Le meuble à bascule par Ambre Pujol et UNI Studio

Le meuble à bascule par Ambre Pujol et UNI Studio

Ambre Pujol et Adrien Marolleau (UNI Studio), jeunes designers français formés du côté de Creapole Paris nous présente le fruit de leur collaboration pour le Prix Emile Hermès sur le thème : « Un temps pour Soi« 

Pour une fois que le thème d’un concours ou autres awards permet de se projeter, d’apporter son histoire, sa poésie, voici ce meuble à bascule, leurs propositions entre métaphore et cabinet de curiosité.

Le meuble à bascule par Ambre Pujol et UNI Studio Le meuble à bascule par Ambre Pujol et UNI Studio Le meuble à bascule par Ambre Pujol et UNI Studio Le meuble à bascule par Ambre Pujol et UNI Studio Le meuble à bascule par Ambre Pujol et UNI Studio Le meuble à bascule par Ambre Pujol et UNI Studio

Voici leur description : « Tout a commencé par un instant rare, j’ai retrouvé ma boite à souvenirs. J’y ai entassé au moins 100 photos, 15 lettres d’amour, 10 tickets de cinéma, 6 pièces d’un franc, 5 tickets de métro usés, 4 billets d’avion jaunis, des numéros de téléphone notés sur des bouts de papier, des dessins maladroits, des déceptions aussi, et des rires, une partie de ma vie en somme. J’ai souri, je me souviens à nouveau, comment ai-je pu oublier .

La mémoire,  plus qu’un mot, une ligne directive qui a donné naissance à tout un univers sensible, fait de morceaux de papier, de tâches d’encre, de ratures, de mots, d’histoires et de souvenirs à la pelle. Nous l’appellerons la conscience du passé. Elle accumule les instants, ces brides de moments et les range intuitivement dans le temps.

La société actuelle se moque du réel et lui préfère l’image et le virtuel.  Le retour aux sources, l’authenticité, a sonné son grand retour. Les mails se métamorphosent en lettres épistolaires, les photos numériques deviennent Polaroides, mon ordinateur se change en un carnet de voyage, et mon disque dure se transforme en une vasque dans laquelle j’accumule les données. Imaginez un instant.« 

A retenir, la notion de « conscience du passé » votre mémoire presque matérialisée…

Le meuble à bascule par Ambre Pujol et UNI Studio Le meuble à bascule par Ambre Pujol et UNI Studio Le meuble à bascule par Ambre Pujol et UNI Studio Le meuble à bascule par Ambre Pujol et UNI Studio Le meuble à bascule par Ambre Pujol et UNI Studio Le meuble à bascule par Ambre Pujol et UNI Studio

« Ce meuble à bascule matérialise ainsi cette mémoire et devient le gardien d’une vie. Il n’est plus question d’oublier à nouveau. Les souvenirs sont palpables et en suspension dans le temps. Il conserve tous ces moments et emprisonne égoïstement nos secrets, nos vices et tous ces silences, à l’image de la boite de Pandore.

En équilibre sur ses membres inférieurs, il berce toutes ces informations entassées et évoque pudiquement le monde de l’enfance ; Cette candeur à l’état pur que l’on enterre en devenant adulte. Il devient notre complice au quotidien et l’ultime témoignage de notre vie passée. Il incarne ce besoin obsessionnel de conserver et de transmettre notre histoire. 

Oui je me souviens. Tout a commencé par cet instant rare.« 

Le meuble à bascule par Ambre Pujol et UNI Studio Le meuble à bascule par Ambre Pujol et UNI Studio Le meuble à bascule par Ambre Pujol et UNI Studio Le meuble à bascule par Ambre Pujol et UNI Studio Le meuble à bascule par Ambre Pujol et UNI Studio

Chaque souvenir trouve sa place, accumulé mais non rangé, il sera bercè par le temps qui passe…

Plus d’informations sur les designers : Ambre Pujol et Adrien Marolleau pour UNI Studio

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
Gardien de la maison BED, fondateur, dévoué je passe mon temps à veiller la nouveauté qui vous fera briller les yeux.
30 commentaires

 LE DESIGN POUR OKI SATO  et de LUCCHI C’EST TOUT CLOCHE….. Un concours est un concours de circnonstance.Face à  Oki Sato deNendo et à   Michele de Lucchi, il faut faire  bien plus simple…. que l’art design  DAE Eindhoven   revisité   en black, gold et o barré   par le  couple anglo norvegien Fredrikson Stallard, ( voir à Milan  2014 chez Driade  sauvé de la faillite  par les anglais)Je   vais     marteler   une critique  comme  Nietzsche faisait  de la philosophie au marteau…. c’est à dire avec un marteau de médecin.

