Le béton comme matériau par Bertrand Jayr

Le béton comme matériau par Bertrand Jayr

Bertrand Jayr, véritable artiste designer basé du côté de Lyon, disposant d’une double formation, l’une en Arts Appliqués l’autre en Architecture d’intérieure et Design, nous présente le fruit de sa collaboration avec la société Lyon Béton, spécialisée dans la conception de mobilier et objet en béton mettant un point d’honneur à ouvrir son savoir-faire aux designers et artistes de la région.

De cette collaboration naissent 5 objets 100% béton pour nos intérieurs, Pipeline, Brain, Cloud, Folder et Nuclearplant, tout un programme !

Pipeline : Être raccord avec l’urbain !

« D’inspiration urbaine, « PIPELINE » détourne les canalisations apparentes de la rue, en instaurant un dialogue entre l’extérieur et l’intérieur. Ce soliflore béton fait subitement cohabiter la nature et la ville. Une idée décorative décalée qui donne l’illusion d’être directement raccordée à l’eau de la ville.« 

Le béton comme matériau par Bertrand Jayr Le béton comme matériau par Bertrand Jayr Le béton comme matériau par Bertrand Jayr Le béton comme matériau par Bertrand Jayr Le béton comme matériau par Bertrand Jayr

Brain : Élargir son savoir !

« Né d’une réflexion sur la matière béton, « matière grise » par définition, le serre­-livres « BRAIN » composé des deux hémisphères du cerveau humain, matérialise notre pensée et rend ainsi visible l’étendue de nos connaissances.« 

Le béton comme matériau par Bertrand Jayr Le béton comme matériau par Bertrand Jayr Le béton comme matériau par Bertrand Jayr

Cloud : Des toilettes au grand air !

« Apporter poésie, humour et singularité à ces espaces qui en sont, le plus souvent, dépourvus. Cette étagère design, aux lignes courbes, graphiques et épurées, associée aux rouleaux de papier toilette, délibérément affirmés et non plus dissimulés, prend peu à peu la forme d’un nuage évoquant ainsi « le grand air » avec légèreté.« 

Le béton comme matériau par Bertrand Jayr Le béton comme matériau par Bertrand Jayr Le béton comme matériau par Bertrand Jayr Le béton comme matériau par Bertrand Jayr Le béton comme matériau par Bertrand Jayr

Folder :  Reconnectons-nous au monde réel !

« A l’image du dossier informatique, le porte-revues « FOLDER » suggère le retour au papier et nous invite à reconsidérer la place du numérique dans notre vie quotidienne.« 

Le béton comme matériau par Bertrand Jayr Le béton comme matériau par Bertrand Jayr Le béton comme matériau par Bertrand Jayr Le béton comme matériau par Bertrand Jayr Le béton comme matériau par Bertrand Jayr
Nuclear Plant : Du vert, pour changer d’ère !

« Directement inspiré des tours de refroidissement des centrales, figures emblématiques du nucléaire, « NUCLEAR PLANT » joue la carte du détournement artistique en affichant, avec conviction et douceur, des valeurs propres plaçant ainsi la transition énergétique au coeur de nos préoccupations. La nature reprend ses droits.« 

Le béton comme matériau par Bertrand Jayr Le béton comme matériau par Bertrand Jayr Le béton comme matériau par Bertrand Jayr Le béton comme matériau par Bertrand Jayr Le béton comme matériau par Bertrand Jayr

Bertrand participe également à l’aventure Noème, collectif de designers lyonnais, une interview arrive très vite sur BED pour vous en dire plus.

Le béton comme matériau par Bertrand Jayr

A la manière d’Amaury Poudray et sa collection GEARS, de plus en plus de sociétés industrielles font appel aux designers et plus particulièrement aux jeunes designers pour leur proposer de belles collaborations, redynamiser leur business, leur image tout en offrant une belle carte au designer !

Plus d’informations sur le designer : Bertrand Jayr (sa collaboration pour Lyon Béton)

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
8 années au sein d'une startup web,du développement au marketing en passant par la communication, pour aujourd’hui diriger le pôle digital d'une agence de communication, entre Lyon et Paris. BED garde une place de choix au quotidien...
8 commentaires

