Reportage : Exposition Pierre Paulin au Centre Pompidou

/ 2 commentaires

Reportage : Exposition Pierre Paulin au Centre Pompidou

Le centre Pompidou organise une rétrospective sur Pierre Paulin jusqu’au 22 aout. Cette exposition présente son travail de la 2nde moitié du 20e siècle. Elle présente plus d’une  centaine de meubles, dessins et maquettes principalement issus de la donation l’an passé de ses  héritiers au musée. Les collections d’institutions publiques (CNAP, Mobilier National…) et des galeries  parisiennes (Pascal Cuisinier, Kreo et Alexandre Guillemain…) complètent la liste des pièces exposées.

Pierre Paulin est sensibilisé au design par son oncle, dessinateur automobile. Il suivra les cours, entre  autres, les cours de Maxime Old à l’école Camondo, Paris. Ce dernier le fait entrer dans le bureau  d’études de Marcel Gascoin qui l’incite à voyager dans les pays scandinaves. Il en revient avec le  design d’Alvar Aalto en tête et suivant les tendances outre-Atlantique, principalement le couple Eames, il dessine la banquette 119 en 1954 pour Meuble TV.

Aujourd’hui connu sous le nom Daybed  et rééditée par Ligne Roset, ce meuble, conçu comme un petit canapé avec table basse intégrée,  devient une grande banquette pour 3/4 personnes (ou même un lit d’appoint pour une personne)  lorsqu’on positionne les deux coussins de dos sur la table basse à la suite du coussin d’assise.

Reportage : Exposition Pierre Paulin au Centre Pompidou Reportage : Exposition Pierre Paulin au Centre Pompidou

Il prend son envol au début des années soixante, en gainant les coques des sièges de jersey sur les  fauteuils Tongue, Ribdon ou Mushroom. D’abord édité par son père, il rencontre le directeur  artistique d’Artifort, Kho Lang Ie qui lui donne carte blanche avec d’autres jeunes designers pour  réaliser les nouvelles gammes de cette entreprise familiale. On retrouve ses fauteuils Ribbon dans le  James Bond Les diamants sont éternels avec Sean Connery.

Reportage : Exposition Pierre Paulin au Centre Pompidou

Avec son idée de maillot de bain, Paulin dépoussière le siège, renouvelle les lignes, allège la  structure, jusqu’à la faire disparaître sous la housse au profit d’une forme pure. Il disait du  Mushroom : « Le meilleur objet industriellement parlant que j’ai jamais dessiné. Comment voulez- vous faire plus économique ? Il n’y a qu’une seule matière, du tissu. Trois ronds en acier, […] et  quatre tiges qui les réunissent entre eux. Ensuite on lui met son maillot de bain et terminé ! ».

Reportage : Exposition Pierre Paulin au Centre Pompidou

Avec ADSA, l’agence que Pierre Paulin créa avec sa seconde femme Maïa Paulin et Marc Lebailly en  1975, il s’inspire toujours de l’esprit américain d’une agence réunissant créateurs et industriels autour des notions de design industriel et de design global. Il en ressort des produits industriels pour Allibert, Stamp ou Calor avec cette Fontaine à café, concept que l’on retrouve dans les machines d’aujourd’hui. En 1987, d’une collaboration avec la Manufacture de Sèvres ressort un service d’assiettes aux lignes géométriques en relief et à la technicité exceptionnelle. L’assiette de  présentation, avec son marli lisse recouvert du fond coloré de petit feu aubergine à base d’or,  nécessite trois couches colorées successives et une cuisson à 1260 degrés.

Reportage : Exposition Pierre Paulin au Centre Pompidou Reportage : Exposition Pierre Paulin au Centre Pompidou Reportage : Exposition Pierre Paulin au Centre Pompidou

Une large rétrospective où vous pourrez découvrir ou redécouvrir un travail, une œuvre marquante, inspirant les créateurs modernes…

Reportage : Exposition Pierre Paulin au Centre Pompidou Reportage : Exposition Pierre Paulin au Centre Pompidou Reportage-Exposition-Pierre-Paulin-design-Centre-Pompidou-blog-espritdesign-11

Exposition visible au Centre Pompidou – Paris jusqu’au 22 Aout 2016

Plus d’informations sur le designer : Pierre Paulin (wikipedia)

Retrouvez l’ensemble de nos REPORTAGES

Autres sources : Ligne Roset, Artifort, Universalis

By Blog Esprit Design


Philippe LC
Je partage ici mes coups de cœurs croisés sur la toile ou au détour d'une balade, pour mettre en avant des projets qui en valent la peine, qui rendent le monde un peu plus beau, de mon point de vu (que vous n'êtes pas obligés de partager). Mais il en faut pour tout les gouts.
2 commentaires

Le rôle d’un musée de design , surtout pour un design français important est   au mieux d’anticiper  ou  tout au moins d’accompagner  le design du temps   comme le fait le Moma, pas de faire  des hommages  plus que tardif donc post mortem pour  booster l’envolée des prix des galeries et salles de ventes aux enchères ….  J’aurais aimé que l’on compare ses oeuvres  à ses inspirateurs scandinaves comme Aalto   ou americains  comme Nelson Eames et  ceux qui  hier et aujourd’hui  s’inspirent de lui… 

10.08.2016 10:29
Prof Z

 Ce que je prefere  de Paulin  , ce n’est pas  le tissus extensible  Dupont de Nemours  qui emmaillote les sièges  aux formes organiques comme une chaussette ,  Olivier Mourgue l’a fait egalement  à la meme epoque.  Ce qui est le plus novateur selon moi   mais non édité par l’editeur americain  Herman  Miller de Nelson et d’Eames qui l’on influencé)  du fait de la crise petrolière entre autres.  Je ne sais si c’était à Pompidou. Il est trop tard  maintenant   Les jeunes designers  50 ans après ne font pas mieux…ttp://www.culturedmag.com/wp-content/uploads/Cultured-Magazine-Pierre-Paulin-Herman-Miller-Louis-Vuitton.jpg

14.08.2016 03:27
Prof Z

Qu'en pensez vous?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?

ABOUT  BED
Le Blog Esprit Design est comme son nom l’indique un blog dédié au Design présentant une certaine vision, de l’idée à la création, de l’inspiration à la fabrication, de la main à l’outil, de l’artisan au designer.