Voila donc une critique  basée sur  la methode clinique et donc l’observation des details.Dans la thematique du concours   une cloche  à bascule contenant des souvenirs  reversés ou renversants aurait été  suffisante … Simple comme la Fabrica ? Une chance sur 1000 ou 2000 de  gagner. Une chance sur  2 de rentrer à la Fabrica.

23.04.2014 10:05
Prof Z

 Løve  Mémøire:  LE  DIEU  DU DESIGN EST DANS LES DETAILS… MAIS AUSSI LE DIABLE   Le maestro italien Michele de Lucchi va aimer la  serrure petite maison de mémoire  mais  avec un  o barré scandinave pour écrire mémoire on sent l’influence de Julien Doré album Løve dans tous les sens du terme … Lisibilité? Le bamboo tray Michele de lucchi pour Alessi  est simple comme du  Oki Sato  chef des 15 Nendo http://www.designboom.com/wp-content/uploads/2014/01/bamboo-tray-michele-de-lucchi-alessi-designboom-250.jpghttp://mizenpage.files.wordpress.com/2013/11/loverectoverso.jpg?w=450&h=393 

23.04.2014 10:58
Prof Z

Ce meuble reflète toute la complexité d’un être humain dans son entièreté. Il vacille, cherche son équilibre. MÉMOIRE incarne une personne, il est humain et devient l’extension de notre personne, il se met en retrait lorsqu’il ne va pas bien, il est neutre et droit quand il doit faire bonne figure et il devient demandeur quand tout va bien pour lui. À l’image d’une boite noire d’avion, il enregistre tous les moments importants le temps d’une vie. Ainsi à la fin de sa vie on n’enlève le caisson, l’emballage pour redécouvrir ce qu’il y a à l’intérieur. Une sorte de dissection d’une vie. Redécouvrir les messages et la personnalité du défunt à l’envers strate de souvenirs par strate de souvenirs et voir si cette personne a été heureuse. Peut-être que cela va choquer, mais le design n’est pas juste et il doit apporter des réponses, mais aussi des questions.Oui ce meuble est compliqué tout simplement parce qu’il est humain. Il intègre bcp de notions et veux certainement trop en dire au regard du design actuel. Nous aurions pu faire un meuble simple c’est vrai, mais dans notre logique nous souhaitions proposer une vision prospective et plus humaniste. Votre commentaire est légitime et nous prenons note afin de proposer une version peut-être plus simple. Pour résumer nous avons laissé divaguer notre esprit par cette thématique en voulant nous sortir des carcans du design.

23.04.2014 11:27
Marolleau Adrien

Le ø représente les deux hémisphères de la mémoire. Pas de rapport avec Julien Doré 🙂

23.04.2014 11:29
Marolleau Adrien

 @Margaux Keller ex fabrica  @ Ferreol Babin , nouveau fabrica TOUS LES CHEMINS DU DESIGN MENENT A L’ITALIE: LA MEMOIRE EST UNE SECONDOME DE VERRE…A  Rome Secondome est la galerie qui vend la Fabrica  qui est située de Venetie  donc près de Venise…. A la Fabrica  piloté par Sam Baron on est pas loin de la Collezione Privata de Michele de Lucchi  mais on est à des années lumières de EINDHOVEN.Faire du design  d’auteur c’est   avoir une écriture, une couleur, un concept,  un vocabulaire, une grammaire donc   prendre des briques et les composer de manière harmonieuse et/ ou surprenante…. C’est un exercice de contraste bois / verre comme la Fabrica ( here and there)  et  noir et or comme  le studio Job  qui fait souvent du Mendini  validé par la DAE Eindhoven ….