 JE PENSE, JE  DESSINE, JE MATERIALISE DONC JE  SUIS DESIGNER READY MADE MODIFIE OU JE LAISSE BETON  POUR SAUVER LA PLANETE….. L’imagination du designer connu ou inconnu  part toujours du connu car l’imagination   humaine fonctionne comme cela et le designer n’est pas un surhomme, un genius designer  qui fait  le surobjet   Il y a des designer en studio qui font des sous objets par exemple des pietements de chaises pour editeur italien  à la chaîne ou des verres r à la chaine ou des  produits à la chaine pour une chaine de magasin .  Tout le monde connait des stagiaire qui font du designer de signature.  Il y a une taylorisation du metier. L’ analogie est  le moteur de la pensée plonge dans le connu  en stock dans les neurones  de l’hemisphere droit. Le cerveau en hemisphère cela n’a pas echappé à plusieurs designers d’en  faire des serres livres pour le mettre dans les objets de la sphère culture. Logique  detournement  que j’ai fait  avec mon bras droit  Le projet est allé à New York. Karim Rashid l’a fait    de manière plus ou moins concomitante.Il ne fait pas en limiter l’usage:  bloc porte ,  presse papier. Le porte revue  en dossier , ou la centrale nucleaire  encore un detournement   basique qu’a fait  Trust in my design  du designer  Joran Briand mais c’est de memoire Ma plus grosse surprise , mon plus gros  etonnement, ce sont les nuages des Bouroullec  pour  Cappelini qui deviennent des portes rouleaux de papier Q. Je convoque Jean Pierre Coffe  et je m’en paye une tranche Pour les tuyaux je convoque FX Ballery qui lui les a verni Evidemment ce qui compte pour l’INPI , c’est le dessin  visible par le regardeur pas l’idée, ni le concept. ni la matière…http://lecerveau.mcgill.ca/flash/i/i_10/i_10_cr/i_10_cr_lan/i_10_cr_lan_4a.jpg

29.09.2014 11:33
Prof Z

 Errata:  Le studio  de Karim Rashid  a fait une tête  coupé en deux  verticalement ….   j’en aurai donné ma tête à couper mais ma memoire visuelle m’a laché….  » Je veux change me monde » c’etait le titre de son livre  que Tobias Wong  a decoupé en revolver…  Pourquoi tant de N.

29.09.2014 11:44
Prof Z

 LE PLUS FORT  DE LA COLLECTION  BETON EST TOUT  CE QUI PERMET DE RANGER DU PAPIER ( PQ ET PRESSE  PEOPLE) à utiliser en  piétement de  table basse car je suis gêné pour   les frères qui sont quand même plus culturel, plus beaux arts deco…. que trivial… Finalement  STARckanoviste qui se presentait comme designer de   balais de chiotte  n’a pas dessiné de support de  PQ ….. Il n’a pas tout dessiné Il y a de la place pour les jeuneshttp://www.laplumeculturelle.com/photo/art/default/3329009-4776946.jpg

29.09.2014 12:00
Prof Z

 JE PENSE DONC JE SUIS DESIGNER ? ARTiSTE? PENSEuR?Mon idée , je n’ose pas dire mon concept accepté puis refusé par un editeur de New York   s’appelait « trou de mémoire en plein coeur » C’etait un  demi cerveau   avec un trou …. de balle en hommage  au designer   Tobias Wong   de NYC qui s’est suicidé. Je ne sais si c’est du design  ou  de l’art,  l’air de rien. Je vais le ressortir du formol, de son tiroir  à vanité…..http://www.straight.com/files/styles/popup/public/files/images/wide/ART_TobiasWong5_2335.jpg   

29.09.2014 12:35
Prof Z

Très joli et surtout très inventif !Toutes ces créations nous donnent « l’eau à la bouche »…Mais, comment peut-on se les procurer ?Et combien coûtent-elles ?Dany.

06.09.2015 06:53
Calla/Dany

Fabuleux ! Où procurez-vous le mortier ?

10.09.2015 04:53
royer

ART CONCEPTUEL INSIDE ? MARKETING INSIDE?  DESIGN  INSIDE ?  GADGET INSIDE ?   Je viens de me rendre que  bertrand jayr serait fortement imprégré par l’art conceptuel…. Quand je vois un objet   de designer je pense à l’artiste qui est le plus proche et pas uniquement  au mouvement artistique qui lui  peut être polymorphe. Prenons Ron Gilad à New York  il est proche du new yorkais  Sol Lewitt mais pas des autres artistes conceptuels  et pas pour toute  son oeuvre du designer auteur … Il se rapproche alors du surréalisme belge  et de la figure ecrasante de  René Magritte; Bertrand jayr utilise des   choses   deja dessinées , ici un dossier, là un cerveau, là une centrale nucléaire, la un nuage  pour les detourner…. en objets decoratifs  et un accessoire d’ameublement  plus ou moins utilitaires. Les livres entre le cerveau c’est peut être plus pertinent  qu’en salière poivriere  mais ce sont des detournements. et là  le marketing et la com  des thaï de  Propaganda  qui decline   le cerveau   en container  ou  en  lampe  est bien plus  efficace… ( 400 000 occurences) Designer : Ankul Assavaviboonpan,   head of design   d’une entreprise qui   adapte  Alessi sur une grande partie de son catalogue.   http://4.bp.blogspot.com/_8sL7FcbG0pk/SWvYmNVqpHI/AAAAAAAARTE/x-t1sTLb8sA/s1600/Brain.jpg 

13.10.2015 06:07
Prof Z

Ce que j’en penses?   C’est qu’être critiqué est la plus belle preuve de réussite!  Je félicite ce jeune et talentueux designer pour son merveilleux travail et j’encourage ses détracteurs à trouver de l’inspiration… guignols

24.01.2017 05:00
chris

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?