Milan design week 2016 : Lexus design award

Milan design week 2016 : Lexus design award

Pour cette nouvelle design week de milan, Lexus nous a invité à vivre une expérience incomparable et inattendue sous le thème de « l’Anticipation » . Le constructeur automobile a imaginé la vision de ce qui n’existe pas encore et nous a proposé d’étonnantes expériences.

Nous avons alors pu distinguer lors de notre visite l’installation du Lexus design, collaboration entre Lexus et Formafantasma et le Lexus Design Award, concours organisé par le constructeur pour promouvoir de jeunes talents.

1- Lexus Design: Une rencontre avec l’Anticipation

Formafantasma


Pour cette quatrième édition, Lexus s’est offert le luxe d’engager les designers de talents de Formafantasma composé d’Andrea Trimarchi et Simone Farresin. Designers italiens basés à Amsterdam ils forment un studio de design innovant caractérisé par un travail sur des matériaux expérimentaux. Ils explorent la relation entre les cultures (locales et traditionnelles), l’ approche critique du développement durable et la signification de l’objet comme médium culturel.

En établissant des ponts entre l’artisanat, l’industrie, l’objet et l’utilisateur, ils forgent des liens entre leur pratique, inspirée par la recherche, et le champ plus vaste de l’industrie du design.

Formafantasma :Andrea Trimarchi et Simone Farresin

Formafantasma :Andrea Trimarchi et Simone Farresin

Leur travail a également reçu une attention internationale et leurs œuvres sont entrées dans les collections permanentes de grands musées dont le MoMA de New-York et le Victoria and Albert Museum à Londres.

Le choix de la transparence


Comme fil directeur pour le design de la scénographie et de l’installation, Formafantasma a choisi la transparence et a traduit l’esthétique qui sous-tend la vision futuriste de Lexus par le jeu subtil entre les nuances de couleurs, de lumières et de formes.

Milan design week 2016 : Lexus design award

Ainsi, La transparence est évoquée par le choix des cloisons translucides inspirées par le shoji japonais et qui ponctuent tout l’espace d’exposition. Ces parois ou portes réalisées en tendant du papier sur un cadre en bois laissent passer la lumière et rappellent l’intemporelle esthétique japonaise. L’installation révèle ainsi les ombres ou les silhouettes de ceux encore à l’extérieur de la pièce, permet d’anticiper leur arrivée comme on le fait pour des invités dans l’esprit de l’Omotenashi (qui s’efforce toujours de prendre soin de ses hôtes quelques soient les situations) .

Découverte du savoir faire


Dans un premier espace, nous pouvons découvrir le savoir-faire et l’engagement de Lexus au service de la réalisation de belles voitures. Les 18 tabourets qui sont exposés dans l’espace ont bénéficié du même procédé de peinture que le concept-car LF-LC, porte-drapeau de la marque, révélé au Salon Automobile de Tokyo en 2015. En regardant et en touchant ces objets, nous avons pu faire l’expérience concrète de la qualité et de la profondeur de la couleur.

Milan design week 2016 : Lexus design award

Révélée l’inattendu


Au gré de la visite, Lexus dans un deuxième espace donne forme à des designs inédits et d’une façon inattendue. Au centre d’un espace délimité par des parois inspirées par le shoji japonais, on découvre une image dynamique en suspension et en 3D qui fait vivre d’une manière inattendue la silhouette du LF-LC.

Milan design week 2016 : Lexus design award

Le design suscite chez le spectateur une anticipation face à la concrétisation du concept-car. Cette mise en scène rend hommage à la quête constante de la perfection dans laquelle est engagée l’équipe de designers de Lexus et à leur volonté d’anticiper l’avenir de la mobilité.

Ressentir l’innovation


Avec un sens aigu de l’avant-garde et de l’innovation, dans un troisième espace, Lexus continue d’anticiper les besoins de la société et de l’environnement. Cela passe par l’utilisation de technologies propres comme celles de la dernière génération de pile à combustible hydrogène qui anime le LF-FC. Ce système produit de l’électricité et ne rejette que de l’eau pure. Le LF-FC anticipe l’avènement d’une société qui utilisera l’hydrogène comme une source d’énergie et qui aura pour seule émission, l’eau pure. Le motif central de l’eau dans ces réalisations nous en fait prendre conscience d’une manière délicieuse et surprenante. C’est également le système qui éclaire la sculpture cinétique présentée par l’installation.

