la Selec’ du vendredi Acte 59

Petite Selec’ du Vendredi 13, en espérant qu’elle me porte chance…

Article 1 : Mettez vous à la mode urbaine avec TrashBonbon (j’adore ce nom)

Inspirées par la rue, la boutique TrashBonbon propose différentes collections (tables, vases, miroirs) personnalisés par des artistes graffeurs.

Objectif : transposer un art urbain à l’intérieur de nos maisons. Concept original et louable, en provenance directe de Montréal, TrashBonbon développe son réseau en local en partenariat avec des artistes locaux.

Mettez vous à la mode urbaine avec TrashBonbon

Mettez vous à la mode urbaine avec TrashBonbon

Mettez vous à la mode urbaine avec TrashBonbon

Site : TrashBonbon

Article 2 : Vos tabourets sur mesure par Miliboo

La boutique de mobilier en ligne Miliboo vous propose son nouveau concept nommé : Up to you.

De quoi personnaliser complétement vos tabourets de bars, trouver ainsi facilement le modèle recherché…

Vos tabourets sur mesure par Miliboo

Vous pourrez facilement choisir votre assise, poignet, pied, bague…etc

Site de la boutique : Up to You

Bon weekend à tous,

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
Gardien de la maison BED, fondateur, dévoué je passe mon temps à veiller la nouveauté qui vous fera briller les yeux.
12 commentaires

tres regressif ou tu regresses ou c’est les vacances?

13.08.2010 02:17
Prof Z

@Prof Z – régressif ? l’ouverture d’esprit n’est pas une régression à mon goût…

La Selec’ du Vendredi se veut plus légère permettant de prendre des distances avec la ligne du Blog.

13.08.2010 02:25
Vincent / Bed

il y a un marketing et une communication de la régression qui a pour conséquense de creer des addictions au fascisme de conso et de divertissement americain qui se manifeste de differentes façon. Ce n’est pas le cas ici même si personne n’est à l’abrit tellement le filet est bien maillé…
Ici c’est charmant mais j’ai eu l’impression d’un design retour vers l’enfance.
Ce n’est pas exactement le cas…mauvaises photos?
Je suis d’accord avec l’ouverture…

http://blogs.ionis-group.com/iseg/bordeaux/blog/media/MRegressif.pdf

13.08.2010 06:33
Prof Z

il suffit de mettre Tittytainment ds google

13.08.2010 06:40
Prof Z

TrashBonbon! Oui, beau nom et bel amalgame entre le BCBG et le Street Art.

13.08.2010 07:18
VeinArt

Quelle idée originale ces tables béton assorties d’art urbain. Est-ce du mobilier design? Une oeuvre d’art? J’aime bien l’idée de décrocher la peinture du mur et l’apposer sur une table de séjour. 💡

13.08.2010 07:49
nathalie

Nathalie pose de bonnes questions mais que certains trouvent inutile car l’art a infusé le design et vice et versa…
Il ne faut pas oublier le double vice de la marchandisation et de l’americanisation qui touchent aussi bien l’art que le design… Ils subissent aussi tous les 2 le « fascisme de divertissement » mediatique . Ils subissent en plus l’acceleration du systeme d’hyperconsommation du marketeur forcément américanisé . Ils sont infiltrés depuis longtemps par les decorateurs donc le decoratif et depuis peu par un couple diabolique: le modeux et le tendanceux…
Pour sortir de là , l’amateur de design et d’art peut prendre des voies opposées

14.08.2010 09:26
Prof Z

la metaphore du mur arraché?
J’ai un peu de mal à marier avec mes tableaux contemporains car le dialogue ne fonctionne pas… J’aimerais bien savoir avec quels artistes peintres sur toile ces objets peuvent entrer en résonnance…

14.08.2010 02:44
Prof Z

Je ne suis qu’aux premières pages de l’ABCdaire du design et pourtant j’ai été chef de pub, da , marketeur et +, designer et + . Je n’ai ni la qualité pour être jury à Milan , ni celui d’être jury d’un prix de design mais dans un blog c’est possible, je juge.
J’aime , j’aime pas et sortir du jeu de de projection, de catharsis, et d’indignation dans lesquels nous enferment les blogs….
Je ne suis qu’aux premières pages de l’ABCdaire du design, juste amateur dans le mauvais sens du terme….J’apprends par ricochets, en zig zaguant ….
Un ABCdaire du design, un livre Valerie Guillaume, conservateur ?,d’un sémiologue ? qui enseigne le marketing ? et d’un designer ?… Déjà mes élèves après 2 ans d’études supérieures étaient noyés… et après 5 ans… tellement déformés que devenir prof de … était leur presque seule voie…. de garage..