C’est aussi un exercice de lisibilité. ALORS POURQUOI METTRE UN DESIGN DE TYPE FABRICA  DANS UNE ARMOIRE DU STUDIO JOB ?

23.04.2014 11:34
Prof Z

@Adrien Marolleau    DE ENDHOVEN,   DESIGNER  A ENTHOVEN  PHILOSOPHE PEDAGOGUE….Imaginer c’est toujours partir du connu L’idée de la boite noire des avions  est geniale et dans l’air du temps… sauf que la boite noire est orange  ( noir et orange sont les 2 couleurs hollandaises dans des contextes diifferents on n’en sort pas)  Elle contient des données objectives  et des conversations enregistrées et minutés… La memoire enregistre  ce qui est conscient et ce qui est inconscient , elle est subjective ,    car propre au sujet,   selective et interprêté par lui… L’idéd

23.04.2014 11:47
Prof Z

Je ne parle pas de chose dans le sens littérale des termes, je préfère imager et ce projet ne répond à aucune problématique concrète. Certe la boite noire est Orange mais j’image et me sert d’une notion plus simple de cette objet.  Et comme dit Vincent:  » sujet à concours, exploration, recherche… « Je prend la critique mais je vous invite à voir au delà des références qui existe. Laissez vous bercer par la vision simplement compliqué et égoïste de ce meuble.  🙂  Nous avons simplement créer avec notre instinct et nos émotions. Par conséquent ce meuble n’est qu’une projection de notre esprit à un instant T influencer par une thématique. Ceci étant l’occasion pour des designers de se vider l’esprit et de retrouver des sensations créatives sans trop de contraintes.

23.04.2014 12:14
Marolleau Adrien

MEMOIRE DE CRISE… BOITES A SOUVENIR ET ARMOIRE MAISON… A votre place,  je segmenterais  en 3 , ce projet et je  vous mettrais en avant comme le Studio Job. L’idée d’un globe de verre à l’envers  est géniale   car  il stocke en vrac   et non de manière organisée comme un globe  Bourgeois qui met sous verre de manière organisé… MEMOIRE SECOUé Je trouve que la maison est bien dessiné  et pour moi c’est un objet  à poser   qui illustre la memoire de la  separation du couple  une boite  a bijoux ? … j’y ajouterais  par exemple une usine de la periode doré du travail…MEMOIRE DE CRISE Pour l’armoire, je dirais armoire maison  decliné en commode maison , bahut maison…. en simplifiant   et en gardant le contraste… 

23.04.2014 12:14
Prof Z

Tout à fait d’accord avec vous et une suite est déjà en préparation 🙂 en plusieurs segment.

23.04.2014 12:27
Marolleau Adrien

@ Adrien Marolleau Comme pour l’écriture d’un auteur de texte litteraire (ou pas), la lisibilité d’un objet de designer auteur  ou d’un artiste  se mesure…Tu  pourrais faire selon moi un bon JOB  mais tu es   beaucoup trop compliqué.   Faire du design  ou de l’art c’est innover  pour se différencier  puis se répéter  ….http://www.paris-art.com/art-culture-France/deux-apories-en-art-difference-et-repetition/rouille-andre/351.html  

23.04.2014 12:32
Prof Z

L’apologie du simple serait comme imposer des frontières au design. La tendance actuelle prône l’éloge du simple, mais aussi dans de nombreux projets celle du vide, de la répétition et ouvre la porte au plagiat. (cela n’engage que moi). Certes ce projet intègre bcp de notions et s’apparente à une usine a gaz, néanmoins cela est complètement assumé et voulu. Ce meuble est le reflet de toute la complexité d’un être humain, une sorte de clone product. L’art de faire simple pour un projet comme celui-ci s’apparente à se battre contre ses démons. Mais n’est-il pas bon quelquefois de céder à la tentation et de sortir « Cloud » créatifs ambiant. Je comprends vraiment vos arguments et ils sont justifiés. Mais quelquefois il est bon de penser avec ses yeux et de regarder avec son cerveaux. Ce meuble nous ressemble (Ambre Pujol et Adrien Marolleau) et nous l’avons égoïstement crée pour nous dans une thématique assé égoïste.  🙂

23.04.2014 03:35
Marolleau Adrien

Et tu as bien raison, il est bon d’aller au bout de ses idées, de ses explorations, sans concession, surtout pour un concours où l’objet n’est pour le moment même pas prototypé ..

