L’îlot 2.0 réfrigérateur moderne par Audrey Bigot

02 mars 2016 /
9 commentaires
L’îlot 2.0 réfrigérateur moderne par Audrey Bigot

© Colombe Clier

Suite à notre visite au VIA, nous avons voulu découvrir plus en détails le travail d’Audrey Bigot. Elle nous confie la genèse de son projet ainsi que les différentes étapes de réalisations. Le prototype ayant été réalisé grâce à l’aide à projet VIA 2016 et baptisé : L’îlot 2.0

Revoir notre reportage complet su l’exposition : Exposition VIA Design 2016 

L’îlot conserve les fruits et légumes dans des conditions mieux adaptées que le réfrigérateur.
Dans un environnement domestique, sous le seul effet de la chaleur ambiante et de la circulation de l’air, l’humidité du sable s’évapore à travers les parois respirantes de la faïence et opère un transfert de calories refroidissant la cuve interne.
On obtient ainsi un environnement sombre et frais, comme dans une cave pour conserver un grand nombre de fruits et légumes. Les poireaux et carottes se conservent, protégés, à même le sable.

L’îlot 2.0 réfrigérateur moderne par Audrey Bigot L’îlot 2.0 réfrigérateur moderne par Audrey Bigot L’îlot 2.0 réfrigérateur moderne par Audrey Bigot L’îlot 2.0 réfrigérateur moderne par Audrey Bigot L’îlot 2.0 réfrigérateur moderne par Audrey BigotL’îlot 2.0 réfrigérateur moderne par Audrey Bigot

Conçu comme une desserte, l’îlot permet de préparer les légumes confortablement grâce à sa surface de découpe et un entonnoir permet de réceptionner et réutiliser l’eau simplement.

Le projet îlot 2.0 raconté par sa conceptrice :

« Le projet Ilot est extrait de mon projet de diplôme en Master présenté en juin 2014 à l’ESAD de Reims. Ce diplôme portait sur la valorisation de l’alimentation à travers des modes de conservation et de cuisson économes en énergie.

L’îlot 2.0 réfrigérateur moderne par Audrey Bigot

Audrey Bigot © Colombe Clier

Concernant la conservation des fruits et légumes, le travail a tout d’abord été une énorme recherche. Tout d’abord sur les fruits et légumes, puis sur  les techniques. J’ai cherché, testé, comparé diverses techniques, souvent très simples et populaires et considérées comme désuètes.

J’ai postulé et ai été sélectionnée pour l’aide à projet VIA et j’ai décidé de totalement redessiner l’objet pour son prototypage. 

L’ilot reprend un principe ancien appelé Zeer Pot ou frigo du désert et toujours utilisé en Afrique notamment. Originellement, cela fonctionne donc avec 2 pot de jardin, posés d’un dans l’autre. La technique est efficace mais l’objet dans ses proportions et son usage n’est pas adapté à nos modes de vie contemporains. 

L’îlot 2.0 réfrigérateur moderne par Audrey Bigot

J’ai tout d’abord pensé les proportions en terme de contenance (environ équivalente à celle du bac du réfrigérateur), et afin que l’on puisse à la fois conserver de gros légumes et isoler des choses plus fragiles. En montant les cuves sur un piétement, cela permet d’avoir une meilleure circulation d’air et de pouvoir utiliser le couvercle comme surface de découpe. L’accès aux légumes et leur visibilité est aussi facilitée afin de valoriser leur consommation et d’éviter le gâchis alimentaire: on peut les surveiller et les consommer au moment opportun. J’ai aussi tenté de faciliter l’entretien, qui consiste à ajouter de l’eau régulièrement, via un entonnoir, qui simplifie l’irrigation régulière et agit aussi comme signe qui invite à réutiliser l’eau par son biais.

En ce qui concerne le dessin de l’objet, il découle des contraintes auxquelles il doit répondre.

L’îlot 2.0 réfrigérateur moderne par Audrey Bigot

© Audreybigot.com

La contrainte première était l’organisation des différentes pièces entre elles, ainsi que la résistance suffisante du piètement. Étant nombreuses, j’ai cherché à rester dans des formes assez simples, équilibrées entre elles. Le dessin répond aussi au besoin de maintenir les différents éléments ensemble sans les fixer. Les cuves, le couvercle et les étagères sont seulement posées, afin de faciliter leur remplacement éventuel.