Milan design week 2016 : Lexus design award Milan design week 2016 : Lexus design award

Chose incroyablement surprenante, l’eau pure fut aussi la source d’inspiration de surprises culinaires concoctées par le Chef Yoji Tokuyoshi. Salué comme l’un des chefs les plus novateurs à Milan, ce dernier a su intégrer, pour notre plus grand plaisir, la vivacité et la transparence pour proposer une expérience gustative unique, servie dans l’esprit de l’hospitalité japonaise.

Nous avons alors pu déguster un met intitulé « Buoyancy » (vivacité – la puissance de l’eau) composé de feuilles de capucine recouvertes d’une pâte de baies aigre-douce et flottant dans de l’eau pure. Les deux arômes se mélangent en bouche pour une expérience gustative inattendue.

Milan design week 2016 : Lexus design award

Capucine, pruneaux, feuilles de shiso, sel, myrtilles, sucre, glucose, gomme de xanthane.

Et aussi, sous l’intitulé « Transparent », le Chef Yoji Tokuyoshi a utilisé des ingrédients qui lui ont permis de créer une métaphore de ce qui devient visible ou imperceptible selon la perspective du regard.

Ce qui ressemble d’abord à un consommé clair de fruits de mer révèle une bille transparente de gélatine qui libère une saveur fraîche et inattendue d’agrumes. Le concept fait écho à la vision de Lexus d’un futur capable de proposer des expériences stimulantes et étonnantes.

Milan design week 2016 : Lexus design award Milan design week 2016 : Lexus design award

Bouillon de poisson, agar, mandarine, sucre, glucose.

2 – Lexus Design Award

Milan design week 2016 : Lexus design award

Nous l’avons compris, Lexus se trouve à la pointe de l’innovation et se fait fort de soutenir l’avenir du design. Ainsi les projets de design lauréats du Lexus Design Award 2016 ont été choisi pour faire naître une sensation d’anticipation et ont invité les visiteurs cheminant dans l’exposition à découvrir la prochaine génération de créateurs.

La présentation des quatre prototypes s’est faite dans un espace scénographie alliant simplicité et sophistication. Nous a également été proposé dans ce même espace une sélection des précédents lauréats du Lexus Design Award, accompagnée d’une légende retraçant leur parcours depuis leur participation au concours.

Nous vous proposons dans cet article de vous présenter les quatre lauréats du Lexus Design Award et de vous révéler l’heureux gagnant de ce concours tremplin du design.

Dada


Myungsik Jang (Corée) spécialisé en design industriel à l’Université nationale de Séoul. Il trouve l’inspiration dans ce qui l’entoure, la nature, les animaux, et il a envie de raconter des histoires à travers son travail, basé sur la vitalité en recourant à une forme de design mêlant bricolages et artisanat.

Myungsik Jang

Myungsik Jang Mentor : Neri & Hu / Architectes et designers interdisciplinaires Crédit photo: sports.yahoo.com

Son prototype qu’il nomme Dada est un jouet simple composé de blocs qui permet d’anticiper l’avenir et la personnalité de l’enfant en observant quels sont les blocs qu’il utilise et comment il les assemble. En tant que psychologue, nouvelle recrue du Blog Esprit Design, je ne sais pas si je résisterai au plaisir d’écrire un article dédié à la création et la signification de ce prototype. Au comment et pourquoi allier design et test de personnalité.

Milan design week 2016 : Lexus design award Milan design week 2016 : Lexus design award

Shape Shifters Angelene


Laura Fenuta a créé Angelëne en 2015 pendant son Master en matériaux du futur à Central Saint Martins. Sa pratique interroge la mode tout en essayant de proposer une vision plus ‘durable’. Angelëne s’appuie sur des pièces incontournables de la garde-robe féminine tout en s’inspirant de la construction architecturale des vêtements aristocratiques du 18ème siècle.

Milan design week 2016 : Lexus design award

Angelene Laura Fenuta Mentor : Elena Manferdini / Designer et architecte Crédit photo blog. lexus

Milan design week 2016 : Lexus design award

Cette designer de talent nous fait découvrir Shape Shifters. Délice des yeux pour cette coupe de vêtement appliquant le principe de la modularité aux textiles permettant de créer plusieurs tenues d’inspirations différentes au gré des envies. Grande frustration pour la femme que je suis de n’avoir pu essayer ce bijou de création mais je ne désespère pas qu’un jour cette designer visionnaire de la mode ne lance sa ligne de prêt à porter!