Cela permettra de faire des petits .. en terme d’idée, de projet ou d’objet…

23.04.2014 03:43
Vincent – Blog Esprit Design

 Je ne fais absolument pas  l’apologie du simple parce que ce serait  tendance . Il n’ a plus une tendance unique mais des micro  tendances qui irriguent à uneépoque  donnée  de nombreux projets.: des tendances matériaux, des tendances formes, ds tendances couleurs,  des  tendances usages etc.  Le design fait son shopping  mais le fond c’est non une suite d’idée mais   un  concept ou   une innovation qui a du sens. Il faut quelquefois laisser aller le crayon et ou la tablette , pour le trouver. De toute façon la plupart du temps un style ,une signature c’est souvent une erreur. En examinant les vainqueurs du concours depuis 5 ans, je me demande ce qu’il apporte a partune ligne de plus dans un portfolio

23.04.2014 07:42
Prof Z

RIEN NE NAIT DE RIEN…. LE DESIGN  ET LA MEMOIRE… Mon « travail  » de Prof    c’est de comprendre comment naît une idée d’objet  et la part du connu ,  la part de la mémoire, la part de l’imagination dans la genèse  de cette « création » ….  Une création est  tres souvent une REcreation. C’est aussi une récréation, le  jeu de piste  de l’inspiration  et du référent non déclaré du designer ou de l’artiste. Fabio Novembre  et son equipe avec  un blog,  joue au même jeu  mais seulement  avec un titre et  3 images.  » En mettant l’accent sur ??l’immédiateté d’images mon objectif est de transmettre la relation  entre les choses et leur univers de référence. Les gens et les choses naissent d’autres personnes et d’autres choses.  La recherche de  connexions – souvent imprévues et non déclarées – aide à ouvrir la voie à une approche de la connaissance inclusive et transversale. L’histoire ne se déroule pas dans des compartiments séparés mais est à la fois la cause et l’effet. »    Le « prix Emile Hermes »    c’est 3 concours depuis  2008 . c’est donc une triennale.   Pour ce premier concours « la légéreté au quotidien », un jeune étudiant suisse Simon Lécureux a  été ex aequo avec 2 autres candidats en  présentant  un tabouret à bascule  en bois.  Je suis tombé de ma chaise  à bascule  en lisant les raisons du choix du jury:  le cheval… Ce prix a rapporté 1000 citations sur la toile au designer suisse et une ligne dans son portfolio, c’est   pas la gloire. Ce n’est donc pas un cheval de  Troie pour entrer dans un métier très sélectif.  Ce meuble a t il eté édité par la Division Home d’ Hermes?  NON. Alors quel est le but de ce concours?  Soutenir l’innovation ? Je cherche toujours l’innovation de ce tabouret. En 2011  la thématique  du concours qui se voulait plus international et plus ecologique  était le chauffage donc une thématique très éloignée  de l’insoutenable   légéreté  de l’être  et du luxe pour sans doute interesser les pays émergents.   Deux designers allemands unis pour l’occasion  Daniel Abendroth et Andreas Meinhardt  ont  remporté le concours en créant une boite noire, un cube noir chauffant.  Ce prix a rapporté 1000 citations sur la toile  aux designers allemands  qui se sont mis la tête au carré et une ligne dans son portfolio, c’est   toujours pas   la gloire médiatique qui  est la clef d’entrée  du design business international. En 2014  Ambre Pujol  et Adien Marolleau uni studio  présentent  un  parallelipipède noir à bascule pour un temps pour soi……… RIEN NE NAIT DE RIEN….  UN  DESIGN DE MEMOIRE? 100 occurences… Autre projet  français  présenté vu sur la toileCedric Guillemin  en collaboration avec Benjamin Voisin a une vision plus   fonctionnelle de la vie pour soit.  Il est  lauréat du Prix du Public, Concours Révélateur de Talents/CINNA pour Alfred (avec Pauline Pinto et Benjamin Voisin) apres avoir participé au concours FLY.http://31.media.tumblr.com/51d99f8d759ef38a050504f914ef7bc2/tumblr_mx36eobR7N1rhht7ko2_1280.png

24.04.2014 08:42
Prof Z

Il me semble que ce projet n’a à ma base pas du tout été pensé pour ce concours…recyclage mais je me trompe peut être. 

