Applique SPOTLIGHT par Benjamin Faure

Applique SPOTLIGHT par Benjamin Faure

Le designer français et lyonnais diplômé de l’ESAD de Reims, Benjamin Faure pour la Corbeille Éditions nous présente sa dernière création baptisée SPOTLIGHT, une collection d’applique à disposer selon votre imagination !

3 disques de métal laqué colorés ou non à disposer sur votre mur, viendra ensuite la source lumineuse et sa longue rallonge vous permettant de jouer avec le câble coloré et les disques pour le meilleur agencement.

Applique SPOTLIGHT par Benjamin Faure Applique SPOTLIGHT par Benjamin Faure Applique SPOTLIGHT par Benjamin Faure Applique SPOTLIGHT par Benjamin Faure Applique SPOTLIGHT par Benjamin Faure Applique SPOTLIGHT par Benjamin Faure

« Son style naît de l’effet graphique des éléments qui la constituent : un support + une ampoule + le fil d’alimentation électrique. Avec ces seuls éléments, elle peut donner naissance à une multitude de configurations et d’effets qui pourront habiller avec bonheur tout un pan de mur ; faisant ainsi bien davantage que d’apporter de la lumière !« 

Applique SPOTLIGHT par Benjamin Faure Applique SPOTLIGHT par Benjamin Faure Applique SPOTLIGHT par Benjamin Faure Applique SPOTLIGHT par Benjamin Faure Applique SPOTLIGHT par Benjamin Faure Applique SPOTLIGHT par Benjamin Faure Applique SPOTLIGHT par Benjamin Faure Applique SPOTLIGHT par Benjamin Faure Applique SPOTLIGHT par Benjamin Faure Applique SPOTLIGHT par Benjamin Faure Applique SPOTLIGHT par Benjamin Faure

L’ampoule vient ensuite simplement grâce à un aimant se fixer sur le disque de votre choix ou en mode baladeuse pour se rapprocher de vous.

Plus d’informations sur le designer : Benjamin Faure

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
8 années au sein d'une startup web,du développement au marketing en passant par la communication, pour aujourd’hui diriger le pôle digital d'une agence de communication, entre Lyon et Paris. BED garde une place de choix au quotidien...
15 commentaires

DIEU EST DANS LES DETAILS: MONDRIAN, CALDER  ET ……FAURE …..Benjamin FAURE  est titulaire d’une double formation, d’un  BTS  de « création industriel  » (quesaco ? design industriel ?  design post industriel ?)  à Lyon et du Diplôme National d’Art Plastique  de ESAD de  Reims.  un  DNAP   de l’ESAD comme on dit acronymement    à l’éducation nationale. Art ou design  et design de quoi? Il a un nom facile à  écrire  et à retenir mais difficile à googeliser en raison d’un grand nombre d’homonymes  de Benjamin Faure Son idée mondrianesque ( du peintre  Piet Mondrian)  est intéressante… et me fait penser  au sculpteur et ingenieur  americain Calder qui disait à Mondrian : « Je voudrais faire des Mondrian qui bougent. »

17.04.2014 10:50
Prof Z

BENJAMIN FAURE  LUMINEUX PASSE ENTRE CASTIGLIONI ET JOUIN… Apres l’art passons au design….. En creation  industrielle ou post industrielle  le chemin est mince entre ce qui existe déjà  et ce qui  est  vraiment original…..  Inspirations?  referents? hommages?  Je pense à la Lapadina  de Castigioni  de 1972  accrochée au mur mais  Faure va au dela… à la recherche de l’effet design cher  au philosophe de l’ecole Boulle dont j’ai dejà oublié le nom.EN 2000, dans l’Express styles les idees-deco/fabriquez-votre-decor-mural-avec-patrick Jouin  Le designer sous les spotlights médiatiques….nous avez fait un coup de prestigitateur de non design… Benjamin Faure en a  fait un produit  à mettre au mur…  comme un tableau de Calder ou de tout peintre geometriste  primaire…. LUMINEUX….

17.04.2014 11:35
Prof Z

Belle applique, simple, classe et ludique  :)Elle me fait penser au travail d’Alexander Calder

17.04.2014 11:47
Rousse benjamin

 DESIGN  DO IT YOURSELF A LA PIERRE LOTA sans  VIDEO   Comme J’ai l’esprit mal tourné selon Patrick Jouin, je pense  que  son studio nous fait une idée de deco  Express  dans tous les sens du terme pour un magazine qui préfère le  mot STYLE au  mot DESIGN . Cela dans le cadre d’une politique de communication autour de  l’expo la substance du design .  Pierre Lota en  Video d’1 mn  fait lui du design DIY qui n’a pas qu’une fonction decorative…Benjamin Faure  ou la Corbeille  devrait  faire  au moins une  GIF ANIM  et chercher des usages…..

