objets du quotidien fait partie des exercices fondamentaux à toute démarche de création et d’innovation : c’est en repassant une de ses chemises que Jason Foster, le fondateur de Replenish, s’est rendu compte que sa grosse bouteille jetable de spray de repassage contenait une solution constituée à 90% d’eau et à 10% de composés actifs. Par la suite, Jason réalisa que la plupart de ses produits ménagers avaient une composition similaire. Il déduit de ses observations qu’une énorme quantité de déchets était causée par le transport d’autant d’eau – que nous avons déjà dans nos maisons – dans des bouteilles que nous jetons une fois finies.

D’autre part, le déplacement de ces masses d’eau constituent une dépense d’énergie non négligeable.

Replenish - Eco-Packaging & Produits d'entretien : Clean ways to clean

« Si vous voulez faire des produits durables, il faut les concevoir réutilisables. » affirme Jason. Fort de cette conviction, il imagina un design simple et intuitif qui permettrait de transformer une bouteille jetable en un bien réutilisable, capable faire économiser de l’argent au fabricant, au distributeur et au consommateur et de participer à la réduction de déchets plastiques : ainsi naquit Replenish

Replenish - Eco-Packaging & Produits d'entretien : Clean ways to clean Replenish - Eco-Packaging & Produits d'entretien : Clean ways to clean Replenish - Eco-Packaging & Produits d'entretien : Clean ways to clean

Le système de remplissage Replenish est constitué d’une partie bouteille réutilisable à laquelle on peut visser une capsule de remplissage du liquide concentré. Pour obtenir son produit on retourne le tout, on presse la capsule pour faire passer le concentré dans un doseur, puis on peut rajouter l’eau (voir vidéo d’explication ci-après).

Replenish - Eco-Packaging & Produits d'entretien : Clean ways to clean

Replenish- Click « Like » if you think it’s a better way to clean! from Replenish on Vimeo.

Une vision intéressante du futur des emballages des produits d’entretien, la marque Nord Américaine CleanPath est la première à adopter le design. Toutefois, une démarche écologique plus globale et cohérente prendrait en compte la toxicité de leurs composants chimiques qui cause aussi de grandes préoccupations… mais c’est un autre débat.

Replenish - Eco-Packaging & Produits d'entretien : Clean ways to clean

Plus d’informations sur le projet : Replenish

Method

Method - Eco-Packaging & Produits d'entretien : Clean ways to clean

Premier Prix des Dieline Awards 2015 dans la catégorie Domestique, la gamme de désodorisants de la marque Method a été conçue avec une « technologie révolutionnaire d’air comprimé« .

Contrairement à la plupart des aérosols traditionnels utilisant des gaz propulseurs chimiques néfastes, leur spray distribue la formule – écologique, non toxique et non testée sur des animaux – contenue dans un réservoir étanche uniquement grâce à de l’air comprimé. Pas de risque d’inhalation et d’émission d’hydrocarbures, les désodorisants de Method diffusent avec une pression constante jusqu’à la dernière goutte

A l’image de la politique de la marque, l’emballage est d’un plastique entièrement transparent qui permet de voir comment le produit fonctionne. Le thème Arc-en-Ciel dans le choix des couleurs fait parti de l’identité visuelle de la marque et s’étend à tous ses produits. Pour sa gamme de désodorisants, les tons utilisés se veulent aussi vibrants que leurs senteurs, inspirées de la nature.

Method - Eco-Packaging & Produits d'entretien : Clean ways to clean

Interview pour The Dieline

« Ces bouteilles sont une représentation de notre philosophie de la transparence quant à notre business, nos pratiques commerciales et nos ingrédients. » Method est une compagnie de produits ménagers qui veut « faire les choses bien » avec : une gestion responsable des matières premières, une chimie verte de pointe et des emballages recyclables.

Method - Eco-Packaging & Produits d'entretien : Clean ways to clean

Plus d’informations sur le projet : Method

By Blog Esprit Design


5 commentaires

Le vinaigre blanc , c’est beaucoup plus simple et beaucoup moins  cherhttp://www.comment-economiser.fr/documents/images/nettoyer-vitres-avec-vinaigre-blanc.jpg

26.05.2015 08:10
prof Z

 Le Packaging  c’est entre le   Product Design  de la société de SURABONDANCE  de PRODUITS inventé par les americains  entre les deux guerres  mondiales et le  Marketing  de la société de CONsommation  qui nous est tombé dessus avec les GI’s du debarquement sponsorisé par les marques .  Au lieu de rajouter des VOC (composés organiques volatiles  neurotoxiques, cancérigenes ) avec   des produits d’entretiens dans mon espace domestique et de le polluer plus que  l’exterieur,  j’ai choisi  le vinaigre blanc, le vinaigre d’alcool… du « vin aigre » …. et comme dirait Starck : « un vase c’est un cimetière à fleurs »… coupées…  Il faut se nettoyer la tête  en marchant le  long de la mer, de l’amer… et roulant dans les champs  et ne parlons pas de philosophie   de  contenants …..

27.05.2015 10:00
prof Z

Merci de bien vouloir écrire les liens et les noms des créateurs…. 

27.05.2015 10:59
aure

@aure   Il n’est pas toujours facile d’identifier  les créatifs  qui travaillent dans une agence sur un projet . D’autant que les services interne , le marketing  de l’entreprise  intervient et souvent de façon massive  et directive.  Comme le signale Jean-Louis Fréchin, dirigeant de l’agence NoDesign et  un des responsable de l’ensci «  Travailler en agence permet de parfaire sa formation et son expérience. Les entreprises savent moins bien accueillir les designers. Les services de packaging constituent cependant de bons réservoirs d’emplois, mais c’est à la périphérie du design. »  En general  la mediatisation  se fait sur le nom de l’agence ou de son dirigeant ou  via  le client ou son agence. Je crois qu’il est aussi  interessant de connaitre le statut du packaging  et ce n’est pas toujours clair.  L’objectif etant souvent plus la communication  sur la creativité de l’agence même si c’est un concept non viable …. 

27.05.2015 02:33
prof Z

  L’EUROPE  VERTE…Il est clair  que le projet  « clean the ocean » de   l’agence de  packaging  allemande KOREFE     a été fait avec la designer hollandaise  Foekje Fleur qui avait fait un Erasmus  en France à Limoges. Son oeuvre  a clairement inspiré  le concept, la forme   et la palette graphique de ce  projet.http://3.bp.blogspot.com/-hpXFPPmEB4I/UcX4RlK1qJI/AAAAAAAANFc/-_QCQxDNEqA/s1600/DSC_7697.JPG

27.05.2015 03:02
prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?