24.04.2014 09:04
Florent

recyclage ? de pièce ou reprise d’un autre projet ?

24.04.2014 09:08
Vincent – Blog Esprit Design

J’ai déjà vu ce projet il y a de cela deux trois ans en allant voir un ami dans son agence.Adrien bossait dessus.Par contre je pense que l’idée a été poussé plus loin certainement mais le design global est le même.

24.04.2014 09:13
Florent

Je confirme c t le début de mon projet de master qui à été validé par mon pré jury. J’ai effectivement travaillé dessus dans cette agence avec d’autre moyen et technique. J’ai d’ailleurs bcp appris dans cette agence en terme de technique.

24.04.2014 09:41
Marolleau Adrien

Ma thématique première de master se rapprochais bcp du thème proposé par Hermès donc g trouver intéressant de le retravailler et de revoir tte les proportions. La configuration original de la caisse n’a absolument rien n’a voir avec ce résultat. Cela reste donc notre propriété intellectuel dans cette configuration là (Ambre et moi).

24.04.2014 09:48
Marolleau Adrien

 PROPRIETE  INTELLECTUELLE, QUESACO? DESIGNER  FRANçais PROTEGEZ VOUS….La propriété intellectuelle ? On  n’est pas sur une scène de crime de copier coller.  La propriété intellectuelle concerne  les droits d’auteur ,  les brevet , les marques et les dessins et modeles. Vous êtes les auteurs,   c’est incontestable personne ne vous prendra ce droit. C’est à mon sens plus une oeuvre plastique qu’une oeuvre  pratique ,  qu’une  oeuvre mobilière.Un  brevet ? Parle t on  de la propriété intellectuelle   de l’invention de  l’armoire à bascule ?   Comme dit le philosophe de techniques  Bernard Stiegler,   il-existe beaucoup d’inventions qui ne produisent aucune innovation.   Il faut demander au VIA ( valorisation de l’innovation mobilière ) l’appel permanent.

La propriété  intellectuelle de la marque  et du logo Mémoire avec un o barré ?  La propriété intellectuelle du dessin  et du modèle du projet?     J’ai du mal à comprendre  l’articulation  entre le diplôme de 2013 et le projet Hermes….  Sur la Photo  Anne-Marie BOUTIN, présidente de l’APCI, Agence pour la promotion de la création industrielle et Conseillère maître honoraire à la Cour des Comptes,   présidente des Jurys de Diplômes  dE CREAPOLE sur la photo devrait nous aider  à comprendre

24.04.2014 10:32
Prof Z

 DESIGN SOUS INFLUENCE ? MEMOIRE DE LA TOILE DE CREAPOLE A L’ENSCI… Adrien Marolleau a écrit un jour  sur la toile « Bienvenue dans mon imaginarium. Comment, pourquoi et d’où viennent les formes ? Quels sont les facteurs qui engendrent ces objets qui nous entourent ? » Je vous  invite à entrer dans UN  MEMOIRE DE L’ENSCI  de Frederic Alzeari sur le design sous influence…http://www.ensci.com/uploads/media/memoire_Frederic_Alzeari.pdf 

24.04.2014 10:46
Prof Z

Quand je dis propriété intellectuelle, je ne revendique pas l’invention extraordinaire de l’armoire à bascule ou du O barré. Mais dans mon contrat avec l’école est bien précisé que tout ce qui est présenté le jour du jury est acté et vaut ce que de droit. Donc oui MÉMOIRE est déposé à l’INPI et les premières recherche et croquis sont à minima protégé par la validation et la présentation de mon diplôme. Il faut savoir que en 2 ans bcp de recherches et de pistes sont évoqués et proposés et peu sont validé. D’ailleurs sur mon site vous pouvez voir mes deux cahiers de recherches en vidéo où sont présentés les croquis et ce avant le début de mon stage dans l’entreprise. Mais le résultat de mon diplôme englobe la thématique générale d’une sorte de cabinet de curiosités un peu fou. À CREAPOLE l’élaboration des diplômes est vraiment différente et je sent déjà les détracteurs de l’école qui vont intervenir. Début des recherches novembre 2011.