17.04.2014 11:53
Prof Z

@ Benjamin Rousse LA  SUBSTANCE DU DESIGN PRODUIT: DESIGN  DECORATIF LUDIQUE CINETIQUE   GRAPHIQUE GEOMETRIQUE….  ET PRATIQUE ? Je comprends que ce produit ait plu au  designer Lyonnais   Benjamin Rousse   avec un   cursus à l’école de Condé  de Lyon   puis à Saint Etienne  ESADSE  DNAP  DNSEP   dont « le  travail consiste à réfléchir à des objets, des espaces, simples et fonctionnels,conjuguant esthétique et gaieté » et à une  « une réflexion autour de la culture du plein et du vide »  Il a trouvé  3  mots justes pour qualifier le travail  de Benjamin Faure: beau, simple,  ludique…à ajouter à mes qualificatifs Cependant une applique reste une applique  c’est à dire une typologie lumineuse qui se vend moins  bien que les autres  à cause des fixations  surtout aux locataires  et  surtout en Allemagne… mais qui a l’avantage et l’inconvenient de  se présenter comme un tableau….Comme j’ai des tableaux  géometrique de Calder et  cinetique d’Agaam, je ne trouverais pas  vraiment classe de la mettre au mur. sauf dans une chambre d’enfant Si en plus  la lampe  risque de tomber , de se casser, et de blesser mon fils et l’empêcher l’aller en classe , je trouve cela moins classe… 

17.04.2014 12:20
Prof Z

 MARKETING DES IDEES DESIGN BALADEUSE ….. Je ne mets jamais une idée d’un designer ou d’un non designer   à la  Corbeille  car demain  elle sera  sans doute meilleure. Les idées design se baladent dans le monde…Souvent le designer  prend une idée  à un artiste ou un autre designer et lui donne une  autre fonction , un  autre usage, une autre typologie  ce qu’il qualifie de design. Pour moi faire du design c’est developper    des idées   que tout le monde peut avoir pour en faire des concepts…On peut même considerer que ce sont des patères qui peuvent devenir appliques et non simplement des appliques  ce qui implique qu’il faut les  vendre avec ou sans lampe baladeuse… mais on peut avoir d’autres logiques. Sur la route de Mondrian es patères de  Didier Chaudanson  & , Clothilde de Grave  de Presse  Citron  de Paris…..

17.04.2014 01:34
Prof Z

 D’UN BLOG  LYONNAIS  A  UN BLOG MILANAIS DE STAR . IL N’Y A QU’UN PAS….Dans son blog  avec Dino Cicchetti et Giulio Vescovi   supervisé par Fabio Novembre (assez absent de Milan 2004)   font comme moi  dans BED mais seulement en comparant  des images pour ne pas se fâcher  avec ses colleges  écrit. »With this new layout of the blog, by focusing on the immediacy of images my goal is to convey the relationship between me and us, between things and their universe of reference. People and things are born from other people and other things.Seeking connections – often unplanned and undeclared – helps pave the way to an approach to inclusive and cross-cutting knowledge. History does not unfold in separate compartments but is at once cause and effect.New interpretative horizons are played out in the free comparison of references. »http://www.ionoi.it/index.php?pages=design  Je dirais que c’est la rencontre  aimanté de Calder,  immense sculpteur ,   plasticien  innovant et   peintre  primaire et mondrianesque  avec  la  petite lampe de table baladeuse   lampadina de Castiglioni pour Flos…..

17.04.2014 01:59
Prof Z

Dommage alors peut etre de ne pas être allé plus loin .. où chaque disque pourrait recevoir d’autres éléments à aimanter ou même se transformer en miroir mais l’on s’éloigne de l’idée de départ.

17.04.2014 02:21
Vincent – Blog Esprit Design

@ Vincent  BRVO Les designers devaient parler plus aux marketeurs *Dommage avec des miroirs inox il allait  peut être chez Alessi  et finissait au Moma shop   Il etait donc acheté par des  acheteurs suiveurs  du monde entier http://www.promotionalpromo.com/Upfiles/Prod_t/MoMA-Stainless-Steel-Mirror-ROUND-YELLOW_2010017055476.jpgqui inspire les designers depuis Rietveld