Milan design week 2016 : Lexus design award

Trace


Begum et Bike Ayaskan (Turquie) , jumelles, composent un duo de designers « Studio Ayaskan ». Diplômées du Royal College of Art et animées par la passion d’explorer la relation entre la nature, l’homme et les objets, leur vision a pour objet de rapprocher les gens de la nature et la nature du design en créant des pièces dynamiques qui changent et évoluent avec le temps.

Milan design week 2016 : Lexus design award

Begum et Bike Ayaskan Mentor: Snarkitecture / Artistes et architectes Credit photo blog . Lexus

Avec un coté très futuriste et extrêmement jolie à regarder, Trace est une horloge utilisant les rayons ultraviolets et les propriétés de décoloration d’un liquide pour visualiser l’écoulement du temps.

Milan design week 2016 : Lexus design award

… And the winners are …

Milan design week 2016 : Lexus design award

Kosuke Araki, Noriaki Maetani et Akira Muraoka Mentor: Max Lamb

Les trois Japonais, Kosuke Araki, Noriaki Maetani et Akira Muraoka, ont suivi les cours du Product Design Department, Tama Art University. A la même période ils ont créé leur équipe de design, baptisée “AMAM” en 2015. Kosuke (Design des produits) et Noriaki (ingénierie de design et d’innovations) ont obtenu un Master of Arts au Royal College of Art la même année.

Milan design week 2016 : Lexus design award

Kosuke Araki, Noriaki Maetani et Akira Muraoka avec leur mentor Max Lamb sur la gauche

L’idée de génie et complètement dans l’air du temps de ces trois designers d’Agar Plasticity a été de faire un usage possible de l’agar-agar (algue rouge) pour les emballages et autres applications. C’est un projet qui explore comment cette substance gélatineuse extraite des algues, peut servir d’alternative au plastique pour fabriquer des matériaux d’emballage écologiques.

En effet cela ne semble pas surprenant que ce trio de lauréats aient remporté le Lexus Design Awards tant ce prototype colle à l’ambition d’un avenir écologique et responsable de nos politiques et fait échos notamment à la COP 21 et aux tristes constats des pollutions des mers et des océans par des millions de tonnes de déchets plastiques et non recyclable.

Ainsi, plus de 80 % des déchets en mer sont d’origines terrestre et une idée telle que nous l’a présenté « Agar Plasticity » pourrait révolutionner l’avenir de notre planète. Nous souhaitons alors une grande réussite à ces heureux gagnants et remercions Lexus de permettre à de jeunes talents de pouvoir s’exprimer et créer et designer pour un avenir meilleur.

Milan design week 2016 : Lexus design award Milan design week 2016 : Lexus design award

Concept porte-drapeau LF-LC


Nous ne résistons pas pour clore cet article à vous présenter le concept porte-drapeau LF-FC de cette Lexus Design Week à Milan. Ce nouveau véhicule visionnaire est conçu pour créer la surprise et susciter l’émotion en incarnant la vision de Lexus d’un luxe contemporain et d’une technologie de pointe pour un avenir qui n’est plus si lointain. Le LF-FC est animé par un système de pile à combustible hydrogène haute performance qui assure la traction intégrale avec une répartition idéale entre le train avant et arrière. Les designs inspirés par le LF-FC ont été au coeur de l’exposition « Lexus – An Encounter With Anticipation »

Milan design week 2016 : Lexus design award

Crédit photo caranddriver

Je profite de cet article pour remercier tout particulièrement Laurence Pothen- Lexus Europe, qui m’a fait visiter le Lexus design et m’a permis de découvrir de manière tout à fait étonnante l’image dynamique en suspension et en 3D. J’ai ainsi pu observer la silhouette du LF-LC sous un angle privilégié.

Plus d’informations sur la marque : Lexus (Consulter le site de l’award)

Retrouver notre sélection d’articles dédiés à MILAN

Merci à Johanne C, pour sa première contribution sur BED en appelant vite de nouvelles !

By Blog Esprit Design


Johanne Cevert
Ma réflexion, au comment allier psychologie et design
Pas de commentaires

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?