24.04.2014 10:58
Marolleau Adrien

Tu entends quoi par élaboration des diplômes différentes?Je ne sais pas comment fonctionne cette école.

24.04.2014 11:02
Florent

Pour faire simple ont propose énormément d’ouverture de pistes et de projets pendant presque 2 ans sur une thématique générale à l’école, puis si on le souhaite on s’en éloigne pour dériver vers notre personnalité et nos envies. Le diplôme et l’orientation étant validé très tard par ceux qui nous encadrent en gros 3 semaines avant le présentation. Le but de l’école travailler vite et bien dans un esprit d’entreprise ou les projets s’accumulent et défilent vite. Contrairement à d’autre école qui sont très bien et surement mieux que celle que j’ai fait on passe jamais plus de 2 à 3 semaine sur un même projet. Donc bcp de projet en même temps car bcp de cours différent

24.04.2014 11:34
Marolleau Adrien

 INNOVATION EN DESIGN MADE IN ECAL  FACE  AUX BONNETS ROUGES DE LA PROTESTATION MADE IN FRANCE. j’aime beaucoup les paradoxes , les oxymores en design. . Le thème de la bascule m’intéresse…  pour   se balancer du temps  qui passe  au pays du chomage ,  des 35 heures et des bonnets rouges  et  fabriquer sans rien faire  ou presque .  Damien Ludi  et Colin Peillex de L’ECAL  aurait du faire le concours HERMES mais il s’en balance sans doute car avec ce projet  LOW TECH  ils ont 12000 occurences sur la toile  sur 25 000   Nous sommes dans une economie de l’attention…. http://www.madiwi.fr/blog/wp-content/uploads/2013/01/ECAL-Low-Tech-Factory_Rocking-Knit-on-Vimeo1.png&nbsp

24.04.2014 12:11
Prof Z

Date de quand cette expo ?

24.04.2014 12:12
Vincent – Blog Esprit Design

Opération « Design sous influences » à la Foire de Paris 201012 avril 2010 pour la foireDate de publication : 29/04/2010

24.04.2014 12:18
Marolleau Adrien

@ Adrien Marolleau DE PLUS EN PLUS DE DESIGNER INDUS  F0NT LA BASCULE VERS D’AUTRES METIERS…..Je suis sur que le design  de la machine à tricoter à bascule   suisse aurait plu à Cedric Martineaud , scénographe, commissaire d’expo   DA et Directeur création  de 14 septembre…. 3  ou 4 metiers qui aident les designers à survivre avec celui de professeur de design . Cette exposition  est interessante mais ne couvre  vraiment pas tout le spectre de l’influence ni du design…   Il prend   simplement face au grand public, je dirais même le gros public   de la foire de Paris , 3 thematiques ( d’inspiration ?) dans l’air du temps  ….  ecologique  eco conçu,  pratique   et  le  style français… Je ne vois pas en quoi ton projet art design  s’inscrit dans ces thematiques  ?  Frederic Alzeari  avec son memoire sur le design sous influence fait un travail  pour les professionnels  de la profession… Je pense que tu as toutes les qualités  ou presque pour  pratiquer ces metiers… mais en design de meuble ou en design produit  ou en design industriel je n’ai pas de preuves….  

24.04.2014 12:55
Prof Z

@ Martin  Nopoleoni.  FACE A LA DESINDUSTRIALISATION ET AU DEVPT DU VIRTUEL + NUMERIQUE  LE DESIGN . FR EST EN TRAIN DE  RE-ARTICULER SON ECO SYSTEME….cela ne se voit pas à Maison et Objets,  ni même au salon du meuble  de  Milan ….

24.04.2014 01:04
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?