17.04.2014 06:51
Prof Z

@ Vincent Romeo BED   @  Fabien Bonillo @Benjamin  Rousse   LE DESIGNER EST  NON RESPONSABLE DU PRODUIT ET DE SA COMMUNICATION ….. »Ce qui propulse l’évidence de l’idée, c’est la puissance et l’élégance de la résolution plastique,la justesse de l’expression graphique, la maîtrise des sections, assemblages et articulations.Le nom de cette pièce, cependant, n’en rend pas compte. » Voila ce qu » écrivait un de  mes partenaires de  conflits à propos d’un produit de  la Corbeille,  les tretaux de Bénédicte de Lescure   Je pourrais en faire un copier coller pour Spotlight de la Corbeille, deux mauvais noms au pays de Google. Si le designer est responsable du projet , il n’est pas responsable du produit fabriqué, édité et communiqué….Comme Benjamin Faure ne communique pas sur son processus creatif  et son inspiration,  on ne le connaît pas.   Un  jeune designer peut difficilement s’imposer face à un éditeur . Même STARck ne fait pas ce qu’il veut face  par exemple à  Alberto Alessi d’Alessi  et à Claudio Luti de  Kartell quand ils decident  de faire un produit ou  une collection  GOLD   pour développer les ventes vers les marchés émergents de Russie et d’Asie …. Il y a des centaines d’exemples liés à l’outil productif et plus souvent  à l’outil  marketing et commercial interne ou externe sans oublier les  regardeurs  et les  acheteurs …. L’idée  de  Benjamin + Vincent  aurait été géniale  à  milan  pour un  FRANCE DESIGN  un peu trop industriel pour la Fuori saloni de Milano . Paris est la capitale mondiale de la DECO ne l’oublions pas Non de la  DECO DAMIDO  mais de la HAUTE DECORATION.  Non  je n’aurais pas vu  des disques bleu blanc rouge fumeux  mais  des disques bleu argent ( miroir) rouge…. Chaque designer national aurait pu regarder individuellement  son EGO dans le miroir et  y aimanter ses idées ou ses  royalties ….  La France ne sait  pas  toujours communiquer son GENIE CREATIF et PRODUCTIF …. et surtout le traduire en ARGENT  et surtout  en exportations…..    

18.04.2014 09:15
Prof Z

Je suis d’accord cette exposition manquait un peu de relief ..

autant jouer la carte à fond du France Design comme l’exposition des 5.5 du côté de paris en version bleu x blanc x rouge

18.04.2014 09:44
Vincent – Blog Esprit Design

 DESIGN TOUR  DE FRANCE DES COULEURS…@Benjamin Faure @  JulesLevasseur je pense que les designers apprennent beaucoup en me lisant…. et  bien sur, je ne suis pas egocentré en lisant Vincent Romeo et Martin Napoleoni.  ils doivent  penser au design tour  de france en couleurs. Le designtour ne passe pas par Reims  qui a une ds meilleure ecole de design de france… apres l’ECALjordi-lopez-aguilo from spain  et carlo contin from italy  (ci dessous)http://www.blog-espritdesign.com/deco/luminaire/suspension-nenfa-par-jordi-lopez-aguilo-pour-kutarq-16890 

26.04.2014 11:04
Prof Z

DESIGN  WALL BATTLE  :  BENJAMIN  FAURE/ FRANCE   VS HUNTING- NARUD  / NORWAY + UK  ? Par  ce projet,   beaucoup d’élements du design les rapprochent  (disques,  fil,  mural, surprise) et pourtant ils sont sur deux  chemins de designers   différents…. je ne parle pas de Patrick Jouin qui est avec ces disques muraux  est designer Express Styles ( le suplement du journal) sur une autre galaxie, celles des  starkanovistes du design de la demande  équipée d’une machine créative designdeco archi. Le duo norvegien  HUNTING- NARUD  a crée un territoire de design basé sur la repétition  des disques.   Implanté à  Londres ,ils beneficient des portes avions de la  mondialisation web comme    et papier   des pays anglo saxons  mais aussi de l’organisation nationale du  design norvégien  qui les projette  egalement sur la scene internationale.  Benjamin  Faure plus  designer  La Corbeille  10 900  citations que designer  Roset (600 citations)  qui  ne décline pas un vocabulaire  ni une grammaire artistique reste   inclus dans l’Hexagone http://www.khib.no/media/2387324/100__norway_2013_img_2561.jpg?crop=0,139,950,620&w=610

18.05.2014 06:30
Prof Z

Benjamin FAURE (wall designer)  VS   Greta  Magnusson Grossman ( floor designer) En plongeant dans le design scandinave,   je suis  tombé sur  le travail  tombé dans l’oublie de Greta  Magnusson Grossman    si proche de celui des parisiens   Serge Mouille  et  Mathieu Matégot.  Comme un  jazzman,  cette  designer   post war II , mid century comme on dit aux USA,    improvise   comme son mari   musicien americain  Billy Grossman. avec 3 notes de couleurs….http://2.bp.blogspot.com/_SCgaLoVv3QA/S75xec1Y4dI/AAAAAAAABs0/zhDr5M4Ebvg/s1600/coctail+table+-+laminate+tables+by+Greta+Magnusson+Grossman.jpg

18.05.2014 07:07
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?