Enfin en ce qui concerne le prototype, nous avons commencé par réaliser les cuves en faïence, qui était techniquement les plus complexes; et parce que les dimensions des pièces en bois et métal dépendaient de celles en faïence. Nous avons utilisé la faïence, seule céramique perspirante, du hêtre pour résister à l’humidité et enfin l’acier pour la résistance du piétement. »

L’îlot 2.0 réfrigérateur moderne par Audrey Bigot

© Audreybigot.com

L’îlot 2.0 réfrigérateur moderne par Audrey Bigot

© Audreybigot.com

Un projet à découvrir au VIA jusqu’au 04 mars 2016, 120 avenue Ledru-Rollin, Paris.

Plus d’info sur l’exposition: VIA 2016

Plus d’info sur la designer: Audrey Bigot

Crédits photos (si non cités): Seen by Kloé pour Blog Esprit Design

By Blog Esprit Design


Gallerie (0)

À propos de l'auteur
Maud

Laisser un commentaire

  1. Elle ne se présente pas comme une solution innovante mais bien sur une technique ancienne pour la mettre au goût du jour, car à date, nous utilisons toutes et tous en priorité, sans distinction le réfrigérateur. Merci pour votre commentaire et retour,

  2. Inutile . Je trouve qu’elle n’a rien inventé c’est une méthode ancienne que de conserver dans le sable et dans une boîte fermée est à l’abri de la lumière.

  3. Bonjour,est-ce que que vous savez si l’on peut acheter ce frigo quelque part?Merci

  4. En effet bien vu, on sent une réelle volonté de consommer mieux, ou tout du moins ici repenser nos méthodes de stockages et conservation qui ne semblent pas adaptés pour certains aliments et accentuent les pertes et gaspillage

  5. DESIGN HORS SOL  OU VIAble? Je joue les objecteurs et l’effet miroir. Cela me rappèle aussi   celui de Betty lujan de ensaama vu dans BED… mais celui  d’Audrey  Bigot a été choisi par  le VIA  pour être financé par  l’appel permanent  Entre parenthèse j’ai aussi obtenu  ce financement qui pour certain passer pour une validation . Pourquoi ce projet a interessé le Via   et donc  Michel Bouisson et son jury  toujours  top secret…http://kwxktlj.cluster030.hosting.ovh.net/etudiants/projet-etudiant-imbreco-fridge-betty-lujan-ensaama-26934

  6. @Thibault DesombreOn voit ici que  les sciences de la vie  et de la terre (SVT)  qui forment une partie de l’enseignement scientifique français   rencontre l’artistique affilié  à l’enseignement  litteraire   ainsi  que  le quotidien  et les dettes   du quidam jamais étudié  à l’ecole  qui a une cuisine  Schmidt Mobalpa Ikea   ou…. etcetera,  une marque  que je cuisine moi même. … La plupart des usagers  considère le frigo comme un simple  container  de stockage pour la grande distrib  alimentaire, les 2 étant lié  dans un écosysteme avec un autre container, la poubelle.Je ne vois pas comment l’intégrer  dans toutes les cuisines que j’ai eu à ce jour et dans celles que je connais….A part une cuisine ilot sur mesure  qui l’integrerait , je ne vois pas la solution…. Le  remarquable designer Thibault Desombre déjà publié dans Bed  pourrait peut être trouver  une solution en travaillant du bonnet l’esprit design du projet   ( cuisine Arthur Bonnet) .   

  7.  Le design est superbe bien travaillé  en style , en vocabulaire   ( ligne,  forme,  couleur, etc) et grammaire  (contraste,  équilibre,  harmonie , répartition etc ):  à fond dans l’oblong   dirait  Maxence Boisseau . Le petit bemol technique  de conservation des aliments : les  fruits climactériques (  quesaco ? voir Wikipédia)  et un petit sourire à la Maud  pour les neurones miroirs   (  quesaco ? voir Wikipédia)…

Ne manquez pas les actualités design
Dans le même rayon

Annonces

Ne manquez pas les actualités design