15.08.2010 04:32
Prof Z

@ nathalie
Beaucoup de sensibilité et de ???? dans votre commentaire sur un sujet difficile à traiter…parles archi, les decorateurs et les designers.
Ma femme qui n’aime pas le design mais la deco a placé un zao wou ki sur un mur aspect ciment beton…. et une vieille chaise en paille grise de Bellotti. Zao, c’est le peintre préféré de Pei… Comme quoi l’association des objets des meubles et de l’art????
L’art est sorti du tableau, du mur, du cadre pour devenir qazeux ( yves Michaud université du savoir en video, l’art à l’état gazeux )

C’est un objet trop discipliné pour moi qui développe l’indiscipline créative et redactionnelle pour sortir du design marketé… mais il faut bien vebndre….

15.08.2010 05:44
Prof Z

Nous ne connaissons rien de la raison d’être d’un projet et pourtant nous commentons, nous critiquons, nous sommes frenchies quoi ! C’est une seconde nature, une sorte de patrimoine génitique ,une identité nationale, la detection de l’excellence. Philippe Star dit si un designer passe au travers, il est très bon. Mais il ne donne pas les recettes pour passer au travers et en sortir vivant.
Comme je travaille beaucoup avec des yeux bridés qui voient souvent plus clairs, laissez-moi vous conter cette histoire de l’archer japonais :
Un vieux maître japonais est sur le point de viser une cible à bonne distance, le soir déclinant. Un reporter occidental assiste à la démonstration.

Le vieux maître fixe l’objectif, fait le vide en lui, bande son arc et lâche la corde, tout en fermant les yeux. La flèche décrit une courbe parfaite et vient se ficher au centre de la cible, que l’archer ne regarde toujours pas. Eberlué, le journaliste s’exclame : « vous avez vu où est votre flèche ? ». Le maître lui pose la main sur l’épaule et lui répond : « non, mais ce n’est pas le plus important, mon ami ».

L’archer va tirer une seconde flèche sur la cible éclairée par une bougie, car la nuit est maintenant tombée. Le vieux maître fixe l’objectif, fait le vide en lui, bande son arc et lâche la corde, tout en fermant les yeux. Pendant que la flèche décrit une courbe parfaite et sans le moindre regard pour elle, le vieux maître part se coucher.

Le lendemain, le reporter le cherche partout et, heureux de le trouver enfin, lui demande :

– Avez-vous vu le résultat de votre dernière flèche ?

– Non.

– Elle est venue elle aussi se placer au centre de la cible, à quelques millimètres de la première !

Le vieux maître place sa main sur l’épaule du journaliste, et lui dit :

– Oui, mais ce n’est pas le plus important.

– Ah ? Et qu’est-ce qui est le plus important ?

– Voyez-vous mon ami, nos cultures sont fort différentes. Vous autres Occidentaux, êtes obnubilés par l’objectif. Vous y pensez tant, courez tellement après lui, qu’il peut vous paralyser. Nous n’avons pas le même rapport à l’objectif. Pour nous, plus que le but, ce qui importe, c’est de faire basculer la situation du bon côté. La finalité, c’est d’être en phase. En phase avec moi-même : la force nécessaire, la visée bien sûr, mais aussi la paix intérieure. En phase avec les éléments extérieurs comme le vent, le taux d’humidité et bien d’autres encore. Si je suis en phase, le résultat devient secondaire. Pour nous, atteindre le résultat implique de s’en détacher. Ce qui doit être sera. Nos cultures sont différentes, mon ami. Différentes et complémentaires.

15.08.2010 10:46
Prof Z

Ma copine aimerait, c’est sur.

27.08.2010 02:42
Realspray

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?